background preloader

" Ville intelligente"

" Ville intelligente"
Voyage à New Songdo City A une soixantaine de kilomètres au sud de Séoul, en Corée du Sud, un chantier gigantesque amorcé en 2001 est en train de faire émerger un lieu d’un genre nouveau. Sur une île artificielle reliée à la terre ferme par un pont de 12 km s’édifient des locaux, des habitations, des universités, un hôpital, des musées, des canaux artificiels, des parcs de stationnements à 99% souterrains. Avec son infrastructure de collecte et de diffusion de données parmi les plus complexes de la planète, New Songdo City n’est pas qu’une ville nouvelle. C’est une ville dite « intelligente », qui n’obéit qu’à un seul principe : la connectivité universelle. Ici, même les canettes jetées à la poubelle sont tracées. Les programmes immobiliers de New Songdo ont été vendus en un temps record, et on y attend plus de 65 000 habitants d’ici 2018. En 2011, le cabinet américain ABI Research publiait ses conclusions sur le marché grandissant des projets de villes « intelligentes ».

http://www.paristechreview.com/2012/05/09/trois-visages-ville/

Related:  Pierre-Louis

Processus d'urbanisation : des cités-Etats à la ville globale, par Philip S. Golub Pour la première fois de l’histoire humaine, la part de la population mondiale vivant dans des agglomérations urbaines a dépassé, en 2007-2008, celle de la population vivant dans les zones rurales. Désormais, plus de 3,3 milliards de personnes habitent en ville, dont plus de 500 millions dans des mégapoles de plus de 10 millions d’habitants ou de très grandes villes de plus de 5 millions d’habitants. Selon les prévisions de l’Organisation des Nations unies (ONU), le taux d’urbanisation mondial va s’accroître considérablement au cours des prochaines décennies, atteignant 59,7 % en 2030 et 69,6 % en 2050 ; les centres urbains anciens et nouveaux vont absorber l’essentiel de la croissance démographique à venir. Cette transformation à grande échelle affectera en premier lieu les régions pauvres et émergentes les plus peuplées. Pour leur part, l’Afrique et l’Asie connaîtront — connaissent déjà — un bouleversement des équilibres.

Les villes en mutation Ce dossier découle d'un constat et d'une interrogation. Le constat est celui de l'ampleur des transformations qui affectent la ville et les espaces urbains dans le contexte de la mondialisation et de la crise. Au niveau mondial, la poursuite de l'urbanisation s'accompagne d'une métropolisation. Pour autant, cette urbanisation se révèle moins irréversible qu'on ne le pense ; en témoignent ce qu'il est convenu d'appeler les shrinking cities (les villes qui rétrécissent), des villes à la population en baisse et aux équipements surdimensionnés. Au niveau national, dans les pays déjà fortement urbanisés, le phénomène le plus marquant est la périurbanisation, qui se traduit par un mitage de l'espace rural tout en contribuant à une augmentation des émissions de gaz à effet de serre, par le surcroît de déplacements en automobile qu'elle occasionne.

L'heure des métros automatiques a-t-elle sonné? ParisTech Review D’où viennent les métros automatiques? François Gerin – Si des expériences de métro semi-automatiques ont été menées aux Etats-Unis dès 1959, tout a vraiment commencé avec le projet VAL, imaginé à la fin des années 1960 et mis en œuvre par Matra Transport dans le nord de la France, pour relier en 1983 Villeneuve d’Ascq et Lille. L’acronyme VAL vient de là, et il a été repris pour signifier ensuite “véhicule automatique léger”. C’était une véritable révolution, un projet très en avance sur son temps. D’autres villes ont suivi, comme Toulouse, Rennes, et on a vu des développements à l’international, par exemple à Chicago, Turin ou Séoul.

Monnaies alternatives locales : pile ou face ? La Grèce va-t-elle enfin sortir de l’Euro ? En tout cas, la ville de Volos, à mi-chemin entre Athènes et Thessalonique, est prête. Enfin, presque. Il y a quelque mois, un système d’échanges locaux (Sel) a en effet vu le jour dans cette ville portuaire de quelque 140 000 habitants. Le projet implique un millier d’adhérents pour qui le temps remplace désormais l'argent comme moyen d’échange : je donne une heure de cours de guitare à en membre du Sel, j'ai droit en retour à une heure d'un service de la part d'autres membres. Si au lieu de noter les heures de services rendus sur un compte, je reçois des coupons (les Tems, à Volos), je peux également m’en servir pour acheter des biens et services auprès de commerces et d’entreprises membres du réseau.

Des modèles mathématiques pour vendre le bon produit, au bon prix, au bon moment... et au bon client Mathématiques financières Luce Brotcorne, chargée de recherches à l’Inria depuis 2009, est membre de l’équipe-projet DOLPHIN. Son domaine est la gestion de revenu, et notamment la détermination des tarifs, discipline pour laquelle elle propose une approche novatrice prenant en compte explicitement le comportement des consommateurs. Sur quelles problématiques portent vos recherches ? Luce Brotcorne : C’est la gestion de revenu, plus connue sous le terme yield management. Une problématique sur laquelle travaillent essentiellement les chercheurs anglo-saxons.

Villes intelligentes (« smart cities ») Avant toute chose, permettez-moi, chères auditrices et auditeurs fidèles ou infidèles à « Place de la toile », de vous faire part de mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année. Au sommaire : - plongé dans son ordinateur : « Qu'est-ce qui arrête un mème ? »

La ville numérique : quels enjeux pour demain La ville numérique est en vogue et rares sont les municipalités et autres collectivités publiques qui ne se soient lancées, aujourd’hui, dans des actions visant à favoriser et diffuser l’usage des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans leurs circonscriptions. Ces initiatives témoignent de la poussée de l’omniprésence des réseaux numériques dans la vie quotidienne des citadins qui modifie fortement l’accès aux services et aux ressources de la ville. L’internet, les smartphones et les divers assistants numériques que manipulent la plupart des individus sont devenus aujourd’hui, et seront encore plus demain, des vecteurs essentiels de communication et de socialisation. Il faut en convenir, les TIC et les réseaux numériques sont de plus en plus « encastrés » dans les modes de vie et représentent désormais aussi une composante de premier plan du fonctionnement de l’infrastructure environnementale et urbaine.

Le 5e écran. Les médias urbains dans la ville 2.0. - Chantiers - Projets Les objets de la cité, les façades deviennent écrans urbains. Bit après bit, la ville se numérise. Les écrans sont aussi dans nos poches avec un mobile qui dialogue avec d'autres téléphones, navigue sur internet et interagit avec des objets de la ville. Le système technologique du 5e écran permet le jeu de tous ces écrans dans l'espace public.

Atelier citoyen : Comment favoriser l'habitat durable et solidaire à la Croix-rousse ? Citoyen-ne de la Croix Rousse, j’ai une idée pour favoriser l'habitat durable et solidaire dans mon quartier ! Afin de recueillir vos propositions, le Conseil local de développement du 4ème et Anciela vous invitent à participer à un atelier citoyen samedi 23 juin, de 10h à 12h Salle du conseil - Mairie du 4ème Inscription obligatoire auprès de Florent Barbier : florent.barbier@mairie-lyon.fr ou 04.72.00.46.11 Deux murs à idées seront également à votre disposition: - du 15 au 22 juin, à la Maison des associations - 28, rue Denfert-Rochereau - le mercredi 20 juin, de 14h à 18h, à la Bibliothèque du 4ème - 12 bis, rue de Cuire

Réseaux sociaux (3/3) : ces algorithmes qui nous gouvernent Les 12 et 13 décembre 2011 se tenait à Lyon un colloque universitaire sur les réseaux sociaux organisé par l’Institut rhône-alpin des systèmes complexes. Suite et fin de notre compte rendu… Les algorithmes peuvent-ils se tromper ? Tarleton Gillespie professeur à l’université Cornell devait conclure ces deux jours, mais il n’a pu être présent. Intelligente et connectée - La ville du futur En juin 2014, la ville de Montpellier et la firme américaine IBM annonçaient la signature d’un contrat visant à faire de la huitième plus grande ville de France une « ville intelligente ». Avec Cisco, Siemens ou encore Orange pour la France, IBM fait partie des pionniers d’un marché qui pourrait atteindre, d’ici à 2020, 1500 milliards de dollars. Des quartiers plus sûrs. Des écoles de qualité. Des logements abordables.

La rénovation urbaine Rennes métropole La loi du 1er août 2003, dite d’orientation et de programmation pour la ville et la rénovation urbaine, a mis en place un programme national de rénovation urbaine. Son objectif : améliorer le cadre de vie des habitants en transformant les quartiers classés en Zone urbaine sensible (Zus). L’Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru) est chargée d’appliquer ce programme dans un objectif de mixité sociale et de développement durable. La dalle Kennedy à Villejean - crédit Didier Gouray

L'innovation sociale Dans les perceptions que nous construisons pour comprendre les changements constants qui travaillent nos sociétés modernes, l’innovation est le plus souvent associée aux nouvelles technologies et objets techniques qui transforment notre quotidien, bouleversent les organisations et le contenu du travail, modifient les pratiques sociales et culturelles. Synonyme, pour beaucoup, d’un progrès soutenu par une croissance économique et l’épanouissement d’un bien-être social, l’innovation apparaît comme la voie première de résolution des crises économiques. Pourtant, l’innovation technologique ne garantit pas le progrès social et le recours à de nouveaux objets peut se traduire par de nouvelles dépendances qui sont loin de signifier un bien-être accru. Si l’innovation est source de développement et de création d’emploi, elle a aussi des conséquences lourdes en terme de suppression d’emplois et de déstructuration d’organisations et d’appareils productifs. Innovation et changement social

"Big Data" is big business. Vraiment ! Big Data. C'est la nouvelle expression à la mode, qui succède au cloud computing dans les dernières tendances high-tech à adopter sans tarder. C'est un ensemble de technologies et de méthodes consistant à analyser, à des fins généralement prédictives, le flot de données produites par les entreprises, les organisations et les individus, mais aussi les objets s'ils sont connectés, dans des volumes et à une vitesse sans précédent. Un concept un peu flou, apparu il y a deux, trois ans, qui englobe les mails, SMS, photos, vidéos, commentaires ou changements de statuts sur les réseaux sociaux, sessions de connexion, relevés d'étiquettes ou de capteurs électroniques, signaux de géolocalisation, etc., envoyés à foison chaque minute partout dans le monde. Volume, varité, vitesse et ... valeur

Related: