background preloader

Fabriquer son engrais naturel : comment faire ?

Fabriquer son engrais naturel : comment faire ?
Oubliez les engrais chimiques ! 100% bio, 100% écolo, il suffit de quelques bonnes astuces pour fabriquer et utiliser les engrais naturels. Jardinage Engrais naturels: écologiques et économiques Les engrais naturels proviennent des matières premières végétales, minérales ou animales décomposées. Ils possèdent de nombreux avantages : • Ils favorisent la qualité nutritive du sol en le protégeant de l'érosion naturellement ; • Ils permettent aussi d'éviter le développement des mauvaises herbes ;• Les engrais naturels sont une véritable source d'économies ;• C'est une très bonne façon pour recycler intelligemment. Le purin d'orties : accélérateur de croissance Cette mauvaise herbe que tu t'acharnes à arracher possède pourtant d'incroyables propriétés fertilisantes. Comment fabriquer son engrais et l'utiliser ? • Ramasse des jeunes pousses d'orties, de préférence avant la rosée du matin. • Au bout de 10 jours, lorsqu'il n'y a plus de petites bulles remontant à la surface, ton engrais est prêt ! Related:  la terre, la préparer.Purins, Macération... etc.Jardin

larves blanches dans le terreau des pots : Au balcon et sur la terrasse Bonsoir tout le monde! Intriguée par le titre du post, je vous lisais et, pour ma part, je serais bien infichue de vous dire ce que cela peut être , mais bon, j'avoue ne pas avoir non plus vraiment pris le temps de chercher , mais il est vrai qu'à moi aussi il m'est fréquemment arrivé d'en trouver dans le terre à cette époque! J'en trouve d'ailleurs quasiment chaque année à cette periode, soit dans les pots qui ont passés l'hiver à l'exterieur, soit carrément en pleine terre dans les massifs du jardin. Perso, bien qu'étant un peu comme Lucile , à savoir que la vision de ces bestioles, et je dirais même pire, la simple idée de savoir que ces bestioles se trouvent dans mes pots, me donne non seulement des frissons, mais aussi carrément envie d'hurler comme une hystérique et de m'echapper en courant La principale distinction que l'on puisse faire à première vue et en général, ne relevant ici que de la taille des dites larves. ...quand aux larves... , ou encore les bulbes ou les rhizomes!!!

Actions du purin de consoude - purin d'ortie et cie -L'extrait fermenté de consoude est un excellent fertilisant. Il est riche en phosphore, calcium, et particulièrement en potasse, parfaitement assimilables par les plantes. (Moins de 10% de la potasse, apportée sous forme d'engrais chimique, est réellement absorbée par les cultures.) C'est pourquoi le "purin d'ortie" et le "purin de consoude" sont complémentaires, le premier apportant de l'azote, et le second de la potasse, deux éléments essentiels à la constitution des plantes. A propos du potassium, il est intéressant de noter que celui-ci participe à l'activation de plus de 60 enzymes différentes au sein du végétal. -La consoude se comporte comme une véritable pompe biologique. -L'extrait fermenté de consoude favorise la floraison et la fructification, ainsi que la production de tubercules. De nouveau, on retrouve une complémentarité évidente avec l'ortie, celle-ci, sous forme de "purin" favorisant le développement des feuilles et des racines. -Il favorise la croissance des semis.

Compostage de surface Sommaire sur le compostage Compost : Pourquoi et comment le réaliser ? Compostage en tas Compostage en silo Compostage de surface Le compostage de surface reprend le processus naturel des forêts et de tous déchets qui tombent au sol et se décomposent. Suivez nos conseils en vidéo sur le compostage de surface Le compost, riche "terreau", est créé à partir de matières organiques du jardin ou de la cuisine : branchages, tontes, feuillages, déchets de cuisine (sauf matières carnées, du poisson, des huiles...). Sur une parcelle au repos, qui sera remise en culture après l'hiver, mettez en place votre compost de surface. C'est un compost très riche qui facilite grandement le travail du jardinier et lui fait gagner beaucoup de temps. Voir toutes les vidéos de jardinage

La formation et les types de tourbes | Qu'est-ce que la tourbe? | Association des producteurs de tourbe horticole du Québec La formation de la tourbe Le processus de formation de la tourbe, qui s'échelonne sur des siècles, consiste à accumuler et à fossiliser des débris végétaux dans des terres humides que l'on appelle tourbières. Au Canada, ces terres humides se sont développées après le dernier recul des glaciers et elles ont entre 5 000 et 10 000 ans. Étapes de formation d'une tourbière La composition physique et chimique de la tourbe dépend de plusieurs facteurs comme le type de végétation, le climat, l'acidité de l'eau et le degré de diagenèse. Les différents types de tourbe À l'état brut, la tourbe se présente comme une matière spongieuse, fibreuse et légère dont la couleur varie, selon son âge et sa teneur en carbone, du brun pâle au brun foncé, jusqu'au noir. Plus la tourbe est jeune, plus elle est pâle et plus sa teneur en carbone en faible. La tourbe blonde Produit d'une décomposition récente et inachevée de la sphaigne. La tourbe brune Produit d'une décomposition intermédiaire. La tourbe noire

purin, PURIN, PURINS, Les purins produits naturels indispensables pour jardiner biologique au naturel! Les Purins et autres décoctions sont des préparations indispensables au jardin, pour qui veut jardiner naturellement ou biologique. Ces préparations utilisent les particularités et les éléments de chaque plante afin de prévenir, rarement détruire, les ravageurs et autres maladies du jardin. Que ce soit Fougère, Consoude, Prêle, Ortie, Absinthe, Tanaisie ou Sureau chaque purin a son utilité et ses précautions d' emploi. Les purins s' utilisent purs ou dilués et malgrès leurs caractères biologiques sont actifs, donc il faut respecter les doses. Comme tous produits biologiques, ils sont peux rémanant ( 48h tout au plus) et très lessivables, donc il faut renouveler les traitements après chaque pluie et stopper les traitements 2 semaines avant consommation pour les légumes et fruits. nb :Les recettes suivantes seront toujours à réaliser avec de l' eau de pluie et des récipients où ne pénétre pas la lumière. 1) Le purin de fougère (Dryopteris filix-mas et Ptéris aquilina ).

Compost : pourquoi et comment le réaliser ? Composter, c’est recycler les déchets verts du jardin et de la maison en les amassant en tas pour qu’ils se décomposent.Le compostage est un processus de transformation des déchets organiques (déchets de cuisine, déchets verts et de bois) par des micro-organismes et petits animaux (bactéries, vers de terre) en un produit comparable au terreau : le compost. C'est un amendement organique naturel à utiliser directement dans son jardin. Le compost est un fertilisant d'excellente qualité et 100 % naturel. Il allège la terre et permet des économies d'engrais, de terreau et d'eau.Composter permet de réduire nos déchets (de cuisine et de jardin) et d'éviter les transports jusqu'à la déchetterie pour s'en débarrasser. Sommaire Qu'est-ce que le compost ? Processus de compostage Mettre en place le compost 3 méthodes de compostage présentées en vidéo : Compostage en tas, Compostage en surface, Compostage en silo Quand le compost est-il prêt ? Quelles matières composter ? Le matériel pour un bon compostage

Fertilisation : tout savoir sur le fertilisant pour la terre Principe de la fertilisation La fertilisation du sol permet de le préparer le mieux possible à la culture de végétaux. En effet, certains sols sont plus fertiles que d'autres naturellement. Or, même les sols riches en nutriments vont finir par s'appauvrir s'ils sont l'objet de culture intensive. On distingue deux types de fertilisation qui sont utilisés aussi bien pour du jardinage que pour l'agriculture : les engrais : ils apportent des nutriments dans le sol ; les amendements organiques : ils améliorent la structure physique du sol. Certains produits destinés à la fertilisation vont agir comme engrais et comme amendement organique à la fois : le compost, le fumier ou les terreaux. Pour en savoir plus : fumier, compost et terreau Fertilisation : l'amendement organique En jardinage ou pour l'agriculture, le recours à l'amendement organique comme fertilisation dépend avant tout de la nature du sol. Objectifs de cette fertilisation L'amendement organique aura les effets de fertilisation suivants :

Techniques Culturales - Elaborer ses préparations biologiques Elaborer ses préparations biologiques (en cours) Les extraits fermentés Le purin Les purins sont des macérations de plantes au soleil. Elaboration des purins Il faut 1kg de matière fraiche pour 10L d'eau Le temps de macération varie en fonction de la chaleur éxterieure, de 5 jours à 1 mois Il faut arrêter la fermentation au moment où les petites bulles blanches qui remontent à la surface lorsque on remue, disparaissent Filtrer très finement avec un tissu après avoir enlevé le plus gros Conserver dans des bidons bien pleins à l'abri de la lumière et de la chaleur Se conserve 1 an; s'utilise toujours dilué de 5 à 30% avec de l'eau de pluie Les décoctions Les infusions Les macérations Le matériel nécessaire Les plantes à utiliser Comme plantes stimulantes Le purin d'Achillée Mille-feuilles est un engrais organique riche en potasse qui, utilisé conjointement en fin de floraison/fructification avec le purin de consoude, permet de booster vos fleurs, fruits et graines. Le purin de Bardane Camomille Vrai

Préparer son sol en automne Contrairement aux habitudes des jardiniers de travailler leur sol au printemps, il est préférable de le préparer en automne, pour le protéger durant l'hiver et l'enrichir pour le printemps. De même, le travail du sol doit rester superficiel, en effet il est reconnu que le travail du sol en profondeur endommage les racines des arbres et arbustes à proximité. Il détruit également une partie de la vie du sol, ces micro-organismes sont indispensables à l'équilibre du sol, à sa structure et sont témoins de sa bonne santé. Enfin, il favorise le tassement des sols.En automne, vous vous contenterez donc d'effectuer un premier labour grossier, sans casser les mottes de terre; le gel s'en chargera durant durant l'hiver ameublissant en profondeur le sol. Épandez une couche uniforme de compost à sa surface. Suivez nos conseils en vidéo pour préparer votre sol en automne Laissez le compost à même le sol pendant quelques jours, le temps que les pluies le fassent pénétrer dans le sol.

Retourner la terre... ou non ? La vie du sol On a coutume de retourner la terre avant toute mise en culture. C'est ce que l'on appelle le bêchage. Mais quelle est la justification de ce geste très ancré ? Pourquoi le jardinier bêche-t-il ? Bêchage Au moment de planter ou de semer, il est préférable que la terre soit meuble et aérée. Alors, le jardinier bêche : il plante son outil profondément dans la terre, retourne les mottes, les brise d'un coup de « fer » et décompacte ainsi peu à peu la parcelle ou le massif. Est-ce la meilleure façon d'obtenir un sol meuble, et surtout fertile ? Un miroir en trompe-l'œil Au moment de la plantation, l'objectif semble atteint. L'exemple de la Nature Regardons autour de nous... Voilà qui conduit à se poser des questions... Le sol est vivant Lombric dans la terre La terre n'est pas un simple « support de culture ». En simplifiant, c'est une chaîne qui se compose de la façon suivante : Notez l'importance de l'air, souvent négligé. Changer les habitudes Sillons dans un champ Un outil à adopter

Purin ou piquette d'ortie ? L’arrêté autorise les "préparations dites ’purin d’ortie’ obtenues à partir de feuilles fraîches ou séchées d’ortie", qui devront être déclarées à l’administration avant mise sur le marché. Il ne cite pas d’autres plantes. Par ailleurs, dans une note de service du 18 avril, dont l’AFP a obtenu copie, le ministère de l’agriculture a fixé une "liste de référence", indicative et évolutive, de trente-quatre plantes à partir desquelles "sont susceptibles d’être déposées des demandes d’autorisation de mise sur le marché de préparations naturelles peu préoccupantes à usage phytopharmaceutique". La liste inclut l’ail, l’artichaut, le basilic, le thym, le tournesol, le laurier, et des plantes non comestibles : bouleau, sureau, prêle ou olivier. Le gouvernement a accordé un soutien d’environ 200 000 euros pour la mise en place des dossiers administratifs d’homologation. Consultez le site de l’association Aspro en cliquant ici. Réaction des ONG : une piquette d’ortie Ministérielle Laissez macérer.

Related: