background preloader

La cuvette de plantation "autonome"

La cuvette de plantation "autonome"
Pour continuer dans la suite de "la permaculture, une question de principes", et du jardin-mandala… Nous avions décidé, toujours avec la glorieuse équipe de Genève en transition, de planter moultes fruitiers sur ce beau terrain de Mies (attention, site internet qui pique les yeux). En général on peut faire un trou, mettre l’arbre dedans (enfin les racines), reboucher et pouf, c’est fini. Mais ça, c’était avant. Quand on plante des arbres, arbustes et autres plantouzes, on fait ce qu’on appelle une cuvette de plantation. Dans mon esprit cette cuvette était moche, (presque) nulle et non avenue. Tadaaa! Encore une mission pour Permakodama! Si elle était suffisamment conséquente, on pouvait imaginer planter quelque chose dessus, comestible, utile, beau ou les 3 à la fois. Planter oui, mais… et l’entretien alors? Ayant fait déjà nombre de plantations gravitationnellement problématiques (en pente), l’intérêt d’un paillage textile est évident. Like this: J'aime chargement… Related:  Cultures sur buttesCULTURE BIO

La culture sur buttes (fiche technique) Pour les bonnes raisons de pratiquer la culture sur buttes, voir ici. Deux grands courants pratiquent la culture sur buttes : le premier d’inspiration biointensive, le second d’inspiration permaculturale. La biointensive cherche en gros à maximiser le rendement aussi vite que possible en utilisant tous les moyens biologiques à disposition du jardinier. La permaculture recherche plutôt à imiter la nature, et à éviter les pratiques trop coûteuses en travail, quitte à obtenir un rendement plus faible ou à prendre plus de temps pour obtenir un résultat. 1. Dans tous les cas, la création des buttes est le moment le plus important de la mise en place du jardin. Les buttes sont espacées par des allées de 30 à 50cm de large. 30cm représentent la longueur d’un pied moyen, 50cm permettent par exemple de travailler à genoux. En récupérant la terre de surface des allées, on accroît la profondeur de terre arable. 2. La biointensive préconise plutôt des buttes orientées nord-sud. 3. 4. 5. 6. 7. 8.

B.R.F - le potager BIO Definition : le B.R.F. ou Bois Raméal Fragmenté : Ce sont de jeunes rameaux d'arbres ou d'arbustes broyés pour les réduire a l'état de petites particules appelées: le broyat . Historique : Dans les années 70, des ingénieurs agronomes québecois ont eu l'idée de valoriser l'énorme stock de déchets forestiers issus d'élagage sous les lignes électriques. ils ont broyé et incorporé ces déchets forestiers . La structure de la terre s'en est trouvée profondément modifiée en présentant une floculation très améliorée, une grande résistance à la sécheresse et avec une fertilité décuplée. pendant 30 ans par l'Université de Laval , au Québec et par la Belgique, pour étudier le processus . est la meilleure source connue a ce jour : - d'amélioration de la structure du sol ( apport massif d'humus) - de fertilisation (gros apports d'éléments nutritifs) Le BRF fonctionne de la même façon que l'écosystème forestier. le cycle millénaire de la fertilisation des forets dû à la chute des feuilles lien n°2

Le plus ancien de nos légumes : la fève des marais Le plus ancien de nos légumes cultivés : La fève des marais Et voilà, c'est parti au potager ! Non, non, je n'anticipe pas. Ce qui est un peu surprenant, c'est le nombre de gens qui ne connaissent pas la fève des marais ... et qui donc n'en ont jamais mangé, souvent parce qu'il la confondent avec de gros haricots. Et pourtant la fève des marais ne manque pas d'intérêt. La part de Théophraste Le type sauvage de cette plante potagère déjà cultivée à l'âge de la pierre est inconnu. Sur le plan botanique, la fève des marais (nom scientifique : vicia faba Linnéou Faba vulgaris Moench) est une plante annuelle dycotylédone de l'ordre des légumineuses, et de la famille des papillonacées (ou fabiacées). Les feuilles, composées et assez charnues, sont divisées en folioles groupées autour d'un pédoncule. Les fleurs sont extrêment gracieuses, avec une grande corolle blanche marquée d'une tache d'un violet très foncé. Lorsque la floraison s'achève, des fruits apparaissent à l'emplacement des fleurs. José

Droit aux buttes Jardins en buttes à l'écocentre du périgord On les voit fleurir un peu partout, elles représentent une vraie révolution dans notre relation au sol et notre façon de cultiver. Symboles par excellence de l’agroécologie mais surtout de la permaculture (avec la poule), elles n’en sont pourtant qu’un élément parmi d’autres. Elles représentent l’antithèse du jardin à la papa : un espace riche et vivant, résistant à la sécheresse, à l’excès de pluie, un espace multidimensionnel extrêmement productif qui peut même être auto-fertile. C’est Emilia Hazelipp qui semble avoir importé la culture sur butte en France. Mais quels sont les avantages de cette culture étrange qui demande pourtant un gros travail de mise en place? tout d’abord, elle évite de se baisser. - limiter l’enherbement, - limiter l’évaporation de l’eau et donc de presque supprimer l’arrosage (hors plantation bien sûr), Le non travail du sol. crédits Robert Morez, cliquez sur l’image pour l’agrandir Creuser une tranchée à 35 cm. J'aime :

Première conférence en ligne : "implanter une culture à travers un mulch" J’ai régulièrement la question, particulièrement en cette saison : Comment implanter mes cultures à travers un mulch, parfois épais de plus de 10 voire 20 cm avec les pratiques que je propose ? En effet, cela nécessite un peu d’adaptation technique. Adaptation qui est très différente suivant qu’on veuille implanter une culture à partir de plants, de bulbes, de turbercule, de grosses graines ou de petites graines. Je vous propose de faire le point de manière interractive sur ces techniques d’implantation à travers une innovation dans l’histoire de ce blog : à partir de cette semaine, je vais vous proposer des conférences en ligne en direct (probablement mensuelles). Le replay de cette video de 17 mai est disponible ici même :

Sites belges sur le chemin de la permaculture - rubrique Voici 9 lieux belges en chemin vers un aménagement global permaculturel. Nous les avons visités pour vous et vous invitons à aller à leur rencontre pour les observer et vous imprégner de leur atmosphère. Afficher lieux permaculture sur une carte plus grande Graines de vie - Nethen Hermann Pirmez - 0476/534 445 - Lieu d’accueil du festival de permaculture en 2010, c’est un lieu de culture dont un objectif important est de fournir de la nourriture locale et biologique aux habitants des environs.

Hugelkultur Hugelkultur (HOO-gul-culture) meaning hill culture or hill mound. Instead of putting those branches, leaves and grass clippings in bags by the curbside...build a hugel bed. Simply mound logs, branches, leaves, grass clippings, straw, cardboard, petroleum-free newspaper, manure, compost or whatever other biomass you have available, top with soil and plant your veggies. The advantages of a hugel bed are many: The gradual decay of wood is a consistent source of long-term nutrients for the plants. Soil aeration increases as those branches and logs break down...meaning the bed will be no till, long term. The logs and branches act like a sponge. Sequester carbon into the soil. On a sod lawn Sepp Holzer (hugelkultur expert) recommends cutting out the sod, digging a 1 foot deep trench and filling the trench with logs and branches. Hugel and traditional bed comparison. Hugel bed in Ontario, Canada. Hugel bed in Ontario, Canada. Hugel beds covered in lettuces. www.richsoil.com/hugelkultur Resources:

Semis en pleine terre au printemps : 3 conditions pour les réussir Au début du printemps, c'est le bon moment pour faire les premier semis en pleine terre au potager. Il n'y a pas de date précise car la météo change chaque année mais il faut que le sol soit ressuyé et que les températures soient douces. Indice : les mauvaises herbes commencent à se développer, les bourgeons des arbustes à éclore et les premières feuilles à apparaître. Et il faut surtout que les 3 conditions suivantes soient remplies : air,chaleur,eau. Voyons cela plus en détails. 1ère condition : une terre meuble (air) La facilité d'usage de la grelinette Pour ne pas que les racines des semis soient freinées quand elles vont s'enfoncer dans le sol, il ne faut pas que celui-ci soit compact. Ce travail de préparation du sol en début de printemps sera plus ou moins pénible pour le jardinier selon la façon dont il aura protégé sa terre pendant l'hiver. Une fois le printemps venu, il suffit d'enlever le paillis ou l'engrais vert (qui a normalement gelé durant l'hiver) d'un bon coup de râteau.

Permaculture | Graine de flibuste Cela fait quelques années que je me suis attaqué progressivement à mettre en buttes mon potager, et depuis déjà plus d’un an, la totalité de celui-ci est mis en buttes. Et je ne m’aperçois que maintenant que je n’ai jamais pris le temps de rédiger un article sur les avantages d’une butte comparé à un potager à plat. Il était grand temps que ce soit chose faite. Avantages géométriques : Tout d’abord, les buttes ont un avantage très simple et qui n’est pas négligeable, c’est leur côté esthétique. Il y a ensuite un côté pratique évident, puisque la butte rend la terre moins basse. La butte permet également un gain de place, par une meilleure utilisation de l’espace. En buttant ces planches, en revanche, on augmente la surface du sol, puisqu’on y crée une ondulation sinusoïdale. Fig.1 Calculs théoriques d’économie de surface : R = (4f²+c²)/8f R = 40,625cm Corde = 2R.sin(A/2) Corde / 2R = sin(A/2) Asn (corde/2R) = A/2 A = 2*Asn (corde/2R) A = 2*Asn (75/2*40,625) Arc = A*Pi*R/180 Arc = 95,55cm Fig.2

Une méthode simple pour organiser les légumes dans le potager Si vous avez aimé cet article, pourquoi ne pas en parler autour de vous ? Cliquez sur le bouton Facebook ou Gmail. Pour beaucoup d’entre vous, potagistes débutants et confirmés, le même problème se répète à chaque printemps. Un vrai casse-tête chinois. Comment trouver la bonne place pour chaque légume dans votre potager ? Pour qu’ils grandissent bien. J’ai préparé pour vous 3 articles qui vont vous aider à résoudre ce puzzle qu’est l’organisation de l’espace au potager. Pour quels potagers ? La méthode que je vais vous montrer convient pour : les potagers de petite taille (potagers en carrés),ceux de taille moyenne (moins de 100 m2 ce qui équivaut à un carré de 10 m sur 10 m),et pour les potagers menés en rangs classiques de légumes,ou menés en cultures associées : un mélange de microparcelles contenant des légumes qui s’entendent bien ensemble (comme par exemple les potagers en carrés). 2 choses à faire avant de commencer Placez en premier les légumes assoiffés de soleil En voici la liste :

Double-bêchage pour buttes autofertiles Ils ont mis du temps à me convaincre. Je veux par­ler des par­ti­sans de la bioin­ten­sive ou des jar­di­niers sy­ner­gé­tiques, au pre­mier rang des­quels les jar­di­niers du Sens de l’Humus. Je veux par­ler des buttes en double-bêchage. Au-delà de ma ré­ti­cence vis­cé­rale en­vers tout tra­vail évi­table, j’avais des scru­pules : la tech­nique res­semble beau­coup aux mé­thodes d’antan où l’on lut­tait constam­ment contre la na­ture au lieu de la ca­res­ser dans le sens du poil. On per­turbe toute la faune, on re­mue, on casse les mottes, on re­tourne. Bref, c’est contre-intuitif par rap­port aux prin­cipes de l’agriculture na­tu­relle. Mais contre mes scru­pules, ils avaient des ar­gu­ments : Alors je me suis dit que j’allais es­sayer. Le plan Je me suis mis à l’ancien em­pla­ce­ment du tas de bois de chauf­fage. Le bê­chage Je me suis basé sur l’un de ces jo­lis cro­quis de prin­cipe, mais j’ai es­sayé d’innover concer­nant le trai­te­ment des al­lées. Les al­lées La plan­ta­tion

Autonomie alimentaire? 250m2, 25mn/jour pour nourrir une famille de 4personnes La recommandation habituelle est de réserver une surface de 200 à 250 mètres carrés pour nourrir une famille de 4 à 5 personnes (donc environ 50 mètres carrés par personne) Quelle surface est nécessaire ? Quel régime alimentaire adopter ? **Calculez la surface nécessaire pour vos besoins ici **Autonomie Alimentaire : Il est possible de parvenir à réaliser entre 30 et 50 % de l'alimentation de base sur une période de 8 mois. **Choix et besoins alimentaires : comment définir les objectifs de votre potager et de votre verger. la maison autonome des Baronnet par caillouvert 2. *...

Related: