background preloader

Un site utilisant Blogs UP

Un site utilisant Blogs UP
J’ai vu passer différentes analyses et travaux qui posent la question du lien entre la densité des territoires et l’épidémie en cours, la plupart du temps en supposant qu’une densité supérieure se traduirait par une propension à être contaminé, ou par un taux de mortalité, plus forts. Je dis bien la plupart du temps, car le premier a en avoir parlé, Jacques Levy, pronostiquait l’inverse fin mars, dans un texte visible ici : « En France, c’est le Grand Est et la Bourgogne-Franche-Comté qui ont les taux de mortalité les plus élevés et, même en tenant compte de la pyramide des âges, l’Île-de-France reste relativement épargnée ». (…) « On peut se demander si les citadins bénéficient d’une immunité particulière qui serait liée à leur forte exposition permanente à des agents pathogènes multiples. En tout cas, l’habitat dans une zone à forte urbanité (densité + diversité) apparaît plutôt protecteur. » (souligné par moi) J’aurai personnellement tendance à être très prudent sur ce lien supposé.

http://blogs.univ-poitiers.fr/o-bouba-olga/

Related:  Cartographie

Consommation pétrolière et réchauffement climatique : vers un effondrement du système – Les Cartes du Monde Dans un monde où le pétrole est une marchandise vitale pour les nations, sa production ainsi que sa consommation est un enjeu stratégique. En 2013, l’humanité consommait 90.7 millions de barils par jour (soit 159 litres par baril) pour alimenter son économie et son mode de vie. La demande mondiale ne connait aucun ralentissement. De plus, l’arrivée sur le marché d’une population chinoise et indienne qui s’équipe de plus en plus de parc automobile, augmente de manière exponentielle la consommation pétrolière. L’appétit pour cette denrée dépend à la fois du modèle économique et du nombre de consommateurs par pays.

Fair Trade Eric Schneiderman, le procureur de la ville de New York, a récemment désigné la colocation comme un des avantages dont profitent les traders à haute fréquence. Pour ceux qui l'ignorent encore, la colocation désigne l'espace dédié aux algorithmes des firmes de trading à haute fréquence, mais aussi des banques, dans les centres de données appartenant aux Bourses. Ceci sert à gagner en vitesse (en microsecondes) pour exécuter les ordres, en se rapprochant au maximum possible du moteur de trading des Bourses. L'ESMA, l'autorité européenne des marchés financiers, note dans un rapport que la colocation est surtout employée par les traders à haute fréquence. Ces centrées de données sont d'une taille considérable, de plus ou moins 40.000 m², soit trois stades de foot. Ils sont situés loin des côtes, loin des cours d'eau, et gardés comme des forteresses.

OGM : comment être sûr de ne pas en manger Des tumeurs énormes et mortelles, qui frappent des rats nourris aux OGM. L’étude menée par le professeur Gilles-Eric Séralini - rendue publique ce mercredi – relance le débat sur l’impact sanitaire des organismes génétiquement modifiés. Les industriels montent au créneau mais les autorités sanitaires pourraient se pencher sur les conclusions de cette étude. Et en attendant, que fait-on ? Car, la France a certes interdit – non sans rebondissement - les cultures génétiquement modifiées sur son sol (hormis celles à titre de recherche scientifique), mais l’importation de certains OGM destinés à nourrir le bétail ou à entrer dans la composition d’aliments destinés aux êtres humains est belle et bien toujours autorisée. Terra eco vous emmène dans les étals, pour traquer ensemble les aliments modifiés.

Croquis de géographie Jacques MUNIGA Docteur en Géographie, aménagement et urbanisme Docteur de 3e cycle en géographie et aménagement D.E.S.S. en droit de l'urbanisme D.E.S.S. en Aménagement rural Gold Broker L'ensemble des actions boursières ont été un bon investissement, ces cent dernières années, à cause de l’expansion massive du crédit et de l’impression monétaire à travers le monde. Lire cet article L'Autorité Bancaire Européenne (ABE) vient de lancer un appel à agir d’urgence pour faire face aux créances douteuses des banques européennes. Lire cet article Une autre interdiction, avec des implications bien plus larges, fut discrètement proposée la semaine dernière : l’interdiction de l'argent liquide (cash).

Gaz de schiste : les pays qui l'exploitent et ceux qui s'y refusent Les réserves de gaz de schiste font miroiter aux gouvernants et aux industriels d’énormes ressources. Didier Houssin, directeur des marchés et de la sécurité énergétique à l’Agence internationale de l’énergie (AIE), rappelait le 7 septembre qu’avec les gaz de schistes « nous disposons de plus de deux cents années de réserves de gaz, contre seulement quarante-cinq années pour le pétrole ». Quels sont les pays qui se sont lancés dans l’exploitation de ces gaz ? Annotations « Le COVID-19 propage des souffrances humaines à travers le monde ; c’est ce sur quoi nous devrions tous nous focaliser. Mais nous, nous ne sommes pas des docteurs. Nous sommes des économistes. Et le coronavirus propage des souffrances économiques à travers le monde. Le virus pourrait en fait être aussi contagieux économiquement qu'il ne l'est médicalement. (…)

Comment interpréter la carte des gilets jaunes ? De fait les temps de transport entre le domicile et le lieu de travail se sont allongés comme le montre une étude conduite par l'INSEE : la moitié des personnes ayant un emploi habitent à plus de 15 km de leur lieu de travail en 2013 (c'est 2 km de plus qu'en 1999). Pour la région parisienne, cet allongement est encore plus significatif comme le montre cette animation. Il convient de recroiser ces temps de transport avec des données sociologiques pour savoir s'il y a un lien entre le niveau de vie et la distance au centre. EXCLUSIF. Oui, les OGM sont des poisons ! (Cet article paraît dans le "Nouvel Observateur" daté du 20 septembre 2012) C’est une véritable bombe que lance, ce 19 septembre à 15 heures, la très sérieuse revue américaine "Food and Chemical Toxicology" - une référence en matière de toxicologie alimentaire - en publiant les résultats de l’expérimentation menée par l’équipe du français Gilles-Eric Séralini, professeur de biologie moléculaire à l'université de Caen. Une bombe à fragmentation : scientifique, sanitaire, politique et industrielle. Elle pulvérise en effet une vérité officielle : l’innocuité du maïs génétiquement modifié. Lourdement toxique et souvent mortel Même à faible dose, l’OGM étudié se révèle lourdement toxique et souvent mortel pour des rats.

Related: