background preloader

Introduction de la planète Neptune

Introduction de la planète Neptune
Neptune À la longue, les hommes n'atteignent que ce qu'ils visent. -Thoreau Table des matières Autres informations sur Neptune Système d'anneaux de Neptune Neptune est la plus éloignée des planètes géantes gaseuses. Les deux tiers internes de Neptune sont composés d'un mélange de roche fondue, d'eau, d'ammoniaque et de méthane liquide. Neptune est une planète dynamique avec plusieurs grandes taches sombres qui rappellent les ouragans de Jupiter. On a observé sur Neptune les vents les plus violents jamais enregistrés sur une planète. Neptune a quatre anneaux, lesquels sont très étroits et pâles. Le champ magnétique de Neptune, comme celui d'Uranus, est penché à 47 degrés de son axe de rotation et est décalé d'au moins 0.55 rayon (presque 13,500 kilomètres ou 8,500 miles) du centre physique de la planète. Neptune Cette image de Neptune a été prise par Voyager 2 le 20 août 1989. Le système de tempête connu sous le nom de "la Grande Tache sombre" était remarquable par son absence. Related:  NeptuneLunes de Neptune

La planète Neptune 13/04/2014 19 h 44 Missions spatiales vers Neptune Une découverte calculée Bien que repérable aux jumelles, la huitième planète du système solaire reste décevante au télescope, même à forte puissance. Pour cette raison, la découverte de Neptune, également déjà observée comme une simple étoile par Galileo GALILEI, ne doit rien à l´observation attentive d´une zone particulière du ciel. Les observations des positions d´Uranus sur son orbite n´étant pas en accord avec les prédictions, l´idée que la force d´attraction d´une autre planète encore inconnue influait sur cette trajectoire se mit en place. Une vision inattendue Neptune fut survolée, après un périple de douze ans, par la sonde Voyager-2 en août 1989. Des cirrus de méthane gelé, surplombant la haute atmosphère de 50 km, projettent leur ombre sur l´hémisphère Nord de Neptune. Des stries sombres et claires alternées entourent le globe de la planète. La grande tache sombre de Neptune. Des anneaux atypiques Triton : un satellite de glace

Neptune la 8ème planète Neptune est la huitième planète en partant du Soleil. Elle orbite à environ 4 milliards de kilomètres et effectue une rotation autour du Soleil en 165 ans. Neptune est la première planète découverte grâce à des calculs mathématiques. En effet, cherchant à expliquer les anomalies observées dans le mouvement d'Uranus le mathématicien Jean Joseph Urbain Le Verrier déduit l'existence de Neptune. Il calcula sa position et sa masse. Puis il s'adressa à son ami Johann Gottfried Galle qui découvrit la planète à 52'' de la position indiquée par Le Verrier, le 23 septembre 1846. Cette planète avait déjà été observée en 1795 par Lalande qui l'avait prise pour une étoile. De plus Le Verrier avait été devancé par un étudiant de Cambridge, John Adams qui avait localisé la planète dès 1843, mais ses travaux n'avaient pas été pris au sérieux. Voyager 2 fut le seul vaisseau spatial à s'approcher de cette planète (le 25 août 1989). Neptune tourne sur elle-même en 17 h 52 min. Structure interne de Neptune

Satellites naturels de Neptune Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Découvertes[modifier | modifier le code] Liste[modifier | modifier le code] Voici la liste des satellites connus de Neptune, classés par demi-grand axe croissant. Noms[modifier | modifier le code] Triton ne posséda pas de nom officiel avant le XXe siècle ; bien qu'il fût suggéré dès 1880 par Camille Flammarion et proposé de façon indépendante par plusieurs autres astronomes en fil des années[12],[13],[14], il ne fut pas utilisé de façon commune avant les années 1930[15], Triton étant simplement désigné comme « le satellite de Neptune » (le deuxième satellite ne fut pas découvert avant 1949). Notes et références[modifier | modifier le code] Voir aussi[modifier | modifier le code] Articles connexes[modifier | modifier le code] Lien externe[modifier | modifier le code] (en) Neptunian Satellite Fact Sheet Portail de l’astronomie

Planète Neptune, géante gazeuse de glace-Planète Astronomie : planètes et satellites du système solaire Neptune n'est pas visible à l'œil nu et comme Uranus, elle n'a été découverte qu'après l'invention du télescope. Pourtant, cette découverte se démarque de celle des autres planètes : elle a été faite uniquement par le calcul à partir de la trajectoire et des caractéristiques d'Uranus. Le télescope ne servira qu'à la confirmation de la découverte. Plusieurs astronomes ont manqué de faire la découverte par les moyens traditionnels (observation au télescope). Neptune est également observée par Joseph Jérôme Lefrançois de Lalande (1732-1807) le 10 mai 1795 et par John Herschel, fils de William Herschel (qui a découvert Uranus), sans rien noter de particulier. Déjà en 1788, la planète Uranus récemment découverte, ne semblait pas se conformer au modèle d'orbite que les astronomes avaient prédit. Lors d'une réunion de la British Association for the Advancement of Science, George Biddell Airy rapporta que les tables de Bouvard étaient erronées de plus d'une demi minute d'arc.

Un satellite de plus pour Neptune ! Un petit corps de 20 km a été détecté autour de Neptune grâce à des images d'archives du télescope spatial Hubble. Cette découverte porte à 14 le nombre de satellites de la planète. S/2004 N1 orbite à quelque 100000 km de Neptune, entre Larissa et Protée, deux autres satellites de 200 et 420 km. Avec un diamètre de 20 km, ce nouveau satellite est un million de fois moins brillant que la plus faible des étoiles visibles à l'œil nu. « Un coup de tête » « La sonde Voyager 2, qui est passé près de Neptune en 1989 et a découvert plusieurs satellites, n'avait pas la sensibilité nécessaire pour détecter celui-ci », explique Emmanuel Lellouch, de l'observatoire de Paris. Il faut en effet combiner une dizaine d'images du télescope spatial Hubble pour voir apparaître un léger halo à la place du satellite. L'astronome s'intéressait aux minces arcs qui entourent Neptune. Des découvertes à venir ?

Mineur,autre satélite de Neptune Psamathée est un petit satellite. En supposant qu'il possède un albédo de 0,04, sa magnitude visuelle de 25,6 conduit à un diamètre de 38 km. Par calcul, la masse de Psamathée est estimée à environ 4,36×1016 kg. Psamathée fut découvert par l'équipe de Scott S. Sheppard en utilisant le téléscope de 4 m de l'observatoire inter-américain Cerro Tololo au Chili, le 29 août 2003 ; la découverte fut annoncée le 3 septembre 2003. Psamathée porte le nom de Psamathée, personnage de la mythologie grecque ; Psamathée était l'une des cinquante Néréides selon Hésiode. Psamathée reçut son nom officiel le 3 février 2007. Psamathée orbite autour de Neptune à la distance moyenne de 46 700 000 km en près de 25 ans, avec une inclinaison de 137° sur l'écliptique et une excentricité de 0,450. Psamathée est le 2e satellite de Neptune le plus externe après Néso, atteignant 67 708 000 km à son apoapside, soit 0,45 ua (par comparaison, l'aphélie de Mercure n'est que de 0,47 ua).

Triton, satellite de Neptune Triton est le plus gros de satellites de Neptune. Il fut découvert en 1846 par l'Anglais William Lassel. Il circule dans le sens opposé à celui de la rotation de Neptune, et s'en rapproche graduellement jusqu'à ce qu'il rentre en collision avec la planète d'ci environ 10 à 100 millions d'années. Voyager 2 a découvert sur Triton de grands geysers d'azote gazeux. Données : Diamètre : 2705 km Masse : 214 x 1020 kg Densité : 2,05 Distance à Neptune : 354 760 km, soit 14,3 rayons neptuniens Période orbitale : 5,88 jours terrestres (déplacement rétrograde) Images :

Triton, satellite de Neptune Son orbite rétrograde (il orbite dans le sens opposé à celui de la rotation de sa planète) ainsi que ses caractéristiques laissent penser que Triton est un corps extérieur, probablement originaire de la ceinture de Kuiper qui a été capturé par Neptune. Nombre de corps massifs de la ceinture de Kuiper sont binaires comme le couple Pluton-Charon. Cette configuration binaire aurait grandement facilité la capture de Triton, son compagnon s'échappant avec une énergie accrue. Les lunes qui ont une orbite rétrograde ne peuvent pas avoir été formées dans la même région de la nébuleuse solaire primitive que les planètes autour desquelles elles tournent : ce sont donc des lunes capturées. La capture de Triton pourrait avoir fourni l'apport de chaleur nécessaire pour fondre l'intérieur de Triton (le chauffage par les forces de marée créées par la circularisation d'une orbite de capture très excentrique auraient pu garder une partie du manteau interne de Triton liquide pendant un milliard d'années).

Neptune (planète) | wikipedia Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Neptune. Neptune est la huitième et dernière planète du Système solaire par distance croissante au Soleil[1]. est une version stylisée du trident du dieu Neptune, tandis que son symbole alternatif représente les initiales de Le Verrier. Neptune est également observée par Joseph Jérôme Lefrançois de Lalande (1732-1807) le et par John Herschel, fils de William Herschel (qui a découvert Uranus), sans rien noter de particulier. Johann Gottfried Galle. Urbain Le Verrier. John Couch Adams. Lors d'une réunion de la British Association for the Advancement of Science, George Biddell Airy rapporta que les tables de Bouvard étaient erronées de plus d'une demi minute d'arc. Étudiant à Cambridge, John Couch Adams tomba le sur le rapport d'Airy concernant le problème de l'orbite d'Uranus et fut intéressé par la question. Perturbations d'Uranus dû à la présence de Neptune. Outre-Manche, la déception est grande.

Triton (lune) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Triton. Triton orbite autour de Neptune en 5 jours et 21 heures sur une trajectoire quasi circulaire ayant un demi-grand axe de 354 759 kilomètres[4], une inclinaison de 156,865° (-23,135°) sur le plan de Laplace[4] du système, et jusqu'à 129,6° (-50,4°) sur le plan orbital de sa planète[5]. Ceci lui confère des saisons très marquées tout au long de l'année neptunienne, longue de 164,79 années terrestres ; l'hémisphère sud a ainsi passé son solstice d'été en 2000[6] avec une inclinaison proche du maximum possible par rapport au Soleil, ce qui est à l'origine d'un réchauffement général de l'hémisphère sud depuis le passage de Voyager 2 le . William Lassell, le découvreur de Triton Gros plan sur le croissant de Triton, le . Triton circule au contraire en 5 jours et 21 heures sur une orbite quasiment circulaire ayant un demi-grand axe de 354 759 km.

Pictures of Neptune Want to stay on top of all the space news? Follow @universetoday on Twitter Here is a collection of all the best pictures of Neptune captured by Voyager 2, Hubble and Earth-based telescopes. Unfortunately, only one spacecraft, Voyager 2, has ever visited Neptune up close, so all the closeup images of Neptune were captured over the course of just a few days as Voyager 2 swept by the planet in 1989. Neptune from Voyager 2. This is a classic picture of Neptune captured by NASA’s Voyager 2 spacecraft during its 1989 flyby of Neptune. Neptune and its Great Dark Spot. Here’s an amazing pic of Neptune captured by Voyager 2. Neptune seen by Hubble. This Neptune photo was captured by the mighty Hubble Space Telescope. Clouds above Neptune. This amazing Neptune pic shows distinct clouds hovering above Neptune’s lower cloud deck. Neptune's largest Moon, Triton. Neptune seen from Earth. And finally, here’s a Neptune picture captured from Earth.

Données sur les satellites de Neptune Données sur les satellites de Neptune Paramètres physiques Masse Rayon Densité moyenne Albédo géométrique visuel (1020 kg) (km) (kg/m3) Naïade (NIII) 0,002 48 x 30 x 26 Thalassa (NIV) 0,06 54 x 50 x 26 Despina (NV) 0,06 90 x 74 x 64 Galatée (NVI) 0,06 102 x 92 x 72 Larissa (NVII) 0,06 108 x 102 x 84 Protée (NVIII) 0,5 220 x 208 x 202 0,06 Triton (NI) 214,7 1353,4 2,050 0,77 Néréide (NII) 0,2 170 0,4 Halimede (NIX) 0,001 60 0,16 Laomedeia (NXII) 0,001 38 0,16 Sao (NXI) 0,001 48 0,16 Psamathé (NX) 0,0002 38 Neso (NXIII) 60 Paramètres orbitaux * R indique un déplacement rétrograde Document original : NASA Official: J, H, King, joseph,h,king@gsfc,nasa,gov Les pages consacrées aux satellites : Naïade, Thalassa, Despina, Galatée, Larissa, Protée, Triton, Néréide, Halimède, Laomédie, Sao, Psamathé et Neso La planète Neptune ou planète suivante : Pluton Retour page d'accueil ou vos messages

Neptune Neptune is similar in composition to Uranus, and both have compositions which differ from those of the larger gas giants, Jupiter, and Saturn. Neptune's atmosphere, while similar to Jupiter's and Saturn's in that it is composed primarily of hydrogen and helium, along with traces of hydrocarbons and possibly nitrogen, contains a higher proportion of "ices" such as water, ammonia, and methane. Astronomers sometimes categorise Uranus and Neptune as "ice giants" in order to emphasise these distinctions.[10] The interior of Neptune, like that of Uranus, is primarily composed of ices and rock.[11] It is possible that the core has a solid surface, but the temperature would be thousands of degrees and the atmospheric pressure crushing.[12] Traces of methane in the outermost regions in part account for the planet's blue appearance.[13] In contrast to the hazy, relatively featureless atmosphere of Uranus, Neptune's atmosphere is notable for its active and visible weather patterns. History Naming

Titania (lune) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Titania. Le système uranien n'a été étudié de près qu'une seule fois, par la sonde Voyager 2 en janvier 1986, qui a pris plusieurs images de Titania, permettant ainsi de cartographier environ 40 % de la surface de cette lune. Titania fut initialement désigné comme « le premier satellite d'Uranus » et, en 1848, reçut la désignation Uranus I par William Lassell[15], bien qu'il ait parfois utilisé la numérotation de William Herschel (où Titania et Obéron sont II et IV)[16]. Titania est en orbite autour d'Uranus à une distance d'environ 436 000 km. L'orbite de Titania est intégralement située au sein de la magnétosphère d'Uranus[18]. Cette image de Titania prise par Voyager 2 montre d'énormes rifts. Titania pourrait être différencié en un noyau rocheux entouré d'un manteau glacé[21]. Les principales caractéristiques de la surface de Titania Messina Chasma—un grand canyon de Titania

Related: