background preloader

Histware - Accueil (Page 1)

Histware - Accueil (Page 1)

Une "Cité du jeu vidéo" en 2013 Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Marion Coville La mise en chantier du projet "Cité du jeu vidéo" est lancée. Le ministre de la culture, Frédéric Mitterrand, a annoncé, mercredi 21 mars, un soutien financier à hauteur d'un million d'euros. Présentée par Claudie Haigneré, présidente d'Universcience, la Cité du jeu vidéo, d'une taille de 1 000 m2, devrait voir le jour à l'automne 2013, au sein de la Cité des sciences. "La Cité du jeu vidéo permettra une approche novatrice de l'ensemble de la filière, à travers la découverte, l'apprentissage, la compréhension et la pratique, en permettant également au public d'expérimenter des contenus originaux", assure le ministre. A l'origine de ce projet, on retrouve "la volonté de créer un espace de culture et de référence autour d'une pratique culturelle : un lieu pour jouer, réfléchir et se rencontrer", déclarent Jean Menu et Simon Bachelier, initiateurs du projet à la Cité des sciences, au Monde.fr.

Free Website Plan So, have you have tried Myspace, Facebook, Freewebs and Geocities? The truth is these services offer you minimal, restricted and extremely limited functions as websites. But we are different. You host and control the website created with your favourite website creation program whether it be Dreamweaver, Frontpage or our online Easy Website Builder. If you would like your own .com or .net domain, please register your domain. If you never created a website before, do not worry! Friendly and Resourceful Community.. Whenever you need help, whenever you want to talk, whenever you need a place to hangout, our webmaster community of users and staff are always here!

enseignants, élèves et jeux vidéo Technologies, projets associatifs et hébergement gratuit La médiathèque de Chartres lance le prêt de jeux vidéo La médiathèque de Chartres sera, dès mercredi, la première de la région à proposer du prêt de jeux vidéo à ses adhérents. Il y en aura pour tous les goûts, amateurs ou gameurs, et pour toutes les consoles.Tous à vos manettes... À partir de mercredi, il suffira d'une carte d'abonnement à l'Apostrophe et d'un peu de patience pour jouer à Sonic, Gran Turismo, Mario Kart ou encore aux Sims 3. La médiathèque de Chartres fait partie des précurseurs en la matière. En ouvrant un rayon de prêt de jeux vidéo, elle rejoint le cercle fermé des médiathèques qui se sont lancées sur un secteur occupé depuis longtemps dans les pays nordiques, aux États-Unis ou au Canada mais qui a seulement trouvé son ébauche depuis deux ans environ en France. « Nous avons souhaité nous adapter aux évolutions des pratiques culturelles. Plus que du prêt, un accompagnement Nul doute, en tout cas que l'initiative aura du succès. « Les listes de réservation seront sûrement longues », se réjouit Catherine Joliet.

Histoire Astrolabe Melun A vos manettes... Le 19 janvier, à l'Astrolabe, à l'invitation de la Médiathèque Départementale de Seine-et-Marne : Les jeux vidéo sont aujourd’hui présents dans tous les foyers et touchent désormais tous les âges. Parties prenantes de la création contemporaine, ils côtoient et interagissent avec les autres domaines culturels, que ce soit la musique, le cinéma ou la littérature. Dans ce contexte, la Médiathèque départementale a souhaité organiser une journée professionnelle en partenariat avec les établissements de Saint-Germain Laval, Marne-et-Chantereine, Melun et Val d’Europe, pour aborder la place du jeu vidéo en bibliothèque. Il s’agira de comprendre la légitimité culturelle, éducative et sociale du jeu vidéo aujourd’hui afin d’aborder la manière dont il peut intégrer l’offre des établissements de lecture publique. Programme 8h45-9h15 : Café d’accueil 9h15 : Accueil par Anne Dogbe, directrice de la Médiathèque de Melun Qu’est-ce que le jeu vidéo ? 12h45-14h15 : Pause déjeuner

Histoire des ordinateurs Précurseurs[modifier | modifier le code] Premiers outils de calcul[modifier | modifier le code] Depuis des milliers d'années, l'homme a créé, fabriqué et utilisé des outils pour l'aider à calculer : Les premiers pourraient être de simples notations de grandeurs tels que les os d'Ishango, dont l'interprétation est néanmoins toujours très controversée. L'un des premiers outils naturels utilisés par la plupart des premières sociétés furent peut être la main (d'où le système décimal ou le système duodécimal), ainsi que d'autres parties du corps, comme auxiliaires de calcul. Calculateurs analogiques[modifier | modifier le code] Le fragment principal de la machine d'Anticythère : 20 × 20 cm environ. Lorsque les conditions initiales d'un calculateur analogique sont saisies, il n'est plus modifié que par l'action continue de son stimulateur ; manivelle, pendule/poids, roue d'un véhicule, etc.. Un calculateur analogique produit toujours le même résultat pour des conditions initiales identiques. — C.

Laboratoire junior jeux video - Accueil L'ascension des systèmes d' exploitation Microsoft L'histoire des " PC " commence un été 1980. IBM vient en effet de terminer la mise au point de son " Personal Computer " ou PC, un ordinateur de nouvelle génération dont il n'a pas protégé le concept, ce qui explique que ce terme soit utilisé par tous aujourd'hui encore. L'ordinateur créé, il reste à lui intégrer un système d'exploitation et trouver ce dernier n'est pas une mince affaire. IBM décide donc de frapper tout naturellement chez le leader de l'époque, Digital Research. IBM décide alors de se tourner vers une petite société de Seattle qui se nomme Microsoft. Bill Gates, co-fondateur de Microsoft Microsoft accepte la mission et vend un OS à IBM. Tim Patterson, de Seattle Computer Products, avait créé cet OS afin de pouvoir rendre le plus rapide possible le portage des applications du CP/M vers la plate-forme naissante du moment, le x86 (que nous utilisons encore actuellement). La transaction se fit pour un montant de 50 000 dollars.

Jeux vidéo Version du 19 octobre 2012 à 08:16 Video games are bad for you ? That's what they said about rock and roll ![1] Avant propos Cette page se veut avant tout un petit guide pratique pour la mise en place d'un service jeux vidéo au sein d'une bibliothèque. Pourquoi des jeux vidéo en bibliothèque ? Cet argumentaire est extrait du mémoire ENSSIB de Céline Meneghin[2] Le jeu vidéo est un produit culturel à part entière même si son objectif premier est de divertir. Les aspects juridique L’utilisation des jeux pour de la consultation sur place semble être tolérée par les éditeurs et est largement pratiquée par les revendeurs de jeux vidéo et les bibliothèques ou ludothèques. Des jeux avec droits de consultation et/ou de prêts négociés par des intermédiaires (Circle, CVS, Colaco...) mais ceux-ci sont peu nombreux (et cela concerne quasi-exclusivement du jeu PC). Quels matériels ? Quelles dispositions ? Si vous proposez du jeu à plusieurs, un lieu visible mais isolé phoniquement est l’idéal. Sur place

L' histoire Apple Après notre premier article sur les systèmes d'exploitation PC et plus particulièrement ceux de Microsoft, ce second article va vous conter l'histoire des systèmes d'exploitation Apple et plus particulièrement l'histoire de la compagnie. Les deux Steve (Jobs et Wozniak) créent Apple dans un garage en 1976. Steve Wozniak (à gauche) et Steve Jobs. La légende veut que le nom " Apple " provienne du fait que Jobs et Wozniak n'avaient toujours pas de nom pour leur société le jour du dépôt des statuts et qu'ils l'ont appelé ainsi puisque c'était ce qu'ils étaient en train de manger ! A cette époque, Steve Wozniak travaille pour Hewlett-Packard et Steve Jobs pour Atari. Il est d'ailleurs amusant de constater que Wozniak vient la nuit chez Atari pour coder le jeu " Breakout " à la place de Jobs ! Un magasin, " Byte ", en commande alors 50 unités et décide de les vendre 666,66 dollars. Cette machine fut extrêmement rentable et vendue à 200 exemplaires.

Un argumentaire pour les jeux vidéo en bibliothèques Au cours de la conférence de presse qui s’est déroulée aujourd’hui à la Bibliothèque Saint-Michel, nous avons appris que 27 bibliothèques de la Ville de Montréal allaient maintenant offrir plus de 5000 jeux vidéo à leurs usagers. L’investissement massif dans ce nouveau type de document n’est pas opportuniste, c’est une décision réfléchie pour mieux répondre à la mission des bibliothèques publiques. Par contre, comme à l’arrivée de tous les nouveaux supports, plusieurs questions sont posées. Développer un argumentaire pour faire comprendre la mission des jeux vidéo en bibliothèque peut être important quand vient le temps de discuter avec des membres de l’équipe, avec des usagers ou avec les élus. 1. Dorénavant, les bibliothèques sont bien plus qu’un dépôt de livres! Historiquement, les bibliothèques possèdent des jeux depuis des décennies que ce soit sous la forme de jeux de société ou de livres-jeux. La Parenthèse, un exemple de milieu de vie 2. Flower, un jeu vidéo artistique 3. 4. 5.

Système de gestion de contenu Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir SGC et CMS. Un système de gestion de contenu ou SGC (content management system ou CMS en anglais) est une famille de logiciels destinés à la conception et à la mise à jour dynamique de sites Web ou d'applications multimédia. Ils partagent les fonctionnalités suivantes : Lorsque le SGC gère du contenu dynamique, on parle de système de gestion de contenu dynamique ou SGCD (Dynamic Content Management System ou DCMS). Les SGC ne doivent pas être confondus avec les systèmes de gestion électronique des documents (GED) qui permettent de réaliser la gestion de contenu dans l'entreprise (notamment le cycle de vie des documents). Fonctions communes[modifier | modifier le code] Pour arriver à offrir les fonctionnalités citées plus haut la conception se fonde assez souvent sur les mécanismes suivants : Utilisation d'interface web - SGC[modifier | modifier le code] C'est un principe fondateur de la gestion de contenu :

Related: