background preloader

Le pouvoir est dans le lâcher prise : Les enseignements d’Eckhart Tolle

Le pouvoir est dans le lâcher prise : Les enseignements d’Eckhart Tolle
Il n’est pas nécessaire que vous acceptiez une situation indésirable ou désagréable. Il n’est pas nécessaire non plus vous vous racontiez des histoires en vous disant qu’il n’y a rien de mal à être pris dans la boue. Au contraire, vous reconnaissez alors totalement que vous voulez en sortir. En somme, vous ne portez aucun jugement sur le présent. Voici ce que j’appelle une action positive. Le fait de ne pas lâcher prise endurcit la forme psychologique, la carapace de l’ego, et crée un fort sens de dissociation. Ce n’est pas seulement votre forme physique qui s’endurcit, mais également votre corps physique, qui devient dur et rigide en raison de la résistance. Le massage et certaines formes de physiothérapie peuvent certes aider à restituer cette circulation. En vous existe quelque chose qui n’est pas affecté par les circonstances changeantes de votre vie et vous ne pouvez y avoir accès que par le lâcher-prise. Related:  sylvierichardskindeepSe Libérer de ses Emotions - Articles

Conférences Psy Audio gratuites, téléchargeables (MP3) dans Signes et sens J'écoute ou je télécharge ici gratuitement mes conférences ! Les conférences audio que nous vous proposons ont été enregistrées en public lors de différents Salons du Livre Psy à Paris, Lyon, Marseille, Nîmes, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Montpellier, Nantes, Strasbourg, Nice, Aix-en-Provence, Valence, Grenoble, Cannes, Toulouse, Toulon, Saint Raphaël, Fréjus, La Rochelle. > Se libérer du temps généalogique : Elisabeth Horowitz, psychogénéalogiste > Faire du stress son ami : Michèle Freud, psychothérapeute, sophrologue, auteur > Dédramatiser la scolarité : Philippe Eledjam, psychopédagogue > Inconscient et destin, un couple légitime ? > La psychanalyse dans tous ses états : Chantal Calatayud, psychanalyste, didactitienne analytique, auteur, directrice de publication de "Signes & sens magazine" > L'enfant, porte-parole des doutes des parents : Harry Ifergan, psychologue, psychanalyste > L'I.V.G., une intervention conséquente ? > La fonction du père : Christiane Olivier, psychanalyste

Les relations difficiles: le triangle de Karpman Nos relations s’expriment parfois comme une sorte de série B sinistre et même violente où, en fonction des circonstances et des interlocuteurs, chaque protagoniste adopte inconsciemment un rôle dramatisé à souhait. Ces rôles relationnels, théorisés par Karpman dans les années soixante, se retrouvent curieusement schématisés dans les… dessins animés: le Persécuteur, la Victime et le Sauveur. Nous avons souvent un rôle dominant, mais passons aussi de l’un à l’autre, parfois très rapidement, au cours d’une seule conversation. Ces rôles bloquent l’évolution de la relation, aucun n’est meilleur ou pire qu’un autre, et ils se nourrissent d’un mélange de peur et de manque d’estime ou de confiance en soi. Ces rôles peuvent générer beaucoup de stress et engloutir des quantités d’énergie. L’idée générale est double: 1- Le Persecuteur: Cruella nous voilà Le persécuteur, par crainte des échanges d’une relation qui l’inquiète, a besoin de dominer. 2- Le Sauveur: Zorro est arrivé Voir aussi

L’illumination, c’est de s’élever au delà de la pensée : Les enseignements d’Eckhart Tolle La pensée n’est-elle pas indispensable pour survivre en ce monde ? Votre mental est un outil, un instrument qui est là pour servir à l’accomplissement d’une tâche précise. Une fois cette tâche effectuée, vous déposez votre outil. Je dirais ceci : telles que sont les choses, environ quatre-vingt à quatre-vingt-dix pour cent de la pensée chez l’humain est non seulement répétitive et inutile, mais aussi en grande partie nuisible en raison de sa nature souvent négative et dysfonctionnelle. Il vous suffit d’observer votre mental pour constater à quel point cela est vrai. La pensée involontaire et compulsive occasionne une sérieuse perte d’énergie vitale. Pourquoi serions-nous des drogués de la pensée ? Parce que vous êtes identifiés à elle et que cela veut dire que vous tirez votre sens du moi à partir du contenu et de l’activité du mental. Aux yeux de l’ego, le moment présent n’existe quasiment pas, car seuls le passé et le futur lui importent.

Les émotions, une réaction – du corps au mental : Les enseignements d’Eckhart Tolle Qu’en est-il des émotions ? Je me laisse plus souvent prendre par mes émotions que par mon mental. Dans le sens selon lequel j’emploie le terme, le mental ne fait pas seulement référence à la pensée. Il comprend également vos émotions ainsi que tous les schèmes réactifs inconscients mettant en rapport pensées et émotions. Plus vous vous identifiez à vos pensées, à vos goûts, à vos jugements et à vos interprétations, c’est-à-dire moins vous êtes présent en tant que conscience qui observe, plus grande sera la charge émotionnelle. Si vous avez de la difficulté à ressentir vos émotions, commencez par centrer votre attention sur le champ énergétique de votre corps. Vous dites que l’émotion est la réaction corporelle du mental Mais il existe parfois un conflit entre les deux : le mental dit « non » alors que l’émotion dit « oui ». Non pas la vérité ultime de votre essence, mais la vérité relative de votre état d’esprit à ce moment-là. Oui. Oui, je sais ce que vous allez me demander.

La lecture émotionnelle au service du bien-être Sylvaine Pascual – Publié dans Comprendre les émotions La lecture émotionnelle est la première des compétences émotionnelles, dans l’ordre chronologique de leur application. Elle consiste à analyser les réactions émotionnelles au travers de l’ensemble de leurs mode d’expression : l’impact comportemental, cognitif, physique. Et c’est là tout l’art de la lecture émotionnelle: il n’est pas difficile d’identifier, disons, la colère, surtout quand elle se traduit par des beuglements agressifs ou la tristesse. Développer cette lecture émotionnelle est le premier pas vers une meilleure compréhension de ses émotions, et une gestion sereine de ses réels déclencheurs. Un événement se produit.Nous le percevons – plus ou moins consciemment- comme une menace.Une émotion (peur, colère, tristesse etc.) vient indiquer l’origine de cette menace.Rien. La lecture émotionnelle permet de passer à un schéma plus productif en termes de bien-être : Voir aussi Nos émotions nous parlent de nous

Influence et dissonance cognitive : comment ça marche ? Il y a dissonance cognitive lorsque les faits, la réalité sont en contradiction avec les croyances d’un individu. Cela crée alors un inconfort psychologique qu’il cherche à réduire. Léon Festinger (« La dissonance cognitive » 1957 ) étudie un groupe sectaire apocalyptique dont le gourou avait prédit la fin du monde. Lorsque les prédictions se trouvèrent démenties par les faits, les fidèles, au lieu de se détourner de leur gourou, renforcèrent leur croyance et les liens qui les unissaient. Les fidèles s’étaient tant investis dans leur croyance, qu’il était trop difficile pour eux d’en changer. La dissonance cognitive est un processus psychique: Lorsque les croyances sont profondément ancrées, la plupart d’entre nous visent à les conserver intactes face à une réalité dérangeante. Dissonance cognitive, le mode d’emploi : Les croyances collectivement partagées sont prises pour des vérités indiscutables par tous, donc elles sont indiscutées. Par Bénédicte Kibler Like this: J'aime chargement…

Couper les liens toxiques Couper des liens, mais pourquoi ? Lorsqu'une situation inconfortable, voire troublante se présente, on peut par une technique assez simple prendre rapidement du recul. C'est une technique de coupure de liens mise au point par Phillis Krystal et qu'elle appelle « cutting the ties that bind », qu'on pourrait traduire par « couper les liens qui nous tendent ». Avec un peu de pratique, on peut arriver à des résultats intéressants pour soi-même, en autant qu'on a la présence d'esprit d'utiliser la technique lorsque la situation s'y prête. On peut également trouver un thérapeute qui utilise cette méthode pour nous aider à couper des liens plus subtils, des liens toxiques profonds. Cette méthode n'est pas la seule à permettre la coupure efficace de liens toxiques, mais elle a fait ses preuves. Pourquoi couper des liens ? Exemple La méthode Krystal La coupure de liens profonds fait partie d'un processus thérapeutique. Le 8 Des aides La conscience supérieure Pour conclure

Comment se libérer du mental? : Les enseignements d’Eckhart Tolle Lorsque quelqu’un va chez le médecin et lui dit qu’il entend des voix, celui-ci l’enverra fort probablement consulter un psychiatre. Le fait est que, de façon très similaire, presque tout le monde entend en permanence une ou plusieurs voix dans sa tête et qu’il s’agit du phénomène involontaire de la pensée que vous ne réalisez pas avoir le pouvoir d’arrêter. Ce ne sont que monologues ou dialogues continuels. Il vous est certainement déjà arrivé de croiser dans la rue des déments qui parlent sans arrêt tout haut ou tout bas. Mais la bonne nouvelle dans tout cela, c’est que vous pouvez effectivement vous libérer du mental. Lorsque vous écoutez cette voix, faites-le objectivement, c’est-à-dire sans juger. Ainsi, quand vous observez une pensée, vous êtes non seulement conscient de celle-ci, mais aussi de vous-même en tant que témoin de la pensée. Lorsqu’une pensée s’efface, il se produit une discontinuité dans le flux mental, un intervalle de « non-mental ».

The Work : la méthode de Byron Katie The Work Soirée pluvieuse sur Strasbourg-Saint-Denis, à Paris. Un environnement peu ensoleillé pour découvrir la dernière technique d’épanouissement "in" sur la côte californienne… Mais puisque cette vague vient jusqu’à nous, autant plonger. Byron Katie, la soixantaine rayonnante, est la créatrice de ce travail sur soi sobrement baptisé The Work (Le travail, en français). Son livre, paru en 2003, est un best-seller et Time Magazine a classé son auteur parmi les « leaders spirituels les plus innovateurs ». Je me raconte des histoires Ce soir, ça se passe dans un centre associatif. « Pratiquer régulièrement cette technique a changé ma vie, explique-t-il. Suit une lecture d’un extrait du livre de Byron Katie sur cette technique d’inversion. Je m’étonne de ce côté interchangeable de toutes nos pensées : « Mais si tout ce que nous pensons est aussi facilement transformable, est-ce que ça veut dire que rien de ce que nous pensons n’est vrai, fondé ? Ma pensée au crible

Lâcher prise et évolution Le lâcher prise est en fait notre prise de conscience de l'instant présent, afin que tout en nous et autour de de nous, dans notre environnement, soit fluide, léger, pur et en harmonie avec notre Je Suis, au plus profond de nous. Pourquoi lâcher prise ? C'est cette prise de conscience en l'instant présent, qui va nous aider à avancer sur le chemin de notre évolution. Bien évidemment, notre mental, notre ego, souhaite conserver coûte que coûte son pouvoir sur nous. Bien sûr il y a toujours de bonnes raisons, que nous fourni à loisir notre mental, pour ne pas lâcher prise. Influence de notre mental sur notre système énergétique Et, ces "raisons" qui en somme, sont généralement des pensées de basses vibrations, finiront en nous enfermant dans une sorte de spirale descendante, à faire véritablement baisser le niveau vibratoire de tout notre être, nous laissant vulnérable à de futurs dysfonctionnements, provenant de notre psychisme, pour arriver finalement à notre corps physique.

Related: