background preloader

Expérience Paléo

Expérience Paléo

http://experience-paleo.fr/blog/

Related:  PALEO FOOD & HABITSAlimentation paléolithique

paléo « Oser Être Soi Origine de l’image >> Je viens de trouver cet article surprenant aujourd’hui. Pendant plusieurs années j’ai suivi un régime de type végétarien, puis il y a un an je me suis mis dans la tête des hommes anciens et j’ai ajouté dans mes repas du poisson (saumon, thon, crevettes, morue) tous les jours pour pouvoir comparer. Mais je prenais du poids. Les régimes à la loupe - Le régime paléolithique Un régime de type Paléolithique (paléo ou ancestral) pourrait aider à prévenir des maladies de civilisation comme l'obésité et le diabète. De quoi s'agit-il ? Comment ça marche ? En 1985, le Dr S.

Le régime paléolithique au quotidien Dans un précèdent article j’avais écris une brève introduction au régime paléo (voir ici) Il reste que le régime paléolithique n’est pas un régime facile à mettre en place, ni a expliquer. Une des personnes qui y réussit le mieux est Mark Sisson dans The Primal Blueprint . Il résume le régime paléolithique en dix principes simples. 1. Épicerie de base du régime paléo Si le régime paléo met clairement l’accent sur les produits frais, avoir une solide épicerie (produits à plus longue conservation) vous facilitera grandement la vie, et vous dépannera le jour où vous aurez oublié de faire les courses. Voici donc une liste de d’aliments que vous devriez toujours avoir chez vous si vous suivez le régime paléo. Épices, aromates, condiments Le nerf de la guerre Les condiments jouent un rôle clef dans notre alimentation, puisqu’ils permettent de faire la différence entre un plat banal et une excellente expérience culinaire. MoutardeCornichonsHerbes et épices : Ayez-en des tas.

Nouveaux venus? Commencez ici. Le paléo est une approche de la santé et de la nutrition moderne avec une ligne directrice basée sur la biologie de l’évolution. Suivez le blogue pour des discussions sur les sujets du jour, des tactiques pour optimiser sa santé et une approche sensée sur les saines habitudes de vie. Principe de base C’est très simple: on utilise la biologie de l’évolution comme fil conducteur derrière nos hypothèses sur ce qui est optimal pour la santé humaine. Autrement dit, l’être humain est probablement en meilleure santé quand il vit dans un environnement dans lequel il a évolué. Yves Patte Après avoir parlé de l’alimentation paléolithique à Reebok CrossFit Louvre, CrossFit Original Addicts et CrossFit Liège, je donnerai une conférence sur le même sujet à CrossFit 1815 (Waterloo, Belgique), le samedi 1er juin, à 19h00 ! Comme à l’habitude maintenant, ça sera suivi par un repas “paléo” (barbecue + plats paléo), afin que ça ne reste pas “que” théorique, et que chacun puisse se rendre compte que l’alimentation paléo, c’est aussi savoureux, facile et nourrissant ! De mon côté, j’essaierai de vous montrer les fondements scientifiques d’une alimentation basée sur notre évolution en tant qu’être humain. J’expliquerai les preuves que nous avons quant à l’alimentation de nos ancêtres chasseurs-cueilleurs et en quoi cette alimentation était meilleure que la notre alimentation moderne. Et je terminerai sur quelques conseils pratiques de mise en oeuvre…

Aliments interdits - Paléo Régime Voici la liste des aliments à ne pas consommer dans le régime Paléo : Dans les placards Céréales : Blé, riz, maïs, pâtes, pain, semoule, boulgour, céréales du petit déjeuner, muesli, biscottes, cracottes, gâteaux, brownies, biscuits, farines de tout type, vermicelles, raviolis, Biscuits apéros, crackers, bière (houblon)Sucres & féculents : Pomme de terre, purée, petit pois, quinoa, purée de marrons, Nutella, confiture industrielle, sucre en poudre, pop corn, bonbons, chocolat (si moins de 74%), chocolat en poudre, barres chocolatées, siropsLégumineuses : lentilles, haricots blancs, pousses de soja, pois chichesHuiles : Huiles de tournesol, d’arachide, de maïs, de colzaAutres : soupe en boite, sauce spaghetti, ketchup, chips, préparation pour gâteaux/ crêpes

Pourquoi le régime paléo ? @ Régime PaléoRégime Paléo Que vous cherchiez à mincir ou simplement à être au mieux de votre forme, vous venez de frapper à la bonne porte. Soyons francs : la plupart des régimes ne valent pas grand chose. Même si certains donnent des résultats, ils sont trop contraignants et sont souvent abandonnés rapidement car ils ne collent pas avec ce que nous dit la science au sujet de notre corps et de notre psychologie. On finit alors par craquer et à reprendre tout ce qu’on avait perdu (voire plus), d’où le phénomène classique du yo-yo. Le plus grave est que même si l’on atteint ses objectifs, on est généralement lâché dans la nature une fois le régime terminé, et on se retrouve à nouveau confronté aux fringales et à la prise de poids. La solution n’est donc pas un régime ponctuel (qui est vain et frustrant) mais un changement d’alimentation qui soit efficace tout en étant facile à suivre sur le long terme.

Alimentation - Nutrition Comment savoir ce que les hommes préhistoriques mangeaient ? Les traces laissées sur les dents fossilisées En analysant, grace au microscope à balayage électronique, l'émail dentaire on peut découvrir des stries d'utilisation provoquées par le type d'aliment mâché. L'existence de stries verticales et longues indiquent une alimentation à base de viande. Des stries horizontales témoignent d'une alimentation plus riche en végétaux. Par ailleurs, la consommation de feuilles laisse des traces de polissage sur les incisives. Les hommes, omnivores, ont des stries obliques depuis le début. Les 3 règles d’or de l’alimentation paléo Paleo-diet : outre-Atlantique, l’alimentation inspirée de celle de notre ancêtre, « l’homme des cavernes », connaît aujourd’hui un succès foudroyant. Incongru et pourtant documenté depuis des décennies, le phénomène qui prône le retour à une alimentation « originelle » de chasseurs-cueilleurs gagne l’Europe. Présentation. Les principes scientifiques de cette alimentation originelle ont été jetés à la fin des années 1970, puis synthétisés, en janvier 1985, dans l’article « Paleolithic nutrition. A consideration of its nature and current implications » (The New England Journal of Medicine).

Related:  A Classer