background preloader

Définir des objectifs pédagogiques efficaces et cohérents grâce à la taxonomie de Bloom et la méthode SMART - FormaVox

Définir des objectifs pédagogiques efficaces et cohérents grâce à la taxonomie de Bloom et la méthode SMART - FormaVox
Une fois les besoins et attentes de formation analysés, définir vos objectifs pédagogiques constitue une étape fondamentale dans le développement de votre projet de formation. C’est le message que j’avais tenté de faire passer dans l’article de lundi : cette étape vous permet non seulement de baliser votre parcours, et aussi d’en faciliter l’évaluation. Toutefois il n’est pas toujours évident de définir facilement ses objectifs pédagogiques : quelles formulations utiliser ? faut-il nécessairement intégrer des verbes d’action ? comment vérifier que les objectifs soient effectivement opérationnels ?… La bonne nouvelle, c’est qu’il existe 2 outils simples et géniaux qui, combinés, peuvent vous aider à réaliser cette étape les doigts dans le nez : il s’agit de la taxonomie de Bloom et de la méthode SMART. Je vous propose de passer ces 2 outils en revue ci-dessous : La taxonomie de Bloom pour définir vos objectifs pédagogiques… [table id=1 /] … et la méthode SMART pour les affiner ! Sources :

Carte conceptuelle et carte heuristique La carte conceptuelle apparaît sur le devant de la scène dans les années 1970, pratiquement en même temps que le mind mapping. Elle a comme théoricien principal le chercheur Joseph Novak. La carte heuristique, quant à elle, s'appuie sur les travaux de l'auteur, formateur et entrepreneur britannique Tony Buzan. Ces deux techniques, comme nous pouvons le voir ci-dessus, partagent de nombreux points communs mais il ne faut pas les confondre. Personnellement, j'utilise la carte conceptuelle lorsque je veux formaliser des connaissances, remettre les concepts en ordre afin d'être en mesure de les assimiler et de les communiquer. Par exemple après avoir visionné une vidéo très intéressante de Rémi Bachelet sur l'évaluation de la carte conceptuelle, j'ai souhaité créer une carte pour mettre en ordre et clarifier ce que j'avais appris. La carte heuristique implique selon moi plus de créativité, elle sollicite davantage la pensée divergente et l'usage de métaphores visuelles.

Evaluations motivantes avec l'utilisation quotidienne du livret de (...) Evaluations motivantes en primaire Ecole primaire [REP+] Olivier de Serres 21 RUE OLIVIER DE SERRES , 59100 ROUBAIX Site Netia 59 TICE Auteur : Vandewalle Camille Mél : ce.0592058S@ac-lille.fr Repenser l’évaluation pour qu’elle devienne un véritable outil de la réussite des élèves. Il s’agit de "casser" les codes de l’évaluation et d’utiliser au quotidien le livret personnel de compétences. Cette pratique de l’évaluation individualise et différencie les approches pédagogiques. Plus-value de l’action Une façon différente d’aborder l’évaluation qu’il peut être intéressant de diffuser afin d’améliorer le système et proposer une démarche différente aux enseignants du primaire. Nombre d’élèves et niveau(x) concernés 1 classe double niveau CE1 / CE2 15 élèves de ce1 5 élèves de ce2 A l’origine Les élèves considéraient jusqu’ici l’évaluation comme un constat irrémédiable. Description Description du dispositif (déroulement d’une journée type) • 8H15 : les élèves sortent leur cahier de rituels.

Mélimélo de pédagogie J'écris cet article pour deux raisons (au moins) : pour faire le point sur mes réflexions du moment et pour clarifier certaines choses pour les lecteurs qui passent par ici. En effet, je me suis sentie interpelée par l'article de Carolarcenciel sur son blog à l'école, les loustics... et ses commentaires. Je vous en recommande d'ailleurs la lecture. Je commence par la clarification : je ne suis pas partisane de la pédagogie unique. Être un bon enseignant me parait justement être celui qui cherche les meilleures situations pour faire progresser et réussir ses élèves. Maintenant, je vais essayer de faire le point sur mes réflexions du moment. Que vais-je "retenir" de la pédagogie explicite ? - j'utiliserai régulièrement la trame de leçon en 5 parties, en EDL (orthographe, vocabulaire et synthèses Picot) en lecture et en mathématiques - j'inscrirai dans mon emploi du temps un créneau dédié aux révisions de la semaine (voir aussi chez Charivari) - ma liste de rituels va encore s'allonger....

Dans quelle pédagogie j'erre ? Le constructivisme Le nouveau savoir n'est effectif que s'il est reconstruit pour s'intégrer au réseau conceptuel de l'apprenant. Ausubel (1968) parle de ponts cognitifs. La façon dont l'élève assimile les connaissances est primordiale. Fausses preuves Serge Pouts-Lajus La question de l'efficacité des méthodes pédagogiques donne lieu depuis plusieurs années, en France et au Québec, à des débats virulents entre les partisans des méthodes dites « centrées sur l'enseignement » et ceux des méthodes dites « centrées sur l'apprentissage ». En France, la loi d'orientation s'est beaucoup inspirée des premières, obligeant les partisans des secondes à s'y opposer, à l'occasion par exemple de la suppression des TPE (travaux personnels encadrés), de la mise en cause du redoublement ou des méthodes de lecture. Un argument « scientifique » venu du Québec Le débat est ancien mais il prend, dans ces circonstances, un tour particulièrement vif. De deux choses l'une. J'ai voulu en avoir le cœur net et, au moins, me faire une idée sur deux questions particulières. Histoire de Follow Through Les sources disponibles sur le Web permettent de reconstituer quelques-uns des principaux traits de l'expérience américaine. Deux omissions et une contre-vérité (1).

Usages pédagogiques de la curation de contenus sur internet Outil de marketing, comment le « content marketing » ou « marketing de contenu » peut être utilisé comme outils didactiques dans l’enseignement supérieur ? Nous avons essayé de donner une réponse à cette préoccupation en parcourant un billet de François Arnal Curateur est un mot utilisé dans les musées. C’est celui qui choisit des œuvres pour une exposition, le curateur est amené à faire un choix, un commentaire et une présentation d’œuvres déjà existantes. Il est le lien entre l’artiste (ou le patrimoine) et le public. C’est un expert. Le Web 2.0 qui représente aujourd’hui une audience dépassant le milliard d’êtres humains influence nos pratiques didactiques. Ainsi, si à l’origine les outils de curation sont destinés aux entreprises et au grand public, les outils de veille digitale peuvent néanmoins servir aux professeurs et aux apprenants.

Related: