background preloader

L'industrie s'empare du web sémantique - Informatique

L'industrie s'empare du web sémantique - Informatique
REPÈRES Encore invisibles pour les internautes, les technologies du web sémantique permettent à des centaines de bases de données dans le monde de s’interconnecter et d’agréger leurs informations. La recherche médicale l’utilise déjà. L'aérospatial s'y met. Après la recherche médicale, l’aérospatial. L’industrie aéronautique et spatiale compte à son tour tirer parti des technologies du web sémantique, qui lui permettront de partager plus facilement des données de conception et de production réparties dans différents systèmes d’information. A la demande d’Airbus, la société de conseil Vinci Consulting a en effet planché sur la convergence des données contenues dans les différents progiciels de gestion des informations de conception ou PLM (Product Lifecycle Management). Résoudre un problème récurrent Un concept inventé il y a dix ans L’inventeur du web a lancé l’idée du web sémantique il y a dix ans, afin de faciliter l’échange de données structurées entre ordinateurs. Un format standard Related:  Web sémantiqueSem N.

Le web des données On pourrait définir le web des données comme étant le projet de rendre le web (et les informations qu’il véhicule) aussi aisément lisible et exploitable par des ordinateurs que par des êtres humains, en faisant sauter les spécificités de structuration des données propres à chaque base de données fournissant des informations sur internet. Etant donné qu’il naît de plusieurs frustrations dans le fonctionnement du web "normal", et que sa dénomination suscite souvent des incompréhensions, peut-être est-il bon de commencer par là. Les problèmes de compréhension Pour comprendre ce qu’est le web des données, on aimerait pouvoir voir ce qu’il permet de faire. Des réalisations existent déjà, mais elles ne montrent rien que le web actuel ne soit plus ou moins déjà capable de faire. La visibilité en est donc moindre (alors qu’à l’avènement du web 2.0, on pouvait dire : "Ouah ! Les frustrations que le web des données est censé combler Reprenons en détail Plusieurs remarques : Les ontologies Remarques :

Le Web Sémantique en entreprise : comment et à quels niveaux ? - Clever Link - Veille - Clever Age Bien qu’elle ait été lancée par le W3C dés 1998, l’initiative du Web sémantique [1] reste encore aujourd’hui marginale face aux problématiques courantes du Web, comme par exemple la publication de contenu. Pourtant, le WS est déjà riche de nombreux langages et outils qui peuvent trouver leur place au sein de l’entreprise, et améliorer la manière dont celle-ci traite, organise et publie ses données. Web "sémantique" ? Le terme de web sémantique, rencontré de manière assez courante dans le domaine de l’informatique du Web, recouvre des concepts encore flous pour de nombreuses personnes. Pour comprendre ce qu’est le Web sémantique, il faut avant comprendre ce qu’est le Web "traditionnel", aujourd’hui : un espace universel d’échange d’informations, consultables par tout internaute. Dans un entretien accordé au Courier de L’UNESCO en 2000, le créateur du Web, Tim Berners Lee, expliquait simplement : J’ai un double rêve pour le Web. Un panel d’outils variés structurent le Web sémantique <! <!

Comprendre le web sémantique Le Web sémantique, ou « langage naturel » est le Saint Graal sur lequel planchent les chercheurs depuis quelques années. Pour un de ses théoriciens, Tim Berners-Lee, l'idée est de parvenir à un Web intelligent, où les informations ne seraient plus stockées mais comprises par les ordinateurs, pour apporter à l'utilisateur ce qu'il cherche vraiment. Le Web sémantique permettra donc de rendre le contenu sémantique du Web interprétable non seulement par l'homme, mais aussi par la machine. L'idée est donc de permettre une recherche intelligente sur le Web, faite par des ordinateurs et basée sur des définitions qu'ils puissent « comprendre », des définitions données pour le monde entier. Du gigantesque catalogue qu'il est aujourd'hui, le Web pourrait ainsi se transformer en un guide intelligent, capable d'apporter des réponses complètes et immédiates à des requêtes en langage naturel, et de favoriser le développement de nouvelles formes d'intelligence collective. Le principe du Web sémantique

Eric Delcroix : "le web sémantique, c'est une utopie" Web sémantique : quelles applications aujourd'hui ? Conçues il y a quelques années pour enrichir la recherche et l'exploitation des résultats sur le web, les technologies derrière le web sémantique poursuivent leur ascension. Intégration progressive aux moteurs de recherche et réseaux sociaux, développement de moteurs de recherches dimensionnés aux besoins spécifiques des entreprises, adoption croissante par les sites d'e-commerce. Qu'il s'agisse d'optimiser l'accès aux informations pertinentes, d'améliorer le référencement d'un site, où d'optimiser le ciblage marketing, le web sémantique recoupe aujourd'hui des besoins transversaux et bénéficie de l'intérêt grandissant des principaux acteurs du web. Le point sur un marché en plein essor, et sur ses applications à l'horizon 2011. Les fondamentaux du web sémantique Les champs d'applications du web sémantique Les langages derrière le web sémantique sont actuellement utilisés dans différents domaines d'applications : La recherche/le classement bibliographique/documentaire En savoir plus

IdRef – Du code, pour le plaisir des yeux Je reste dans l’idée de simplement regarder à quoi ressemble une notice RDF, avec des données à peu près connues. Parce que, dans mon esprit, ce n’est qu’ainsi qu’on peut se familiariser un peu. J’ignore si vous trouvez cela pédagogique, mais il me semble indispensable de voir un peu les données pour comprendre ensuite ceux qui en parlent… On va donc rester sur IdRef quelque temps, parce que les notices d’autorités, sans en lire chaque soir sa petite dizaine de pages, chaque bibliothécaire a une assez bonne idée du type d’infos qu’on peut trouver dedans. Partons donc de la notice de Romain Gary (PPN 026882949, identifiant DBPedia : L’occasion de se rappeler que pour une notice d’autorité, outre son identifiant unique (ici, le PPN), on a notamment : une forme "retenue"une ou plusieurs formes rejetée Notez au passage la liste des "formes rejetées", autant de pseudonymes de Romain Gary. Et ce sera tout pour le moment. Like this: J'aime chargement…

Powerset : recherche en langage naturel et Web sémantique Powerset : recherche en langage naturel et Web sémantique Je dédie ce billet à mon père, Bernard Le Ray, parti pour un monde meilleur il y a 35 ans aujourd'hui. Est-ce l'avenir de la recherche sur le Web ? Est-ce que ce sera une alternative de poids à Google ? Voilà plus d'un an que le lancement de l'outil était annoncé pour fin 2007, or nous y sommes. Mais apparemment Powerset n'est encore qu'en phase de pré-lancement. La semaine dernière, son fondateur, Barney Pell, a donné une conférence intitulée : POWERSET - Natural Language and the Semantic Web accompagnée d'une présentation fort intéressante, où il nous explique plusieurs des notions sous-jacentes à la vision ambitieuse de Powerset. - interpréter le Web- l'indexer- interpréter la requête- chercher- trouver Et pour trouver, on va puiser dans différentes sources intégrées : Exemple : sites Web, flux, blogs, archives, métadonnées, vidéos, podcasts, bases de données, etc. Donc quelle serait la différence entre Google et Powerset ?

Séance de conclusion du cycle « Les enjeux du Web 3.0 dans le secteur culturel » : Quel avenir pour le Web Evénement La séance de conclusion du cycle « Les enjeux du Web 3.0 dans le secteur culturel », soutenu par le Ministère de la Culture et Inria, sera organisée le 13 novembre dans le centre de recherche Inria Sophia Antipolis - Méditerranée. Date : 13/11/2014 Lieu : Inria Sophia Antipolis - Méditerranée - 2004 route des Lucioles, Sophia Antipolis Le cycle « Les enjeux du Web 3.0 dans le secteur culturel » a été mis en place conjointement par le Ministère de la Culture et Inria en septembre 2013. La dernière journée du cycle propose d’élargir la réflexion à l’avenir du Web et des modèles de développement qui l’accompagnent. A cette occasion, elle réunira des interventions visant à éclairer les enjeux techniques et politiques actuels (en compagnie d’Antoinette Rouvroy et Harry Halpin), articulées à des présentations de réalisations susceptibles d’ouvrir sur d’autres modèles pour l’avenir (avec Henry Story, Fabien Gandon, des membres de l’équipe Inria WIMMICS et du Ministère de la Culture).

Le Web 3.0, web sémantique et incidences sur le référencement Dans la série de la trilogie du référencement, nous allons voir l’évolution récente des moteurs et les changements induits par le Web sémantique. Pour mettre en pratique nos connaissances en référencement naturel, comme vu dans le billet « référencement en 15 étapes », Google a conçu un jeu test de questions & réponses. Je vous invite également à prendre connaissance du Google SEO Report Card, qui fournit aux équipes de produits de Google des idées sur la façon dont ils peuvent améliorer les pages de leurs produits en utilisant des optimisations simples et acceptées. Le Web Sémantique n’est pas une expression qui peut se suffire d’une simple définition de dictionnaire. Le Web 3.0, web sémantique : Le Web sémantique désigne un ensemble de technologies visant à rendre le contenu des ressources du World Wide Web accessible et utilisable par les programmes et agents logiciels, grâce à un système de métadonnées formelles, utilisant notamment la famille de langages développés par le W3C 1. 2.

Generalites

Related:  introductionvia:packrati.us 10