background preloader

Psychologie Positive

Psychologie Positive
- Docteur en psychologie - Ex-enseignant à l’Université Paris Ouest-Nanterre La Défense (sciences de l’éducation) et à la Faculté des sciences sociales de l’Institut catholique de Paris - Président d’honneur de l’Association française et francophone de psychologie positive - Lauréat en 2016 du Grand prix Moron de l’Académie française pour l’ouvrage La bonté humaine - Créateur et webmaster du site psychologie-positive.net - Formateur-consultant, conférencier - Membre des réseaux : * Les convivialistes * Ecole, changer de cap ! jacques.lecomte442@orange.fr Découvrez mon blog La psychologie positive appliquéeJe m’intéresse à tous les aspects de la psychologie positive et, plus généralement, à ce que l’on pourrait appeler les sciences humaines orientées positivement. Mon prochain ouvrage sera consacré à la "politique positive". La bonté humaineLes médias nous inondent d’informations négatives sur l’être humain. « Il y a un extraordinaire potentiel de bonté dans la nature humaine. Prochainement :

:: Authentic Happiness :: Using the new Positive Psychology Type psychologique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les types psychologiques sont une typologie proposée par Carl Gustav Jung pour caractériser le mode de fonctionnement psychologique d'un sujet. Elle aboutit à distinguer seize types psychologiques, suivant la fonction cognitive dominante (quatre possibilités), son orientation introvertie ou extravertie, et l'orientation de la fonction cognitive auxiliaire sur l'axe complémentaire. Les types psychologiques de Jung doivent être vus comme des outils permettant de diagnostiquer les différences de fonctionnement psychologique entre les individus. Cette typologie a été reprise (sous une présentation différente) par la typologie du Myers Briggs Type Indicator et par celle de la Socionique. Introduction[modifier | modifier le code] Il met aussi en garde en indiquant qu'« il est assez stérile d'étiqueter les gens et de les presser dans des catégories ». L'orientation de l'énergie[modifier | modifier le code] Jugement dominant[modifier | modifier le code]

Psychologie Positive DANS LES REVUES SCIENTIFIQUES RECENTES Voir également la rubrique ARCHIVES (tout en bas de la colonne de gauche) Pour quelles raisons les adolescents se sentent-ils aimés par leurs parents ? La testostérone ne mérite pas sa mauvaise réputation Les principales caractéristiques de la compassion (en préparation) Pourquoi l’amitié nous rend-elle heureux ? La criminologie positive, une nouvelle perspective pour le 21e siècle (en préparation) La force de l’empathie Etre heureux réduit le risque de mortalité Avoir un animal domestique, c’est bon pour la santé physique et mentale ! La satisfaction de la vie chez les enfants et les jeunes Une forme de résilience : l’altruisme né de la souffrance Le travail social auprès des familles, basé sur les ressources de celles-ci Si vous êtes chaleureux, les autres le seront avec vous APPELS A CONTRIBUTIONS, BOURSES, etc. Bien-être durable : les Français demandent aux marques plus de vertu et d’empathie ! Pour sauver notre planète, faisons preuve d’empathie !

Coaching et tests QI, emploi, personnalité et rencontres - Francetests Ecole changer de cap! Jacques Lecomte Docteur en psychologie, chargé de cours à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense (sciences de l’éducation) et à la FASSE (Faculté de sciences sociales de l’Institut catholique de Paris). Après avoir étudié des thèmes tels que la résilience ou le sens, j’ai élargi mon horizon en m’intéressant à ce courant de recherche en plein développement : la psychologie positive. Cette discipline scientifique est « l’étude des conditions et processus qui contribuent à l’épanouissement ou au fonctionnement optimal des individus, des groupes et des institutions ». Comme cette définition l’indique, il ne s’agit pas d’une conception égocentrique, caractérisée par la quête quasi exclusive de l’épanouissement et du développement personnel. Elle concerne également les relations interpersonnelles et les questions sociales, voire politiques. J’ai pour maxime : « La meilleure façon d’être réaliste et pragmatique, c’est d’être profondément idéaliste ». Ouvrages

Socionique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les homonymes du type socionique ESTp, voir Estp. La socionique (en russe : соционика ) est une théorie construite à partir de trois autres approches théoriques : d'un point de vue central, la théorie s'appuie sur le travail de Carl Gustav Jung, en particulier ses apports et sa conceptualisation sur ce que l'on nomme en psychologie analytique junguienne : le type psychologique.La socionique s'appuie aussi sur Freud et ses deux concepts clefs : qu'il existe un conscient et un inconscient.finalement, elle s'appuie aussi sur la théorie d'Antoni Kępiński, portant sur la structure de l'information. Cette approche fut élaborée dans la sphère politique de l'union soviétique, et bien que ne s'étant pas développée en lien avec les recherches occidentales, elle est parvenue à être le pendant du développement qu'a connu la théorie junguienne du Type psychologique par le Myers Briggs Type Indicator. Apports théoriques[modifier | modifier le code]

Psychologie positive Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La psychologie positive est l’étude scientifique des forces, du fonctionnement optimal et des déterminants du bien-être. Ce champ de la psychologie vise à mieux cerner ce qui fait que la vie vaut la peine d’être vécue. - Forces de caractère (sagesse, humour, curiosité, persévérance, créativité, intelligence émotionnelle, etc - Émotions positives et gratitude; - Sens à la vie et engagement vers un but; - Relations saines, empathie et compassion; - Motivation, passion et expérience optimale (flow); - Espoir et optimisme; - Présence attentive et savourer pleinement les expériences positives. - Bonheur, bien-être, satisfaction, résilience (leurs déterminants); - Auto-détermination, auto-efficacité; On considère que ce mouvement a été officiellement lancé en 1998 par un discours de Martin Seligman, alors président de l’American Psychological Association[4]. Confusion avec « pensée positive »[modifier | modifier le code] Eunkook M.

Cheaters Use Cognitive Tricks to Rationalize Infidelity Editor's note: The following essay is reprinted with permission from The Conversation, an online publication covering the latest research. Most people believe that they are moral and good. They also believe cheating on a partner is wrong. So how do cheaters live with themselves after their infidelity? Dissonance theory predicts that when individuals’ thoughts and behaviors are inconsistent, something has to give. Similarly, cheaters might minimize the significance of their infidelity as a way to cope with knowing they did something wrong. The experiment To test this idea, the researchers randomly assigned people to be either “faithful” or “unfaithful” in four different lab experiments. Participants were instructed to think about a past romantic relationship and then to think about someone, other than their past partner, whom they were attracted to while they were in that relationship. In short, people know that infidelity is wrong, but some still do it.

Comprendre les dylexies Comprendre les dyslexies Préambule Alors que je lui demandais des références documentaires, l'orthophoniste de mon fils m'avait simplement répondue qu'elle n'en n'avait pas car celles qu'elles connaissaient étaient trop techniques. Je n'ai pas insisté. On définit ordinairement la dyslexie comme un trouble du langage écrit. Lire c'est déchiffrer et comprendre. Un mot c'est : - un ensemble de sons : le mot entendu - une image visuelle : le mot écrit - un sens spécifique : le mot compris On constate que des enfants : - ont des difficultés à identifier les différents sons qui composent un mot alors qu'ils ont par ailleurs des capacités auditives intactes. - ont des difficultés à respecter l'orthographe d'un mot : celle-ci fluctue, reste phonétique, voire même ne respecte pas les coupures entre chaque mot (les syllabes de deux mots peuvent être associées et les mots sont coupés). - ont des difficultés à comprendre le sens des mots. Ces deux voies relèvent du mécanisme d'acquisition de la lecture.

Charles Martin-Krumm Les maux inavoués des adultes surdoués Contrairement aux idées reçues, posséder une intelligence exceptionnelle n'est pas une garantie de bonheur et de réussite. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Sylvie Kerviel Un sentiment de soulagement, de reconnaissance, et une reprise de confiance en soi. C'est ainsi que beaucoup d'adultes, tardivement diagnostiqués surdoués, décrivent ce qu'ils ont ressenti lorsqu'ils ont pu mettre un mot sur leur "différence". Car, contrairement aux idées reçues, posséder une intelligence exceptionnelle n'est pas une garantie de bonheur et de réussite. La "surdouance", mot barbare utilisé pour désigner une intelligence hors norme et qui se caractérise par une curiosité insatiable, un mode de raisonnement arborescent (fonctionnant par association d'idées), une hyperactivité, une hypersensibilité, voire une extralucidité, concernerait environ un million d'adultes en France, selon les spécialistes. A Londres, elle travaille actuellement dans le secteur de l'analyse d'opinions.

Pleine Vie et Santé Les tribulations d'un petit Zèbre

Related: