background preloader

Petit lexique de contre-propagande

Petit lexique de contre-propagande
« Winston laissa tomber ses bras et remplit lentement d’air ses poumons. Son esprit s’échappa vers le labyrinthe de la doublepensée. Connaître et ne pas connaître. La langue française est probablement l'une des plus difficiles à maîtriser. La tendance semble s’être inversée depuis lors. La télévision et le cinéma de masse, de plus en plus vulgaires, propagent un langage de plus en plus ordurier, obscène et vide de sens. En vérité, par rapport à il y a seulement dix années, tout semble aller de plus en plus mal ; par ailleurs, nous n'avons jamais été en démocratie, en dépit des assurances constantes et contraires à ce sujet des politiques, des journalistes et des intellectuels. Il s'agit d'une entreprise de démolition volontaire, exécutée avec méthode, qui, à force, produit son effet. Envahir les esprits est bien plus efficient et radical que de mener une invasion militaire classique (1). Le phénomène n’est pas inoffensif, non plus qu’il n’est nouveau dans l’histoire. a. b. a. b. c. d. Related:  FRANÇAIS / FRENCHDICTIONNAIRES et lexiques de NovlangueBien Commun UtOpies Orientations SOCiétales

Politique : les mots qui conditionnent la société Le langage est le moyen de la pensée. Cette maxime philosophique est implacable de vérité : on ne pense qu'en mots et qu'avec les mots dont on dispose. Plus un individu possède de vocabulaire, plus il utilise les mots à bon escient, plus sa pensée a le moyen d'être élaborée (ce qui n'est pas une conséquence obligatoire cependant). Mots et politiques : des amants qui n'ont pas attendu Cicéron et ses discours pour se rencontrer. Le politiquement correct : l'art de l'euphémisme Euphémisme : figure de style visant à atténuer la réalité.Difficile de dater la naissance de cette pratique linguistique. Le lexique politique réinventé : l'art de l'oxymore, de l'hyperbole et du pléonasme Oxymore : figure de style joignant deux ou plusieurs termes aux sens opposés." En entreprise, tout devient "projet", "projet qualité", "projet d'optimisation des coûts", etc. Bannir des mots pour bannir des idées et des enjeux Ce même citoyen se qualifie-t-il de travailleur ? Peu à peu, le langage glisse.

lexique ironique Action pour la Paix Alcool, cannabis... : dis-moi où tu habites, je te dirai ce que tu prends Tribune A quelques semaines d’intervalle, deux études s’intéressant à la consommation de drogues des Français par région ont été publiées : la première se présente comme un Atlas des usages de substances psychoactives, édité par l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) ; la seconde a été réalisée par le CNRS et prend la forme de Cartes de France de la consommation de drogues. Ces enquêtes mettent en relief une hétérogénéité flagrante des usages en fonction des lieux. Making of Chef de projet en économie de la santé, Yann Boissinot est passionné par l’analyse des politiques de santé publique. L’étude réalisée par l’Inpes se base sur les données issues de son Baromètre santé 2010, le dernier en date. Un baromètre établi de façon plutôt classique : sondages aléatoires à deux degrés (ménage puis individu), réalisés via un système d’interview par téléphone assistée par ordinateur, pendant huit mois et demi (d’octobre 2009 à juillet 2010), auprès de 25 000 personnes.

Savez-vous repérer ces 10 erreurs de raisonnement? En dialectique (l’art de raisonner par le dialogue), il arrive souvent que l’un ou l’autre des deux interlocuteurs essaie de prendre le dessus en utilisant une illusion logique. Le raisonnement semble correct, mais il est faux. Par exemple : “Il est borgne, donc c’est un bandit”. Lorsque cette erreur de raisonnement est utilisée intentionnellement comme un stratagème pour prouver qu’on a raison, on appelle cela un sophisme. Dans la liste qui suit, nous allons voir 10 erreurs de raisonnement parmi les plus courantes. 1. L’appel à l’autorité est un stratagème où l’on utilise une autorité pour prouver que ce que l’on dit est vrai. On notera cependant que même si toutes ces conditions sont réunies, la parole d’un expert reste toujours soumise à l’erreur humaine. Exemples : Le régime minceur 804 est très efficace. 2. L’appel à la popularité consiste à affirmer que quelque chose est vrai simplement parce que beaucoup de gens le croient. 3. 4. 5. 6. 7. 8. Autres exemples : 9. 10.

Exemples de langue de bois en politique, en économie, en entreprise. Accueil Quelques exemples en politique, en économie, en entreprise... Voici quelques exemples d'expressions de la "langue de bois", utilisées dans la politique, dans les entreprises, dans l'économie de marché, dans les médias ou par chacun d'entre nous sans nous rendre compte. Le décryptage proposé en grossit parfois le trait, de manière satirique ou humoristique. Définition de "langue de bois" >>> Suite des exemples de langue de bois >>> Début des exemples de langue de bois >>> Voir aussi : Politiquement correct : exemples Accueil Textes Haut de page Contact Copyright ©

Groupe Béna Le pouvoir est-il une maladie ? : Life's Good Petit texte de Jérôme Lurie dans la rubrique Tribune Libre.. Depuis la nuit des temps, les animaux sociaux que nous sommes sont, sauf accident, neurologiquement « programmés par la recherche de la survie et du bien-être » (A. DAMASIO neurologue et psychologue, University of Southern California). Dans cette quête sans fin, certains développent des aptitudes au pouvoir et à la domination. Quand on détient un pouvoir, la tentation est d'en abuser et de croire qu'il autorise tout. Dés lors, on risque de ne plus accepter la contradiction, d'avoir une image idéalisée de soi totalement dissociée de la réalité et de refuser les signaux qui donneraient une image contradictoire. Les grecs ont désigné sous le nom d'HUBRIS, tout ce qui, dans la conduite de l'homme, est considéré par les dieux comme démesure, orgueil, et devant appeler leur vengeance. Les 14 symptômes ci-dessous constitue le tableau complet et extrême de ce syndrome. 3 - Attrait démesuré pour l’image et l’apparence.

Related: