background preloader

Concevoir l’enseignment en ligne pour répondre aux besoins des apprenants du 21e siècle

Concevoir l’enseignment en ligne pour répondre aux besoins des apprenants du 21e siècle
Related:  e-learning

Les étudiants préfèrent l’hybride En 2012, pas facile pour les facultés de savoir sur quel pied danser. Entre la culture traditionnelle qui abhorre tous les gadgets technologiques et celle du tout en ligne, il y a un monde. Même aux États-Unis, où le discours techno-enthousiaste est répandu, les autorités universitaires cherchent toujours la place des TIC dans les institutions. Et les étudiants, qu'en pensent-ils ? - les cours et ateliers en présence et en petits groupes, avec quelques éléments en ligne (36%), - les cours en présence augmentés d'éléments en ligne, utilisables à volonté et sans obligation (22%), - les cours magistraux avec quelques éléments en ligne (16%). Pas si fous de technologie L’étude d’Online College tranche donc avec l'opinion commune qui considère les étudiants comme des fous de technologies, dépendants de leur smartphone et de leur réseau social. En revanche, l’accès au réseau Wi-Fi leur est très important à leurs yeux. Professeur, envoyez-moi un courriel Et les réseaux sociaux?

Les TIC à l’université, qu’en pensent les étudiants? | Quel est l'impact de la technologie dans le monde de l'enseignement Les TIC font maintenant partie du quotidien des universitaires canadiens. Tous les jours sur les campus il s’échange des millions voir des milliards de messages, il se fait des milliers de présentations et il s’ouvre une infinité de pages web. La technologie (Internet, logiciels, courriers électroniques, plates-formes intégrées) a apporté des changements importants dans les méthodes d’enseignement mais aussi dans les méthodes d’étude. Dans certains cas, enseignants et étudiants ont complètement abandonné papiers et crayons pour ne s’en remettre qu’aux bits et aux octets! Dans les dernières années plusieurs études ont été menées dans le but de connaitre l’opinion des universitaires par rapport aux TIC. La principale étude a été dirigée par le chercheur Thierry Karsenti à l’automne 2006 sur deux campus universitaires dans la région de Montréal. Mais qu’en pensent réellement les étudiants…? Les forums Les étudiants apprécient les forums car il s’agit d’une source infinie d’information. 1.

Former aux pratiques collaboratives Cet article présente un dispositif de formation à l’animation de projets collaboratifs « Animacoop » : une expérience originale qui structure l’acquisition des compétences collaboratives. L’article a été publié dans les actes du colloque "Questions de pédagogies dans l’enseignement supérieur 2013". Origines du dispositif pédagogique Pour répondre aux besoins liés à l’émergence des pratiques collaboratives, l’association Outils-Réseaux, organisme de formation professionnelle continue, a élaboré un dispositif de formation hybride : « Animacoop : Animer un projet collaboratif ». Ce dispositif a été conçu en 2009 dans le cadre d’un appel à projet de la Délégation aux usages de l’Internet (DUI) du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. en direction des animateurs d’espaces publics numériques. Dans la conception du dispositif de formation, Outils-Réseaux a valorisé trois champs d’expériences : Caractéristiques du dispositif "Animacoop" De multiples formes de l’apprentissage

L’autoscopie : pourquoi? Huguette Dupont (conseillère pédagogique) et Yvon Duquette (enseignant de soins infirmiers) Yvon Duquette enseigne les soins infirmiers depuis 1977. Avec le temps, la relation infirmière-client et l’intervention en santé mentale sont devenues ses principales préoccupations dans l’enseignement. Il nous explique pourquoi il a adopté l’autoscopie : une forme d’intervention particulièrement adaptée à l’approche par compétences. L’analyse que l’étudiant pose, à l’aide d’enregistrements audiovisuels, lui permet d’intervenir plus aisément sur ses propres comportements, gestes ou attitudes. Exemple de rétroactions exercées entre étudiants à la suite d’une simulation clinique Une approche par compétences Au début de ma carrière, j’avais beaucoup de temps, mais peu de moyens pour enseigner. 1. 2. 3. Une technique issue de la pratique réflexive de Donald Schön Des mises en situation clinique La démarche du laboratoire d’autoscopie Exemple de simulation clinique vécue par des étudiants Le bilan

Dossier : Les compétences des tuteurs à distance Dossier thématiqueLes compétences des tuteurs à distanceDernière mise à jour, 12 mars 2012 La notion de compétence est aujourd'hui incontournable. Elle permet, sous forme de référentiel de décrire précisément ce qui est attendu d'un professionnel. Si être tuteur à distance ne correspond pas toujours à un métier mais plutôt à l'investissement de fonctions tutorales, la notion de compétence n'en reste pas moins valide pour identifier les rôles de ces acteurs de la FOAD. Ce dossier regroupe des liens vers diverses ressources qui permettent de se faire une bonne idée tant sur la notion elle-même de compétence que sur les compétences attendues et donc à développer par les tuteurs à distance. Généralités sur la notion de compétence

Un petit tour des sites et études francophones autour des pratiques collaboratives en partage et coopération Sont ici indiqués les sites, rubriques, outils autour des pratiques collaboratives de celles et ceux qui font le choix de permettre une réutilisation des contenus Une veille effectuée à partir du wiki "Autour des pratiques collaboratives" et des moteurs de recherche, merci de compléter en signalant d’autres références : Michel point Briand at Telecom-bretagne.eu ou en les rajoutant dans le wiki ! Site et rubriques sur les pratiques collaboratives dans un esprit de coopération et de partage a-brest la rubrique pratiques collaboratives, rubrique du magazine hebdomadaire a-brest. Etudes, guides, contenus de formation La coopération nouvelles approche v1.2, (pdf, 123 pages), Jean Michel Cornu, 24 décembre 2004.

DE "L'APPRENDRE" A "L'APPRENDRE A APPRENDRE" : existe-t-il des lois d'apprentissage ? 22 Mars 2012 Rédigé par PedagoForm et publié depuis Overblog « Comment m’y prendre pour qu’ils s’approprient cette nouvelle notion, ce nouveau geste professionnel, de la manière la plus efficiente possible ?»... questionnement incessant du formateur, de l'intervenant, dans la préparation de sa formation. Comment apprendre à apprendre ? en déstructurant-restructurant ses connaissances en agissant en résolvant des problèmes en petits groupes en échangeant au sein d’un groupe en ayant un projet d’apprentissage en prenant du plaisir dans un climat de confiance en maîtrisant ses propres stratégies d’apprentissage Source : DISCAS - Nicolas Martello Partager cet article

Jézégou Abstract L’auteure de cet article propose un modèle de la présence en e-learning. Ce modèle comporte quelques similitudes avec le modèle de community of inquiry en e-learning (Garrison & Anderson, 2003) mais également des différences importantes. En effet, il aborde la notion de présence sous un autre angle, la caractérise et la décline différemment. L’auteure précise tout d’abord les référents épistémologiques du modèle proposé. Ensuite, elle décrit les processus interactionnels à l’œuvre dans chacune des trois dimensions du modèle : la présence socio-cognitive (1), la présence socio-affective (2) et la présence pédagogique (3). Abstract This article proposes a model of presence in e-learning that has some similarities with but also some important distinctions from the model of community of inquiry in e-learning (Garrison & Anderson, 2003). Keywords e-learning, collaboration contradictoire, transaction, presence, presence socio-cognitive, presence socio-affective, présence pédagogique

Communautés d'apprentissage, e-learning et MOOCs Sur son blog Pédagogie universitaire - Enseigner et Apprendre en Enseignement Supérieur, Amaury Daele propose un billet consacré aux communautés de pratique et d'apprentissage, qui contient principalement un diaporama intitulé "Développer des communautés d'apprentissage pour soutenir le e-learning". Ce diaporama est une ressource de formation; on y trouvera donc des adresses directes aux étudiants de M. Daele, qui ne nous intéressent pas nécessairement ici. Précisions toutefois que ces étudiants sont en réalité des enseignants et des formateurs qui se trouvent donc à la fois dans la posture de l'enseignant et dans celle de l'apprenant. Mais le diaporama comprend également de nombreux éléments utiles à tous ceux qui souhaitent mettre en place ou faciliter la mise en place de communautés de pratique ou d'apprentissage en soutien à un cours distribué à distance ou même en blended learning. Communauté de pratique ou d'apprentissage ? - La communauté est animée. Références : Daele, Amaury.

Meilleures pratiques de l'éducation 2.0 Autrans 2011 Ottignies-Louvain-la-Neuve: Quand 6 000 km séparent professeurs et étudiants LOUVAIN-LA-NEUVE - Les nouvelles technologies permettent de revoir la manière de donner cours. L’UCL a présenté trois expériences d’e-learning. Qui dit cours d’université pense à un amphithéâtre où un professeur, seul devant une centaine d’étudiants, dispense son savoir. L’UCL, avant une après-midi présentant son offre de masters (ce mercredi 28 mars à l’Aula Magna, de 15 h 30 à 19 h 30), le deuxième cycle d’études, a présenté trois expériences d’e-learning, soit d’apprentissage à distance. 1. « Le résultat de cette expérience est enthousiasmant, assure Francis Zech, qui a revu son jugement.Car les étudiants ne désertent pas les auditoires et ils consultent, via le web, les cours. Le doyen explique que les étudiants sont plus à l’aise lors des cours ressentant moins de stress vis-à-vis de leur prise de note. « Ils ressortent du cours avec une meilleure vision de ce qui était essentiel. » 2. De retour en Belgique, Emmanuelle Rassart continue de donner ce cours à distance. 3.

E-learning, les 5 alertes de Meirieu Avec l'avènement du numérique, les pédagogues ont dû relever plus d'un défi. Comment intégrer les nouvelles technologies aux apprentissages ? S'agit-il d'une simple amélioration de l'existant, d'une plus-value qui rehausse la qualité de l'enseignement et de la formation ou carrément d'une refonte de nos prestations face à une génération hyper connectée ? Enrichissement du présentiel, hybridation des contenus, FAD, e-learning, applications portables et autres tablettes, réseaux sociaux etc., autant d'outils, de pratiques et d'usages qu'institutions et enseignants ne peuvent plus ignorer sans risquer d'être décalés par rapport au cours actuel des choses. Mais faut-il s'en convaincre encore, il y a toujours débat dans le milieu universitaire autour de la question pédagogique, notamment lors de la conception et mise en oeuvre de projets e-learning. Meirieu et le numérique : méfiance E-learning et pédagogie peuvent (vraiment) faire bon ménage Références :

Les TICE, concurrentes ou alliées de l'enseignant ? La généralisation de l'usage des TICE dans les classes et l'extension de la formation à distance se heurtent à de nombreux obstacles qui ne sont pas essentiellement matériels, mais touchent au délicat équilibre à l'oeuvre dans la relation pédagogique. En elles-mêmes, les TICE ne sont pourtant porteuses ni d'amélioration, ni de dégradation de cette relation. Mais certaines conditions sont requises, dans l'environnement d'apprentissage et surtout au niveau de la modification du rôle qu'accepte d'opérer l'enseignant, pour que les TICE donnent le meilleur d'elles-mêmes. Voyons ce que nous apprennent sur le sujet différentes observations et analyses réalisées par les acteurs éducatifs. Internet comme objet d'apprentissage Les professeurs documentalistes en France réalisent fréquemment des séquences d'apprentissage à l'utilisation d'Internet avec les élèves, notamment avec ceux qui entrent en 6eme (première année de secondaire). Les TICE en classe Les TICE en formation à distance

Online social networks as formal learning environments: Learner experiences and activities | Veletsianos George Veletsianos and Cesar C. Navarrete University of Texas at Austin, USA Abstract While the potential of social networking sites to contribute to educational endeavors is highlighted by researchers and practitioners alike, empirical evidence on the use of such sites for formal online learning is scant. To fill this gap in the literature, we present a case study of learners’ perspectives and experiences in an online course taught using the Elgg online social network. Keywords: Online learning; learner experience; online learning environments; online social networks; social networking sites; Elgg Introduction Social networking sites (SNSs) have the potential to facilitate interaction, communication, and collaboration, and as a result have been prominently featured in discussions centering on the use of technology to support and amplify educational endeavors (Greenhow, Robelia, & Hughes, 2009; Veletsianos, in press). Review of Relevant Literature Research Questions Study Context The Course

Related: