background preloader

Les obligations de service

Les obligations de service
Espace pédagogique : Personnels et recrutement > Enseignants, CPE, COP > Guide du TZR > Obligations de service Les obligations de service Tout personnel, y compris lorsqu'il est nommé TZR, est soumis à l'obligation réglementaire de service (ORS) du corps auquel il appartient. L'ORS est de :- 15 heures hebdomadaires pour les professeurs agrégés du second degré (17 heures pour les enseignants agrégés d'EPS)- 18 heures pour les professeurs certifiés, les PLP, les PEGC, et les adjoints d'enseignement ;- 20 heures pour les professeurs et les chargés d'enseignement d'éducation physique et sportive ;- 36 heures pour un documentaliste (dont 6 heures de recherches)- 40 heures 40 pour les conseillers principaux d'éducation et conseillers d'orientation (dont 4 heures pour l'organisation de leurs missions) dans le cadre des 1607 heures annuelles. L'ORS n'est pas liée au service confié à l'occasion de la suppléance. Le TZR assure le service effectif de la personne qu'il remplace :

http://www.ac-nantes.fr/76277171/0/fiche___pagelibre/&RH=1252329853016&RF=PERS_2ndTZRcadre3

Related:  Personnel de directionbenoit59

La relation personnel de direction-enseignants confrontée au concept de l’EPLE - [A.F.A.E.] Par Boumédiene SID-LAKHDAR, enseignant au lycée d’Alembert, Paris La prise de conscience de l’existence d’un mal-être des personnels de direction par les enseignants est très récente puisqu’elle apparaît après la manifestation inédite de leur colère dans les rues de Paris. Mais la trace qu’il en est resté dans les consciences collectives s’est focalisée rapidement sur les deux points que sont les rémunérations et les horaires, reléguant ainsi l’événement dans ses considérations catégorielles. Seule une recherche documentaire peut permettre à l’enseignant de découvrir l’ancienneté du malaise, notamment par la lecture du rapport Blanchet de 1999 [1]. Surexposés aux pressions de toutes sortes, particulièrement par l’approche consumériste à leur égard et les surcharges continuelles de travail, les chefs d’établissement demandent une clarification des missions que la société leur confie. Que répond l’expérience d’un enseignant à ce sujet ?

Outils pour agir La formation des cadres et des personnels ATSSRSS Podcast Recherche avancée Actualités Ressources par type Ressources par thème Pilotage et négociation L’entretien individuel de progrès, un moyen de faire progresser l’EPLE en faisant progresser les individus. L’entretien de progrès se situe au carrefour de plusieurs déterminations : les sciences sociales et la psychologie, de l’analyse systémique et de la connaissances des organisations, de l’analyse stratégique. Il suppose une véritable formation. L'entretien de progrès est un micro système : dans un environnement donné, il s'agit d'une relation en face à face, à partir d'un cadre de références déterminé (quelquefois à clarifier), en vue d'un objectif précis, avec une méthode appropriée. Cet entretien annuel de progrès est un moyen pour faire progresser l'établissement en faisant progresser les personnes.

Qu'est-ce qu'un bon chef d'établissement ? - Nouvelles-Directions.fr Dimanche 20 décembre 2009 7 20 / 12 / Déc / 2009 00:00 Les professeurs ne sont pas demandeurs d’un chef d’établissement “absent” qui les laisse tranquillement travailler dans leur coin, ils reconnaissent aux proviseurs ou principaux un rôle essentiel : piloter l’établissement, être capable de le développer, c’est à dire de mettre en oeuvre un projet qui aura été préalablement discuté et négocié avec la communauté scolaire et en premier lieu avec les enseignants et leurs représentants. La première qualité que l’on semble exiger de lui c’est le sens des relations humaines, le chef d’établissement doit savoir écouter et créer un climat de confiance réciproque entre la direction et les professeurs. On exige donc de lui de faire preuve tout particulièrement de tact, de courtoisie, d’humanité, à la fois pour ne pas rajouter à l’éventuel stress qui peut naître de relations parfois difficiles avec les élèves mais surtout pour favoriser les projets et encourager les initiatives des professeurs.

Les textes fondateurs Le domaine de l'éducation est régi par des principes fondamentaux dont certains sont formulés dans la Constitution de la République, d'autres par la loi. L'ensemble des textes réglementaires concernant l'éducation sont réunis dans le code de l'éducation. Le préambule de la Constitution de la Ve République déclare que "la Nation garantit l'égal accès de l'enfant et de l'adulte à l'instruction, la formation professionnelle et à la culture", réaffirmant ainsi les principes d'égalité des chances, de droit à la formation et l'obligation faite à l'État d'organiser un enseignement public selon les principes de gratuité et de laïcité. Les autres grands principes du système éducatif français ont été formulés par la loi, en application de la Constitution. Les principales lois concernant l'éducation sont des lois spécifiques, mais aussi les lois de finances qui fixent chaque année le budget du ministère Les grandes lois en vigueur

Le film annuel des personnels de direction Cette rubrique propose des ressources destinées à faciliter la mise en œuvre des activités du métier des personnels de direction : un échéancier des tâches annuelles de l'équipe de direction ;des fiches constituant des aides faciles à trouver sur la conduite des activités communes à tous les établissements. Film annuel : Recherche Créé en 2004 à l'initiative de personnels de direction bénévoles et volontaires, le film annuel des personnels de direction est supervisé par l'ESENESR. Cet outil, composé d'une soixantaine de fiches, est conçu depuis l'origine comme un outil au service des personnels de direction, mais il est très largement consulté par d'autres personnels de l'éducation nationale, des parents, voire des élèves.

M@dos : Former à distance les cadres de l’Education nationale Nathalie Mons, professeur de sociologie à l’université de Cergy-Pontoise, coordonne le consortium Mados qui propose un dispositif de formation à distance pour les personnels d’encadrement de l’Education Nationale. Ce Master va recruter sa cinquième promotion pour la rentrée 2013. Elle dresse ici un bilan d’une formation lancée en 2009, en partenariat avec cinq universités et l’ESEN, une formation originale dans l’univers universitaire.

La « sanction éducative » dans la gestion des conflits : réalité ou utopie ? Le système éducatif français se pose comme l’école de la vie, dont le principal objectif est de préparer les élèves, jeunes enfants ou adolescents, à leur insertion sociale et professionnelle permettant le libre exercice de la citoyenneté dans la société civile. A cette fin, le recours à la sanction par l’enseignant, dès lors qu’une des règles de la classe est transgressée, semble justifié et acceptable. Cette sanction sera d’autant plus acceptée par l’élève qu’il en aura compris le sens, c’est-à-dire pris conscience des raisons pour lesquelles il a été sanctionné ainsi que des règles auxquelles elle se réfère.

Le programme Éclair pour les écoles, collèges et lycées À la rentrée 2012, le programme des écoles, collèges et lycées pour l’ambition, l’innovation et la réussite (Éclair) concerne 339 établissements, dont 303 collèges, et les écoles de leurs secteurs de recrutement. Ses objectifs sont : faciliter la réussite de chacun et améliorer le climat scolairedévelopper l'ambition pour tousrenforcer la stabilité des équipes Ce programme prévoit des innovations en matière de pédagogie, de vie scolaire et de ressources humaines à organiser au sein de chaque établissement ou école. Concours et recrutement des personnels de direction S'informer Les personnels de direction sont chargés de conduire la politique pédagogique et éducative de l'établissement, en concertation avec l'ensemble de la communauté éducative, pour offrir aux élèves les meilleures conditions d'apprentissage. missions recrutement formation carrière et rémunération la fiche métier des personnels de direction Candidater pour l’inscription sur la liste d’aptitude ou pour le détachement Les notes de service précisant les conditions et les modalités de ces recrutements sont publiées au B.O.E.N. du mois de janvier de chaque année.

Les chefs d’établissement au travail : hétérogénéité des tâches et logiques d’action 1Les chefs d’établissement de l’enseignement secondaire agissent depuis une vingtaine d’années à la fois dans le monde de l’efficacité et celui des valeurs de l’école républicaine française. L’idée d’un nouveau management public, conciliant réforme organisationnelle et continuité de l’institution, façonne depuis les années quatre-vingt les politiques scolaires, dans le cadre d’une décentralisation mesurée (Derouet, 2000a ; Van Zanten, 2004). Les chefs d’établissement apparaissent alors comme un nouvel échelon de régulation pertinent, intermédiaire entre national et local, et doté de marges de manœuvre stratégiques non négligeables (Dutercq & Lang, 2001).

Formation savoir gérer les conflits en milieu scolaire et éducatif : formation gestion des conflits à l'école, en classe et savoir gérer les élèves difficiles Public concerné de la formation ;;;; ;;;;Enseignants, formateurs de centre de formation professionnelle, éducateurs. ;;;; ;;;;Formation éligible au DIF Présentation de la formation

Related: