background preloader

Usages pédagogiques des ENT en documentation — Documentation (CDI)

Usages pédagogiques des ENT en documentation — Documentation (CDI)
Témoignages Laure Zentner, interlocutrice académique en documentation pour l'académie de Reims, a présenté lors de la réunion annuelle des interlocuteurs académiques de 2007, le déploiement des ENT en Haute-Marne et précisé les usages qu'en font les documentalistes. Emmanuelle Bastien, interlocutrice en documentation pour l'académie de Strasbourg, a présenté lors de la réunion annuelle des interlocuteurs académiques de 2009, la mise en place de l'ENT de son académie et un bilan de cette mise en oeuvre dont la généralisation sera achevée en 2010. En s'appuyant sur les résultats d'une enquête réalisée en décembre 2008, elle dresse un état des lieux des pratiques des professeurs documentalistes dans ce dispositif, ainsi que des exemples d'usages pédagogiques. Fiches pédagogiques (62 ko) (31 ko).

Les fonctions documentaires dans le contexte numérique Introduction Le développement rapide du numérique conduit à une restructuration profonde des modes d’accès aux informations et aux documents. Numérisation des contenus, généralisation d’Internet et des réseaux, «webisation» des services, développement de téléprocédures pour les démarches administratives… Tous les domaines informationnels, privés et publics, éditoriaux ou non, sont progressivement touchés. Le domaine de l’information et de la documentation scolaire n’échappe pas à cette évolution, qui se présente quelquefois comme un bouleversement des modes antérieurs. Missions des professeurs-documentalistes, rôles et fonctions du CDI, fonction documentaire au sein de l’établissement sont autant d’aspects qui sont touchés par l’évolution numérique, non pas forcément dans leurs principes fondamentaux, mais au moins dans la définition des objectifs associés et dans les modalités de leur atteinte. Ce texte est donc avant tout une contribution au débat. 1.1. 1.2. 1.3. 1.4. 2.1. 2.3. 3.1.

Utiliser les réseaux sociaux du Web pour enseigner ? D’après un article de Marie Meurisse du 10 septembre 2010 paru dans Le Temps Utiliser les réseaux sociaux du Web pour enseigner? Demander aux élèves de faire leurs devoirs sur Twitter? De Paris à Sierre, les enseignants lancent des idées inédites. Horizons Quand Laurence Juin donne des consignes à ses élèves, elle envoie un message instantané via le réseau Twitter. «Au début, j’étais amie sur Facebook avec mes élèves, explique Laurence Juin, 36 ans, qui enseigne le français, l’histoire-géographie et l’éducation civique. En classe, ces apprentis maturistes commentent textes et images par petites phrases, en 140 signes, selon le principe du fameux site de micro-blogging. Pionnière, Laurence Juin a interpellé et fasciné le monde enseignant. Il existe peu d’études sur le sujet. En Suisse romande, Lyonel Kaufmann sera le premier à adopter Twitter dans un cadre scolaire. En Suisse, nombre de professeurs optent pour cette alternative. Bel horizon.

ENT & CDI : où en est-on ? Ce dossier a été réalisé conjointement par le Canopé-académie de Lyon et le Canopé-académie de Nantes pour Savoirs CDI. Les ENT d’établissements scolaires ont maintenant une dizaine d’années. Quel bilan peut-on en tirer si l’on se place du côté des enseignants-documentalistes ? Comment ces derniers se sont-ils emparés de cet outil ? A quelles fins ? Après une photographie du déploiement des ENT en France et une analyse des utilisations qui en sont faites par les enseignants-documentalistes, l’attention s’est portée sur les équipes pédagogiques, avec un regard particulier sur les professeurs-documentalistes, au travers de compte-rendus d’expérience, de scénarios pédagogiques, de témoignages. Afin d’avoir une vision aussi large que possible sur la question des ENT, nous avons sollicité une équipe plurielle composée d’enseignants documentalistes, de documentalistes spécialistes de la question du numérique, de décideurs, responsables des collectivités.

Chaîne de M1962Editer Si le corps est bien au cœur de la condition humaine, qui est d'être incarnée, pendant des siècles et même des millénaires la primauté a le plus souvent été accordée à l'âme, le corps représentant un obstacle à son édification morale et, surtout, à son salut spirituel. Il a donc fallu attendre que la modernité rompe avec la métaphysique et s'adonne à la physique pour que le corps soit enfin réhabilité et que « les soins du corps » en viennent à déclasser l'antique « soin de l'âme ». Notre époque hyperesthétisée n'a-t-elle pas substitué une beauté matérielle énergique à la beauté classique, spirituelle et statique, aussi bien dans les arts que dans les mœurs, ce qui semble plus propice à l'épanouissement personnel de chacun, ici et maintenant, par le biais d'un bodybuilding généralisé ?

Espaces numériques de travail Dominique Cavet [SavoirsCDI, 2003] La panoplie d’outils destinés à accompagner l’activité des enseignants et des élèves, en s’appuyant sur les technologies de l’information et de la communication, s’élargit et s’enrichit progressivement. Qu’il s’agisse de produits existants – intranets d’établissements, bureaux virtuels, cartables électroniques – ou de projets annoncés ou simplement imaginés dans des projections plus ou moins réalistes, ils ont suffisamment de points communs pour être regroupés sous une même étiquette. Le terme d’Espace numérique de travail (ENT) permet de qualifier ce regroupement d’une manière assez explicite, d’autant plus qu’il a été « inventé » il y a quelques mois, à l’occasion de travaux de réflexion entrepris au sein du Ministère. Un Schéma directeur des espaces numériques de travail, issu de ces travaux, est en cours de publication ; il permet en particulier de bien cerner ce que représente le concept d’ENT. Les ENT : de quoi s’agit-il ? Les inconvénients actuels

@ Brest - Des Ressources éducatives libres : pour être plus efficace ? La notion de ressource éducative sur Internet s’entend au sens large, que ce soit un texte, un exercice, une image, une vidéo, une séquence complète … L’idée principale est d’utiliser une ressource pour enseigner ou apprendre… Il s’agit donc autant du matériel de base pour l’enseignant pour préparer ses interventions, que du matériel que l’apprenant va vouloir s’approprier, peut être en le modifiant, en le partageant avec d’autres, en l’incluant dans un projet. L’association Creative Commons a fait le choix depuis un an de promouvoir les Ressources Éducatives Libres (REL). Leur blog regorge donc d’informations intéressantes sur le sujet. L’article ci-dessous en est un bon exemple. Il montre l’intérêt d’utiliser et de développer des REL. En présentant des exemples et des outils existants, il montre que chacun à son niveau peut les adopter. Titre initial : Do Open Educational Resources Increase Efficiency ? La négociation des autorisations sur le web Recherche et découverte En résumé

Espaces numériques de travail : quels usages dans l'enseignement ? — Enseigner avec le numérique Des repères pour mieux comprendre ce qu'est un ENT, des exemples pour aider au développement des usages Le dossier commence par préciser le sujet : définition des ENT, textes de référence, enjeux pour le système éducatif, état du déploiement, rôle de l'ENT dans le cadre d'un projet d'établissement, accès à des contenus et services associés... Puis, il présente un panorama des usages, illustré par des témoignages d'enseignants - la plupart en vidéo - et des exemples de scénarios pédagogiques dans différentes disciplines. Espaces numériques de travail (ENT) - Qu'est-ce qu'un ENT ? Qu'est-ce qu'un ENT ? Un ENT se présente comme un bouquet modulaire et extensible de services intégrés ou connectés, et interopérables.Un ENT répond à la définition, à l'architecture de référence et aux exigences et recommandations figurant dans la version 6.0 du schéma directeur des espaces numériques de travail (SDET) . Cet outil participe à la structuration du paysage du numérique éducatif. Pourquoi une définition ? De nombreux outils numériques revendiquant aujourd'hui l'appellation d'ENT, il est nécessaire de préciser ce que ce terme désigne exactement ainsi que les caractéristiques qui circonscrivent le concept d'ENT. Le vocable "ENT" est utilisé régulièrement, pour désigner des réalités parfois différentes. Par ailleurs, il renvoie souvent à la solution logicielle associée. Quelle définition ? La définition retenue dans le SDET V6.0 est la suivante : ENT, solution ou projet ? Quelle architecture de référence ? En termes de services socle, on distingue :

ENT - Espace Numérique de Travail 1. Définition Le site Éduscol définit ainsi l'ENT : "Un espace numérique de travail (ENT) désigne un ensemble intégré de services numériques choisis et mis à disposition de tous les acteurs de la communauté éducative d'une ou plusieurs écoles ou d'un ou plusieurs établissements scolaires dans un cadre de confiance défini par un schéma directeur des ENT et par ses annexes. Les ENT constitueront l'outil privilégié de la mise en œuvre du plan numérique national. Grâce à l'ENT, chaque usager dispose : d'un accès à distance ou depuis des postes disponibles dans chaque établissement ;d'un accès à des contenus à vocation pédagogique et éducative, d'une diffusion d'informations administratives ou relatives au fonctionnement de l'établissement, d'une messagerie électronique, de forums de discussion, etc. Les grandes étapes du plan numérique national prévoient un développement des ressources numériques disponibles et l'intégration d'équipements mobiles autour des l'ENT. 2. 5.

Espace numérique de travail (ENT) — Enseigner avec le numérique DéfinitionUn espace numérique de travail (ENT) est un portail internet éducatif permettant à chaque membre de la communauté éducative d'un établissement scolaire, d'accéder, via un point d'entrée unique et sécurisé, à un bouquet de services numériques en relation avec ses activités. CaractéristiquesL’ENT permet d’offrir à chacun des acteurs du système éducatif et notamment aux élèves, aux enseignants et aux parents un accès simple à travers les réseaux à l’ensemble des services numériques en rapport avec son activité (par exemple : gestion ou consultation des absences, des notes, du cahier de texte de la classe ; diffusion et consultation de support de cours, de devoirs ; travail collaboratif, accès à des ressources ou des manuels numériques…). Jean-Michel Leclercq , chef de projet ENTSDTICE (sous-direction des technologies de l’information et de la communication pour l’éducation) Quel terme employer ? A l'Education nationale Arrêté du 30 novembre 2006µJO du 13/12/2006

Related: