background preloader

Dossier veille de l'ifé - pratiques collaboratives

Dossier veille de l'ifé - pratiques collaboratives
Dossier de veille de l'IFÉ : Quelles pratiques collaboratives à l'heure des TIC ? n° 43, mars 2009 Auteur(s) : Rémi Thibert Télécharger la version intégrale du dossier (version PDF) Résumé : « La collaboration est assurément un thème à la mode, un point de passage obligé du discours politiquement et pédagogiquement correct » (Chaptal, 2009). Les TIC ont révolutionné - et sont encore en train de révolutionner - notre façon de vivre, d'agir et même de penser. Ce dossier d'actualité se centrera sur l'aspect collaboratif de ces technologies de l'information et de la communication : nous tenterons de définir ce qu'est le travail collaboratif, puis de voir quelles sont les pratiques collaboratives : d'une part entre enseignants et d'autre part au sein de la classe. Télécharger le fichier pdf :L'intégraleAbstract Pour citer ce dossier : Rémi Thibert (2009) .

http://ife.ens-lyon.fr/vst/DA/detailsDossier.php?parent=recherche&dossier=43&lang=fr

Related:  Travailler en communOutils de travail collaboratifTravail collaboratifTravail collaboratif

Un exemple d’utilisation d’Evernote - TICE Je vais tenter de partager dans ce blog quelques exemples d’utilisations personnelles d’Evernote avec mes différentes classes. Un premier point donc pour ce premier trimestre … J’ai créé un Evernote pour chaque classe. Comme j’utilise, pour l’instant, la version gratuite, chaque étudiant possède l’identifiant et le mot de passe de cet Evernote commun. (La version payante permet de partager et d ‘autoriser les modifications des notes.) Dans un dossier à mon nom, je place à l’intention des étudiants ce que je souhaite partager avec eux : notes de cours réalisés avec le TNI, infos diverses, sujets de TP, etc …

Apprentissage et travail collaboratif Dans un rapport récent de l'OCDE, François Taddei revient sur certaines de ses idées et propose un nouveau modèle d'éducation dont les notions de créativité, d’adaptabilité et de collaboration. Le rapport complet n’est disponible que dans sa version anglaise, mais le billet de Bruno Devauchelle comprend une traduction libre de quelques-unes de ses recommandations. Recommandations pour enseignantsEtre disponible pour les enseignants quand ils ont besoin de retour sur leurs idées. Créer des cours dans lesquels ils peuvent développer leur propre projet.

Technologies et coopération Internet ne nous rend pas seul, soulignions-nous dernièrement. Mais en quoi nous aide-t-il à coopérer entre nous ? Dans son nouveau livre, Ensemble : les plaisirs rituels et la politique de la coopération (Amazon, extraits), le sociologue Richard Sennett, enseignant à la l’école d’économie de Londres et à l’université de New York, s’est intéressé à la coopération. Pour comprendre pourquoi elle se produit – et parfois, pourquoi elle ne se produit pas. L'utilisation pédagogique des outils web 2.0 L'utilisation pédagogique des outils web 2.0 Cartes heuristiques(cartes mentales) Attention il faut s'inscrire pouvoir retrouver ses cartes!

Veille et Analyses de l'ifé Dossier de veille de l'IFÉ : Entre laboratoire et terrain : comment la recherche fait ses preuves en éducation n°89, janvier 2014 Auteur(s) : Olivier Rey Télécharger la version intégrale du dossier (version PDF) Du Web aux wikis : une histoire des outils collaboratifs Les outils collaboratifs répondent aux besoins des utilisateurs de travailler en groupe, par exemple, faciliter l'écriture collaborative de documents. Nés de la croisée de technologies indépendantes (messagerie, forum, workflow...), ils ont permis de mutualiser les ressources. C'est ce qui explique pourquoi ils se sont progressivement généralisés auprès des utilisateurs. Les applications à but collaboratif sont à peu près aussi anciennes que l’Internet et indissociables de l'idée de communauté. Dès 1968, Joseph Carl Robnett Licklider et Robert W. Taylor, deux des fondateurs d’Arpanet — le prédecesseur d'Internet —, pressentent l’apparition des communautés qu'ils définissent alors comme des communautés de partage d’intérêt par opposition aux communautés de proximité géographique classiques.

Remue-méninges et pense-bête en ligne Le remue-méninge (ou brainstorming en anglais) est un exercice qui consiste à rassembler le plus grand nombre d'idées ou de suggestions dans un temps limité, avec le plus faible degré de contrôle possible. C'est un exercice de créativité, facilitant la recherche d'alternatives ou d'initiatives originales, hors des sentiers battus. Le meilleur équipement pour pratiquer le remue-méninge est sans aucun doute composé d'un mur au fond uni et de papiers adhésifs repositionnables, de manière à organiser les suggestions après la phase de production spontanée.

Travail collaboratif Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La notion de travail collaboratif désigne aujourd'hui un travail qui n'est plus fondé sur l'organisation hiérarchisée traditionnelle, et plus spécifiquement un nouveau mode de travail (éventuellement intégré dans un modèle économique de production) où collaborent de nombreuses personnes grâce aux technologies de l'information et de la communication. Les outils nouveaux permettent de maximiser la créativité et l'efficience d'un groupe associé à des projets d’envergure même si elles sont très dispersées dans l'espace et le temps. Avantages et inconvénients du travail collaboratif De nos jours, de plus en plus d’entreprise favorise le travail collaboratif. C’est maintenant devenu une nécessité d’utiliser les technologies de l’information et de communication (TIC) dans les organisations, notamment pour l’intégration du travail collaboratif en entreprise. Les principaux outils du travail collaboratif sont : le courriel, le clavardage, la vidéoconférence, les portails, l’intranet, les Wikis et les forums. L’organisation tire du travail collaboratif une multitude d’avantages.

Données probantes en éducation : pour des apprentissages pratiques plus efficaces (1/2) - Service de soutien à la formation par Éric Chamberland Plusieurs cours universitaires permettent aux étudiants de réaliser des apprentissages pratiques ou de mettre en application des apprentissages théoriques. Il existe une multitude de formules : exercices, laboratoires, stages, simulations, travaux pratiques, etc. Sous quelles conditions ces moments d’apprentissage pratique sont-ils les plus efficaces? Des chercheurs spécialisés dans l’étude de l’expertise, notamment le professeur K. Anders Ericsson, ont découvert que toute forme de pratique ne mène pas à l’amélioration.

Outils numériques, travail collaboratif et formation Le fait d’avoir donné récemment un cours sur le travail collaboratif et les technologies de l’information et de la communication (TICE) m’a fait réfléchir sur ce sujet, tandis que la pratique, le fait d’avoir à superviser un travail en groupe, m’a donné à voir de nouveaux types d’interaction. J’aimerais partager les conclusions que je tire de cette expérience concernant la manière d’enseigner et de travailler. J’ai déjà abordé ces notions lors d’un premier billet où il était question des enjeux du travail collaboratif (ou parfois coopératif), et où je présentais quelques ressources sur les pratiques collaboratives dans l’enseignement. Approche actionnelle et web social Une théorie pédagogique en vogue Le point névralgique où ces notions et les théories pédagogiques se rencontrent est l’orientation sociale de l’apprentissage et par exemple le concept d’agir social, selon lequel il s’agit d’apprendre dans l’interaction avec un groupe.

Related: