background preloader

Revue de primatologie

Revue de primatologie
Related:  L'animal dans l'homme

Revue Ethologie & Praxeologie - Projet éditorial Revue de l’histoire des religions Journal home : Nature Raphael Lis, Charles C. Karrasch, Michael G. Poulos, Balvir Kunar, David Redmond, Jose G. Barcia Duran, Chaitanya R. L'homme, cet animal qui s'ignore - Revue Etho-logique Des hommes politiques espagnols proposent d’accueillir les grands singes dans la Charte des droits de l’homme. La mairie de Chicago décide d’interdire le foie gras, accusant le gavage des oies et canards d’être une pratique barbare. Le monde entier s’émeut de la chasse aux phoques canadienne ou de la pêche japonaise à la baleine. Les animaux domestiques représentent un marché de plus de 40 milliards d’euros. Phylogénèse L’homme se rapproche de l’animal, par émotion ou par intérêt. C’était sans compter avec l’indécrottable habitude des scientifiques de bousculer les nôtres. L’homme fut ensuite le seul à confectionner des outils. Dernière frontière, l’empathie La théorie disait jusqu’alors que cette structure grammaticale est le seul élément du langage qui soit spécifique à l’homme. Aujourd’hui, la dernière frontière qui nous préserve du ridicule animal serait l’empathie.

Revue des mondes musulmans et de la Méditerranée Un gène du cerveau trouvé chez l'Homme mais pas chez les singes L'Homme et le chimpanzé partagent plus de 98,5 % de leur patrimoine génétique. Parmi les petites divergences qui existent, il y aurait un fragment d'ADN à l'origine du microARN miR-941. Quel impact a-t-il eu sur l'évolution humaine ? La question reste entière... © Ynse, Wikipédia, cc by sa 2.0 Un gène du cerveau trouvé chez l'Homme mais pas chez les singes - 2 Photos Les microARN sont de courtes molécules d'ARN, produites par l'ADN, connues pour réguler l'expression des gènes en venant se fixer sur les séquences codantes, empêchant leur transcription et les réduisant au silence. Dans une étude, des scientifiques de l'université d'Édimbourg (Écosse) viennent de mettre en évidence un microARN, miR-941, qui ne serait présent que chez l'espèce humaine. À quoi peut bien servir ce miR-941 ? Le cerveau humain est bien plus gros que celui de ses plus proches cousins. Cependant, il faut rester prudent quant à l'interprétation des résultats, comme le font les chercheurs. A voir aussi sur Internet

Revue européenne des migrations internationales Homme/animal : les frontières s'estompent Depuis que l'on sait que le génome humain ne diffère guère de celui du chimpanzé, et que l'on peut cloner un humain en utilisant un ovule de vache, il devient difficile de dresser une frontière absolue entre l'homme et l'animal. Mais comment définir l'animal ? Peut-on définir l'animal en soi, et non par opposition à l'homme ? C'est la question que se sont posé de nombreux philosophes.© SXC Des êtres sans parole ni intention, assimilables à des machines : voilà comment René Descartes, au XVIIIe siècle, voit les animaux. Aux XVIIIe et XIXe siècle se développera le souci de protéger les animaux des mauvais traitements. Pourtant, il n'est toujours pas simple de définir ce qu'est un animal, même si de nombreux philosophes ont tenté de le faire (chapitre 1). 01.Qu'est ce qu'un animal ? Qu'est ce qu'un animal ? Mais peut-on définir l'animal autrement que par opposition à l'homme ? L'inquiétude, propre de l'animal ? 02.L'homme, un drôle de singe Et le propre de l'homme dans tout ça ?

Related: