background preloader

Pour une autre PAC

Pour une autre PAC

J'aime la bio ! - Campagne sur l'agriculture biologique | Agir pour l'Environnement Traité de Rome : La Politique agricole commune La mise en place d'une politique agricole commune est un des piliers du Traité de Rome et de la construction communautaire. Dans une Europe dévastée par la guerre et sortant de la pénurie alimentaire, l'objectif était à la fois de garantir l'autosuffisance de la Communauté et d'offrir de nouveaux débouchés aux agriculteurs. Depuis sa création, la PAC a connu de nombreuses réorientations. L'objectif principal vise aujourd'hui à garantir une agriculture européenne compétitive, respectueuse de l'environnement et soucieuse des attentes du consommateur. Si le Traité de Rome s'intéresse essentiellement à la libre circulation des marchandises, il n'ignore pas le secteur agricole, qui pèse d'un poids important dans l'économie européenne de l'époque. En se référant aux principes posés par le Traité de 1957, le Hollandais Sicco Mansholt et le Français Edgar Pisani ont défini le fonctionnement pratique de cette politique lors de la conférence de Stresa qui s'est tenue du 3 au 12 juillet 1958.

Annuaire des "think tanks" et centres de recherche sur les affaires européennes Atomium Culture « The Permanent Platform of Atomium Culture » rassemble des universités, des médias et des entreprises dans le but de contribuer à la sélection, l’échange et la dissémination des recherches scientifiques les plus innovantes en Europe. L’objectif est de contribuer au développement d’une réelle aire européenne de la recherche et de promouvoir l’engagement citoyen dans la société de l’information voulue innovante, concurrentielle et créative. Atomium Culture organise à ces fins séminaires et conférences et diffuse à l’intérieur et l’extérieur de son réseau les recherches scientifiques de ses membres. Statuts : Association internationale sans but lucratif Date de création : 2006 Direction : Valéry Giscard d’Estaing, Président honoraire, Michelangelo Baracchi Bonvicini, Président Contacts : Adresse : 4, rue Louis Hymans, 1050 Bruxelles, Belgique, Tél. : +32 (0)2 888 7010 Adresse électronique : atomiumculture@atomiumculture.euSite internet : haut de page

Faudra-t-il bientôt manger cinquante fruits et légumes par jour ? - Alimentation « Mangez au moins 5 fruits et légumes par jour », recommande le Programme national nutrition santé. Peut-être faudra-t-il bientôt en manger cinquante... Côté nutriments, nos aliments semblent montrer quelques faiblesses. Prenez une orange : celle des années 2000 aura sans doute meilleure mine que les oranges des années 50. Vitamine A : 1 pêche de 1950 = 26 pêches de 2010 Depuis 1950, des chercheurs mesurent le contenu nutritionnel de l’alimentation. Résultats ? Où sont passées nos vitamines ? Des chercheurs remettent en question ces analyses, au motif que les mesures se sont grandement affinées depuis un demi-siècle. Quelles sont les causes de ce phénomène ? Obèse et sous-alimenté En cause également, les pratiques de sélection des plantes selon leur rendement. Nos régimes alimentaires sont déjà pauvres en nutriments. 70 % de ce que nous mangeons provient de produits industriels, beaucoup moins riches en vitamines. Faut-il manger 3 kg de brocolis par jour ? Agnès Rousseaux @AgnèsRousseaux

La PAC en quête de légitimité Question d'Europe n°209 Résumé général : A la veille du G20 agricole, qui se tiendra les 22 et 23 juin prochains, il est clair que, de l'augmentation spectaculaire des matières premières agricoles ces dernières années à la crise sanitaire de la bactérie E.Coli, l'agriculture est au cœur de l'actualité et le restera, notamment à l'occasion de la renégociation à venir du prochain budget européen (2014-2020). • Première étude de Nicolas-Jean Bréhon : La PAC en quête de légitimité L'agriculture va de crise en crise. Une politique est légitime quand ses fondements sont solides, que ses objectifs sont partagés, que ses soutiens sont durables. I. A. 1. a. La PAC a connu, en vingt ans, une mutation profonde. Toutes les réformes, inspirées par la libéralisation, ont fait émerger une PAC nouvelle. L'objectif des réformes a été atteint, les surproductions ont cessé, la dépense est maîtrisée. b. Cette réforme sonne le glas d'une ambition politique et agricole. 2. a. La question est simple. b. B. 1.

Fondation Daniel & Nina Carasso L'EPR présente un potentiel de danger considérablement augmenté Alors que le processus d'évaluation de la sûreté nucléaire initié après la catastrophe de Fukushima a mis en lumière la nécessité de renforcer la sûreté des sites français, Bernard Laponche* revient pour Actu-Environnement sur les risques liés à cette industrie. Ils sont, selon lui, sous-estimés. Bernard LaponchePhysicien nucléaire Actu Environnement : Quels sont les principaux risques nucléaires ? Bernard Laponche : Un réacteur nucléaire produit d'un côté de la chaleur et de l'électricité, de l'autre des produits radioactifs, du plutonium et des transuraniens extrêmement dangereux. AE : Quelles sont les probabilités d'accident nucléaire majeur ? BL : L'accident grave et l'accident majeur ont été réputés impossibles pendant à peu près un demi-siècle. AE : La probabilité d'un accident grave est-elle prise en compte dans la conception des réacteurs ? BL : La sûreté nucléaire, c'est très compliqué. Deuxième document de l'IRSN, les risques de rupture de cuve.

Les bénéficiaires des aides de la PAC À partir de cette page, vous pouvez accéder à la liste de l’ensemble des bénéficiaires français, autres que personnes physiques, des Fonds agricoles européens. Ce service a pour unique finalité l’information du public conformément à la réglementation en vigueur. En application du règlement européen (CE) n° 259/2008 de la Commission du 18 mars 2008, modifié par le règlement d’exécution (UE) n° 410/2011 de la Commission (daté du 27 avril 2011), chaque État Membre est tenu de publier un certain nombre d’informations relatives aux bénéficiaires des aides de la Politique agricole commune (PAC), qu’elles relèvent du Fonds Européen Agricole de Garantie (FEAGA) ou du Fonds Européen Agricole pour le DEveloppement Rural (FEADER). Cette publication exclut les personnes physiques, c’est à dire pour l’essentiel les exploitants agricoles à titre individuel. Accès aux listes des bénéficiaires des aides PAC Voir aussi : Liste des bénéficiaires du Fonds européen pour la pêche

Pour vendre des médicaments, inventons des maladies, par Alan Cassels et Ray Moynihan Il y a une trentaine d’années, le dirigeant d’une des plus grosses firmes pharmaceutiques au monde tint des propos fort éclairants. Alors proche de la retraite, le très dynamique directeur de Merck, Henry Gadsden, confia au magazine Fortune son désespoir de voir le marché potentiel de sa société confiné aux seuls malades. Expliquant qu’il aurait préféré que Merck devînt une sorte de Wrigley – fabricant et distributeur de chewing-gums –, Gadsden déclara qu’il rêvait depuis longtemps de produire des médicaments destinés aux... bien-portants. Parce qu’alors Merck aurait la possibilité de « vendre à tout le monde ». Trois décennies plus tard, le rêve de feu Henri Gadsden est devenu réalité. Les stratégies marketing des plus grosses firmes pharmaceutiques ciblent dorénavant les bien-portants de manière agressive. Taille de l’article complet : 2 181 mots. Vous êtes abonné(e) ? Connectez-vous pour accéder en ligne aux articles du journal. Vous n'êtes pas abonné(e) ? Accès sans abonnement

La politique agricole commune (PAC) L'agriculture est incontestablement le secteur économique dans lequel l'intégration communautaire a été la plus poussée. La PAC représente environ 40% du budget de l'Union européenne. Figurant dès 1957 dans le traité de Rome, la Politique Agricole Commune (PAC) n'a été mise en place qu'en 1962 et reflète, à cette époque, la nécessité d'augmenter la production alimentaire dans une Europe dévastée par des années de guerre. Très rapidement, elle atteint l'objectif principal qui lui était assigné : garantir l'autosuffisance alimentaire de la Communauté européenne. La PAC a en effet permis d'augmenter très significativement le niveau de la production agricole en Europe grâce à la mise en place d'outils garantissant le revenu des agriculteurs, accompagnant l'exode rural et favorisant la modernisation des exploitations. Cependant, des déséquilibres sont rapidement apparus et se sont accentués avec le temps.

Pesticides : l'EFSA "confirme" que manger bio permet de protéger sa santé L'EFSA vient de publier son nouveau rapport annuel sur la présence de pesticides dans les aliments, basé sur des données de 2009. Verdict. info + En matière de santé, les atteintes chroniques dues aux pesticides sont dénoncées par de nombreux scientifiques. Ainsi, la Directive Européenne 91/414/CEE, qui gère les évaluations des matières actives des pesticides et leurs Autorisations de Mise sur le Marché (AMM), comporte de nombreuses lacunes. En effet, lors de l'évaluation de la dangerosité des pesticides, on établit la Dose Journalière Admissible (DJA) pour chaque substance. Ainsi le Professeur DE JONCKHEERE, dans un rapport sur la présence de résidus de pesticides dans les fruits et légumes du panier de la ménagère, écrit: "il faut signaler que les valeurs de DJA ne sont pas des valeurs exactes mais bien des estimations basées sur les données toxicologiques expérimentales concernant un pesticide. Les spécialités commerciales sont évaluées au niveau national. Stella Giani

Plotique Agricole Commune 2013 (carrefour d'échange pour la PAC) qui regroupe des organisations françaises d’environnement, de solidarité internationale et de développement durable, et enfin également des organisations agricoles. by crazylia Jun 11

Related: