background preloader

Uranus

Uranus
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Uranus. La constellation du Taureau, où Uranus est observée à tort comme étoile. Uranus fut observée à de nombreuses occasions avant que son caractère planétaire ne soit formellement identifié : elle est en général prise pour une étoile. [PDF] Texte de Herschel à propos de sa découverte. Il écrit dans son journal : « dans le quartile près de ζ Tauri… soit [une] étoile nébuleuse soit peut-être une comète[N 1]. » Le 17 mars, il note, « j’ai regardé la comète ou étoile nébuleuse et, comme elle avait changé de place, j’en ai déduit que c’était une comète et non une nébuleuse[N 2]. » Lorsqu’il présente sa découverte à la Royal Society, il continue d’affirmer que c’est une comète mais la compare aussi implicitement à une planète[N 3]: « La puissance que j'avais lorsque je vis la comète pour la première fois était 227. William Herschel. L’objet est bientôt unanimement accepté en tant que planète. Related:  UranusUranus

Saturne Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Saturne. Saturne est la deuxième planète la plus massive du Système solaire, 3,3 fois moins que Jupiter, mais 5,5 fois plus que Neptune et 6,5 fois plus qu'Uranus. En comparaison avec la Terre, Saturne est 95 fois plus massive. Son diamètre étant environ 9 fois plus grand que celui de la Terre, on pourrait caser 760 corps de la taille de cette dernière dans le volume occupé par la géante gazeuse. Saturne est la seule planète du Système solaire dont la masse volumique moyenne est inférieure à celle de l'eau : 0,69 g/cm³. La haute atmosphère de Saturne est constituée à 93,2 % d'hydrogène et à 6,7 % d'hélium en termes de molécules de gaz (96,5 % d'hydrogène et 3,5 % d'hélium en termes d'atomes). La quantité d'éléments plus lourds que l'hélium n'est pas connue avec précision, mais on suppose que leurs proportions correspondent aux abondances initiales lors de la formation du Système solaire.

Uranus : deux hypothèses pour une planète couchée Contrairement aux autres planètes, Uranus est couchée sur son orbite. Un immense satellite pourrait être le responsable de cette « anomalie », à moins que ce ne soit la faute d'une collision cataclysmique... Depuis ce lundi 16 septembre, 85 astronomes du monde entier sont réunis à l'observatoire de Meudon (Hauts-de-Seine) pour un colloque consacré à la géante de glace Uranus. Durant trois jours, de nombreuses questions sont étudiées, et notamment celle-ci : pourquoi l'axe de rotation d'Uranus est-il si penché (98° contre 23° pour la Terre) ? Un impacteur géant Depuis la fin des années 1960, un scénario emporte l'adhésion des chercheurs : un impacteur géant, de la taille d'une planète, serait entré en collision avec Uranus, la faisant basculer. Un gros satellite... « À un moment donné, cette vitesse serait devenue égale à celle de la précession de l'orbite d'Uranus (les orbites oscillent légèrement, un peu comme des pièces de monnaie que l'on lance sur une table). ... aujourd'hui disparu

Uranus Uranuspar Vincent Molletpublié le 22 juin 2002, mis à jour le 22 juillet 2006 Les Anciens ne connaissaient l'existence que de 6 planètes : Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter et Saturne. Ce n'est qu'en 1781 que l'astronome William Herschel en découvrit une septième qu'il prit d'abord pour une comète : Uranus. Celle-ci met 84 ans pour accomplir son orbite, à 2.870.972.200 km en moyenne du Soleil. Une caractéristique remarquable de cette planète est qu'elle « roule » sur son orbite. Uranus possède un champ magnétique (curieusement orienté, lui aussi) d'une intensité comparable à celui de la Terre. Composée principalement d'hydrogène, d'hélium, de méthane, d'eau et d'ammoniac, Uranus doit, avec un diamètre de 51 118 km, être classée parmi les planètes géantes gazeuses. Sa distance au Soleil explique le froid régnant sur Uranus. Comme les autres planètes géantes de notre système, Uranus est entourée d'un système d'anneaux. Uranus dispose d'au moins 27 satellites connus. Uranus

Caractéristiques Près de deux fois et demie plus petite et située deux fois plus loin du Soleil que Saturne, la planète Uranus a une magnitude de l'ordre de 6, ce qui est à la limite de la détection à l'œil nu. Un observateur expérimenté peut cependant l'apercevoir par une nuit claire ; elle apparaît alors comme une étoile très faible. Inconnue des Anciens, pour lesquels Saturne marquait la limite du système solaire, Uranus n'a été découvert que le 13 mars 1781 par le musicien et astronome amateur William Herschel qui, observant par hasard la constellation des Gémeaux à l'aide d'un télescope de 16 centimètres d'ouverture, remarqua un objet qui n'était pas ponctuel comme une étoile. Il crut avoir découvert une nouvelle comète, mais le calcul de son orbite révéla vite que cet objet était en fait une planète gravitant sur une orbite circulaire à plus de 3 milliards de kilomètres du Soleil. D'un diamètre quatre fois plus grand que celui de la Terre, Uranus est quinze fois plus massif que notre planète.

Jupiter Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Jupiter. Cette page contient des caractères spéciaux. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode. Comme sur les autres planètes gazeuses, des vents violents, de près de 600 km/h, parcourent les couches supérieures de la planète. La Grande Tache rouge, un anticyclone qui fait trois fois le diamètre de la Terre, est une zone de surpression qui est observée au moins depuis le XVIIe siècle. La haute atmosphère de Jupiter est composée à 93 % d'hydrogène et 7 % d'hélium en nombre d'atomes, ou à 86 % de dihydrogène et 13 % d'hélium en nombre de molécules. Par mesures infrarouges et ultraviolettes, des traces de benzène et d'autres hydrocarbures ont également été détectées[6]. Si Jupiter était plus massive, on pense que son diamètre serait plus petit. Des exoplanètes beaucoup plus massives que Jupiter ont été découvertes[16].

Uranus 7ème planète Uranus est la première planète découverte au début de l'époque moderne. C'est la septième planète en partant du Soleil. Elle a été découverte par William Herschel le 13 mars 1781. Elle avait été observée plus tôt; mais elle avait été confondue avec une étoile. Elle est pratiquement invisible à l'oeil nu. Il lui faut 84 années et 7 jours pour accomplir une révolution autour du Soleil. Uranus est composé principalement de rocs et de divers types de glace. Uranus n'a reçu la visite que d'une seule sonde : la sonde Voyager 2 le 24 janvier 1986. La particularité de cette planète est que son axe de rotation est incliné de 80% par rapport à son orbite, ainsi Uranus semble rouler sur son orbite alors que les autres planètes se comportent comme des toupies. Uranus possède un système complexe de satellites et d'anneaux : Contrairement aux autres astres du système solaire, les satellites d'Uranus prennent leurs noms dans les écrits de Shakespeare et de Pope. Structure interne d'Uranus Photographies

Planète Uranus, géante gazeuse de glace-Planète Astronomie : planètes et satellites du système solaire Uranus fut la première planète du système solaire à ne pas avoir été connue dès l’Antiquité, car elle est trop lointaine pour pouvoir être facilement vue à l’œil nu, même si elle fut observée à plusieurs occasions, mais toujours confondue avec une étoile (John Flamsteed la catalogua dès 1690). William Herschel la découvre le 13 mars 1781 lors d’une recherche systématique d’étoiles doubles à l’aide d’un télescope. À la frontière des constellations des Gémeaux et du Taureau, Herschel remarque au milieu des points-étoiles une petite tache semblant sortir de derrière la planète Saturne. Il change alors successivement d’oculaire, passant du grossissement 227 à 460. La comète n’avait pas de queue, ce qui commença à faire douter de sa vraie nature. Les astronomes commencent alors le calcul de la trajectoire de la comète, en prenant le modèle classique des orbites de comètes : une parabole, mais celle-ci ne semblait pas vouloir se conformer au modèle prévu.

Ses Satellites Avant le passage de Voyager-2, on connaissait cinq satellites d'Uranus, qui tournent tous dans le sens direct sur des orbites quasi circulaires situées – à l'exception de Miranda – dans le plan équatorial de la planète. Ces objets sont très difficiles à voir depuis la Terre. Les deux plus gros, Titania et Obéron, ont été découverts par William Herschel en 1787 ; Ariel et Umbriel étaient détectés par William Lassell en 1851 ; le plus petit et le plus proche de la planète, Miranda, était observé pour la première fois par Gerard Kuiper en 1948. Dix satellites nouveaux, tous situés entre Miranda et la planète, ont été décelés immédiatement sur les images prises par Voyager-2. À l'instar de ceux de Jupiter et de Saturne, les cinq plus gros satellites d'Uranus se sont révélés beaucoup plus variés et complexes que prévu.

Neptune Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Neptune. Neptune est la huitième et dernière planète du Système solaire par distance croissante au Soleil[1]. est une version stylisée du trident du dieu Neptune, tandis que son symbole alternatif représente les initiales de Le Verrier. Neptune est également observée par Joseph Jérôme Lefrançois de Lalande (1732-1807) le et par John Herschel, fils de William Herschel (qui a découvert Uranus), sans rien noter de particulier. Johann Gottfried Galle. Urbain Le Verrier. John Couch Adams. Lors d'une réunion de la British Association for the Advancement of Science, George Biddell Airy rapporta que les tables de Bouvard étaient erronées de plus d'une demi minute d'arc. Étudiant à Cambridge, John Couch Adams tomba le sur le rapport d'Airy concernant le problème de l'orbite d'Uranus et fut intéressé par la question. Perturbations d'Uranus dû à la présence de Neptune. Outre-Manche, la déception est grande.

Uranus possède 12 anneaux principaux Uranus possède au moins 12 anneaux principaux. Les anneaux alpha, bêta, gamma, delta et epsilon furent découverts le 10 mars 1977 grâce aux observations d'occultations d'étoiles par Uranus. Des observations ultérieures permirent de découvrir les anneaux 6, 5, 4 et êta. Le survol d'Uranus par la sonde Voyager 2 en 1986 permit la découverte de l'anneau lambda ; un autre anneau, 1986 U 2R, fut découvert sur une photographie mais n'a plus été vu depuis. Les deux derniers anneaux, mu et nu, furent découverts à l'aide du télescope spatial Hubble en décembre 2005. Les anneaux d'Uranus sont fins (épaisseur estimée : environ 100 mètres) et ont des bords nets ; entre eux s'étend un milieu diffus. Si les 9 premiers anneaux d'Uranus sont fins et circulaires, le dixième, l'anneau ε, est plus excentrique et plus large, de 20 km au point le plus proche de la planète à 98 km au point le plus éloigné.

Uranus Découverte en 1781 par William Herschel, la planète Uranus a reçu le nom du père de Saturne. Elle est composée d'hélium et d'hydrogène, mais sa haute atmosphère contient également du méthane, ce qui explique sa couleur bleu-vert. Elle possède aussi des satellites, dont les plus grands sont Titania et Obéron. Uranus est couchée sur son plan elliptique. Fiche d'identité d'Uranus: Diamètre: 51 118 km ( soit 4,01 fois la Terre) Magnitude maximum: + 5,65 Distance au soleil: 2 870 millions de km Uranus Uranus est la septième planète à partir du Soleil. Elle a été découverte par William Herschel en 1781. Sa distance moyenne du Soleil est supérieure à 2 800 millions de kilomètres. À cette distance, la température au sommet de ses nuages est de -214 degrés C. Il lui faut 84 ans pour compléter son orbite autour du Soleil à cause de sa lenteur et de la distance à parcourir. Uranus est une planète géante, la troisième plus grosse planète de notre système solaire (elle correspond à 64 Terres). La rotation d'Uranus ressemble à celle d'une toupie couchée sur un côté. Quand la sonde Voyager 2 a visité Uranus en 1986, presqu'aucun nuage n'était visible. Les principaux gaz dans cette épaisse atmosphère sont l'hydrogène et l'hélium, avec un peu de méthane (la couleur bleue d'Uranus est due à la présence de méthane qui réfléchit le bleu). Uranus est essentiellement formée de " glaces " (un mélange d'eau, de méthane et d'ammoniac). Uranus possède 27 lunes connues.

Caractéristiques Jupiter, la plus grosse et la plus massive des planètes, constitue le centre d'un vaste système de satellites et d'anneaux étudié de près par plusieurs sondes spatiales : Pioneer-10 en décembre 1973, Pioneer-11 en décembre 1974, Voyager-1 en mars 1979, Voyager-2 en juillet 1979, Ulysses en février 1992, Galileo de décembre 1995 à septembre 2003, New Horizons en février et mars 2007. À la différence des planètes telluriques et à l'instar des trois autres planètes géantes, Jupiter ne possède pas de surface solide : il s'agit d'une boule de gaz – essentiellement de l'hydrogène et de l'hélium – qui entoure un noyau probablement composé de fer et de silicates, auxquels s'ajoutent probablement des « glaces d'eau », d'ammoniac et de méthane. Jupiter possède un champ magnétique, une magnétosphère et une ionosphère, et est caractérisé par d'intenses émissions radioélectriques. Comme sur la Terre, les aurores polaires se développent dans les zones de latitudes élevées.

La Planète Uranus Uranus est la septième planète de notre système solaire, située entre Saturne et Neptune.Elle mesure 51 118 km de diamètre et pèse 86,83 trillions de tonnes.L'orbite parcourue par cette planète a un diamètre de 2,87 milliards de km de rayon. Ce parcours s'effectue à une vitesse avoisinant les 24 500 km/heure.La température en surface est de l'ordre de -170 °C.Quinze satellites gravitent autour d'Uranus, dont les cinq plus importants sont (par ordre décroissant de diamètre) : Titania (à ne pas confondre bien entendu avec le satellite de Saturne : Titan), Obéron, Umbriel, Ariel et Miranda. Uranus est la troisième planète du groupe des Géantes la plus imposante de notre système solaire (après Jupiter et Saturne et avant Neptune). Elle a été découverte en 1781 par Herschel qui la prit dans un premier temps pour une comète. Dans un deuxième temps, à l'époque déjà, il dut se contenter d'une fade sphère verdâtre qu'il baptisa "Planète Géorgienne" en l'honneur du Roi George III d'Angleterre.

Related: