background preloader

Une tablette n’a jamais révolutionné l’enseignement… pas plus qu’un TBI

Une tablette n’a jamais révolutionné l’enseignement… pas plus qu’un TBI
Après l’ordinateur, Internet, le TBI, les réseaux sociaux, etc… Va-t-on retomber encore dans le piège de l’outil qui révolutionne la pédagogie, l’enseignement voire l’apprentissage ? La réponse est OUI, malheureusement. Et c’est la tablette qui va s’y coller. Une nouvelle fois on va voir se développer les gourous de l’objet technique qui vont venir nous vendre les vertus pédagogiques de la machine. Ce sont parfois les mêmes qui à chaque nouveauté technique sont venus nous vendre la dernière coqueluche des commerciaux dont ils relaient allégrement le discours et qu’ils enrobent d’un pseudo discours pédagogique qui semble disqualifier tous les précédents, car on n’a jamais vu ça. Entre colère, dérision, ignorance, opposition, il faut réagir contre cette « nouvelle vague » qui n’est à nouveau que la répétition des précédentes (et ce n’est pas la septième, celle dont on dit qu’elle est mortelle, dangereuse, qu’elle emporte tout son passage, presque scélérate !!!). A suivre et à débattre

http://www.brunodevauchelle.com/blog/?p=1044

Related:  Les usages des TICE - Blogs et sites personnelsتعليم educationDEBAT AUTOUR DE LA PEDAGOGIE NUMERIQUE

Quatre façons de penser les TICE La lecture de nombreux articles publications et livres depuis près de 25 années sur les TIC dans l’enseignement (tous niveaux) invite à dégager une typologie des approches, des postures, des conceptions présentes dans ces textes. Au delà des querelles, je propose de distinguer quatre catégories : Approche techniqueApproche systémiqueApproche pédagogiqueApproche culturelle L’approche technique Fondée principalement sur l’informatique (mais avec les évolutions, l’audiovisuel et la télématique l’ont rejoint) cette approche vise à mettre en avant la nécessité technicienne pour penser les TICE. Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec Les universités et les technologies de l’information et de la communication : quels usages pédagogiques ? Présentation de l’étude La Conférence des recteurs et des principaux des universités du Québec (CREPUQ), par l’entremise du Sous-comité sur la pédagogie et les technologies de l’information (SCPTIC), présente les résultats d’une vaste étude réalisée en 2011 sur les usages des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans l’enseignement universitaire au Québec. Si diverses enquêtes ont été réalisées au cours des dernières années au Québec, l’étude de la CREPUQ se distingue par son ampleur, par le fait que deux populations ont été consultées simultanément, soit les étudiants et les enseignants, et par la profondeur du questionnaire utilisé. Ainsi, ce sont 15 020 étudiants et 2 640 enseignants provenant de 12 des 16 universités québécoises qui ont pris part à cette étude.

Le pédagogue et le numérique On a vu fleurir depuis plusieurs années des sites web, des blogs, des sites de curation etc… qui ont pris le partie de parler de pédagogie et de numérique. Certains vont parfois même parler de pédagogie numérique. Malheureusement on ne peut se suffire d’une appellation de pédagogie si on ne précise pas aussi ce qu’est le pédagogue. De même on ne peut parler de numérique et pédagogique si on ne travaille par l’articulation possible entre le pédagogue et le numérique. Cette approche n’exclut pas pour autant celui qui apprend, mais simplement notre propos vise à se centrer sur les personnages de pédagogues et de montrer comment le développement du numérique est une sorte de catalyseur de la pensée pédagogique.

Transformer une tablette numérique en tableau numérique interactif mobile Vous disposez des équipements suivants : ordinateur vidéoprojecteur tablette numérique réseau wifi En installant sur vos PC et tablettes les applications « Splashtop », vous transformez votre tablette numérique en un tableau numérique interactif mobile. Avec ce dispositif, c’est votre tableau numérique qui deviendra mobile dans la classe. Choisir une tablette numérique Critères de sélection pour le choix d’un modèle Décembre 2015 Plus d’une vingtaine de tablettes tactiles sont disponibles sur le marché. Pour faire un choix, il est important de lister les éléments de comparaison. Voici les critères à prendre en compte dans le cadre d’une utilisation pédagogique de ces outils numériques. Écran : appelé souvent dalle, l’écran doit offrir un niveau de contraste satisfaisant. Il est aussi le principal élément de commande de l’appareil et se doit d’être le plus réactif possible.

Veille et Analyse TICE Après près de huit mois au cours desquels les politiques, relayés par les médias et leurs usagers, ont proposé aux citoyens leur candidature, on ne peut que s’interroger sur l’effet éducatif de tout ce qui a été fait, vu, dit et montré. L’exacerbation des passions peut parfois amener à des dérapages, des glissements éthiques et autres, mais il semble que désormais, à l’instar d’autres pays, nous ayons largement dépassé des limites que le simple sens de l’autre, du bien commun bref d’un peu d’humanité sont en mesure de nous proposer chaque jour. A moins que je ne sache pas ce qu’est la politique (ce que certains ont déclaré lors de telles critiques), en tout cas, en tant qu’éducateur, je ne vois pas qu’on puisse laisser autant de faits dans le silence, l’acceptation simple, bref le déni… Le mensonge, la calomnie, l’injure, l’information fabriquée transformée modifiée etc.… autant de faits que nous avons pu observer, tous, enfants, jeunes y compris. A suivre et à débattre BD

Différencier avec le numérique ? La différenciation est à la mode ? Le numérique est-il la nouvelle clé pour faire avancer le système éducatif sur de nouveaux chemins éducatifs qui prennent davantage en compte les personnes ? Les scientifiques qui se penchent sur la sociologie de l'école montrent pourtant que c'est d'abord l'individualisme qui émerge avant le souci de la différenciation. A l'instar de Robert Ballion qui dès les années 1980 le mettait en évidence (stock 1990), les consommateurs d'école sont devenus de plus en plus nombreux. Plusieurs chercheurs ont mis en évidence le fait qu'à la persistance des inégalités de trajectoire scolaire s'ajoutait désormais un individualisme de compétition, de concurrence.

Tablette Tactile : Un Cahier de Vie Numérique à l'école maternelle Un Cahier de Vie Numérique à l’école maternelle L’utilisation du cahier de vie de classe papier est une pratique très courante à l’école maternelle. Ce cahier « papier » permet avant tout de constituer une base de données des activités de la classe. Tablettes tactiles et enseignement : La tâche complexe abordée avec une tablette, pas si complexe… Suite de notre série initiée avec Sébastien Verbert et Tablette-Store.com sur une expérimentation détaillée sur les tablettes tactiles en classe. Cinquième épisode : la réalisation d’une tâche complexe avec une tablette, comparée à une même tâche sans tablette. Je continue mes investigations de recherche dans l’intérêt d’introduire des tablettes tactiles dans nos enseignements…Dans cet article je m’attaque à la tâche complexe au sein du socle commun. Vaste programme ! J’ai été doté de 6 tablettes supplémentaires (ipad2) , qui se rajoutent aux 3 tablettes que je possédais. Armé de 9 tablettes tactiles, je suis parti à l’assaut de la tâche complexe en Sciences de la Vie et de la Terre au sein du socle commun.

Blog de M@rcel : des technologies et des pédagogies qui travaillent ensemble Dans ce Blog, j’ai plusieurs fois documenté la « méthode » des Classes inversées. On y trouvera aussi un essai sur le rapport entre le Tsunami des MOOCs et les « renversements » proposés par les Classes inversées . Dans ce nouvel essai, j’essaierai de répondre à celles et ceux qui nous disent régulièrement « Mais, les classes inversées, ça existe depuis longtemps … ». Ma réponse est : Oui, sans aucun doute. Comme je le raconte, j’ai eu en 1972 lors de ma première année à l’université, un enseignant qui nous faisait lire un chapitre de son livre avant le cours pour disposer de ce temps de présence pour répondre à des questions, donner des exemples, proposer des applications … Bref, nous en avons eu des enseignants qui nous demandaient de lire un texte, un chapitre, actuellement de regarder une vidéo … avant le cours.

Élèves à risque : un guide de prévention pour le primaire Quoi de neuf? Élèves à risque : un guide de prévention pour le primaire Publié le 17 novembre 2010 par Véronique D'Amours À la suite du succès emporté par le Guide de prévention du décrochage scolaire, le Centre de transfert pour la réussite éducative du Québec (CTREQ) a lancé dernièrement le Guide de prévention pour les élèves à risque au primaire. Ce guide, écrit par Pierre Potvin et Jean-René Lapointe de l’Université du Québec à Trois-Rivières, se veut un outil efficace d’information, de prévention et d’intervention pratique. Il est destiné principalement aux enseignants et aux autres intervenants qui agissent directement auprès des élèves du primaire susceptibles d’éprouver des difficultés d’ordre scolaire et de développer des facteurs de risque pouvant mener vers le décrochage au secondaire.

Non, le savoir n’est pas sur internet De plus, je ne suis pas certain que tous les gens qui emploient ce mot lui donnent le même sens, mais ce que je sais assurément c’est que le savoir ne se trouve pas dans nos ordinateurs. Si c’était le cas, pourquoi le savoir aurait-il attendu internet pour s’y réfugier ? Il serait resté assoupi pendant 5000 ans et se serait précipité dans la mémoire de nos ordinateurs ? Et si l’on admet que le savoir est partout sur internet, n’était-il pas déjà dans nos bibliothèques ? N’y trouve-t-on pas tout ce que l’on peut chercher à savoir ? D’ailleurs le savoir ne serait-il pas même dans la nature ?

Tablettes numériques et histoire de l'art en classe de 3ème8 - [Collège de Sèvres] A nouvelle épreuve, nouvel outil ! La classe de 3ème8 s’est lancée dans la préparation de l’épreuve d’histoire de l’art avec les tablettes numériques Ipad. La première séance a consisté en une formation rapide de l’outil par Monsieur Dubois. Dès la seconde séance, les élèves ont navigué dans l’application « Google Art Project » afin de sélectionner un tableau puis de le commenter à l’aide d’un questionnaire préparé par leur professeur de français.

Related: