background preloader

Des séances pédagogiques assurées par le professeur documentaliste - billiejoe.fr

Des séances pédagogiques assurées par le professeur documentaliste - billiejoe.fr
Considérant comme acquise la nécessité d’apprentissages liés à l’information-documentation et du développement accru de l’éducation aux médias [1], je propose une réflexion très pratique sur la possibilité de mise en œuvre concrète en collège [2]. Je prends le soin d’aller dans le détail et d’être suffisamment technique pour que ce soit pour le mieux constructif, malgré la longueur que cela peut prendre pour ce seul sujet. De la responsabilité de ces apprentissages info-documentaires Il me semble d’abord que l’on ne peut pas se passer d’une responsabilité sur ces apprentissages, même si ceux-ci, c’est aussi un acquis, ne peuvent pas se passer d’une approche interdisciplinaire. On peut reconnaître la nécessité de ces apprentissages et de leur prise en charge par le professeur documentaliste, de manière institutionnelle, au-delà de ce qui est inscrit dans la circulaire de mission de 1986. Des pistes concrètes à la reconnaissance institutionnelle Conclusion

« Réinventer les CDI » : analyse d’un slogan. Regard sur la stratégie de communication de l’IGEN EVS pour faire entrer les Learning centres dans le secondaire 1- « Repenser les espaces CDI et salles de permanences au niveau des collèges et des lycées » Que vient nous préciser cet entretien publié dans la Lettre aux documentalistes de novembre 2011 ? Que l’IGEN EVS et la DGESCO, co-auteurs du document Pacifi, ont ouvert un nouveau chantier, celui de la fusion programmée des CDI et des salles de permanence. Le modèle qui sert de base à ces réflexions et de moteur à cette communication à grande échelle, reste le Learning centre universitaire anglais du milieu des années 90. 2- Le plan de communication préparant à la réorganisation des espaces de la Vie scolaire Cette courte publication s’inscrit néanmoins dans une vaste stratégie de communication que nous avions déjà analysée le mois dernier. 2.1- Des ECDI aux learning centres Si 2010 fut l’année de l’ECDI1, 2011 a été sans conteste celle du Learning centre. 2.2- Du séminaire de Versailles (2000) à celui de Poitiers (2011) 2.3- Le CNDP au service 2.4- Le retour aux sources et l’ombre des CLDP

Processus de recherche d'information Il existe de nombreux référentiels de compétence en matière de recherche d'information. Nous vous proposons un modèle simplifié, que nous espérons plus facile à retenir par les élèves. Téléchargez l'affiche du processus. Chaque étape du processus est détaillée dans les différentes sections du site. Nous avons aussi ajouté, au centre du schéma, l'action Évaluer son travail, qui ne constitue pas une étape en soi, mais devrait être effectuée tout au long du processus de recherche. Martine Mottet, Licence Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Partage des conditions initiales à l'identique 2.0 Canada Quelle ambition pour les professeurs documentalistes ? Je me propose de développer dans cet article la conclusion d’un précédent billet en la croisant avec le projet énoncé par la Fadben dans le Manifeste 2012. Il y est précisé, en introduction aux enjeux posés par le « contexte de l’information numérique », que « la com­pé­tence infor­ma­tion­nelle est […] pré­sentée par l’UNESCO comme indis­pen­sable aux hommes et aux femmes du XXIème siècle ». Principe que nous retrouvons dans les recommandations de l’IFLA sur la Maîtrise de l’information et des médias qui soutiennent, sans s’arrêter sur la délicate traduction d’Information literacy, une expertise dont les professionnels de l’éducation pourraient s’inspirer. Penser la formation initiale et continue… Et il faut bien reconnaitre là que de par leur formation les professeurs documentalistes sont à la jonction de ces deux domaines que sont l’information et l’éducation. C’est à cette fin que devraient être davantage travaillés les échanges avec la recherche.

Les énigmes du CDI — Doc Martine's Pour la rentrée, je vous propose un générateur d’énigmes pour agrémenter vos « initiations CDI ». Il s’agit de citations « à trous ». C’est-à-dire qu’il y manque des mots, que les élèves doivent retrouver dans des livres du CDI, à l’aide d’indices nécessitant des recherches sur esidoc. Pour générer une énigme, rentrez votre code RNE ci-dessous. Le programme fait ensuite des requêtes sur votre base esidoc et vous propose des indices correspondant à des livres dans votre CDI. Lire la suite Exploitation pédagogique Cela fait quelques années que je pratique ces petites énigmes (avant, j’utilisais les Learning Apps pour faire cela). En principe, je les fais travailler par deux ou trois et je leur demande d’ouvrir deux fenêtres d’esidoc : une pour compléter la citation et une pour faire les recherches. D’accord, mais concrètement, à quoi ça ressemble ? Voilà un exemple d’énigme, telle qu’elle apparaîtrait dans votre portail : Commencez à générez votre énigme Hangzhou signpost, auteur inconnu

La Cité du Livre : La cité du livre + L’essai : Philippe Corbé, La dernière campagne : Les 500 jours du sarkozysme (Ed. Grasset). + Le romancier : Jonathan Curiel avec Génération CV (Ed. Fayard). + La personnalité qui dévoile ses livres de chevet : Patrice Franceschi, aventurier-écrivain qui vient de publier Avant la dernière ligne droite, Ed. + L’enquête : le monopoly des éditions. + Le métier : documentaliste scolaire. + Le libraire : Denis Mollat de la la plus grande librairie indépendante de France, la librairie Mollat. + Le panier des livres pour petites et grandes : Les Aventures de Zigomette, Pénélope Pastel (Ed. Unique en son genre, ce magazine bimensuel invite les téléspectateurs dans les arcanes de la cité littéraire pour découvrir tout l’univers du livre. « La cité du livre », ne se contente pas de feuilleter les belles pages, ce rendez-vous littéraire explore l’ensemble de la chaîne du livre. … les genres littéraires, essais, romans, revues, BD, livres pour la jeunesse, … les rencontres avec les auteurs,

- Les Trois Couronnes - Didactique de l'Information Documentation - Pascal Duplessis En préambule, François Daveau relève que l'enseignant documentaliste n'est pas le seul professeur à gérer un lieu, en plus d'assurer un enseignement, mais que les autres professeurs (EPS, Physique-Chimie) ne sont pas pour autant réduits à ce lieu. Il rappelle également que les seuls textes officiels de référence qui légitiment la mission d'enseignant des professeurs documentalistes demeurent la circulaire de missions de 1986 et l'arrêté du 12 mai 2010 (BO n°29 du 22 juin 2010) . Créer une inspection spécifique en même temps que le CAPES, aurait été, selon lui, plus simple pour la reconnaissance de l'enseignant documentaliste. Pour François Daveau, deux projets se rejoignent dans cette intention de détournement : au premier plan celui de l'Inspection Générale Etablissement et Vie Scolaire et au second plan, celui, plus diffus, qui serait lié à un contexte économique mondial et, plus particulièrement à la ligne idéologique néo-libérale.

- Les Trois Couronnes - Didactique de l'Information Documentation - Pascal Duplessis Toute nouvelle retraitée active, Françoise Chapron s'est prêtée au jeu de l'interview sur le site doc pour docs en répondant aux questions de Ghislain Chasme. Actrice engagée et grand témoin depuis les origines de la profession, elle revient sur les étapes clés de la construction de notre métier, ainsi que sur la remise en question récente de notre mission enseignante par l'Institution. Forte d'un savoir acquis au cours d'une carrière exemplaire, elle a su mettre en perspective son expérience du "terrain", issue de ses responsabilités exercées aussi bien dans la recherche que dans la formation. Dans cet entretien, Françoise Chapron restitue le fil conducteur de notre profession en rappelant la dynamique de son évolution, depuis le contexte de sa création aux "Assises de l'éducation à l'information" en 2003, en passant par les circulaires de 1977 et 1986.

Culture de l’information et politique documentaire : au milieu du gué ? Les activités principales recensées dans la fiche «enseignant» du Répertoire des métiers de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur[1] comptent deux activités corrélées à la fonction de professeur documentaliste. Elles sont ainsi libellées : ◗ « Contribuer à faire acquérir la maîtrise et la culture de l’information (professeur documentaliste) ◗ Mettre en œuvre la politique documentaire de l’établissement (professeur documentaliste) » On observera qu’en novembre 2011 le professeur documentaliste (re)trouve dans le REME sa fonction de professeur, fonction qui n’apparaît pas dans l’arrêté du 12 mai 2010 définissant « les compétences à acquérir par les professeurs, documentalistes et conseillers principaux d’éducation pour l’exercice de leur métier ». On notera toutefois que ce REME, à l’inverse d’un arrêté, « n’a pas de portée juridique et réglementaire » comme l’indique la présentation du document. Contribuer… avec qui ? Mettre en œuvre… seul ? Des avancées ou du surplace ?

FADBEN De nouveaux défis attendent notre profession. Un accès égal à l’information et à la com­mu­ni­cation néces­saire pour se former, se réa­liser et s’insérer socia­lement et pro­fes­sion­nel­lement, accès à la fois tech­nique, intel­lectuel et éthique. L’adaptation des poli­tiques éduca­tives aux besoins des élèves. La fas­ci­nation pour les outils accorde une place déme­surée et coû­teuse à la tech­no­logie au détriment des savoirs sco­laires info-​​documentaires qui per­mettent la construction des connais­sances et de l’esprit cri­tique. Adhérer, c’est penser le métier de pro­fesseur docu­men­ta­liste pour gagner ensemble tous ces défis. Adhérer, c’est aussi un enga­gement local dans les ADBEN, asso­cia­tions académiques. Adhérer, c’est encore sou­tenir une fédé­ration active dans ses actions natio­nales et internationales. La Fédé­ration vit par la par­ti­ci­pation de ses membres, nous sommes tous bénévoles. Rejoignez les lieux de dis­cussion asso­ciatifs.

« Cours d’info-com, cours magistral » : pour en finir avec quelques clichés Du « cours » tout court à la situation d’enseignement-apprentissage Le passage introductif par le mot « cours » semble inévitable, puisqu’il paraît devoir effrayer. Il ne fait pourtant que désigner, dans le domaine de l’éducation, « l’idée temporelle de ‘développement dans le temps’ »1. Un enseignement, un apprentissage, nécessite en effet du temps pour s’effectuer, aussi bien ponctuellement (la séance) que dans la durée (l’appropriation durable des connaissances). Ainsi, celui qui conçoit, organise, conduit (pendant des plages horaires déterminées) et évalue une séquence prévue pour que des élèves apprennent, « fait cours ». Si un professeur documentaliste, qui fait travailler une classe (ou demi-classe) seul ou avec un collègue disciplinaire, prend soin d'inscrire dans ses objectifs un apprentissage des savoirs scolaires en info-documentation, alors il « fait cours ». Dans le même élan, cessons d’opposer le CDI aux salles de cours. Pourquoi ? Pascal Duplessis

Savoirs CDI, des ressources professionnelles pour les enseignants documentalistes » Débat sur la profession : ressources Ajouts du 6 janvier 2012, le débat et la réflexion se poursuivent et s’enrichissent : Gildas DIMIER. « Compétence informationnelle, information literacy, culture informationnelle : un débat actuel aux enjeux éducatifs majeurs » Extrait : Dans le cadre du « Congrès des milieux documentaires » qui s’est tenu à Montréal fin novembre début décembre 2011, l’un des colloques avait pour thématique « Le développement des compétences informationnelles dans l’espace universitaire ». Richard PEIRANO. « Besoin d’une classe moyenne d’enseignants documentalistes » Christine GORCE. « L’avenir de l’école ne s’écrit pas à la craie » (Luc Chatel, 25 novembre 2010). Dimier Gildas. Duplessis Pascal. Le Deuff Olivier. FADBEN.

- Les Trois Couronnes - Didactique de l'Information Documentation - Pascal Duplessis La FADBEN a publié le 14 novembre dernier une lettre ouverte adressée aux signataires de deux circulaires récentes pour dénoncer l’utilisation répétée du terme « documentaliste » à la place de « professeur documentaliste » au nom de l’identité enseignante de celui-ci. La circulaire du 14 septembre dernier relative à la professionnalisation des formations pour les étudiants se destinant aux métiers de l’enseignement, fait à 21 reprises la distinction entre enseignant et documentaliste, appuyant ainsi l’idée que les professeurs-documentalistes ne seraient pas des enseignants. Le second texte montré du doigt est l'arrêté du 12-5-2010. La FADBEN demande par conséquent le retrait pur et simple de cette distinction, par la publication d’un erratum concernant ces deux textes. « Elle demande également à ce que la qualité d’enseignant des professeurs documentalistes soit prise en compte dans toute publication de textes officiels ».

Related: