background preloader

Une e-réputation, ça ne se nettoie pas, ça se construit.

Une e-réputation, ça ne se nettoie pas, ça se construit.
J »intervenais ce matin au colloque « e-réputation et identité numérique des organisations« , au GFII. Le rapport du groupe de travail du GFII est très intéressant (PDF disponible ici) , représente une belle somme de travail, et serait à mettre entre beaucoup de mains, pour ceux qui veulent comprendre les risques de la réputation des entreprises (ou institutions) en ligne. Au-delà de quelques cas, j »ai insisté, lors de mon intervention, sur deux points. Ils me semblent importants, sur ce sujet qui l »est autant, et surexposé actuellement. 1. Nettoyeur de e-réputation ? De nombreux sujets de media couvrent ce nouveau métier, promis à un grand succès… médiatique : nettoyeur de e-réputation. Mais une réputation, ça ne se nettoie pas. Non, une réputation, ça se construit. Comment la construire, alors ? Chers responsables de la communication, chers journalistes, ne croyez pas ces rigolos. 2. Dans le document du GFII, on ne liste que des menaces. Mais enfin, ce n »est pas tout.

http://www.spintank.fr/une-e-reputation-ca-ne-se-nettoie-pas-ca-se-construit/

Related:  droit à l'oubliVeille opérationnelle

Droit à l’oubli numérique : pourquoi c’est crétin ? Attention, malgré un titre provocateur, ma position sur ce point est loin d’être tranchée, je ne nie pas qu’il existe des cas dramatiques, en revanche je trouve stupide de légiférer sur ce qui est techniquement absurde et dangereux (notre corpus législatif est déjà suffisant pour répondre aux problématiques de retraits de contenus diffamatoires ou portant atteinte à la personne). Je réagis à un tweet de @versac signalant qu’une consultation est actuellement en cours sur ce thème et dénonçant par là les « sécuricistes » … point sur lequel je le rejoins parfaitement, et voici pourquoi : Primo, la problématique : Oui certaines personnes, peu éduquées numériquement ont à souffrir de ce que la tendance marketing actuelle appelle la e-réputation. Il y a même des cas dramatiques (Cyndy Sanders si tu me lis…). De nombreuses questions autour de ce fumeux concept de droit à l’oubli :

La e-réputation en 10 points clés Nous le constatons tous les jours : la question de la e-réputation monte en puissance. Pas seulement sur le web, où tout le monde en parle, mais aussi et surtout dans les comités de direction. Pour beaucoup, c’est un réflexe de protection face aux attaques potentielles sur Internet. Dans un monde connecté et en conversation, c’est une préoccupation légitime. 5 règles de base pour construire votre Identité Numérique 5 règles de bases pour vous aider à établir les bases de votre passeport numérique et trouver un job : 1 – Protégez votre nom 2 – Publiez votre résumé, pas votre CV ! 3 – Faites en sorte que les premiers résultats de google sur votre nom se rapportent à votre expérience professionnelle. 4 – Faites un Mail de motivation et vérifiez l’orthographe ! 5 – Demandez des endorsements / recommendations / références.

E-réputation : construire. Oui, mais comment ? Nous l »avons dit dans un billet récemment, et dans une publicité, qui est parue aujourd »hui dans Stratégies : une e-réputation, ça ne se nettoie pas, ça se construit. On nous objecte : oui, mais comment ? Sous l »air de dire : c »est bien beau de nous dire ce qu »il ne faut pas faire, mais si on avançait ? Paiement sans contact par téléphone : avantages et inconvénients Déjà très développé dans certains pays, notamment le Japon, le paiement sans contact via téléphone est fort pratique. Ses avantages sont nombreux, et son succès en Europe est assuré, d’autant plus que « l’association internationale des opérateurs mobiles GSMA a conclu fin janvier 2010 un accord avec l’" European Payment Council " sur l’interopérabilité des services de paiement » rappelle l’ARCEP. Quant à la France, « le secrétariat d’État chargé du développement de l’économie numérique a lancé le 18 février 2010 un portail de services mobiles dans lequel la technologie sans contact devrait jouer un rôle déterminant, notamment pour le développement des services à la personne ». Mais si ses bienfaits sont évidents, les problèmes qu’il peut engendrer ne sont pas à négliger non plus. L’Autorité de régulation des télécoms vient ainsi de publier divers longs documents expliquant les avantages et les inconvénients réels ou potentiels du paiement sans contact via téléphone mobile. Les avantages

Dossier veille et e-réputation La veille, l’e-réputation en concepts, outils et applications : LE dossier de rentrée sur Marketing-Professionnel.fr ! Il sent bon les fournitures neuves, les bonnes résolutions… et nous « remet dans le bain » avec de belles contributions ! A déguster avec notre dossier suivant : Personal Branding Dossier veille et e-réputation sur Marketing Professionnel Veille et e-réputation en concepts

8 outils pour gérer son “e-reputation” Gérer sa réputation sur Internet est devenu indispensable. Il paraît notamment impensable pour quiconque cherche à obtenir un rendez-vous professionnel de laisser traîner sur son profil facebook la photo de sa dernière beuverie (remarquez, j’en connais qui n’hésitent pas). Mais comment faire pour gérer cette e-réputation – et aussi pour surveiller celle des autres ? Les 4 forces de l’identité numérique (infographie) Si le livre « E-Réputation, Stratégies d’influence sur Internet » est plus pratique, que théorique, nous avons développé quelques concepts, tel que les 4 forces de l’identité numérique ci-dessous (extrait du chapitre 5 « Agir en internaute, prévoir en stratège »). Construire son identité numérique L’identité numérique s’impose désormais à tous : « pris dans la toile », nous sommes désormais conduits à nous interroger sur une seule question. Souhaitons-nous, ou pas, tenter de maîtriser cette identité digitale ?

Que faire du droit à l'oubli? - Nouvelle formule C’est une bombe nucléaire en puissance, qui, à terme, pourrait saper les fondements des sites d’info: leur mémoire. Les demandes de retrait d’articles anciens se multiplient, à L’Express et ailleurs, si j’en crois ce que me rapportent mes différents confrères et néanmoins concurrents. Ici, ça a commencé, d’après mes souvenirs, par Pierre Bellanger, le PDG de Skyrock, mis en cause dans une affaire de "corruption de mineure". Le dossier, suivi par François Koch et Renaud Revel à l’époque, sur LEXPRESS.fr comme sur le blog du second, a connu des rebondissements, des non lieux, des condamnations, des appels, et n’est toujours pas clos à l’heure qu’il est. L’é-reputation : les études se multiplient « CitizenTrend 20 avril 2010 par citizentrend A noter, la parution cette semaine de deux études sur l’e-reputation et les médias online en général. La première, réalisée par le GFII (Groupement Français de l’Industrie de l’Information) propose une large analyse autour du thème « e-réputation et identité numérique des organisations – Typologie des menaces et identification des modes de traitement applicables ».

eRéputation ~ 23 Outils pour espionner la concurrence en toute légalités Qui n’a jamais souhaité savoir ce qu’il se passait dans les entreprises concurrentes? Même avant de vous lancer sur un marché dont vous n’êtes pas sûr du potentiel, il sera toujours utile d’utiliser une série d’outils afin de voir comment se positionne l’éventuelle concurrence. De nombreux outils en ligne peuvent devenir de redoutable alliés afin d’aller beaucoup plus loin dans votre défrichage.

L'e-réputation mérite réflexion L'e-réputation est aujourd'hui un sujet galvaudé, qui se trouve toujours au centre des questions que se posent les entreprises, dans la définition de leurs stratégies online. Les consultants, spécialistes, et autres experts des réseaux sociaux développent tout un argumentaire sur l'image que l'on doit donner sur Internet, et sur la façon d'y parvenir. Pourquoi autant d'analyses, autant d'infographies, autant d'outils consacrés à ce sujet ? Les 5 piliers de l’E-réputation Le 22 Août 2009, dans l’un des premiers billets de ce blog, Amine avait rédigé le billet: l’E-réputation: Mode d’emploi où il expliquait à qui s’adressait l’e-réputation avec un schéma qui spécifie les processus de surveillance et de management qui en découlent. Aujourd’hui, je représente dans le schéma ci-dessous ma vision de l’e-réputation, qui à mon sens, s’appuie sur 5 piliers issus des processus de surveillance et de management. 1.

Related: