background preloader

Le biomimétisme ou l'art de l’innovation durable

Le biomimétisme ou l'art de l’innovation durable
Cette approche a été définie en 1997 par la biologiste américaine Janine M. Benyus dans son ouvrage Biomimicry, sous-titré Innovation Inspired by Nature. Ce livre pionnier, rapidement popularisé aux Etats-Unis, n’a été traduit en France qu’en 2011, sous le titre Biomimétisme, quand la nature inspire des innovations durables. Avant cela, la théorie a fait quelques émules en Europe, au point de donner à naissance en 2006 à Biomimicry Europa. Les conditions du vivant Gauthier Chapelle est l’un des principaux fondateurs de Biomimicry Europa. Ce biologiste belge, de conférences en interviews, pointe les limites de notre développement actuel, tout en reprenant le constat de départ de Janine Benyus : tous les objets humains, même issus des usines chimiques et des centrales nucléaires, sont naturels, au sens où ils sont produits par des êtres de nature. Comment se définit le biomimétisme ? Une vision préindustrielle ? Le premier niveau se limite à l’imitation stricte de la forme.

http://www.paristechreview.com/2012/04/23/biomimetisme/

Related:  biomimicry

Aigle des Steppes Aigle des Steppes (Aquila nipalensis) Taille : 60-81 cm La créativité et les états de Conscience Dr Bernard Auriol (Psychologie Médicale, 1994, 25, Spécial 8: 788-794) (abstract) Certains états de conscience modifiée sont contemporains des sommets de l'invention et favorisent l'émergence de la créativité. Ces états ont un caractère paradoxal : ils sont symétriques de l'état du sommeil avec rêves. Ils permettent un remaniement du passé récent et l'instauration de nouvelles relations intra-psychiques. Le biomimétisme, ces innovations qui s'inspirent de la nature Réagissez : Partagez : S’inspirer de la Nature pour développer des produits et techniques révolutionnaires : c’est là l’essence même du biomimétisme. L’économie à l'ère de l'écologie Si les animaux, les plantes, ou les insectes pouvaient parler, qu’auraient-ils à nous dire, de quoi nous entretiendraient-ils ? D’économie et de biomimétisme, bien entendu ! C’est ainsi qu’au cours d’une promenade en forêt au détour d’un chemin, l’auteur – ou plutôt le modeste rapporteur – de ce petit ouvrage fort instructif fait une rencontre inopinée : un Cerambix cerdo. Ce coléoptère, également appelé Grand capricorne, non seulement se trouve doué de parole mais se pique d’économie et entend donner une leçon de (sur)vie aux hommes dont voici quelques éléments de démonstration. © Wildproject Editions Après avoir passé des milliers d’années à vouloir maîtriser la nature, l’asservir même, pour qu’elle réponde à ses besoins, l’homme, croyant bien faire et rêvant à un monde meilleur a “cru devoir éliminer le hasard, ce moteur du vivant”, dit l’insecte.

Biomimétisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ce lichen du genre Xanthoria (X. polycarpa probablement) survit en milieu très sec et à une exposition intense aux UV grâce à l'association entre l'algue unicellulaire et le champignon qui le constituent. Il est une source d'inspiration pour le biomimétisme. De plus, dans le cas présent, il pourra être transporté sur de grandes distances par le propagule de bardane qu'il a colonisé. Ce sont les crochets de cette bardane qui ont inspiré l’inventeur du Velcro Synthétiser et représenter visuellement une stratégie A la question "Qu’est-ce que la stratégie ?", Michael Porter répond que la stratégie est la création d’une position unique et avantageuse, position conquise grâce à un ensemble d’activités différenciatrices (soit faire les mêmes choses que les concurrents mais différemment, soit accomplir des choses différentes). Ces activités sont en principe reliées et découlent des axes stratégiques ; nous avons en quelque sorte un système que M.

Le biomimétisme au service de la sécurité Flickr/CC BY-NC-ND 2.0 La technique a été imaginée a la base par Simon Fraser à l’Université de Colombia qui est maintenant employé chez Nanotech Security Corp. Elle permettrait de marquer toutes sortes de surface (plastique, métal, et papier) avec une marque de sécurité qui serait extrêmement difficile et coûteuse à imiter du fait de l’échelle nanomètrique de l’opération.

Innovation la mise sur le marché mondial de nouveautés, de produits et de services nouveaux ou significativement améliorés ;l'adoption en leur sein d'une gestion de l'innovation, aussi basée sur des changements et des mesures internes améliorant[5] leur efficacité et leur efficience. Comprendre le concept d'innovation[6] implique que l'on distingue bien le résultat concret (produit, service, procédé, etc.) de l'action d'innover, du processus abstrait qui permet de les réaliser. Concrètement, une innovation[9],[10] — c'est quelque chose qui, produit ou reproduit en grand nombre et commercialisé ou déployé pour la première fois avec succès, a amélioré, changé, modifié, transformé ou révolutionné un secteur d'activité, une pratique sociale ou la vie d'un grand nombre d'individus, ceci le plus souvent de façon inattendue et inconsciente.

B- Des matériaux plus résistants - TPE : le biomimétisme Inspirés par l'araignée L’araignée, anthropode de la classe des arachnides, n’est pas le plus populaire des animaux. Elle est habituellement considérée comme nuisible et répugnante, et à part capturer les mouches, certaines personnes ne lui trouvent aucune qualité. Design & Brevet : quand l'innovation passe par le design En partenariat avec l’APCI, l’INPI présente les résultats de l’étude « Design & brevet : quand l’innovation passe par le design » 40% des agences de design interrogées ont travaillé sur une réalisation reposant sur un ou plusieurs brevets ; 25 % ont participé à une demande de brevet. Pour 8 % des entreprises répondantes, les designers ont eu un rôle déterminant dans la quasi-totalité de leurs brevets. C’est l’un des constats de l’étude « Design & brevet : quand l’innovation passe par le design » conduite en 2010 par l’INPI et l’APCI avec la participation de l’AFD et des designers interactifs.

Related: