background preloader

Bulletin du centre d’études médiévales d’Auxerre

Bulletin du centre d’études médiévales d’Auxerre
Related:  erictournierGénéralités

On dit médiéval, pas moyenâgeux! Cahiers de recherches médiévales et humanistes - Journal of medieval and humanistic studies Thèses Canada Introduction Les universités canadiennes participent de manière volontaire au programme en soumettant les thèses et les mémoires approuvés à Thèses Canada. Le personnel de Bibliothèque et Archives Canada (BAC) est heureux de formuler des conseils aux universités canadiennes qui mettent sur pied des programmes de thèses et mémoires électroniques (TME) et accueillent avec plaisir les nouveaux participants. La collection de BAC comporte deux formats de fichiers, soit la version électronique des thèses et les version sur microfiche. Les thèses et mémoires électroniques sur ce site sont réservés à l'usage personnel des étudiant(e)s, des chercheurs et du grand public. Contactez Thèses Canada Thèses Canada Direction de la société et expression culturelle Bibliothèque et Archives Canada 550, Boulevard de la Cité Gatineau, Québec K1A 0N4 CANADA

Medievalists.net - Where the Middle Ages Begin Bienvenue Perspectives médiévales - Revue d’épistémologie des langues et littératures du Moyen Âge Ibn Hazm et l'amour courtois 82 R.Arié La femme apparaît indissolublement liée à ce qui fait la beauté de la nature. En homme du XIe siècle andalou, Ibn Hazm a situé les amants dans un cadre agreste. «Nous avons été heureux dans le décor fleuri d'un jardin éclatant. Il semble que la pluie, les nuages et le jardin embaumé soient respectivement des larmes, des paupières et une joue incarnadine» (Le Coûter..., p.43). Chez les troubadours, l'évocation du cadre fleuri est quasi obligatoire dans la poésie amoureuse. «Lorsque l'herbe fraîche et les feuilles paraissent, que la fleur bourgeonne sur la branche, et que le rossignol élève sa voix haute et claire et entonne son chant, j'ai joie de lui, et j'ai joie de la fleur, et joie de moi-même. Parmi les thèmes de l'amour courtois, il en est de fort caractéristiques. La pâleur du front, la tristesse pensive, le tremblement pareil à celui de la feuille au vent traduisent chez le troubadour l'emprise de l'amour. Le désir est à rattacher à la force d'amour.

"ESLA ou ailleurs" gahom : Accueil Laboratoire de Médiévistique Occidentale de Paris

Related: