background preloader

Bonnes pratiques Open Data

Bonnes pratiques Open Data

http://checklists.opquast.com/fr/opendata

Related:  Ressources et Outils numériques

Google+ : bienvenue dans la Matrice La lecture de la semaine est un post du blog techno publié sur le site du Guardian, par Charles Arthur (@charlesarthur), journaliste. Son titre : "Google+ n'est pas un réseau social, c'est Matrix". "Presque tout le monde (moi inclus, dit Charles Arthur) a mal compris ce qu'était Google+. A cause de ressemblances superficielles avec des réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter - on peut devenir "ami" avec des gens comme Facebook, on peut "suivre" des gens qui ne vous suivent pas, comme dans Twitter -, on a pensé que Google+ était un réseau social, et on l'a jugé sur ses bases, en concluant qu'il ne fonctionnait pas vraiment : un faible engagement et peu d'impact sur le monde extérieur.

Données publiques : clés et repères Image de l’article : © Kobes - Fotolia.com L’OTeN a embrassé le sujet dès 2008 entre membres pour une action réelle en 2009 (Notre premier article). Les méthodes d’étude de l’OTeN s’appuient sur l’analyse des initiatives territoriales de façon à en extraire une grille de lecture, des facteurs clés de succès et, au final, des préconisations. Sur le sujet des données publiques, force est de constater que ces initiatives étaient absentes de l’horizon numérique des collectivités fin 2009 (ce sujet reste d’ailleurs encore absent pour un grand nombre d’entre elles).

48 vidéos didactiques courtes pour comprendre le numérique d’aujourd’hui Comprendre l’univers numérique aujourd’hui, c’est aussi savoir ce que signifient des mots ou expressions obscures… Et derrière ces mêmes termes, comment se repérer et agir ? Le portail Clubic a eu la bonne idée de proposer de proposer un mot de la semaine explicité avec une vidéo courte via une rubrique dédiée du site (voir liste ci-dessous). Ce rendez-vous hebdomadaire présenté par le journaliste Olivier Robillart se veut avant tout didactique.

wget Wget est un programme en ligne de commande non interactif de téléchargement de fichiers depuis le Web. Il supporte les protocoles HTTP, HTTPS et FTP ainsi que le téléchargement au travers des proxies HTTP. Wget peut travailler en arrière-plan et ainsi vous permettre de lancer un téléchargement et de vous déconnecter du système ! Réflexions juridiques sur l'Open Data en France : perspectives et prospective M'activant depuis 2007 autour des aspects juridiques de l'« Open Data communautaire » au sein de VVL (suivant des projets connus tels qu'OpenStreetMap, mais aussi d'autres moins visibles comme TelaBotanica ou dbpedia), depuis 2009 pour ce qui concerne l'« Open Data publiques » (avec des collectivités comme Brest, Paris, Nantes, etc.) et 2011 pour l'« Open Data privé » dans la cadre de ma structure inno³, c'est avec plaisir que j'ai rejoint fin 2011 le groupe de travail sur l'Open Data réunit sous l'égide du (à l'époque) tout récent Conseil National du Numérique. Ma participation fut l'occasion de tirer les fruits des expériences passées, mais aussi d'approfondir les réflexions quant aux évolutions du cadre légal et de formuler certaines préconisations destinées à accompagner cet élan d'ouverture. Néanmoins, l'Open Data comporte encore, semble-t-il, deux volets principaux : 1 Réécrire le cadre législatif relatif à l'ouverture des données L'inadéquation de la Loi de 78

Pédagogie et révolution numérique Le numérique va-t-il révolutionner l’École ? Pas de "tsunami numérique" pour la Revue internationale d'éducation de Sèvres, mais la découverte des usages des TIC dans une dizaine de pays développés ou pas. En utilisant son incroyable réseau de correspondants, la Revue nous emmène en Corée du sud, en Éthiopie, aux États-Unis, en Australie , aux Pays-Bas comme en Argentine, pour ne citer que ces pays, assurant ainsi une vision de tous les continents.

Pour une recherche reproductible, publiez vos codes et données En avril, un pavé a été jeté dans la mare de la recherche en économie : l'un des articles économiques les plus cités ces dernières années par les partisans de l'austérité, selon lequel le taux de croissance d'un pays devient négatif quand sa dette dépasse 90 % du produit intérieur brut (PIB), serait entaché d'erreurs de calcul et de manipulations de données. Ce sont trois économistes de l'université du Massachusetts qui ont découvert la fraude après avoir obtenu l'accès à la feuille de calcul Excel que les chercheurs de Harvard Carmen Reinhart et Kenneth Rogoff avaient utilisée pour bâtir leur démonstration. En cause : des erreurs de formules Excel, une exclusion arbitraire de certaines données et une pondération non conventionnelle - sans lesquelles le résultat ne serait plus du tout probant et ne plaiderait pas en faveur d'un maintien de la dette en deçà de 90 % du PIB.

Des données sur Paris et les Parisiens localisées par le biais du réseau métropolitain Revenu net annuel moyen par foyer fiscal. Année : 2009. Source : INSEE. Recherche avancée 19814 résultats * Critères applicables seulement aux activités Résultats par page 20 | 40 | 60 28 avril 2017| Date de mise à jour : 1 mai 2017 Par Frédéric Duriez | f.duriez@cursus.edu Où en est l’Open Data La seconde édition de la semaine européenne de l'open data se tenait cette année à Marseille du 25 au 28 juin 2013 (voir notre compte-rendu de la première édition qui se tenait à Nantes en mai 2012). Et l'impression d'ensemble est très différente de l'année dernière. La technique a-t-elle pris le pas ? Si la semaine était plus européenne (certainement du fait du partenariat avec le projet Homer, un projet européen qui travaille à l'harmonisation des politiques de réutilisation des données publiques), elle était aussi plus technique : la plupart des intervenants, porteurs de projets Open Data pour des collectivités publiques, étaient venus évoquer comment ils mettent en place leurs portails de données publiques. En parlant d'harmonisation, qui était le thème de la journée de conférence, l'Open Data est apparu sous un angle particulièrement austère : celui de spécialistes parlant à d'autres spécialistes. Les enjeux de l'harmonisation ?

Ouverture de l’«Observatoire de l’open data et de la concertation » - Décider ensemble Décider ensemble a ouvert un Observatoire chargé d’examiner les développements émergeants de l’open data appliqués au débat public et aux processus participatifs. Cet Observatoire a également vocation à promouvoir cette dynamique auprès des décideurs publics et porteurs de projets. Une trentaine de professionnels - représentants d’Etalab, de la Commission nationale du débat public, de collectivités territoriales, d’entreprises et d’associations - étaient présents lors de la première réunion le 23 avril 2013 pour débattre sur le thème de la gouvernance ouverte. Télécharger le communiqué de presse Une deuxième réunion a eu lieu le 3 juillet 2013, sur le thème « Porteurs de projets : quel cahier des charges pour mettre en œuvre un outil de concertation utilisant l’open data ? ».

Ressources - Comprendre et utiliser Internet Mis à jour le 15/02/16 par Jean-Christophe Olivier Vous trouverez ci dessous différents exemples de demande d’autorisations : De captation et de diffusion de l’image ou des productionsDe mise en place de site InternetD’utilisation de forum Pensez à personnaliser les documents, en effet ils ne peuvent servir que pour des cas bien précis. Open Data en France Projet de loi Numérique : soutenons les (Biens) Communs !Communiqué de Regards Citoyens, le 16 octobre 2015 En dépit de la coincidence malheureuse avec le projet de loi Valter sur les données publiques, Regards Citoyens participe comme de nombreux citoyens et organisations à la consultation du Gouvernement autour de l'avant-projet de loi sur le numérique. OpenData, OpenAccess, OpenGov, Transparence... Autant de sujets que nous essayons de défendre dans nos propositions, et que nous vous invitons à soutenir ici : Ce texte offre par ailleurs l'opportunité législative de traiter plus largement de la question des biens communs à l'heure du numérique.

L’école inversée ou comment la technologie produit sa disparition Je vais vous raconter une expérience qui pousse la logique du "massive open online course" (MOOC), ces cours en ligne ouverts et massifs, jusqu’au bout. Une expérience narrée récemment dans le New York Times par Tina Rosenberg, et qui est le point de départ d’un mouvement qui porte le joli nom d'"école inversée" ou flipped school. Tout commence il y a quelques années, à Clintondale, au nord de Detroit, dans une région loin d’être privilégiée.

Related: