background preloader

La relativité générale et la courbure de l'espace-temps - Astronomie & Astrophysique

La relativité générale et la courbure de l'espace-temps - Astronomie & Astrophysique
En développant ses idées sur les conséquences du principe d’équivalence, Einstein aboutit à une nouvelle vision de la gravitation qui devait remplacer celle d’Isaac Newton : la relativité générale. L’aspect le plus important de cette théorie est la disparition du concept de force de gravitation. La courbure de l’espace-temps Pour Einstein, le mouvement d’un corps n’est pas déterminé par des forces, mais par la configuration de l’espace-temps. Par exemple, d’après Newton la Terre tourne autour du Soleil car celui-ci exerce une force gravitationnelle sur notre planète. Pour Einstein, c’est une perturbation de l’espace-temps introduite par la masse du Soleil qui est à l’origine du mouvement de la Terre. Pour mieux comprendre cette idée, faisons appel à une analogie à deux dimensions. Que se passe-t-il lorsqu’un corps plus petit passe à proximité de l’étoile ? L’espace comme tissu élastique. La relativité générale

http://www.astronomes.com/la-fin-des-etoiles-massives/relativite-generale/

Related:  G8tpelol

Une naine blanche - Astronomie & Astrophysique Accueil » Le Soleil et les étoiles » Une naine blanche Voyons comment le principe d’incertitude intervient dans l’évolution stellaire. Le noyau de l’étoile en fin de vie vient de s’éteindre et est essentiellement formé de carbone et d’oxygène. Du fait qu’il ne se produit plus de réactions nucléaires, la pression interne qui stabilisait jusque là l’étoile perd en puissance et n’est plus en mesure d’accomplir sa tâche.

Résultats Google Recherche d'images correspondant à images Site Web pour cette image Exoplanètes Rayon de Schwarzschild Rs = 2GM/c² Rs = 2960 m = 2,96 km. Si on condensait le soleil dans un rayon de 2,96 km, on obtiendrait un trou noir. exoplanètes R Ferlet SAF  8 oct 2014 Mise à jour 15 Octobre 2014 Par Roger FERLET Astrophysicien à l’IAP. À l’AgroParisTech 16 rue C Bernard Paris 5. Le Mercredi 8 Octobre 2014 à 19H00 Amphi Tisserand Stephen Hawking pense que les trous noirs peuvent mener à des univers parallèles Selon une nouvelle théorie développée par Stephen Hawking, il serait possible de s’échapper d’un trou noir. Mais pas de revenir dans notre monde. "Si vous sentez que vous êtes dans un trou noir, n’abandonnez pas. Il y a une sortie". C’est le conseil qu’a donné Stephen Hawking lors d’une conférence à l’université de Stockholm mardi. C’est aussi un résumé de la nouvelle théorie qu’il a développée.

Méthode du transit planétaire La méthode du transit planétaire est l'une des principales méthodes en exobiologie et astronomie pour la détection des exoplanètes. On l'utilise en particulier pour découvrir des superterres. Elle est souvent complétée par des mesures avec la méthode de vitesses radiales quand on veut être sûr d'une découverte et obtenir la masse et la densité d'une exoplanète. Une vidéo sur les exoplanètes. © Esa/Cnes/CNRS, lycintersgel, Youtube Principe de la méthode du transit planétaire La méthode du transit planétaire est une méthode photométrique. TPE 8 : Rédiger l'introduction - Lycée Alain - Le Vésinet Ne rédiger l’introduction du TPE qu’après avoir fait le plan détaillé. C’est le seul moyen de garantir une cohérence à l’ensemble du travail. Employer des tournures impersonnelles. Une introduction est une sorte d’« entonnoir » : on part du général pour arriver au particulier.

Comment détecter une Exoplanète ? Pendant longtemps, l’existence de planètes extrasolaire n’a pu être prouvée par l’observation car elles étaient trop loin de notre Terre ce qui les rendait impossible à observer. De plus, leur faible luminosité les rendait d’autant plus difficile à détecter. Ce n’est que dans les années 1990 que l’Homme détecte les premières exoplanètes de manière indirecte puis en 2008 de manière directe. Theorie des univers paralleles Elle fut publiée par Einstein en 1905.Voici quelques aspects de cette théorie à retenir: Tout d'abord, elle repose sur une analyse critique des notions d'espace et de temps , rendue nécessaire par la contradiction de la mécanique classique et de l'électromagnétisme. Einstein remit en cause les notions de temps absolu et d'espace universel et en particulier la notion de simultanéité de deux évènements se produisants en des lieux différents: En clair, cela signifie que deux évènements pourront être simultanés pour un observateur placé dans un repère R sans l'être pour un observateur placé dans un repère R' en mouvement par rapport à R De toute cette théorie, Einstein propose en 1905 les postulats de la relativité restreinte.Il y a quelques postulats qu'il est important de retenir: Rien ne se déplace plus vite que la vitesse de la lumière et seuls les photons ou d'autres particules sans masses intrinsèques peuvent l'atteindre. non-existence du repos absolu dans l'Univers.

Méthode des vitesses radiales La méthode des vitesses radiales est l'une des principales méthodes utilisées en exobiologie et astronomie pour détecter des exoplanètes. On s'en sert souvent au sol pour vérifier et compléter une découverte d'exoplanète faite dans l'espace par des satellites comme Kepler et Corot qui eux utilisent la méthode du transit planétaire. Une vidéo sur les exoplanètes. © Esa/Cnes/CNRS, lycintersgel, Youtube Pour comprendre le principe de la méthode des vitesses radiales, prenons le cas le plus simple. Considérons donc un système formé d'une seule planète en orbite circulaire autour de son étoile et vue par un observateur dans le plan de son orbite. C'est-à-dire que l'angle i que fait la normale au plan de l'orbite avec la ligne de visée vaut 90°.

Singularité - Les Trous Noirs Illustration 14: Schéma d’un trou noir de Schwarzschild La création du trou noir, est causé par un effondrement d’une étoile morte sur elle-même jusqu'à n'être plus qu’un seul point, puis en théorie ce point va tendre vers un volume nul mais une densité infinie. on appelle ce point la singularité. Cette énorme densité concentrée dans un volume quasi-nul a pour conséquence de ne plus pouvoir utiliser la relativité générale pour démontrer ce phénomène car la courbure de l’espace-temps va tendre vers l’infini (ill. 14). Au centre d’un trou noir se situe une région dans laquelle le champ gravitationnel et les distorsions de l’espace (on parle plutôt de courbure de l’espace) deviennent infinis.

Méthodes de détection des planètes extrasolaires (ou exoplanètes) Parmi les méthodes les plus pratiquées actuellement, on trouve : La détection photométrique Si, pendant sa révolution autour de son étoile, une planète s’interpose entre celle-ci et un observateur, la lumière qu’il reçoit va décroître. La variation de luminosité est cependant faible : 1 % pour une planète semblable à Jupiter, 1/100 000e pour une planète tellurique.

Related: