background preloader

Persepolis - Bande Annonce

Related:  LE MONDE EN IMAGES. Cinéma et documentaires (extraits)

Persepolis , Marjane Satrapi Interview | Marjane Satrapi 1 - Persepolis, livre à succès Vincent : Votre livre Persepolis T1 semble avoir trouvé un large écho auprès du public. Vous avez une idée du nombre d’exemplaires vendus ? Marjane Satrapi : Je crois qu’il en a été imprimé 18.000 exemplaires et que plus de 13.000 ont déjà été vendus. Et apparemment le deuxième tome relance les ventes du premier. Le distributeur m’a dit que deux tiers des livres avaient été vendus en librairie généraliste à des gens qui ne commandent jamais de bande dessinée. dédicaces j’en ferai la moitié en librairie généraliste. Je suis tombé sur une phrase d’un écrivain italien qui disait qu’écrire, pour lui, c’était la seule façon de parler sans être interrompu. Vincent : Quelle est la genèse de cet album ? Marjane Satrapi : Non, la bd n’était pas ma vocation initiale, ni même l’illustration. Puis je suis venue en France pour devenir graphiste et je suis entrée aux Arts Décos de Strasbourg. travailler avec plus de facilité et d’assurance. Je suis Iranienne. Vincent

Syrie, Erythrée, Afghanistan… ce que fuient migrants et réfugiés La majorité des personnes entrées illégalement en Europe proviennent de pays en guerre ou sous régime totalitaire. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Alexandre Pouchard Le phénomène, qui préoccupe depuis longtemps les Etats soucieux de contrôler les flux migratoires, a pris une ampleur exceptionnelle depuis deux ans. Après 280 000 personnes entrées illégalement dans l’Union européenne en 2014, ce sont plus de 365 000 personnes qui ont fait de même sur les huit premiers mois de l’année 2015. Si ce chiffre connaît une augmentation exponentielle, c’est principalement dû à la guerre en Syrie. En 2015, les Syriens représentaient à fin août 30,9 % des arrivées « clandestines » (soit 87 500 personnes), devant les Afghans (39 000 personnes, 13,8 %) et les Kosovars et les Erythréens (24 000 personnes pour chacune de ces nationalités, soit 8,5 % dans chacune d’elles). Pourquoi ces migrants fuient-ils leur pays ? Syrie : une guerre totale Erythrée : un régime totalitaire Irak : une guerre sans fin

ARTICLE | Marjane Satrapi | La vie sous le régime des moullas Marjane Satrapi n’est pas une jeune femme banale: c’est une vraie princesse. Son grand père maternel était le fils de Nasreddine Chah, le dernier empereur de la dynastie Qadjar qui a régné en Iran avant les Pahlavi. Et c’est une princesse “rouge”, élevée dans une famille très progressiste, dont de nombreux membres et amis furent envoyés en prison pour communisme; en guise de contes de fée, son père lui donnait à lire des BD sur l’histoire du marxisme. Mettre au clair un certain nombre de choses “J’ai voulu mettre au clair un certain nombre de choses”, explique Marjane Satrapi dans le studio où elle travaille avec d’autres artistes, place des Vosges à Paris. En fait, nous les femmes iraniennes, on n’est pas des mauviettes: la femme de ménage de ma mère est loin d’être opprimée: elle a mis son mari à la porte. Que faire de ce voile? L'exil à 14 ans Les héros d'une petite fille: l'oncle Fereydoune et les autres (The Middle East magazine, April 2.002)

Persepolis (film) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Présenté dans la sélection officielle du Festival de Cannes 2007, le film y a obtenu le prix du jury ex æquo avec Lumière silencieuse de Carlos Reygadas. Le film a été nommé pour l'Oscar du meilleur film d'animation 2007. Téhéran, 1978 : Marjane, huit ans, songe à l'avenir et se rêve en prophète sauvant le monde. Bientôt, la guerre contre l'Irak entraîne bombardements, privations, et disparitions de proches. Dans un contexte de plus en plus pénible, sa langue bien pendue et ses positions rebelles deviennent problématiques. Marjane Satrapi à une avant-première du film. Chiara Mastroianni : Marjane adulte et adolescenteCatherine Deneuve : Mère de MarjaneDanielle Darrieux : Grand-mère de MarjaneSimon Abkarian : Père de MarjaneGabrielle Lopes Benites : Marjane enfantFrançois Jérosme : Anouche son oncleTilly Mandelbrot : Lali

persepolis, vignette Portraits de femmes, par Marjane Satrapi On connaissait Marjane Satrapi dessinatrice (Persépolis, Broderies, Poulet aux prunes), réalisatrice et comédienne, son prochain film La Bande des Jotas sort ce mercredi sur les écrans. Depuis quelques jours, elle nous dévoile - pour la première fois - une autre de ses passions, la peinture. L’artiste d’origine iranienne peint depuis toujours mais elle n’avait jamais présenté son travail au public, car «elle ne sentait pas prête à l’époque», explique Jérôme de Noirmont, directeur de la galerie où elle expose sa série de portraits. Elle a quitté l’Iran en 1984, cinq ans après la révolution des mollahs, a fait ses études au lycée français de Vienne, en Autriche avant de revenir en Iran puis d’en repartir pour Strasbourg où elle a fait les Arts Déco. Sur les murs de la galerie, elle a accroché 21 peintures, réalisées entre 2009 et aujourd'hui, que des portraits colorés de femmes qui font écho aux personnages de ses romans graphiques. Photo : Marjane Satrapi. Dominique POIRET

100 ans du génocide arménien : découvrez le webdoc L'héritage du silence Nazli, Armen, Dogukan, Yasar sont turcs et kurdes. Mais une découverte tardive a bouleversé leur existence : ils sont aussi arméniens. Un secret d’Etat et de famille se dissimule derrière cette réalité : leurs parents ou leurs grands-parents ont survécu au génocide en dissimulant leur véritable identité. Après un siècle de peur et de honte, Nazli, Armen, Dogukan, Yasar se battent pour faire revivre toute une mémoire enfouie. Dès le mercredi 16 avril et jusqu’au 24, France Info diffusera tous les deux jours un épisode du webdocumentaire. Épisode 1 - Les enfants perdus (En ligne le 13/04) À la mort de son père, Armen découvre la vérité sur son histoire familiale. Cette websérie documentaire est produite par Decoupages et Capa.

Persepolis (bande dessinée) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Persepolis est une série de bande dessinée autobiographique en noir et blanc comme Maleaume de Marjane Satrapi dont les quatre volumes ont été publiés par L'Association entre 2000 et 2003. L’auteur y retrace les étapes marquantes qui ont rythmé sa vie, de son enfance à Téhéran pendant la révolution islamique à son entrée difficile dans la vie adulte en Europe. À la fois témoignage historique et réflexion sur l'identité et l'exil, Persepolis est le plus grand succès éditorial de la bande dessinée alternative européenne des années 2000. Très bien reçu par la presse, il a fait de Satrapi l'un des auteurs francophones les plus reconnus[1]. Dessin Les dessins sont réalisés en rouge et bleu. Histoire Tome 1 L’histoire commence en 1979, peu avant la Révolution islamique iranienne. Tome 2 Le deuxième tome débute avec la prise d’otages de l’ambassade des États-Unis, signant la rupture des liens avec les États-Unis. Tome 3 Tome 4 Réception Publications Albums

persepolis,vignette Le Bouton de nacre un film de Patricio Guzmán Prochainement Marjane Satrapi Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Marjane. Marjane Satrapi Marjane Satrapi en août 2007. Marjane Satrapi (en persan : مرجان ساتراپی, Marjāne Sātrāpi) (née le à Rasht, Iran) est une auteur de bande dessinée (scénariste et dessinatrice), peintre et réalisatrice française d'origine iranienne et d'expression francophone. Biographie Marjane Satrapi est née en 1969 dans une famille aristocratique de Téhéran apparentée à la dynastie Kadjar, mais proche des idées communistes. Elle parle anglais, allemand, italien et suédois en plus de sa langue maternelle et du français. Récompenses et titres Autre Ancienne boursière, elle est marraine de la fondation Zellidja[4],[5]. Œuvres Publications Filmographie Réalisatrice Actrice 2009 : Les Beaux Gosses, de Riad Sattouf : la vendeuse du magasin de musique. Chansons Notes et références Liens externes

gj,hgqiesdyvyyeggdfgjkiyhdgsiryuf! by pouriture Jan 6

Related: