background preloader

Décomposition d’une photo n°3

Décomposition d’une photo n°3
Cet article a été écrit à l’avance et programmé. Je me trouve actuellement quelque part au Mali. Pour chaque semaine d’absence, j’ai sélectionné une photo que je vais « démonter » devant vous, en vous parlant des conditions de prise de vue, de mes intentions, de mes erreurs, du post-traitement. Pour cette troisième photo, nous traversons l’Atlantique, direction New York. Nous passons un mois à traverser le pays en train, et la grosse pomme est une des villes de notre parcours qui m’intrigue le plus. Pour rappel, si vous n’êtes pas familier avec le vocabulaire photographique, vous pouvez trouver le glossaire, mais également deux articles expliquant les bases de la photographie (1 et 2). J’ai opté pour un cadrage vertical, archi classique : le but est de mettre l’immeuble en valeur, de jouer avec ces fameux escaliers. version brute Comme d’habitude, je suis en RAW. version sortie de Camera Raw Pour redresser les verticales, je préfère le faire manuellement sur Photoshop. Oreille Related:  Photographier

Décomposition d’une photo n°1 Cet article a été écrit à l’avance et programmé. Je me trouve actuellement quelque part au Mali. Pour chaque semaine d’absence, j’ai sélectionné une photo que je vais « démonter » devant vous, en vous parlant des conditions de prise de vue, de mes intentions, de mes erreurs, du post-traitement. Pour cette première image, je vous emmène au sud du Laos. J’ai utilisé mon 550D, un petit reflex Canon, avec un sigma 10-20 à 20mm, et un filtre polarisant. Ce qui me plaît au moment où je prends la photo, c’est l’absolue sérénité. version brute, sortie de capteur J’ai shooté en RAW. version sortie de Camera Raw Je suis ensuite passée sous Photoshop pour quelques derniers réglages. Enfin, j’effectue quelques dernières corrections colorimétriques en assombrissant la végétation et en renforçant davantage les bleus. avant / après

Décomposition d’une photo n°2 Cet article a été écrit à l’avance et programmé. Je me trouve actuellement quelque part au Mali. Pour chaque semaine d’absence, j’ai sélectionné une photo que je vais « démonter » devant vous, en vous parlant des conditions de prise de vue, de mes intentions, de mes erreurs, du post-traitement. Cette fois-ci, direction la Mayenne. C’est quoi ? Il doit être 7h quand je sors du bateau. Si j’ai choisis cette image pour cette deuxième décomposition, c’est qu’elle ressemble sur beaucoup de points à la première, tout en bénéficiant d’un traitement très différent. Pour rappel, si vous n’êtes pas familier avec le vocabulaire photographique, vous pouvez trouver le glossaire, mais également deux articles expliquant les bases de la photographie (1 et 2). Là où les deux images vont différer, c’est dans le traitement que je vais apporter, et c’est en cela qu’il me semblait intéressant de vous montrer les deux. Voici donc l’image brute, sortie de l’appareil :

10 questions à se poser avant de prendre une photo Bienvenue sur Apprendre la Photo !Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute lire mon guide qui répond aux 5 problèmes courants des débutants : Cliquez ici pour télécharger le guide gratuitement !Merci de votre visite, et à bientôt sur Apprendre la Photo ! 🙂 Quand vous saisissez votre appareil pour prendre un cliché, à quoi réfléchissez-vous avant d’appuyer sur le déclencheur ? Même si vous n’aurez pas toujours le temps de vous poser réellement ces questions, voici 10 choses auxquelles il faut réfléchir avant de prendre un cliché, classées par priorité. Est-ce que vous souhaitez simplement capter la beauté d’un papillon ou la façon dont se reflète la lumière, ou le regard d’une mère qui regarde son bébé avec amour, ou vous êtes-vous arrêté sur un détail qui a provoqué chez vous une émotion particulière ? Quoi ou qui est le point important de l’image ? Est-ce que le sujet n’est pas trop petit ? Autrement dit, quelle est votre source principale de lumière et où se situe-t-elle ?

Astuces pour la photo panoramique par assemblage Une quinzaine de blogs photo francophones qui se réunissent chaque mois pour vous parler d’un sujet commun, mais avec des approches différentes ! Le logo est réalisé par Laurent Vaissade (jogg.com) Suivez-nous sur les réseaux sociaux : Facebook - Twitter. Plus d’infos sur la Boite à Photos : billet de lancement du projet par Laurent. Après Laurent du blog Apprendre la Photo,Alexandra du blog Mon Cours Photo,Aymeric du blog Le Tiroir du photographe,Marc du blog Explorations photographiques, c’est de nouveau au tour d’Aymeric (Le Tiroir du photographe) d’accueillir La Boite à Photos. Le thème de cette cinquième édition est : « Technique photo préférée » Tu te sens à l’étroit dans tes cadrages 3:2 ou 4:3 ? Les panoramiques par recadrage, c’est bien pour débuter et exercer son oeil au format panoramique, mais cela a ses limites : Découvre donc quelques astuces et apprends le panoramique par assemblage ! 1 – à 90° degré du sens du panoramique, ton boîtier tu orienteras Gné ?!? Tadam ! aie pas taper)

Quels réglages : les bases Aujourd’hui, je vous propose un article destiné aux débutants. Vous êtes nombreux à me demander quel mode choisir sur votre reflex pour faire tel ou tel type de photo et je vais essayer ici de répondre à vos questions, le plus simplement possible. Avant d’aborder la partie purement pratique, je vais me concentrer sur la théorie. Il me paraît important de comprendre comment agissent les paramètres, sans rentrer dans les principes physiques ni dans les calculs mathématiques, pour ensuite pouvoir être en mesure de choisir la manière dont ils influenceront la photo. La bonne exposition : ISO + ouverture + vitesse Une exposition parfaite, c’est quand on arrive à faire ce que l’on veut, et dans 90% des cas, il s’agira d’avoir une photo ni trop claire ni trop sombre. Pour ce faire, nous allons jouer sur trois paramètres : l’ouverture, la vitesse et les ISO. Voici ce qui se passe si je ne change ni mon ouverture, ni ma vitesse, mais que j’augmente progressivement les ISO : Comprendre l’ouverture

10 Lightroom Tips for a Smoother Work Flow If photography has become an integral part of your existence, or is destined to be, chances are fair to good that you will find yourself staring longingly into the eyes of Lightroom like an insatiable lover. That might sound romantic, but in reality it is more like a hypnotic spell which can be difficult to break. It’s easy to squander away lots of time fumbling your way through Lightroom. However, when you find yourself in this situation, rest assured that it will hopefully be time well spent as it is an indispensable resource in your photographic arsenal. One of the keys to getting the most out of your Lightroom experience in a reasonable amount of time is to approach it like a dangerous animal – in small, carefully planned steps. Sure, you can just jump in blindly headfirst, but knowing what lies ahead can save you precious time and unnecessary pain (read=frustration). 1. When you are in the Library module, the Import button will be live in the lower left corner. 2.Preview and Selection

Quels réglages : les modes Après une première partie consacrée à la théorie, attaquons nous maintenant à son application. Je vais prendre quelques exemples et vous expliquer pourquoi j’ai choisi tel ou tel réglage, mais je vous préviens tout de suite : ces choix restent totalement personnels et correspondent à une image précise. Le but n’est pas de systématiquement reprendre les mêmes réglages, mais bien de comprendre comment tout cela fonctionne. Sur tous les reflexs, on va retrouver principalement 4 modes. Selon les marques, ils ne porteront pas le même nom, mais fonctionnent de la même manière. Programme : en général appelé « P » sur la molettePriorité Ouverture : « Av », pour Aperture Value chez Canon et Pentax, « A » chez NikonPriorité Vitesse : « Tv » pour Time Value chez les uns, « S » pour Speed chez celui qui se la joue différentManuel : bah « M », tout simplement Le mode Programme Le mode Priorité Ouverture Pour illustrer cela, prenons quelques exemples. Ces deux photos font, ensemble, un bon exemple.

Adobe Lightroom tutorial: 6 fundamental Develop module edits for your raw files Adobe Lightroom has quietly become one of the best photo editing software options for photographers thanks to its easy-to-use interface and extensive range of tools and controls. In this Adobe Lightroom tutorial we show you how to use Lightroom’s Develop module for perfect edits. Lightroom is far more than just an image organiser. Its Develop module houses a set of tonal controls that at least match, and arguably surpass Photoshop stalwarts like Levels and Curves. These tools enable you make a range of useful edits – from basic tonal tweaks to more creative effects. Whether you want to make basic exposure tweaks, correct lens distortion, crop in tighter or remove spots, the Develop Module is the place to begin. And because Lightroom allows you to make these changes non-destructively to raw files, you can work on your images while retaining the highest possible quality. 6 fundamental edits for raw files in the Adobe Lightroom Develop module

La pose longue Sur l’article consacré aux couchers de soleil, je vous montrais une photo d’Écosse prise en pose longue. L’article d’aujourd’hui va donc évoquer cette technique, et surtout, ce qu’on peut en faire lorsqu’on voyage léger. Commençons d’abord par une petite explication de ce que l’on considère comme pose longue. Le terme est assez vague, et laissé à l’appréciation de chacun. Prenons deux images en exemple : cliquez pour agrandir A gauche, c’est une photo de notre dernier week-end en bateau sur la Mayenne, et à droite c’est le Strip de Las Vegas. Ainsi, la définition du terme « pose longue » est à géométrie variable. Idéalement, pour faire des poses longues, il faut un peu de matériel : Un trépied : le moindre tremblement se verra sur l’image finale. Je vais reprendre ma photo d’Écosse et vous expliquer comment se sont déroulées les opérations. Quand vous êtes satisfait de votre cadrage, vous pouvez visser le filtre ND. Mais, on fait comment quand on voyage léger ? Hé bien on improvise !

A Brief Introduction to Lightroom Lightroom’s Book module lets you create photo books to publish using Blurb’s print on demand printing service. Since the first version was released over eight years ago, Lightroom has become the go-to software for many photographers, both hobbyist and professional. But if you’re new to Lightroom you may be wondering exactly what it does, what you would use it for, and how it differs from other well known programs like Photoshop. What is Lightroom? Lightroom is part Raw converter, part photo processor (yes, you can edit JPEG and TIFF files in Lightroom too), and part photo organizer. The key thing to understand about Lightroom is that it is a workflow application. This is why Lightroom is so useful, and so popular. The Lightroom Develop module. The Lightroom Catalog It is important to note that the Catalog doesn’t contain the photos themselves, just information about them. The Lightroom Library module. The database advantage 1. Lots of it. 2. 3. 4. Lightroom Collections

Découvrez les fonctionnalités de votre appareil Ces conseils vous aideront à exploiter au mieux ces fonctionnalités. • Définition de l'exposition • Modes de mesure • Correction d’exposition • Verrouillage automatique de l'exposition (AEL, Auto Exposure Lock) • Modes de prise de vue Définition de l'exposition Lorsque vous prenez une photo, un capteur situé à l'intérieur de l'appareil est exposé à la lumière. L'ouverture du diaphragme contrôle l'intensité de la lumière. La sensibilité du capteur est contrôlée par le réglage ISO. Vous vous dites peut-être que le meilleur réglage ISO est le plus élevé. Les appareils photo EOS actuels fonctionnent avec une plage ISO très large.

Lightroom's Tone Curve Explained It’s no secret that there are many ways to enhance our photographs with Lightroom. By using just a handful of sliders we can get some great results in a matter of minutes and by learning how to use tools like the gradient filter tool we can create some more specialized effects with just a little extra effort. So with all these great tools is there still a need for the Tone Curve tool in Lightroom 4 and beyond? What is Lightroom’s Tone Curve Tool? Well the answer to that question really lies in the details of what you are trying to accomplish with your post production. As we capture our images we are capturing an array of light from the scene. With the changes made to the basic tab back in Lightroom 4 the Tone Curve tool certainly doesn’t boast the power that it once did in comparison, but that doesn’t mean it’s useless. Number 1 – Make Tone Curve Adjustments by Dragging In Your Photo To use this tool simply click and drag up for more or down for less effect of the selected light level.

Related: