background preloader

Une e-réputation, ça ne se nettoie pas, ça se construit.

Une e-réputation, ça ne se nettoie pas, ça se construit.
J »intervenais ce matin au colloque « e-réputation et identité numérique des organisations« , au GFII. Le rapport du groupe de travail du GFII est très intéressant (PDF disponible ici) , représente une belle somme de travail, et serait à mettre entre beaucoup de mains, pour ceux qui veulent comprendre les risques de la réputation des entreprises (ou institutions) en ligne. Au-delà de quelques cas, j »ai insisté, lors de mon intervention, sur deux points. Ils me semblent importants, sur ce sujet qui l »est autant, et surexposé actuellement. 1. Nettoyeur de e-réputation ? De nombreux sujets de media couvrent ce nouveau métier, promis à un grand succès… médiatique : nettoyeur de e-réputation. Mais une réputation, ça ne se nettoie pas. Non, une réputation, ça se construit. Comment la construire, alors ? Chers responsables de la communication, chers journalistes, ne croyez pas ces rigolos. 2. Dans le document du GFII, on ne liste que des menaces. Mais enfin, ce n »est pas tout.

http://www.spintank.fr/une-e-reputation-ca-ne-se-nettoie-pas-ca-se-construit/

Related:  Veille opérationnelle

La e-réputation en 10 points clés Nous le constatons tous les jours : la question de la e-réputation monte en puissance. Pas seulement sur le web, où tout le monde en parle, mais aussi et surtout dans les comités de direction. Pour beaucoup, c’est un réflexe de protection face aux attaques potentielles sur Internet. Dans un monde connecté et en conversation, c’est une préoccupation légitime. Parta Social Learning connecte apprentissages informel et formel L'éditeur canadien de réseau social d'entreprise Parta Dialogue présentait lors du salon Solutions Ressources humaines sa plate-forme Parta Social Learning, née de sa fusion avec le spécialiste du e-Learning Edu-Performance, et destinée comme son nom l'indique à favoriser l'apprentissage informel (Social Learning) au sein de l'entreprise. « Parta Social Learning (PSL) est un système d'entraide et de gestion des connaissances basé sur une approche communautaire, indique Robin Placet, directeur associé Europe de Parta Dialogue. Il peut être utilisé seul ou se greffer sur un système de gestion de la formation (LMS). » Basé sur le principe du réseau social, PSL offre à l'utilisateur les fonctions habituelles de fil d'activité ou encore de suivi d'autres membres. La dimension communautaire, elle, intervient à trois niveaux.

Dossier veille et e-réputation La veille, l’e-réputation en concepts, outils et applications : LE dossier de rentrée sur Marketing-Professionnel.fr ! Il sent bon les fournitures neuves, les bonnes résolutions… et nous « remet dans le bain » avec de belles contributions ! A déguster avec notre dossier suivant : Personal Branding Dossier veille et e-réputation sur Marketing Professionnel Veille et e-réputation en concepts

Marie-Eve Morasse : Tuer son identité 2.0 Le site suicidemachine.org - Vous en avez assez d'avoir des nouvelles de gens que vous connaissez à peine ou dont vous vous foutez éperdument? Un nouveau «service» web propose de vous aider à vous suicider dans le monde virtuel. E-réputation : construire. Oui, mais comment ? Nous l »avons dit dans un billet récemment, et dans une publicité, qui est parue aujourd »hui dans Stratégies : une e-réputation, ça ne se nettoie pas, ça se construit. On nous objecte : oui, mais comment ? Sous l »air de dire : c »est bien beau de nous dire ce qu »il ne faut pas faire, mais si on avançait ?

L’é-reputation : les études se multiplient « CitizenTrend 20 avril 2010 par citizentrend A noter, la parution cette semaine de deux études sur l’e-reputation et les médias online en général. La première, réalisée par le GFII (Groupement Français de l’Industrie de l’Information) propose une large analyse autour du thème « e-réputation et identité numérique des organisations – Typologie des menaces et identification des modes de traitement applicables ». Gérer sa présence négative sur Google – réponse à un cas pratiqu Ce billet fait partie d’un article collaboratif réalisé à l’initiative de Camille Alloing du blog CaddE-Réputation. Il aborde la question : Que faire si ma marque/mon nom est présent de manière négative sur Google ? Comme point de départ, on répondra au cas fictif de l’entreprise De Vous A Moi.

[App] Trente ans d’éducation aux médias en Europe » Article » OWNI, Digital Journalism Grands textes de l'éducation aux médias, principales législations, évolutions des technologies et des usages... OWNI vous propose une timeline synthétisant les éléments-clés en la matière. Ne pas se fier aux effets d’annonce sur la déclaration de Bruxelles sur l’éducation aux médias tout au long de la vie, dévoilée officiellement jeudi prochain : avant elle, bien des initiatives similaires ont été publiées, depuis la déclaration de Grünwald en 1982. Autant de textes destinés à plaider la cause de l’éducation aux médias auprès des législateurs européens, pour que les principes se transforment en politiques concrètes dans chaque pays. Des processus lents, aux résultats concrets faibles. Inversement, le législateur n’a pas traîné pour mettre en place la dérégulation des télécoms quand, en parallèle, l’environnement médiatique évoluait à grande vitesse.

Les 5 piliers de l’E-réputation Le 22 Août 2009, dans l’un des premiers billets de ce blog, Amine avait rédigé le billet: l’E-réputation: Mode d’emploi où il expliquait à qui s’adressait l’e-réputation avec un schéma qui spécifie les processus de surveillance et de management qui en découlent. Aujourd’hui, je représente dans le schéma ci-dessous ma vision de l’e-réputation, qui à mon sens, s’appuie sur 5 piliers issus des processus de surveillance et de management. 1. Les médias sociaux et le secteur public Les présentations de Yann Gourvennec et Hervé Kabla, auteurs de Les médias sociaux expliqués à mon boss, Nicolas Vanbremeersch (@versac) et Vincent Ducrey, réalisées lors d’un séminaire en ligne. Séminaire réalisé en partenariat avec Yann Gourvennec et Hervé Kabla sont les auteurs du livre « Les médias sociaux expliqués à mon boss« . Ils présenteront leur science des médias sociaux dans les grandes organisations, à base d’exemples, de méthodologies, de schémas, de paroles d’experts, de témoignages de grandes organisations.

Mention – L’application idéale pour faire de la veille sur des mots clés Si vous devez faire un peu de veille sur certains mots clés, plutôt que de perdre votre temps le nez dans les emails avec Google Alert, je vous invite fortement à tester l'application Mention. Ce service (français) est une application disponible sous Linux, Mac, Windows, iOS et Android et qui à partir de mots clés, vous remonte toutes les mentions de ces mots à travers la galaxie des interwebs. Twitter, Facebook, les forums, les blogs...etc., etc. Dès qu'on mentionne votre marque ou qu'on parle de vous ou de votre sujet préféré quelque part, Mention vous avertira. Pratique pour surveiller ce qui se dit sur le net sans passer son temps à écumer Google. Ca fait quelques semaines que je l'utilise et je rage car je ne lui ai pas encore trouvé de défaut, à part peut être un petit problème de lenteur dans le scrolling de certains pages qui doit être dû à la techno Adobe Air employée.

Votre marque favorite, c’est vous! Je viens tout juste de terminer un article pour le très bon blog de Frédéric Canevet, ConseilsMarketing.fr, une mine d’or pour ceux qui veulent améliorer le marketing de leur site web. Vous êtes peut-être surpris de me voir écrire un article dans un domaine qui semble n’avoir aucune relation avec la révolution personnelle. Au contraire. Le marketing, tout le monde en a besoin car dans votre vie vous l’utiliserez au minimum une fois: pour vous-même. Le marketing est partout

Ressources numériques : des trésors derrière des forteresses J'ai écrit ce blog entre 2005 et 2018, de nombreux billets peuvent vous intéresser. Désormais je m'occupe de Design des politiques publiques. Retrouvez-moi sur mon nouveau blog ! Symbioses Citoyennes

Related: