background preloader

La naissance de l’Ordre des Templiers (1/3) La genèse

Related:  TempliersTempliers

The Secret Maps of the Knights Templar and Holy Grail in America For more on this subject and others see my new book “Axis Mundi.” For secure book sales click here: Book also available on my blog Survivalcell.blogspot.com This video represents my theory regarding the Grail Myths of North America. Using the work of Louis Buff Parry and Scott Wolter a spatial analysis of the sites involved in the mystery revealed some startling facts and suggestions. The Newport Tower, Jefferson’s Poplar Forest, The octagonal Powder Magazine of Colonial Williamsburg, The Kensington Runestone, as well as the Georgia Guidestones are all secret directional devices meant to lead one to the conclusion that the Knights Templar came to America as least as early as the 1362 date on the Kensington Runestone. Along the way possible solutions to the Bacon’s Vault mystery of Williamsburg as well as a solution to the Beale Treasure mystery may become obvious.

Le Comte de Toulouse et les Croisades L'Histoire en 15 tableaux Tableau n°7 Les comtes de Toulouse et l'installation durable des Templiers Le Rouergue est tombé sous la souveraineté du comte de Toulouse. Pour financer le grand rôle qu'il se réserve dans la première croisade, celle de Godefroi de Bouillon, le comte de Toulouse Raymond de Saint-Gilles cède, en 1112, son cher Rouergue à Richard, déjà vicomte de Carladez, qui se pare dès lors du titre de comte de Rodez. Pouvoir rival de celui de l'évêque de Rodez. LES CROISADES Après la conquête de Jérusalem, en 1099, lors de la première croisade, certains seigneurs restent sur place pour fonder le royaume de Jérusalem. L'ORDRE DES TEMPLIERS ET DES HOSPITALIERS Deux nouveaux ordres religieux voient le jour. Les donations permettent à ces deux ordres religieux et militaires d'organiser un véritable réseau de commanderies rurales comme à Sainte-Eulalie et urbaines dans les grandes villes. Ce sont les Hospitaliers qui recueilleront tout l'héritage des Templiers.

Les templiers - La fin des templiers Jacques de Molay, avec ses grands prieurs, était toujours en prison. Ayant rétracté les aveux que leur avaient arraché les supplices, Jacques de Molay et le « Prince Dauphin » sont déclarés, par Philippe le Bel, relaps. Et le même jour, 11 mars 1314, ils montent sur un bûcher dressé dans l'île de la Cité, à l'endroit même où se trouve aujourd'hui sur le terre-plein du Pont Neuf, la statue de Henri IV. On raconta que le Grand Maître, en ce moment suprême, assigna le roi et le pape à comparaître dans l'année devant le tribunal de Dieu. Le fait est que Philippe et Clément moururent avant la fin de 1314. Mais peut-être l' « assignation » de Molay ne fut-elle imaginée que plus tard, à cause, précisément, de ces morts rapides. Il faut ajouter qu'une autre tradition veut que, dans la nuit qui suivit l'exécution du Grand Maître, sept Templiers déguisés en maçons, se glissèrent jusqu'au bûcher et recueillirent pieusement les cendres du supplicié.

L’ordre du Temple en Bretagne Deux Ordres religieux militaires se sont répandus au Moyen Âge dans toute la Bretagne, mettant en quelque sorte le pied dans la plupart des paroisses et y laissant des souvenirs qui subsistent encore ; souvenirs, il est vrai, imprégnés souvent aujourd’hui d’un caractère légendaire, parfois vagues et indé­cis, mais néanmoins intéressants à constater. Ces deux Ordres furent ceux de la Milice du Temple et de l’Hôpital de Saint-Jean de Jérusalem. Le premier sombra dans une tourmente, après deux cents ans d’une existence qui ne fut pas sans gloire ; le second survécut et jeta à son tour un vif éclat jusqu’à la fin de la féodalité. Comment ces Ordres de chevaliers-religieux s’établirent-ils en Bretagne, quelle extension y prirent-ils et quel y fût leur rôle pendant de longs siècles, tel est l’objet de cette introduction. L’ordre du Temple en Bretagne L’Ordre religieux-militaire des Templiers commença à Jérusalem en 1118. frères Jumeaux, fils de Richard), Henricus Bertran (Henri Bertrand).

A History of the Knights Templar and Their Involvement with the Priory of Sion By Tracy R. Twyman Originally written for Dagobert’s Revenge Magazine, Copyright 1998 (Does not necessarily represent author’s current viewpoint.) According to chroniclers of their early years, the Knights Templar were founded in 1188 by Hughes de Payen, a vassal of the Count of Champagne. This occurred after they had presented themselves to Baldwin I, King of Jerusalem, whose older brother, Godfroi de Bouillon had led the crusaders to victory in the Holy Land almost twenty years previous. They proposed themselves as a order of fighting monks, who would protect the roadways for pious pilgrims journeying to Jerusalem. For the next nine years they admitted no new members to their order — strange since the nine founding members hardly seem like they would have provided an adequate number of staff to protect all of the roads to the Holy Land. to suspect that he had been silenced by the royal muzzle to cover up for the Templars’ actual activities — excavating the Temple Mount.

13 octobre 1307 : arrestation des Templiers Au matin du vendredi 13 octobre 1307, tous les Templiers de France, soit plusieurs milliers au total, sont arrêtés sur ordre du roi Philippe IV le Bel (le petit-fils de Saint Louis). Cet acte de violence arbitraire met fin à un ordre original de moines-soldats, vieux de près de deux siècles, qui s'est illustré en Terre sainte et s'est acquis puissance et richesse, s'attirant ainsi la jalousie des féodaux et la convoitise des souverains. Richard Fremder raconte... les Templiers Richard Fremder raconte l'histoire d'un ordre religieux et guerrier, puissant, prestigieux et redouté, de son ascension à sa chute dramatique : Écouter (50 minutes) : Un ordre monastique prestigieux L'ordre du Temple est né en Terre sainte, en 1119, après la première croisade, à l'initiative du chevalier champenois Hugues de Payns qui voulait protéger les pèlerins se rendant à Jérusalem. La huitième et dernière croisade s'achève par la mort tragique du roi Saint Louis devant Tunis en 1270. Qu'à cela ne tienne.

Compilhistoire - Les Templiers. L'Ordre du Temple Le Templier : moine, bâtisseur et chevalier (dessin de Viollet-Leduc). A la Saint-Jean d’hiver de l’an 1118, Hugues de Payns et Godefroy de Saint-Omer fondent à Jérusalem une milice pour protéger les pèlerins affluant d'Occident depuis la reconquête de Jérusalem : la Milice des Pauvres Chevaliers du Christ et du Temple de Salomon, une communauté qui va pendant 3 siècles gérer une grande partie des richesses de l'Europe. C’est d’abord un groupe de 9 chevaliers ("miles Christi" = soldat du Christ), installé par Baudouin II (couronné roi de Jérusalem, à Noël, dans l’église de Bethléem) dans la partie méridionale du Temple de Salomon : Hugues de Payns (ou Payens) de la Maison des comtes de Champagne (chevalier du Saint-Sépulcre), Godefroy de Saint-Omer, André de Montbard (oncle de saint Bernard), Payen de Montdidier, Geoffroy Bissol, Archambault de Saint-Amand, Rolland, Gondemare et Roral. Le patron des Chevaliers du Temple est saint Georges. 1140 : les Templiers s’installent à Paris.

L’ORDRE DE SAINT-LAZARE DE JÉRUSALEM L’ORDRE DE SAINT-LAZARE DE JÉRUSALEM, la chevalerie au service des lépreux par Jean-Luc Alias Très beau livre 24 x 22,5 cm, 160 pages tout en couleur, nombreuses illustrations, couverture cartonnée, jaquette, 35 € Résumé : Parmi les chevaliers hospitaliers établis en Terre sainte pour soigner les malades, protéger les pèlerins en leur donnant l’hospitalité dans leurs maisons, leur servir de guides et les protéger des musulmans, et défendre le Saint-Sépulcre, les plus anciens sont ceux de Saint-Lazare. Leur premier grand maître, Gérard Tenque, dirigeait aussi l’ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem. Les chevaliers de l’ordre hospitalier et militaire de Saint-Lazare, qui professaient la charité et se vouaient spécialement au soin des lépreux. cemo@laposte.net

L’affaire des Templiers Les Templiers L’ordre des Templiers est fondé au début du XIIe siècle, après la première croisade, par deux chevaliers français : Hugues de Payns et Geoffroy de Saint-Omer. L’ordre du Temple est à l’origine destiné à recruter une garde de chevaliers pour la protection des lieux saints et notamment le Temple de Jérusalem, mais aussi des pèlerins. Les Templiers sont des moines-soldats, soumis à une règle monastique, voués à l’abstinence pour conserver leur aptitude au combat. Implantés en Orient, ils amassent de nombreuses richesses, obtenues par donations ou concessions (terres, commanderies, rentes). Pendant plus d’un siècle, de Philippe-Auguste à Philippe IV Le Bel, le trésor du Temple est un véritable centre financier. Cependant, l’ordre devient de plus en plus la cible des critiques et des attaques de toutes parts. L’affaire des Templiers fit trembler le royaume de France, et anima la lutte ouverte entre le roi et le Pape. par Cyra

Interview radio Pour l'Ordre des Templiers, le commencement de la fin se situe en 1291, lorsque tombe le dernier des États latins d'Orient. Les explications du médiéviste Alain Demurger, spécialiste de l’histoire des croisades et des ordres religieux-militaires… Les autres programmes disponibles, sur le même sujet : (2/3) L'Ordre dissous, Jacques de Molay sur le bûcher En septembre 1307, Philippe le Bel prépare en secret un coup de force contre les Templiers. 1312: le pape dissout l'Ordre. 1314: le dernier Grand Maître du Temple, Jacques de Molay, périt sur le bûcher, sur ordre du roi de France Philippe le Bel. De la genèse en Terre sainte en 1120 à la reconnaissance officielle du Concile de Troyes en 1129, voici la véritable (et longue) histoire de la création de l’Ordre des Templiers, en compagnie du médiéviste Alain Demurger, spécialiste de l’histoire des croisades et des ordres religieux-militaires… Vous pouvez être le premier à commenter ce programme.

Les Templiers - Histoire du Monde TEMPLIERS (ordre des) sceau du temple L’ordre du Temple était un ordre religieux et militaire international issu de la chevalerie chrétienne du Moyen-Âge. Il fut créé le 13 janvier 1129 à partir d’une milice appelée les Pauvres Chevaliers du Christ et du Temple de Salomon. Il œuvra pendant les XIIe et XIIIe siècles à l’accompagnement et à la protection des pèlerins pour Jérusalem dans le contexte de la guerre sainte et des croisades. templiers Légendes autour de l’ordre du Temple Il est nécessaire de commencer par un avertissement aux lecteurs : les légendes diverses et variées nées autour de l’ordre du Temple sont apparues après sa dissolution et n’ont pas de rapport avec l’histoire de l’ordre, mais avec l’histoire des mythes (voir l’article sur les légendes au sujet des Templiers). Comme le dit l’historien Alain Demurger : « La bibliographie du Temple est surabondante mais scientifiquement douteuse. La fondation de l’Ordre du Temple La naissance Le concile de Troyes (13 Janvier 1129)

Related: