background preloader

Le manifeste du hacker de Loyd Blankenship

Le manifeste du hacker de Loyd Blankenship
Le Manifeste du hacker (titré en anglais The Hacker Manifesto, ou The Conscience of a Hacker, « La Conscience d’un hacker ») est un petit article écrit le 8 janvier 1986, par le hacker Loyd Blankenship après son arrestation, sous le pseudonyme de « The Mentor ». Publié pour la première fois dans le magazine électronique underground Phrack (Volume 1, Numéro 7, Phile 3 de 10), on peut de nos jours le trouver sur de nombreux sites web. Le Manifeste est considéré comme la pierre angulaire de la contre-culture hacker, et donne un aperçu de la psychologie des premiers hackers. Il affirme que les hackers choisissent cette activité parce que c’est un moyen pour eux d’apprendre, et à cause du sentiment fréquent de frustration causé par leur ennui à l’école. Il exprime aussi l’éveil d’un hacker réalisant son potentiel dans le domaine des ordinateurs. Un autre s’est fait prendre aujourd’hui, c’est partout dans les journaux. Je suis au collège ou au lycée. J’ai fait une découverte aujourd’hui.

http://www.larevuedesressources.org/le-manifeste-du-hacker,2298.html

Related:  HackingWhat is "be hacker" ?DECONNE!

Déclaration d'indépendance du Cyberespace Hier, l’autre grand invertébré à la Maison Blanche a signé le Telecom « Reform » Act of 1996, tandis que Tipper Gore prenait des photos numériques de l’événement pour les inclure dans un livre appelé 24 heures dans le Cyberespace [24 Hours in Cyberspace]. On m’avait aussi demandé de participer à la création de ce livre en écrivant quelque chose d’approprié à la circonstance. Étant donné l’horreur que serait cette législation pour l’Internet, j’ai jugé que le moment était bien choisi pour faire acte de résistance. Après tout, le Telecom « Reform » Act, qui est passé au Sénat avec seulement 4 votes contre, rend illégal, et punissable d’une amende de 250 000 dollars, de dire « shit » en ligne. Comme de dire l’un des 7 mots interdits dans les médias de diffusion grand public.

Le «hacker de l'amour» recherché par le FBI Carlos Enrique Perez-Melara figure dans la liste des «Most wanted» du renseignement américain pour avoir créé un programme espion visant à aider les amoureux soupçonneux à s'assurer de la fidélité de leur conjoint. Il serait l'inventeur du «Lover Spy». Parmi les individus ajoutés cette semaine dans la fameuse liste «most wanted» du FBI figure Carlos Enrique Perez-Melara, surnommé le «hacker de l'amour» par certains médias.

08/01/1986 The Hacker Manifesto In English « Votre temps est limité, ne le gâchez pas en menant une existence qui n’est pas la vôtre. Ne soyez pas prisonnier des dogmes qui obligent à vivre en obéissant à la pensée d’autrui. Ne laissez pas le brouhaha extérieur étouffer votre voix intérieure. Ayez le courage de suivre votre cœur et votre intuition. Zone peertageuse temporaire Ce mardi 1er mai, une bourse aux échanges numériques était organisée dans le cadre du Festival des ouvertures utiles. Un pied de la nez à la Hadopi pas très légal, alors que ni Sarkozy ni Hollande ne veulent l'enterrer. Entrée de la bourse aux échanges numériques, rue Riquet, Paris 19ème - (cc) O.Noor pour Owni Avant de rentrer, on va vous demander de devenir membre de notre association.

INF 6107 - Le Web social - Culture de participation - 7.3 De l’«  thique des hackers » l’amateur expert Cette section comprend un modèle qui tente d’insérer le web participatif dans un contexte plus large, qui part du code d’éthique pour aller jusqu’à une participation active d’un nouveau type d’amateur, en passant par la culture geek. Ce modèle provient autant d’une observation participante dans diverses activités liées au web que d’une étude de quelques textes classiques. 7.3.1 L’« éthique hacker » FreeNet un espace parallèle Ça y est, maintenant que ma machine n'est plus une brouette, mon PC est assez puissant pour devenir un nœud Freenet. Pour le moment j'ai alloué 256 Mo de RAM (sur mes 2 Go) et 50 Go 90 Go d'espace disque à Freenet (et 60% de ma bande passante en flux montant, ce qui ne me ralentit même pas pour les jeux en ligne). C'est un début. Je ne publie encore rien sur Freenet, mais cette installation c'est ma petite contribution à la lutte globale contre la censure et la surveillance. On verra éventuellement plus tard pour d'autres (TOR, I2P, OneSwarm, OFF, GnuNET, MUTE...). (Au passage: Merci Arkados d'avoir rappelé Freenet à ma mémoire.

L'enfer, c'est le jeune - Thomas Serres La discrimination est un business qui marche, tout particulièrement dans des sociétés qui ont fait de leur tolérance autoproclamée une marque de fabrique. Bien sûr, elle n’est jamais assumée comme telle ; en la matière, l’euphémisation tourne à plein régime. Pire : à bien écouter le discours dominant, si telle ou telle catégorie est discriminée, discréditée, contrôlée voire entravée, ce serait parce que les « autorités » et leur horde de technocrates, d’experts et d’administrateurs veulent son bien. Comment devenir un hacker? Pourquoi ce document? En tant qu'éditeur du Jargon File, je reçois souvent des emails d'internautes débutants qui me demandent "comment puis-je apprendre à devenir un hacker?''. Bizarrement, il ne semble pas y avoir de FAQs ou de documents sur le Web qui répondent à cette question vitale.

Related: