background preloader

Laissez moi vivre à poil sur mon île !

Laissez moi vivre à poil sur mon île !
A 76 ans, Masafumi Nagasaki n'a plus peur de rien: la violence des typhons et les morsures d'insectes ne sont rien en comparaison avec la vie en société. Du coup, ce Japonais préfère vivre seul sur sa petite île, aussi inhospitalière soit elle. Depuis vingt ans, Masafumi ne veut plus entendre parler de la race humaine, raison pour laquelle il s'est installé sur la petite île japonaise de Sotobanari, située à seulement un kilomètre du rivage, mais où les courants sont si dangereux que les pêcheurs locaux n'osent pas s'y aventurer. Sur l'île, la vie n'a rien de tendre. Sur son petit bout de terre, il peut se promener nu comme un ver et faire ce qui lui plaît. "Je ne fais pas ce que la société me dit de faire, je préfère suivre les lois de la nature. Masafumi se lave à l'eau de pluie et préfère ne pas porter de vêtement sur son île. Related:  Nous sommes ici pour nous éveiller

Les seigneurs des anneaux Les cétacés, et surtout les dauphins, sont très habiles à fabriquer des ronds dans l'eau, avec lesquels ils s'amusent .. Les baleines aussi en font, des ronds, des gros! YURTAO, la voie de la yourte. L’homme qui a fait renaître une forêt…. Un grand bol d’air pur, et beaucoup d’espoir avec cet article qui montre qu’avec de la volonté tout est possible!.. Le célèbre photographe Sebastião Salgado a présenté lors du Monaco Press Club le 13 mars dernier son pari fou : redonner vie à une forêt tropicale au Brésil épuisée par des années d’exploitation en plantant près de 2 millions d’arbres.Sur le papier, le projet aurait pu paraître totalement irréalisable : faire renaître de ses cendres une forêt totalement dévastée et épuisée par des années de surexploitation. C’est pourtant le pari qu’ont réussi à relever l’éminent photographe brésilien Sebastião Salgado et sa femme Leila.C’est en 1997 que l’aventure commence. La ferme familiale de Sebastião Salgado en 2008« Miracle de la vie »Le plus étonnant est que dans cette nouvelle forêt créée de toutes pièces, tout un écosystème s’est naturellement reformé.

Grèce : l'autogestion en pratique, après un hôpital, un journal Les travailleurs d’Eleftherotypia sont de retour avec leur propre journal ! Ça y est ! C’est fait! Les travailleurs d’Eleftherotypia, un des plus grands et plus prestigieux quotidiens grecs, vont de l’avant dans la grande entreprise de l’édition de leur propre journal, “Les Travailleurs à Eleftherotypia” ! Depuis le mercredi 15 février, les kiosques dans tout le pays affichent à côté des journaux habituels un journal de plus, écrit par ses propres salariés. Les 800 travailleurs et travailleuses à l’entreprise X. Les travailleurs d’Eleftherotypia, voyant que le patron demande l’application de l’article 99 du code des mises en faillite, en vue de se protéger de ses créanciers, en réalité ses salariés auxquels il doit un total d’environ 7 millions d’euros en salaires impayés (!) L'affichette annonçant la sortie du journal chez les marchands de journaux : "Les travailleurs d'Eleftherotypia sont de retour - Le journal des rédacteurs est ici ! Le cas d’Eleftherotypia n’est pas unique.

Média et propagande: La guerre de l’information et la révolution de la connaissance alternative par l’internet “De nos jours, la propagande intervient nécessairement dans tout ce qui a un peu d’importance sur le plan social, que ce soit dans le domaine de la politique ou de la finance, de l’industrie, de l’agriculture, de la charité ou de l’enseignement. La propagande est l’organe exécutif du gouvernement de l’ombre.” (Edward Bernays, 1928) La révolution des médias alternatifs, dissidence à la gouvernance mondiale et muselage de la toile Par Résistance 71 Le 3 Avril 2012 Suite aux articles que nous avons récemment publiés concernant la volonté du contrôle de la toile par les autorités (1, 2), une question nous est venue à l’esprit: Ce réseau a vu le jour après l’onde de choc des attentats du 11 Septembre 2001 et l’ampleur de la supercherie. La réaction de l’establishment a été des plus classiques dans un premier temps: le dédain et la moquerie. Enumérons quelques-uns d’entr’eux de manière non exhaustive: (Jean Paul Marat, “Les chaînes de l’esclavage”, 1774) Vive la résistance au Nouvel Ordre Mondial !

« Voyageurs en transition 6 mois en solo au Lac Baikal [ Note perso :Je connais pas mal de monde dans le coin ici qui vivent assez solo et retiré de tout, toute leur vie, sans rien savoir de ce qui se passe, et donc sans peur du lendemain ... je trouve ça hallucinant que ça soit considéré comme un luxe de juste pouvoir foutre le camp...] Pour assouvir son besoin de liberté, Sylvain Tesson a trouvé une solution radicale : s'enfermer seul dans une cabane, en pleine taïga sibérienne, pendant six mois. "Je me suis installé pendant six mois dans une cabane au sud de la Sibérie, sur les bords du Baïkal. "Le défi de six mois d’ermitage, écrit-il, c’est de savoir si l’on réussira à se supporter.

Territoires en Transition France Démolition-Occupation de Ker Béthanie - G.R.O.I.X. Lettre ouverte aux démolisseurs " Un homme a absolument le droit, s'il n'a pas de toit et s'il voit un logement vide, de l'occuper. Les squatters ont un droit moral. " Henri Grouès, dit, abbé Pierre Ker Béthanie, île de Groix. Cette petite maison, cachée dans le fond d’un vallon, nous la voulons, sauvée ! «Rachetée par le conservatoire, la maison Gavet sera détruite» découvrait-on, le 8 octobre dans les pages du journal local. 360 000€ dans le vent, sans compter le coût de la destruction. La construction de cette maison survint après la guerre. Aujourd’hui, c’est un lieu-dit : Ker Béthanie, c’est la maison, et le vallon. Par chance, l’article du 8 octobre tomba dans les mains de jeunes nécessiteux, qui venaient de perdre leur toit, suite à leur expulsion de la maison du Haut-Grognon, à l’abandon dans son vieux Fort fermé, acheté lui aussi par le Conservatoire. M. M. Il ajoutait que « Les maisons ne tombent pas du ciel. Il y eut consensus pour la pétition contre la destruction.

Apparition de monnaies alternatives en Grèce boostées par le Net et l'Open Source Les systèmes d’échange local (ou SEL) existent depuis bien longtemps. Dans la situation actuelle de la crise européenne, ils pourraient bien retrouver une seconde jeunesse grâce au réseau et à son esprit libre. La montée des monnaies open source en Grèce Open-source currencies on the rise in Greece Zachary Caceres - 25 juillet 2012 - Radical Social Entrepreneurs(Traduction : Amine Brikci-N, brieuc, volk, Tonio, YoDigue, Mnyo, Gatitac, KarmaSama, Uflex) Dans l’ombre de la crise européenne, les habitants de la ville grecque de Volos prennent leur avenir monétaire en main. Theodoros Mavridis et d’autres Grecs à court d’euros ont mis en place un système de monnaie locale appelé TEM, acronyme pour « Unité Alternative Locale » en grec. Même si la Grèce est en panne d’euros, les Grecs ont encore des biens et des services utiles à s’échanger. C’est là que le TEM intervient Après avoir créé un compte, les membres échangent entre eux en utilisant les crédits TEM. Et si les choses empirent ?

Pour en finir avec le conte du 100ème singe : remuez-vous, aucune magie ne le fera à votre place ! 1. Vous êtes créatif. L'artiste, l’inventeur, n'est pas une personne particulière, chacun de nous est un type particulier d'artiste ou d’inventeur. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. La créativité est paradoxale. Michael Michalko est l'auteur de Thinkertoys. Source Vu sur Incapable de se taire ▶ Ne vivons plus comme des esclaves !

Related: