background preloader

Chronologie de la première Guerre mondiale

Chronologie de la première Guerre mondiale
Avant 1914 1907 31 août Signature de la Triple Entente entre la Grande-Bretagne, la Russie et la France. 1908 24 janvier Jean Jaurès demande à la Chambre le retrait des troupes françaises du Maroc. 1908 8 mai Le général Lyautey est nommé haut-commissaire du gouvernement du Maroc. 1908 1 septembre L’Allemagne demande aux signataires de l’Algésias la reconnaissance du nouveau sultan du Maroc. 1908 25 septembre Incident franco-allemand des déserteurs de Casablanca. 1909 9 février Accord franco-allemand sur le Maroc. 1911 1 juillet Coup d’Agadir des Allemands contre les Français. 1911 4 novembre L’Allemagne reconnaît le protectorat français sur le Maroc en contrepartie du bassin de la Sangha (Congo). 1912 30 mars Traité de Fès instaurant un protectorat français sur le Maroc. 1912 15 juillet Protocole militaire franco-russe. 1913 3 avril Incidents franco-allemands à Lunéville. 1913 13 avril Incidents franco-allemands à Nancy. Après 1920 Quelques grandes batailles Related:  World War 1914-1918

Première guerre mondiale Chronologie de la Première Guerre mondiale Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Année 1914 [ modifier ] Juin [ modifier ] 28 juin : Assassinat à Sarajevo de l'archiduc autrichien François-Ferdinand Juillet [ modifier ] 28 juillet : L' Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Serbie ; bombardement de Belgrade . 29 juillet : Le bureau de l' Internationale socialiste se réunit à Bruxelles pour définir sa position face à la crise. 30 juillet : Mobilisation générale en Russie . Août [ modifier ] Août , Pologne : Le socialiste Józef Piłsudski organise et prend la tête des légions de volontaires polonais qui combattront aux côtés des Austro-hongrois . Septembre [ modifier ] Septembre : Les sous-marins allemands ( U-Boot ) font de grands ravages au sein des navires de la flotte alliée. 3 septembre : Offensive russe en Galicie orientale : prise de Lvov (Galicie autrichienne). 3 septembre : Von Kluck passe la Marne à Château-Thierry avec son aile gauche. Octobre [ modifier ] Novembre [ modifier ] Décembre [ modifier ] Janvier [ modifier ]

Histoire et mémoire des deux guerres mondiales - Enseigner la première guerre mondiale - Les États-Unis et la 1ère guerre mondiale par Jean-Pierre Husson Le conflit, né des tensions entre nationalités dans les Balkans et déclenché par l'assassinat du prince héritier d'Autriche-Hongrie à Sarajevo en juin 1914, a rapidement embrasé l'Europe par le jeu des alliances entre puissances européennes. Dès 1914, il a aussi touché d'autres continents, en particulier par l'implication des empires coloniaux d'Afrique et d'Asie. Mais c'est surtout à partir de 1917, avec l'entrée en guerre des États-Unis aux côtés des pays de l'Entente que la guerre devient vraiment mondiale. Quand et pourquoi les États-Unis sont-ils entrés en guerre ? Quel a été l'impact de leur participation sur l'issue du conflit et sur leur montée en puissance dans le monde ? 1/ De l'isolationnisme à la neutralité Dès le début de la guerre, en août 1914, malgré les relations étroites qui liaient son pays au Royaume-Uni, membre de l'Entente, le président des États-Unis, le démocrate Wilson, a proclamé la neutralité américaine. 2. 3/ Les raisons de l'entrée en guerre

PREMIÈRE GUERRE MONDIALE, en bref Écrit par : Marc FERRO La guerre « patriotique », ainsi pourrait-on qualifier le premier conflit mondial. Que l'on jette, en effet, un regard sur l'histoire proche ou lointaine, et il apparaît que chacune des grandes guerres que l'Occident a connues a été peu ou prou mâtinée de guerre civile : ce qui est clair pour 1939-1945 l'est également pour l'époque de la Révolutio… Lire la suite PREMIÈRE GUERRE MONDIALE - (repères chronologiques) Écrit par : Sylvain VENAYRE À Sarajevo, assassinat de l'archiduc d'Autriche François-Ferdinand par Gavrilo Princip. GUERRE MONDIALE (PREMIÈRE) - Mémoires et débats Écrit par : André LOEZ La Grande Guerre s'est déroulée il y a près de cent ans, et tous ses acteurs ont désormais disparu. 1917 Metz 2012 (exposition) Écrit par : Jean-David JUMEAU-LAFOND … du 26 mai au 24 septembre 2012, affirme haut et fort le primat de la « date », choisie et assumée. Écrit par : Anne-Marie AUTISSIER, Odile DANIEL, Christian GUT ALBERT Ier (1875-1934) roi des Belges (1909-1934)

La Grande Guerre 14-18, chronologie La Grande Guerre Les députés « protestataires » d'Alsace-Lorraine La loi des Trois ans (7 août 1913) Les députés tués à l'ennemi au cours de leur mandat Les comités secrets de la Chambre des députés Marcel Gromaire, La Guerre, 1925, huile sur toile © Musée d'art moderne de la Ville de Paris / Roger-Viollet Cliquer sur l'image Chronologie 28 juin L'archiduc François-Ferdinand et son épouse sortant de l'hôtel de ville de Sarajevo quelques instants avant leur assassinat Cliquer sur la photo L'archiduc François-Ferdinand, héritier au trône d'Autriche-Hongrie et son épouse, la duchesse de Hohenberg, sont assassinés à Sarajevo (Bosnie-Herzégovine) par Gavrilo Princip, jeune nationaliste serbe de Bosnie. 21 - 23 juillet Entretiens franco-russes en Russie. 23 juillet L'ultimatum de l'Autriche-Hongrie est remis à la Serbie. 28 juillet L'Autriche-Hongrie déclare la guerre à la Serbie. 30 juillet Le tsar signe l'ordre de mobilisation générale de la Russie. 31 juillet Cliquer sur chaque photo 1er août 2 août 3 août 4 août

Première Guerre mondiale La première base présente plus de 1,4 million de fiches individuelles numérisées de militaires décédés au cours de la Grande Guerre et ayant obtenu pour la plupart la mention "Mort pour la France". La deuxième recense les fusillés en vertu d’une décision de la justice militaire et les exécutés sommaires au cours du conflit. La troisième comprend quelque 74 000 fiches individuelles numérisées de soldats ayant appartenu à l’aéronautique militaire. La quatrième base présente les images numérisées des journaux des marches et opérations, des carnets de comptabilité en campagne, des journaux de bord, etc. de toutes les unités militaires engagées durant la Première Guerre mondiale. Les 5e et 6e fonds sont accessibles sous forme là encore numérisée, la collection des historiques régimentaires de ces unités, ainsi que les 107 volumes des Armées françaises dans la Grande Guerre (AFGG). Enfin, le dernier ensemble est relatif à Georges Clemenceau, ministre de la Guerre et président du Conseil.

L'assassinat de Jean Jaurès, par Henri Guilbeaux La guerre tant redoutée, mais à laquelle personne presque n’osait croire, montra tout d’un coup son visage hideux. Les derniers jours de juillet étaient sinistres. À chaque heure parvenaient des informations peu rassurantes, en dépit de leur ton optimiste. Les clameurs des vendeurs d’éditions spéciales des journaux faisaient rebondir l’inquiétude accumulée. L’homme de la rue passait calme en apparence, mais rongé d’anxiété. Le tumulte augmenta encore lorsque parut le décret de mobilisation générale affiché simultanément partout. Et le soir du 31 juillet, sur les dix heures, on entendit tout d’un coup une sinistre et rauque clameur unanime: Édition spéciale! Je n’avais pas pour Jean Jaurès le culte des militants socialistes, Jaurès avait imprimé au Parti Socialiste et à l’Internationale une direction opportuniste. Devant un parti opportuniste, désemparé, prêt à la trahison, le gouvernement fit preuve d’une grande adresse. Voir aussi sur ce site:

La Première Guerre mondiale | La Société historique de Saint-Boniface Introduction Tous les peuples et toutes les nations ont connu, durant leur histoire, des conflits et des guerres. Les temps modernes n’échappent malheureusement pas à ce fléau. Cette guerre s’est démarquée des guerres antérieures par deux phénomènes nouveaux. Causes de la guerre La France et le Royaume-Uni jouissent d'une certaine supériorité politique en Europe au début du 20e siècle. Déclenchement de la guerre Un incident fâcheux met le feu au poudrier. L’Autriche, fort de l'appui des Allemands, attaque donc la Serbie. Le champ de bataille Dès les premiers jours de conflits, les dirigeants mettent en place des stratégies militaires anciennes et périmées de la fin du 19e siècle. Les commandants alliés sont persuadés que le succès tient à une simple question d’endurance. La fin de la guerre La fin des hostilités survient le 11 novembre 1918 à 11 heures avec l’armistice signé avec l’Allemagne dans la forêt de Compiègne. Le jour du Souvenir

La Première Guerre mondiale 1914-1918 Le 3 août 1914, la France se trouve en guerre pour la première fois depuis 1870. L'attentat de Sarajevo, le jeu des alliances, les mécanismes militaires sont à l'origine d'un conflit qui oppose les puissances centrales (Allemagne, Autriche-Hongrie) à la Russie, à la Grande-Bretagne et à la France. La mobilisation s'effectue en France dans l'enthousiasme. La réplique à l'attaque allemande, l'espoir de recouvrer l'Alsace-Lorraine sont à l'origine d'un extraordinaire élan patriotique qui n'épargne pas les socialistes, malgré l'assassinat de Jaurès. Avec 80 divisions contre 100 pour l'Allemagne, la France dispose d'une armée ardente, bien encadrée, dotée d'un bon armement d'infanterie et d'un excellent canon, le 75. En revanche, les premières rencontres souligneront les défauts des tenues trop voyantes, le manque d'artillerie lourde et les inconvénients d'une doctrine qui néglige la puissance de feu. Guerre d'usure Apparition des premiers chars anglais L'armée française en "convalescence"

1914-1918 : Chronologie 28 juin : assassinat de l’archiduc François-Ferdinand, héritier du trône d’Autriche-Hongrie. L’attentat, perpétré à Sarajevo par de jeunes nationalistes serbes, s’inscrit dans le contexte politique très tendu des Balkans. Les peuples slaves, soutenus par la Russie, s’opposent à la domination austro-hongroise. En représailles à ce meurtre, Vienne adresse un ultimatum à la Serbie le 23 juillet et lui déclare la guerre le 28. 3 août : l’Allemagne déclare la guerre à la France. En quelques jours, le jeu des alliances plonge presque toute l’Europe dans la guerre. Les forces en présence La Triple Alliance est conclue en 1882 entre l’Allemagne, l’Autriche-Hongrie et l’Italie. 1914 : l'Empire Ottoman1915 : la Bulgarie La Triple Entente se construit entre 1893 et 1907 et réunit la France, la Russie et l’Angleterre. 1914 : Serbie, Belgique et JaponItalieRoumanie et PortugalGrèce et États-Unis 6-13 septembre : la bataille de la Marne 2 avril : entrée en guerre des Etats-Unis

Guerre de tranchées Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Deux cadavres de soldats allemands gisant dans une tranchée, peints par William Orpen en 1917 La guerre de tranchées est une forme de guerre où les combattants s'abritent dans des lignes fortifiées, largement constituées de tranchées dans lesquelles les soldats sont relativement protégés des armes légères et de l'artillerie. C'est devenu une expression familière pour désigner la guerre de position, une paralysie du conflit et l'épuisement progressif des forces opposées. La guerre de tranchées fut provoquée par une révolution dans la puissance de feu qui ne fut pas suivie d'avancées similaires dans la mobilité des troupes. Vue d'ensemble[modifier | modifier le code] Mise en œuvre durant la Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code] Bien que la technologie ait radicalement changé la nature de la guerre en 1914, les armées n'avaient pas anticipé les conséquences de ce changement. Tranchée française dans le nord-est de la France

Histoire des arts: Otto Dix, L'art et la guerre (la 1ère guerre mondiale Die Skatspieler/Kartenspielende Kriegskrüpple (Les Joueurs de skat/Invalides de guerre jouant au skat) par Otto Dix, 1920 110×87 cm. Collages Télécharger Note Book Pour télécharger le cours en version Smart Note Book, cliquez sur l'image Présentation de l'auteur Otto Dix est un peintre allemand du XXe. Dix s’est engagé en 1914 dans une compagnie de mitrailleurs. « Il fallait que je vive ça. Mouvements de pensée Il est inspiré par le futurisme et l’expressionnisme, deux mouvements artistiques. Un tableau expressionniste: Le cri de Munch Le cri, Edvard Munch Description de l'oeuvre - Les personnages Trois personnages sont assis autour d’une table, jouant au skat, un jeu de cartes allemand. Deux d’entre eux ont de fausses machoires en métal (dont l'une porte l'inscription "Prothese Marke: Dix, ce qui peut signifier qu'Otto Dix s'identifie au personnage), l’un n’a plus d’oeil et son visage est déformé du fait qu’il lui manque un bout de chair. On perçoit nettement des décorations (femme nue ?)

Related: