background preloader

Comment exercer une présence numérique assumée?

Comment exercer une présence numérique assumée?
Après la publication d’une séquence en classe de 2nde sur l’Identité numérique il y a quelques semaines, voici une séquence pour la classe de 1ère baccalauréat professionnel qui poursuit l’objectif annoncé : faire acquérir aux élèves la notion de présence numérique. Alors qu’en 2nde l’objectif visé était les deux premiers degrés de la pyramide de Louise Merzeau, en 1ère c’est le haut de la pyramide qui est visé : exercer une présence numérique en déposant des traces d’expression de soi et en anticipant une traçabilité de son activité sur le Web. En concevant cette séquence, j’ai eu aussi en tête un article d’O. Le Deuff intitulé Le ka documentarisé paru en 2008 et lu il y a quelques temps déjà. Dans cet article, O. Mon hypothèse pour tenter de transposer ces théories est d’apprendre aux élèves : Plus que jamais, la compétence mise en avant dans cette situation d’apprentissage est celle de publication. Écrire une expression de soi sur un réseau social numérique professionnel c’est Related:  présence numérique

Entretien avec Louise Merzeau : quelle présence numérique ? Louise Merzeau [avec l'aimable autorisation de l'auteur] Louise Merzeau est Maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’université Paris Ouest Nanterre La Défense. Ses travaux de recherche portent essentiellement sur trois domaines : Mémoire et information, Médiation (approche médiologique) et Image et information.Elle est également artiste photographe.Pour visiter le site de Louise Merzeau : Quel type de traces un internaute laisse-t-il sur la toile ? Louise Merzeau : Un internaute laisse beaucoup de traces de différentes natures. Cela veut-il dire qu'on ne peut pas prétendre avoir une maîtrise totale de son identité sur le web ? Louise Merzeau : cette question est assez délicate. Vous préférez parler de présence numérique plutôt que d’identité numérique. Faut-il instaurer alors une sorte de droit à l'oubli ? Louise Merzeau : Absolument. Que devient la liberté individuelle quand on publie sur le net ?

Vers de nouvelles propositions de valeur - Nicolas Colin Cet article est le septième d’une série dont la publication s’étalera sur plusieurs mois. ParisTech Review – Quels sont les nouveaux modèles d’affaires des entreprises issues de la révolution numérique et en quoi dessinent-ils en filigrane les modèles de demain ? Nicolas Colin – Pour saisir le changement, voire la révolution incarnée par ces entreprises et pour bien appréhender la période de transition que nous vivons actuellement, il faut comprendre d’où nous venons et le monde que nous sommes en train de quitter. L’économie qui disparaît sous nos yeux est organisée selon un paradigme issu de la révolution technologique du 20e siècle. L’économie numérique, elle, semble s’affranchir de ces contraintes. En effet, dans l’économie numérique, la ressource abondante et peu chère n’est plus le pétrole mais… les individus, et plus précisément des milliards d’individus de plus en plus éduqués, équipés et connectés. Cette nouvelle ressource est cependant difficile à sécuriser. Absolument.

De(s) l'identité(s) numérique(s) à la présence numérique by Nadia Lépinoux-Chambaud on Prezi De l’identité à la présence numérique Quelles notions enseigner quand on enseigne l’identité numérique ? Comment faire pour, une fois le discours légitime des dangers d’Internet énoncé, aller au-delà et apprendre aux élèves à évoluer dans cet espace médiatique en exerçant une présence numérique assumée ? Comment conduire les élèves à l’acquisition d’une véritable culture informationnelle dont les objectifs sont de réussir à Réaliser, Réfléchir et Résister dans le contexte du numérique ? La lecture des travaux de Louise Merzeau[1] a été pour moi éclairante. Avec le numérique, l’un des bouleversements majeurs à prendre en compte dans notre enseignement est la mémoire de nos activités sur le web et leurs enjeux sociétaux. Cette mémoire est une mémoire totale au point de pouvoir parler de l’hypermnésie du web. Toutes nos activités sur le web laissent des traces, on parle aussi de traçabilité de l’individu qui est devenu une collection de traces. Pour exemple, avec la géolocalisation :

Pearltrees - Organisez tout – Applications Android sur Google Play Ajoutez des pages web, des fichiers, des documents, des photos, des vidéos, des notes et plus encore. Organisez-les dans de superbes collections. Explorez et partagez des millions de contenus sur vos sujets préférés. Avec Pearltrees, organisez tout naturellement ! Des versions dédiées de Pearltrees existent pour les établissements scolaires et les entreprises. Ce que disent les médias :"La façon la plus élégante de collecter et de partager des contenus". Pearltrees est utile : Dans votre vie personnelle : Vous aimez la littérature ? Au travail : Sur Pearltrees, vous pouvez collaborer avec vos collègues pour une gestion optimale de la connaissance et partager des notes avec tous vos collaborateurs. Éducation : Dans toutes les matières (science, économie, histoire-géographie, maths), les enseignants utilisent Pearltrees pour sélectionner et organiser des documents, illustrations et exercices qui seront essentiels pour leurs cours.

Qu'est-ce que l'identité numérique ? Je ne suis pas le premier à tenter de vulgariser le concept d’identité numérique, Leafar (Raphaël pour les intimes) a ainsi déjà proposé une représentation de l’identité numérique (voir son billet : U.lik unleash Identity 0.2), j’avais également déjà abordé la question dans un précédent billet. Je souhaite avec cet article compléter cette vision et y apporter ma touche personnelle. Les utilisateurs au coeur du web 2.0 Avec la prolifération des blogs et wikis, la multiplication des réseaux sociaux et l’explosion du trafic sur les plateformes d’échanges, les contenus générés par les utilisateurs prennent une place toujours plus importante dans notre consommation quotidienne de l’internet. De la volatilité de l’identité numérique L’identité numérique d’un individu est composée de données formelles (coordonnées, certificats…) et informelles (commentaires, notes, billets, photos…). Les différentes facettes de l’identité numérique

Maîtriser sa présence numérique by Franck Bodin on Prezi Le numérique peut-il être un levier contre l'illettrisme ? Sur l’Illettrisme : Elie Maroun, chargé de mission national à l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme (ANCLI) Elie Maroun, introduit son propos en rappelant que pour agir efficacement,notamment dans nos environnements numériques, il faut savoir de quoi et de qui on parle et se mettre d’accord sur les mots employés. Aussi donne-t-il les définitions d’illettrisme, analphabétisme, apprentissage du français langue étrangère : On parle d’illettrisme pour des personnes qui, après avoir été scolarisées en France, n’ont pas acquis une maîtrise suffisante de la lecture, de l’écriture, du calcul, des compétences de base, pour être autonomes dans les situations simples de la vie courante. On parle d’analphabétisme pour désigner des personnes qui n’ont jamais été scolarisées. On parle de Français Langue Étrangère pour les nouveaux arrivant dans notre pays qui ne parlent pas notre langue mais qui ont été scolarisés dans un autre pays auparavant. Illettrisme et âge : Illettrisme et emploi:

Enseigner Documentation cycle 4 - TRAAM 2014-2015 - scénario pédagogique : Protéger son identité numérique Ce scénario pédagogique a été créé dans le cadre des Travaux Académiques Mutualisés. Il a été construit par plusieurs membres du groupe de Reims (Sandrine Vigato, Alice Petit) et expérimenté à plusieurs reprises.Sandrine.Vigato@ac-reims.frAlice.Petit@ac-reims.fr Objectifs : Apprendre à protéger son identité numériqueIntroduire un débat sur l'identité numérique et les traces qu'on laisse volontairement ou involontairement sur internet et dans notre vie quotidienne. Niveau : Collège : expérimenté en 6e et en 4e Cadre pédagogique : Notion : Identité numérique Disciplines impliquées : Information-documentation, Education civique Compétences documentaires Connaître les définitions d'identité numérique, traces numériqueComprendre comment nous laissons des traces numériquesSavoir maîtriser son identité numérique Domaine de compétences du B2i : Evaluation : Socle commun Mots clés : Identité numérique, traces numériques, données personnelles, réseaux sociaux Déroulement de la séance : Bilan :

L'espace pédagogique Le Serious Game En termes de sécurité et de comportement responsable sur Internet, les jeunes ont clairement plus de facilités à énumérer les règles de bon usage qu’à les mettre en pratique (ce qui est également vrai pour les adultes). S’il est indispensable de rappeler ces règles, de connaître les lois qui régissent les pratiques sur la toile, là n’est peut-être pas l’essentiel. Franchir le pas, changer de comportement, adopter individuellement une attitude un peu plus réflexive devant l’écran, se mobiliser collectivement pour qu’Internet devienne un univers plus sûr : ce sont ces comportements que ce Serious Game cherche à provoquer chez les jeunes utilisateurs d'Internet. Le principe est ici celui de l’immersion. Le ressort : celui du jeu. 2025 est un support pédagogique pluridisciplinaire qui permet de travailler notamment les domaines 2 (adopter une attitude responsable), 4 (s'informer, se documenter) et 5 (communiquer, échanger). • De la dimension temporelle du web

Culture numérique des enseignants, des cadres de l’éducation et des élèves Une vidéo sur le site de l’ESEN présente un interview de Jean-François Cerisier, directeur du département IME (Ingénierie des Médias pour l’Éducation) de l’Université de Poitiers. L’enseignant-chercheur répond à six questions. Pour chacune des questions, je vous propose un citation extraite de sa réponse. Je vous invite à écouter l’entretien en entier. A propos de la culture numérique des jeunes et des enseignants :L’expression « culture numérique » est ambigüe : la « culture numérique » n’existe pas, il faut parler de culture au sens général, qui est « affectée, modifiée, impactée » par le numérique.

De l'identité numérique à la présence numérique : quelles notions à aborder ? Voilà maintenant plusieurs années que j’aborde l’identité numérique avec les élèves. C’est dans le projet de l’établissement de les sensibiliser à ces notions d’identité numérique, et de dangers et dérives du net. Mes séances sont complétées par l’intervention de l’Adjudant Aznar, gendarme spécialiste en cybercriminalité Il insiste auprès des élèves sur la vigilance qui doit être de mise autour de leurs publications sur Internet, ainsi que sur toutes les questions de paramétrages de Facebook, en partant de cas concrets rencontrés dans le cadre de ses missions. Ainsi, il prend en charge tout l’aspect « défensif » et prévention » en particulier sur les réseaux sociaux. Mais la présence numérique va au-delà de ça et avec cette séance, j’essaie de dépasser le cliché « danger du net ». Quels sont mes objectifs ? Cette séance est à replacer aussi pour chaque niveau dans une certaine progression : -En 5e, elle fait suite à la séance proposée en éducation civique sur l’identité numérique Etape 1.

Chapitre 1 : Introduction : information, architecture, langages Lors de votre navigation dans la page, pour revenir au menu, cliquez sur le titre de la section ou du paragraphe. Persistance de l'information La persistance de l'information stockée sous forme de bits sur les supports de mémoire physique des ordinateurs permet de stocker et d'échanger facilement des données de toutes sortes, puisque toute information peut être codée sous forme de bits (moyennant une discrétisation comme on le verra dans le chapitre sur la représentation des images et des sons). Avec l'augmentation des capacités de stockage et le développement des stockages en ligne sur un serveur distant, on peut conserver de grandes quantités d'informations dans des volumes réduits et les rendre accessibles presque partout à partir d'un terminal mobile. Exercice 13 Utiliser les liens présents sur les pages Règles et principes et Régles de confidentialité de Google, pour répondre aux questions suivantes :

Related: