background preloader

Les meilleurs cours et tutoriels pour apprendre le JavaScript

Les meilleurs cours et tutoriels pour apprendre le JavaScript
Related:  Cours et Tutoriels sur le JavaScript

Cours de HTML Pourquoi utiliser du JavaScript ? Du fait de la faible interactivité des pages HTML avec l'utilisateur, il a été intégré aux pages web le langage JavaScript (dérivé du langage de programmation Java). Ce langage permet d'intégrer de vrai petites applications, de faire des jeux... On ne s'intéressera ici qu'à des actions beaucoups plus simples mais tout aussi utiles. Les bases Le JavaScript est un langage interprété par le navigateur de l'internaute, il est intégré directement dans les pages HTML comme le sont lesfeuilles de style. Afficher la date et l'heure On souhaite afficher sur notre page la date du jour et l'heure. On a donc une variable today qui est un objet instance de la classe Date. Notre objet today possède les méthodes suivantes : getDate(), getMonth(), getYear(), getHours(), getMinutes() qui retournent respectivement le jour, le mois (moins un), l'année, l'heure et les minutes actuelles. Rollover Contrôle des champs d'un formulaire Faire apparaître une popup

2 ans de datajournalisme vus par le Guardian Premier média au monde à se mettre au data journalisme, le quotidien britannique The Guardian revient sur ses deux ans d’expérience et les leçons à en tirer. Tous les liens de l’article sont en anglais. Voilà une information intéressante : le data journalisme a désormais gagné ses lettres de noblesse. Il y a deux ans, quand nous avons lancé le Datablog, tout ça était nouveau. Entre-temps, chaque jour amène de nouveaux journalistes toujours plus innovants dans ce domaine. Voilà quelques pistes issues de mes récentes conférences. 1. Le data journalisme existe depuis que des données existent, au moins depuis les fameux schémas et reportages de Florence Nightingale sur les conditions de vie des soldats britanniques en 1858. La grosse différence avec cette époque ? 2. Maintenant que les statistiques ont été démocratisées, elles ne sont plus l’apanage de quelques-uns mais de toute personne ayant un tableur sur son ordinateur portable, fixe ou même sur son mobile ou sa tablette. 3. Parfois. 4.

Tutoriel JavaScript de base 1 Introduction Ce tutoriel présente un survol des caractéristiques principales du langage JavaScript relatives à l’utilisation « côté client », c’est-à-dire l’utilisation la plus fréquente dans des pages/applications web à l’intérieur d’un navigateur. 1.1 Rappel de la structure d'une page web Avant d'aborder JavaScript, il est utile de rappeler la structure d'une page web qui se compose généralement de trois éléments : HTML : cet élément détermine le contenu de la page, c'est-à-dire les éléments textuels et graphiques affichés à l'écran. CSS : cet élément détermine la mise en page, la manière de présenter les éléments HTML de la page. 1.2 Présentation de JavaScript JavaScript est un langage de scripting qui a vécu plusieurs évolutions dans le temps, ce qui complique en quelque sorte son apprentissage parce que le code et les tutoriels présents dans le web varient fortement en fonction de leur date. 1.3 Outils pour le développement et le débug Un navigateur web Un éditeur de texte var x; Donne:

Développement Web : 'Zone Grand Débutant' IV-A. Introduction▲ Les trois notions fondamentales : Le fichier est au format JavaScript ; Le document (ou programme) est à destination de l'internaute ; L'outil est un navigateur Web. Le code JavaScript est interprété par le navigateur Web (s'il n'est pas trop préhistorique et si sa configuration ne l'a pas désactivé). Je viens déjà de vous présenter un inconvénient de JS : il peut être désactivé. Incruster du code JS dans une page Web permet à la page de réagir aux actions de l'internaute, par exemple "la souris survole tel bouton" ou encore "le formulaire vient d'être envoyé". ActionScript 3, la dernière version du langage de script pour Flash, utilise une syntaxe quasiment identique à celle de JavaScript. IV-B. Pour développer en JavaScript, il est recommandé d'avoir un éditeur de code plus puissant que ceux recommandés au début de cet article (avoir la documentation du langage à portée de main commence à devenir une condition importante). IV-C. Sélectionnez IV-D. IV-D-1. IV-D-2.

Mots réservés Introduction Cet annexe présente les mots réservés. Les mots réservés ne doivent pas être utilisés en tant que noms de variables, de fonctions, de méthodes ou d'identifiants d'objets parce-que ECMAScript spécifie une utilité spéciale pour eux. Mots actuellement réservés Voici la liste des mots réservés actuellement utilisés en JavaScript : Mots réservés dans le futur Les mots suivants sont de futurs mots-clés réservés par la spécification ECMAScript. Note: En commençant avec Javascript 1.9 (Firefox 5), ces derniers seront réservés même lorsque vous n'êtes pas en mode strict.Note: La version de JavaScript ci-dessus n'est pas officielle. class enum export extends import super Les mots suivants sont de futurs mots-clés réservés par la spécification ECMAScript lorsqu'ils se situent dans de code en mode strict, excepté lorsque let et yield ont leurs fonctions traditionnelles dans le code compilé comme JavaScript 1.7 ou plus: implements interface let package private protected public static yield

Le HTML - Tutoriel HTML & CSS Structure en balises HTML signifie HyperText Markup Language. En clair, c'est un langage (format de fichier) qui permet d'écrire des pages internet, et cela au moyen de balises (Markup, en anglais). Qu'est-ce qu'une balise ? Les balises peuvent s'imbriquer les unes dans les autres pour former une hiérarchie. En HTML il existe deux sortes de balises : Les blocs : On passe à la ligne avant et après le bloc. Voici un schéma récapitulatif de la différenciation des balises dites "bloc" et "en ligne". La distinction entre ces deux types de balises est primordiale : il est impossible d'imbriquer une balise de type bloc à l'intérieur d'une balise en ligne, alors que l'inverse est possible. Une autre règle essentielle en HTML est que le nombre d'espacements consécutifs (espaces, tabulations, ou même retours à la ligne) que vous mettez dans votre fichier source importe peu. Voyons maintenant les balises HTML existantes. Styler la page La page Dans notre entête, se trouvent des métadonnées. <! Bien.

Le Jardin de JavaScript Bien que JavaScript utilise une syntaxe avec accolades pour les blocs, il ne crée pas de portée "scope" de bloc; par conséquent, la seule portée du langage est la portée de fonction. function test() { // une portée "scope" for(var i = 0; i < 10; i++) { // pas une portée // count } console.log(i); // 10} Il n'existe pas d'espaces de noms "namespaces" en JavaScript, ce qui signifie que tout est défini dans un espace de noms commun partagé par tous. Chaque fois qu'une variable est référencée, JavaScript va traverser vers le haut toutes les portées jusqu'à ce qu'il la trouve. S'il atteint la portée globale sans avoir trouvé le nom demandé, il va générer une erreur de référence ReferenceError. Le fléau des variables globales // script Afoo = '42'; // script Bvar foo = '42' Les deux scripts ci-dessus n'ont pas le même effet. Ne pas utiliser var peut avoir des répercussions majeures. // portée globalevar foo = 42;function test() { // portée locale foo = 21;}test();foo; // 21 Variables locales test();

Feuilles de style en cascade Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir CSS. Les feuilles de style en cascade[1], généralement appelées CSS de l'anglais Cascading Style Sheets, forment un langage informatique qui décrit la présentation des documents HTML et XML. Les standards définissant CSS sont publiés par le World Wide Web Consortium (W3C). Introduit au milieu des années 1990, CSS devient couramment utilisé dans la conception de sites web et bien pris en charge par les navigateurs web dans les années 2000. Histoire de CSS[modifier | modifier le code] Un concept parmi d'autres, présent dès l'origine du web[modifier | modifier le code] Le concept de feuille de style est présent dès l'origine du World Wide Web : le premier navigateur web (« WorldWideWeb », renommé par la suite « Nexus ») permet de mettre en forme les documents à l'aide de ce qui serait aujourd'hui considéré comme une « feuille de style utilisateur »[2]. Les premiers développements[modifier | modifier le code]

Thinkster JavaScript Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le langage a été créé en 1995 par Brendan Eich (Brendan Eich étant membre du conseil d'administration de la fondation Mozilla) pour le compte de Netscape Communications Corporation. Le langage, actuellement à la version 1.8.2, est une implémentation de la 3e version de la norme ECMA-262 qui intègre également des éléments inspirés du langage Python. La version 1.8.5 du langage est prévue pour intégrer la 5e version du standard ECMA[3]. Histoire[modifier | modifier le code] LiveScript et Mosaic Communications Corporation[modifier | modifier le code] Brendan Eich a initialement développé un langage de script côté serveur, appelé LiveScript, pour renforcer l'offre commerciale de serveur HTTP de Mosaic Communications Corporation. Netscape et ECMAScript[modifier | modifier le code] En , Sun et Netscape annoncent[5] la sortie de JavaScript. Netscape soumet alors JavaScript à Ecma International pour standardisation. La syntaxe Liste plus complète

JavaScript is Sexy | Learn modern web application development with JavaScript Langage de programmation dynamique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article traite d'une classe des langages de programmation. Pour la méthode consistant en la réduction du temps d'exécution d'un algorithme, voir programmation dynamique On utilise le terme langage de programmation dynamique en informatique pour décrire une classe de langages de haut niveau qui exécutent au moment du runtime des actions que d'autres langages ne peuvent exécuter que durant la compilation. Ces actions peuvent inclure des extensions du programme, en ajoutant du code nouveau, en étendant les objets et en modifiant le système de types, cela pendant l'exécution du programme. Les concepts de langages dynamiques et de typage dynamique ne sont pas des concepts identiques, et un langage dynamique n'est pas nécessairement typé dynamiquement bien que la plupart des langages dynamiques le soient. Limitations et ambigüité de la définition[modifier | modifier le code] Implantation[modifier | modifier le code] Langage de script

Related: