background preloader

CROZIER M. FRIEDBERG E. : "L'acteur et le système : Les contraintes de l'action collective"

CROZIER M. FRIEDBERG E. : "L'acteur et le système : Les contraintes de l'action collective"
Related:  Psychologie SocialeSociologie/économiethomasvan3

Généralités sur la notion d'influence On ne peut parler de l’influence sociale sans traiter de la notion de norme. En effet, malgré la diversité de nos actions et pensées, celles-ci sont en fait incroyablement régulées … La plupart de nos comportements sont très encadrés. Voir le chapitre sur les normes Dans son sens large, on peut définir l’influence sociale comme suit :« L’influence sociale concerne les processus par lesquels les individus et les groupes façonnent, diffusent et modifient leurs modes de pensées et d’actions lors d’interactions sociales réelles ou symboliques. » Dès le début du siècle, avec la psychologie des foules de Le Bon, on observe deux influences théoriques contradictoires. La première approche insiste sur l’imitation et les ressemblances entre les gens pour expliquer les phénomènes collectifs et individuels. Les recherches sur l’influence identifient une source et une cible, un message, son contenu et son support. On distingue habituellement deux types d’influence : Le postulat de base est le suivant:

page Fondateur de la sociologie française des organisations, Michel Crozier a étudié les relations des acteurs au sein des systèmes grâce à une méthode originale, celle de l'analyse stratégique. M ichel Crozier est né en 1922, dans la même décennie que les meilleurs sociologues du monde du travail au XXe siècle. Son nom restera attaché aux employés de bureau, comme celui d'Alain Touraine l'est aux ouvriers ou celui d'Henri Mendras aux paysans. Fils d'un petit entrepreneur de la banlieue parisienne, son enfance est heureuse. Excellent élève, il refuse de faire une prépa scientifique pour intégrer une grande école d'ingénieurs. Il préférerait Sciences Po, mais son père est réticent devant cette institution, qui a la réputation d'une école snob. Son diplôme en poche, le jeune homme veut préparer une thèse. Premières enquêtes Il poursuit avec bonheur sa carrière de chercheur commencée sur les routes américaines. Sa deuxième grande enquête se situe dans un milieu différent. La méthode Crozier Notes

Calenda Open Bidouille Camp L'expérience de Asch : la conformité ou la pression du groupe Lorsque vous êtes certain d'avoir raison, saviez-vous que vous pouvez choisir une autre option suivant ce que pense le groupe dans lequel vous êtes ? C'est ce que démontre la vidéo ci-dessous. Transcription de la vidéo (car ce n'est pas très lisible) L'expérience de Asch est une étude du comportement sous la pression sociale. L'expérience à laquelle vous allez participer implique la perception de la longueur de lignes.J'ai ici plusieurs cartes. Sur chacune d'elles, il y a plusieurs lignes.Votre tâche est simple : regardez la ligne de de gauche et déterminez laquelle des 3 lignes sur la droite est d'égale longueur à celle de la ligne de gauche. En réalité, une seule personne est un volontaire : ici, la personne au T-shirt blanc. L'expérience débute facilement : les personnes donnent leurs jugements sur les longueurs de lignes. A partir du troisième essai, quelque chose d'anormal se passe. Le sujet ne reconnaît pas officiellement l'évidence donnée par ses en raison de l'influence du groupe.

Théorie de l'acteur stratégique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La théorie de l'acteur stratégique a été élaborée par Michel Crozier et Erhard Friedberg au cours des années 1970. Il s'agit d'une théorie centrale en sociologie des organisations, développée au sein de l'analyse stratégique. Elle part du constat suivant : étant donné qu'on ne peut considérer que le jeu des acteurs soit déterminé par la cohérence du système dans lequel ils s'insèrent, ou par les contraintes environnementales, on doit chercher en priorité à comprendre comment se construisent les actions collectives à partir de comportements et d'intérêts individuels parfois contradictoires. Au lieu de relier la structure organisationnelle à un ensemble de facteurs externes, cette théorie essaie donc de l'appréhender comme une élaboration humaine, un système d’action concret. Principes[modifier | modifier le code] En outre, le comportement des acteurs s'ajuste au comportement possible d'autrui en fonction des atouts dont il dispose.

Us et abus de la notion de fait social total. Portant un intérêt privilégié aux pratiques ludiques et sportives et aux concepts qui permettent de les appréhender, ma réflexion trouve son origine dans le constat que des auteurs d’horizons très divers abondent dans l’affirmation que le sport serait un « fait social total » [1] Je mets ici à jour une réflexion débutée dans « Football... [1] . Passant du générique au particulier, la formule s’applique en priorité au plus populaire d’entre eux, le football. De Marc Augé à Philippe Lespine, président du club picard de Roye, du critique marxiste des sports Jean-Marie Brohm au phénoménologue Michel Bouet, tous s’accordent à reconnaître dans le football un fait social total. Augé a ainsi pu dire : « Le football constitue un fait social total parce qu’il concerne, à peu de chose près, tous les éléments de la société mais aussi parce qu’il se laisse envisager de différents points de vue » [1998 : 75]. En existe-t-il d’autres ?

10 outils Open Source indispensables pour maîtriser le Cloud I- Des OS entièrement dédiés au Cloud Le développement du Cloud a permis à plusieurs systèmes d’exploitation de se créer avec, pour certains, une orientation vers les machines virtuelles ou les conteneurs. 1- CoreOS mêle virtualisation et conteneurs au sein des Cloud d’entreprise CoreOS est un système d’exploitation Linux conçu spécifiquement pour les infrastructures serveur massives. Cette offre est tout d’abord conçue pour être administrée depuis un point unique, quel que soit le nombre d’instances. Le principe appliqué ici est simple : deux partitions sont proposées pour CoreOS. Le système n’a donc plus à gérer une foule de petites mises à jour. Technologie clé : les conteneurs Tout ceci est rendu possible par la présence d’un OS simplifié au maximum, afin de ne pas ralentir l’infrastructure IT par des mises à jour qui présenteraient une taille trop imposante. En contrepartie, CoreOS ne saura pas jongler avec des dépendances spécifiques. Au cœur de l’offre bare metal de Rackspace

Le groupe en psychologie sociale Creuset de la formation de l'individu, qu'il soit redouté ou recherché, le groupe reste un élément nécessaire à la socialisation. La victoire de l'équipe de France en coupe du monde, la violence des bandes dans les banlieues... La vie des groupes fait parfois les titres de l'actualité. Avant d'être un objet scientifique, le groupe est en effet un objet de croyances. La force des croyances à propos du groupe n'en rend pas aisée l'investigation scientifique. Comment définir le groupe ? Quand il est question de définir le groupe, on s'accorde plus volontiers sur des définitions négatives (ce qu'il n'est pas) que sur des définitions affirmatives. Ainsi, l'agrégat des personnes qui forment cette file d'attente au bureau de poste se transformera en groupe lorsque, se mettant à interagir entre elles, ces personnes échangeront leurs représentations du service public et s'organiseront pour engager ensemble une action de contestation visant à obtenir que plus de guichets soient ouverts.

analyse stratégique Enjeux, acteurs, ressources Quels sont les enjeux d’un projet ? Question à se poser : Quels sont les conséquences, les changements envisagés ? Pour une personne, ce qu’elle a à perdre ou à gagner dans ces changements. Quels sont les enjeux dans une organisation ? Dans une organisation, c’est plus compliqué car il y a plusieurs acteurs. mais on peut les reconnaître : aléas (panne, absence…) problème à résoudrepoints-clés (“de quoi dépend la réussite de l’entreprise”)tensions et difficultés rencontrées (sujets qui reviennent régulièrement) - Les enjeux sont les problèmes importants et récurrents Par rapport aux enjeux, l’acteur est un individu concerné et capable d’intervenir sur un problème: concerné : à partir des enjeux, on trouve les acteurs impliqués donc impactéscapable d’intervenir sur un problème : l’acteur est d’autant plus influent qu’il peut mobiliser des ressources utiles et pertinentes. L’enjeu fait l’acteur ! Si l’enjeu est faible pour un acteur, il sera peu motivé et donc peu actif.

introduction_a_l_analyse

Related: