background preloader

Médias sociaux: les 7 mensonges qu'on essaie de vous faire avaler - JDN web & tech

Médias sociaux: les 7 mensonges qu'on essaie de vous faire avaler - JDN web & tech
Le web social est souvent mal compris et se révèle donc un espace où des personnes essaient de vous vendre tout et parfois n'importe quoi. Cette chronique propose un tour d'horizon des mensonges les plus courants afin que vous sachiez les reconnaître lorsqu'on vous les servira. Il semble assez évident que chaque fois qu'une nouvelle technique apparaît, on essaie de croire qu'elle va tout révolutionner, que tout va être plus simple, plus rapide et moins cher.Les médias sociaux n'échappent malheureusement pas à cette règle et vous aurez donc toujours des personnes (souvent celles qui se disent expertes ou "gourou") pour vous vendre monts et merveilles sur le web social.Loin d'être un Robin des bois de la mercatique, il me semble important de remettre certains mensonges à leur place. 1. Le web social est gratuitEn 2006 on annonçait le marketing viral comme la solution miracle de l'audience à petit prix. 2. 3. 4. 5. 6. 7.

http://www.journaldunet.com/ebusiness/expert/51459/medias-sociaux--les-7-mensonges-qu-on-essaie-de-vous-faire-avaler.shtml

Réseau social professionnel Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Un réseau social professionnel (parfois appelé réseau professionnel entre utilisateurs d'Internet) est un réseau social à usage exclusivement professionnel, orienté sur la mise en valeur et les échanges professionnels de ses membres, à la différence des réseaux sociaux grand public comme Facebook. Les plus connus sont Viadeo, LinkedIn et XING. Introduction[modifier | modifier le code] Les marques ne maîtrisent pas les réseaux sociaux "Gagner et conserver ses clients devient de plus en plus compliqué", déclare Frédérique Bonhomme, directrice de projet au sein de la Digital Factory de TNS Sofres. L’institut d’études dévoile, en exclusivité pour E-marketing.fr, les principaux résultats de l’étude internationale "Digital life" (72 000 consommateurs online interrogés dans 60 pays), qu’elle présentera avec Adobe, le 2 février 2012, à Paris. L’étude révèle que 57 % des habitants des pays développés(1) ne veulent pas s’engager vis-à-vis des marques sur les médias sociaux ; un taux qui est légèrement supérieur en France (59 %). De plus, au plan international, 47 % postent des commentaires en ligne sur les marques, alors qu’ils ne sont que 29 % en France.

Tout savoir sur la stratégie publicitaire de Facebook - TRIBUNE Clairement, il faudrait avoir un fort pouvoir affinitaire et donc attractif pour espérer développer fortement sa visibilité. A moins de s'appeler "Bref" qui en quelques semaines a dépassé le million de fans, le challenge se révèle difficile. Les Social Ads sont à votre secours... et le but de Facebook est d'abord et surtout que vous achetiez de la publicité en diminuant la visibilité naturelle des marques sur Facebook et notamment dans le flux d'activité de l'internaute. Je vous détaille tout cela maintenant... 67% des Facebook social ads sont de la publicité achetée par des petites entreprises Les portails Internet comme Yahoo! Facebook offers : un nouvel outil de marketing social Facebook offers : un nouvel outil de marketing social Au travers de cet article, la Crémerie revient sur les opportunités que présentent les Facebook Offers pour les marques. Proposer des offres exclusives à ses fans, transformer ses fans en prospect, recruter des nouveaux fans, développer et mesurer son ROI sur Facebook sont tout autant d’opportunités qu’offre le nouvel outil publicitaire de Facebook. Face au succès relatif des Facebook Deals, arrêtés alors qu’ils n’en n’étaient qu’à la version Bêta au Etats-Unis, le réseau social persiste et signe dans sa volonté de séduire le marché des commerces locaux en lançant il y a peu les Facebook Offers. Ce nouveau format publicitaire gratuit est pour le moment restreint à un nombre limité de Fanpages d’entreprises locales, mais si les tests sont concluants, il sera très prochainement disponible pour la majorité des pages de marque y compris pour celles des sites e-commerce.

Les réseaux sociaux, un outil de prospection négligé par les commerciaux Quel est le secret d’une prospection réussie ? Selon huit cadres et dirigeants d’entreprise sur dix, le vecteur de prospection le plus crédible reste le face-à-face. Même si les méthodes les plus employées par les entreprises sont à 92 % les e-mailings publicitaires, suivis à 66 % par le courrier publicitaire et à 63 % par le téléphone. En pratique, seulement 29 % des personnes interrogées utilisent les réseaux sociaux dans cette optique. Voici du moins les premiers enseignements d’une étude réalisée par l’agence conseil en marketing et communication Quatre Vents sur le thème “Bouche à oreille, réseaux sociaux, clubs clients en B to B. Mécanismes de prescription”(1).

Webinaire Médias Sociaux : quels outils pour quels messages ? par Yann Gourvennec En début d’après-midi, j’ai assisté à un webinaire très intéressant de Yann Gourvennec sur Ecommerce-Live et j’ai décidé de vous en parler ici. D’abord, connaissez-vous Ecommerce-Live ? Ce site propose des visioconférences (Webinaires) animées par des experts du web. Pour y assister, il suffit de réserver votre place puis de suivre la conférence en live sur votre ordinateur à la date indiquée. C’est simple, rapide et gratuit. Revenons sur la présentation qui nous intéresse, Yann Gourvennec a présenté, en quelques minutes, les différents outils qu’une marque doit utiliser sur les médias sociaux.

Les marques sur Facebook : résultats du sondage E-marketing.fr Réalisé sur E-marketing.fr du 13 décembre au 5 février, ce sondage montre que les marques parviennent à engager le dialogue sur leurs pages Facebook. À la question “Les marques présentes sur Facebook parviennent-elles à entrer en conversation avec leurs clients ?”, 33 % des 948 participants ont répondu non, contre 67 % pour le oui. Les suggestions ne manquent toutefois pas pour faire entrer les marques dans l’ère du conversationnel, comme l’ont souligné les internautes qui ont répondu à la seconde question : “Que doit faire une marque pour engager ses fans sur sa page Facebook ?”. Infographie : Usage des réseaux sociaux par les professionnels du marketing Source : 44,4% des répondants se considèrent comme «expert» ou «utilisateur avancé» des réseaux sociaux. Facebook et Twitter sont les réseaux sociaux les plus populaires auprès des marketeurs. Plus surprenant, Google+ apparaît comme le troisième réseau le plus populaire. Google+ a toujours eu une mauvaise réputation quand il s'agit de générer un retour sur investissement social, l'explication la plus plausible pourrait être que Google+ à un impact fort sur ​​le SEO.

Les promesses du social commerce - Les fondamentaux E-commerce - TENDANCE Les réseaux sociaux et l'e-commerce, c'est un peu l'histoire de la rencontre de deux mondes que tout oppose. Et ce mariage est peut-être à l'origine d'une ère nouvelle pour l'Internet marchand. Car de cette union est né le social commerce, univers dans lequel gravitent des internautes, rebaptisés à juste titre «social shoppers». Le Blog Kinoa Faites la peau à 20 mythes des médias sociaux - Le Blog Kinoa Les médias sociaux sont maintenant assez matures pour avoir leurs propres mythes. Des mythes auxquels certains marketeurs se sont accrochés parce que, avouons-le, c’est un peu difficile d’être à jour sur ce qu’il se passe sur les médias sociaux. Alors, on a pris notre loupe, on a enfilé notre imper et on a retrouvé la trace des plus grands mythes… et on va donc leur faire la peau un par un.

Les promotions sur les réseaux sociaux peinent à convaincre les Français 01net. le 30/08/12 à 09h54 Sans surprise, les Français affirment recevoir trop de messages publicitaires, trop de prospectus. Quarante-et-un pour cent des Français interrogés cet été par l'Ifop (échantillon de 1001 personnes représentatives de la population française) affirment recevoir trop d’e-mails, 33 % trop de prospectus et 24 % trop de courriers publicitaires. Les réseaux sociaux d'entreprises face aux défis de l'intégration Crédit Photo: D.R Après une phase d'expérimentation, les entreprises sont aujourd'hui convaincues de l'intérêt des réseaux sociaux d'entreprise pour favoriser les échanges de pair à pair au sein de l'organisation. Pour un nombre croissant d'entreprises comme pour les éditeurs spécialistes, le principal défi à relever désormais est celui de l'intégration. Selon l'étude publiée le 31 janvier dernier par le cabinet français spécialiste du domaine, Lecko, anciennement Useo, le marché national des solutions de services logiciels (SaaS) de RSE (Réseaux Sociaux d'Entreprise) a franchi en 2011 la barre des 9 millions d'euros, soit un bond de 60% par rapport à l'année précédente. « Le marché hexagonal n'a rien de comparable en volume avec le marché américain, mais ses caractéristiques sont assez proches », analyse Arnaud Rayrolle, PDG de Lecko. Les RSE pour suivre le rythme d'évolution des savoirs

Les risques et les opportunités de l’utilisation des réseaux sociaux par les entreprises L’importance des réseaux sociaux L’entreprise se doit de réfléchir au phénomène de société des réseaux sociaux et de développer une nouvelle approche commerciale et sociale de ses rapports avec ses clients ou prospects, mais aussi plus largement avec ses salariés. Les réseaux sociaux représentent à ce titre le meilleur et la pire des choses. L’institut Conscore vient de démontrer dans son rapport annuel que 80,6% des internautes français utilisent un réseau social et que cette occupation prend ¼ de leur temps, loin devant la fréquentation des portails web (20%) et la messagerie (10%). On peut définir les réseaux sociaux comme une communauté d’individus reliée entre eux par origine, centre d’intérêt, besoin ou point de vue.

Related: