background preloader

Médiation numérique : le guide pratique des dispositifs

Médiation numérique : le guide pratique des dispositifs
A l’occasion du récent Salon du Livre de Genève (merci à Frédéric Kaplan pour l’invitation) j’ai proposé une carte heuristique des dispositifs de médiation numérique. A cette occasion j’ai modifié ma typologie initiale entre dispositifs techniques, éditoriaux et interactifs pour proposer une nouvelle typologie qui me semble plus adéquate au contexte de l’économie de l’attention comme à celui de l’articulation tangible et numérique. Définition d’un dispositif de médiation numérique : Un dispositif de médiation numérique n’existe qu’au travers de trois dimensions étroitement imbriquées : des besoins d’informations, des usages et des outils. Il vise à satisfaire un besoin d’information au moyen d’un outil s’inscrivant dans des usages informationnels. Dispositifs de flux : Un dispositif de flux est un dispositif stable permettant de développement d’une identité numérique constituant une présence en ligne pérenne et attractive. Dispositifs ponctuels : Dispositifs passerelles : Sur le même thème

http://www.bibliobsession.net/2012/05/04/mediation-numerique-le-guide-pratique-des-dispositifs/

Related:  Médiation culturellecharlottemediathequesayad

Médiation, numérique, désintermédiation : À l’heure d’internet, de Google et du web 2.0, à l’ère de l’accès à distance et de la dématérialisation, la question de la médiation et des médiateurs se pose de façon récurrente et quelquefois douloureuse. Elle s’adresse aux bibliothécaires, comme aux libraires, aux critiques littéraires, aux enseignants, aux parents, bref, à tous ceux qui sont susceptibles de porter une parole, de transmettre un savoir, d’exercer une médiation entre des individus (des élèves, des enfants, des étudiants, des curieux, des lecteurs, des amateurs…) et des documents, des informations, des données, des connaissances… La scolarisation de la société, l’élévation du niveau moyen du diplôme dans la population, les connaissances empiriques que procurent le contexte audiovisuel et le bain numérique dans lequel nous baignons constituent le contexte dans lequel l’accès à l’information, au savoir, à la culture se fait aujourd’hui. La médiation : apprendre et transmettre Numérique, transmission et médiation

Les naïfs du numérique: Je suis de plus en plus convaincu que l’expression les natifs du numérique est une hérésie et si l’expression peut être opportune, c’est essentiellement de manière négative. Finalement, les naïfs du numérique sont bien plus nombreux que les natifs. J’en tiens à nouveau pour preuve mes étudiants de deuxième année en IUT à Lyon qui suivent pourtant une formation en documentation. La plupart ne sont pas du tout au fait des technologies liées au web 2.0, netvibes étant à peine connu. Définition et enjeux de la médiation numérique documentaire Le concept de médiation documentaire au sein des sciences de l’information et de la communication (SIC), renvoie à la notion d'intermédiaire, de lien entre le singulier et le collectif. La médiation documentaire concerne une médiation des savoirs mettant en place, grâce à un tiers, des interfaces qui accompagnent l’usager et facilitent les usages. Elle permet de concilier deux choses jusque-là non rassemblées pour établir une communication et un accès à l’information. C’est par sa capacité à lier information et communication qu’elle peut être qualifiée de médiation documentaire. Elle s’appuie sur des composants humains ou matériels qu’on peut distinguer en « médiateurs sociaux « naturels » (normes, valeurs…), médiateurs humains (négociateurs, chefs…), dispositifs complexes (agencements matériels et géographiques, organisationnels et techniques…) »1.

Vers une définition de la Médiation numérique J'ai été sollicité pour assurer un conférence introductive lors des Assises de la médiation numérique qui se dérouleront à Ajaccio du 19 au 21 septembre 2011. Voici en avant-première quelques éléments de définition afin de proposer les bases d'un cadre de réflexion commun. image via KJB de signets graphiques par Loic Hay Définir la médiation numérique, pour quoi faire ? Ce travail de définition contribue à construire une identité professionnelle pour les personnes chargées d'accompagner les usages des technologies, services et médias numériques. Identifier les enclosures informationnelles pour favoriser les apprentissages en réseau Une enclosure ou une clôture c’est l’action de clore quelque chose, c’est poser une frontière. Cette notion fait référence à la théorie des biens communs, elle est le plus souvent synonyme d’appropriation. Celle-ci peut être marchande (ex : les multinationales de l’eau) ou alors étatique (confiscation de terres, déplacement de populations) ou encore juridique (brevetage du vivant). Dans le domaine de l’information, clore revient à poser une frontière artificielle alors que l’ADN du numérique est de permettre le stockage et la dissémination à très bas coûts des biens informationnels qui sont par nature non rivaux, c’est-à-dire accessibles simultanément par plusieurs personnes. Or l’information peut-être un bien commun de la connaissance.

La médiation culturelle : aides à la définition Ne s’improvise pas médiateur qui veut ! Au sein d’un établissement à vocation culturelle, un service de médiation culturelle est à mon sens indispensable. Aider à la visite par des outils simples et innovant, mettre en place des activités avec différents types de publics, développer et fidéliser les publics… autant d’axes à prendre en compte lorsque l’on accueille du public ! Quelles sont les qualités requises pour être médiateur ? - La patience avant tout ! la voie vers la médiation se travaille tous les jours, et on ne finit jamais d’apprendre car les techniques évoluent. - Une grande faculté d’adaptation : en effet, il faut pouvoir aussi bien travailler avec des enfants, des familles, des groupes pré-composés ou non, des personnes âgées, des personnes en situation de handicap… - De l’organisation : dans le cas d’ateliers, il faut savoir exactement où sont rangés les outils pédagogiques, quand les utiliser, comment…

Les bibliothèques comme éditeur et diffuseur numérique voire plus La lecture de cette idée de Thierry Crouzet réactive ma propre réflexion sur la place des bibliothèques dans la chaîne éditoriale et ce quelque soit le support. J’ai acquis aujourd’hui la certitude que c’est l’une des pistes de développement pour les bibliothèques: être davantage partie prenante de la création quelque soit le support. Cela rejoint le mouvement qui emmène les bibliothèques du simple stock de documents au centre culturel autour des oeuvres. Une mine d’or pour la médiation numérique - Une mine d’or ! Telle est la métaphore qui me vient après la consultation du site Mise à jour(nalisme). Conçu comme son nom l’indique pour les journalistes, le site est précieux pour tous les créateurs de contenus et regorge de recommandations d’outils de médiation numérique. Les outils ne sont pas simplement listé, mais commentés et comparé.

Blog Globule Aussi complet que soit un logiciel de dossier patient, il y a toujours des besoins spécifiques (à un établissement, un service, ...) qu'il ne peut adresser correctement, sauf à devenir une usine à gaz inutilisable. Et ces besoins peuvent évoluer d'un mois sur l'autre, tel l'ajout d'un nouveau champ sur un recueil administratif ou médical. Qu'il faut alors supplier l'éditeur d'intégrer, un jour, dans une future version... C'est pourquoi Globule se dote d'un nouvel outil, le Créateur de fiches, qui vous permet de créer vos propres écrans : fiches administratives, recueils médicaux, questionnaires qualité, sondages, ... Comme vous allez le voir, cet outil est d'une simplicité probablement inégalée parmi les logiciels de soins. Smartphones L'appli Bibli&co est disponible 31 mars 2011 : Pour les iphones et les ipads : sur l'apple store Très prochainement : pour tous les autres smartphones

Quelle est la différence entre action culturelle et médiation culturelle ? Réponse: Précisons d’emblée que ces notions peuvent revêtir différentes acceptions selon le contexte et le moment ; elles revêtent ainsi un sens spécifique pour les bibliothécaires. De manière générale, la médiation relève de l'action culturelle mais elle constitue une action spécifique. Jacques Donzelot : "la gauche n’avait pas de culture politique sur la question des banlieues" Le 10-12-2014 Par Erwan Ruty Pour les banlieues, que s’est-il passé, deux ans et trois ministres de la ville plus tard ? Episode 2 avec Jacques Donzelot, sociologue de l’urbain, qui juge sévèrement ces deux ans, alors que les plus hauts scores obtenus par François Hollande en 2012 le furent dans les banlieues populaires et les territoires d’Outre-Mer : 76% à Bobigny, 71% en Guadeloupe (contre 64% en Corrèze, chez lui)... P&C : Sur quelles réflexions repose la politique de la ville menée depuis 201 ?J.

L'art et la culture : les atouts d'une France en crise ? Une étude vient d'être publiée et elle place la France en tête dans la catégorie de la créativité artistique et culturelle, ex aequo avec l'Italie. Il s'agit du rapport Nation Goodwill Observer qui mesure le capital immatériel, comprendre l'image de marque, des 26 pays les plus importants dans le monde. Malheureusement pour nous, c'est le seul domaine où l'Hexagone se trouve en tête : le reste n'est pas brillant. simo0082, CC BY 2.0 L'étude a été conçue par Havas Design+, HEC Paris, Ernst & Young, W&Ci ainsi que la société de conseil Cap ; c'est l'institut Harris Interactive qui a interrogé 1000 leaders économiques et d'opinion de 15 pays différents pour ensuite compiler les chiffres afin d'établir un palmarès des pays en fonction de leur image à l'internationale. En effet, l'objectif est d'évaluer pour chaque pays l'impact et l'image des valeurs et du capital immatériel, autrement dit savoir comment les 26 pays les plus puissants son considérés à travers le monde.

Oui! Les professionnels de santé utilisent aussi les réseaux sociaux! #infographie #hcsmeufr #esante Les raisons de l'observatoire Les réseaux sociaux prennent une place de plus en plus significative au sein de la E-santé. Crezeo / SanteConnect a organisé le premier observatoire sur l'usage des réseaux sociaux par les professionnels de santé afin d'analyser l'utilisation de ces nouveaux outils collaboratifs en santé.

Related: