background preloader

Comment fabriquer son engrais naturel ?

Comment fabriquer son engrais naturel ?
Oubliez les engrais chimiques ! 100% bio, 100% écolo, il suffit de quelques bonnes astuces pour fabriquer et utiliser les engrais naturels. Jardinage Engrais naturels: écologiques et économiques Les engrais naturels proviennent des matières premières végétales, minérales ou animales décomposées. • Ils favorisent la qualité nutritive du sol en le protégeant de l'érosion naturellement ; • Ils permettent aussi d'éviter le développement des mauvaises herbes ;• Les engrais naturels sont une véritable source d'économies ;• C'est une très bonne façon pour recycler intelligemment. Le purin d'orties : accélérateur de croissance Cette mauvaise herbe que tu t'acharnes à arracher possède pourtant d'incroyables propriétés fertilisantes. Comment fabriquer son engrais et l'utiliser ? • Ramasse des jeunes pousses d'orties, de préférence avant la rosée du matin. • Laisse macérer les orties dans 10 litres d'eau entre 20C° et 30C° pendant 10 jours, mélange la mixture tous les 2 jours. Comment l'utiliser ?

Compost : le fabriquer et l’optimiser Les déchets organiques représentent environ 30% du contenu de notre poubelle selon l’ADEME. Une solution pour recycler et réutiliser ces déchets du jardin : le compostage. Comment ça marche ? Jardinage Compost : le geste indispensable pour un jardin écologique... et économique ! En recyclant tes déchets de cuisine et de jardin, tu obtiens gratuitement un composant organique qui libère des minéraux, indispensables à la vie du sol. Bien choisir son mode de compostage Il y a plusieurs solutions pour transformer tes déchets en compost. • Le composteur : procure-toi avant tout un bac à compost, souvent financé par les collectivités (renseigne-toi en mairie). Quelle taille choisir ? Coût : si tu ne peux pas en avoir par la mairie, compte environ 30€ pour un composteur de 500 L. Le plus : Ce système favorise le processus de compostage, car il conserve l'humidité et facilité la montée en température. Le plus : l'avantage de ce type de compostage est qu'il ne limite à aucun volume.

Salon de jardin : le choisir et l'entretenir Transats, table, chaises, fauteuils... les indispensables du salon de jardin doivent être choisis avec soin car même en été, ils auront à braver les conditions climatiques. Quelques pistes pour bien les choisir et les entretenir. Jardinage Le bois: le choix de l'authentique Ce sont généralement les meubles de jardin les plus plébiscités: les salons de jardin en bois s'harmonisent souvent très bien avec l'extérieur. Les bois les plus populaires sont le teck et l'eucalyptus, car ils nécessitent peu de traitements. Entretien : appliquez de l'huile de lin ou de l'huile pour bois exotique (qui résiste mieux aux intempéries) une à deux fois par an pour protéger de la pluie, du soleil et préserver la couleur d'origine du bois. Avantage : du point de vue esthétique, il reste le petit préféré dans le choix des futurs acquéreurs. Inconvénients Le salon en plastique: la solution économique Avantages • Il est fragile et doit être rentré tous les hivers.• Il résiste mal aux intempéries.

Se débarrasser des mauvaises herbes pour un beau jardin Terrasse, allées, tu en as marre de te courber pour arracher ses plantes disgracieuses appelées plus communément mauvaises herbes. Et te ruiner en herbicide polluant, non merci. Astuces écologiques et économiques pour retrouver un jardin tout propre ! Jardinage Biner, couper, sarcler… Qui n'a jamais passé quelques heures à enlever les mauvaises herbes à la main ou à l'aide d'une binette ? Couper : à l'aide d'une faux, ta grand-mère fauchait les mauvaises herbes dans le jardin derrière la maison. Sarcler : assis près de ta plate-bande, tu passes du temps à enlever les mauvaises herbes dès la racine à la main ou à l'aide d'une houe. Biner : l'objectif du binage est d'aérer le sol en cassant la surface. Précautions : le sarclage et le binage peuvent parfois avoir l'effet inverse de ce que tu voudrais avoir : la prolifération des mauvaises herbes. Astuce : pour optimiser leur éradication, sarcle ou bine le matin pour que les plantes se dessèchent l'après-midi au soleil.

Jardinage : où glaner de bons conseils ? Le jardin et toi, ça fait deux ? Novice ou amateur, tu cherches des solutions pour améliorer tes connaissances des fleurs, récolter les fruits de ton verger, déguster les légumes de ton potager sans te planter ? Voici quelques pistes pour t'aider à assouvir ta passion en toute sérénité. Jardinage Miser sur internet pour se lancer Même si le jardinage est une activité de plein air, rien ne t'empêche d'avoir recours à internet pour te perfectionner. • Jardinbrico: viens faire le plein de fiches jardinage gratuites et illustrées pour t'aider dans tes travaux de jardin, verger et potager. • SHPA : des fiches de jardinage et le calendrier des travaux au potager mois par mois, très utiles pour la création, l'entretien, les plantations, les récoltes, du jardin floral au coin potager. • Graines-et-plantes : des fiches botaniques de plantes classées par catégories - vivaces, annuelles, arbustes, conifères, graminées, etc. - et par variétés, avec descriptions détaillées et illustrées.

Comment jardiner sans jardin ? Cultiver son petit lopin de terre, voilà un rêve que partagent bon nombre de citadins vivant en appartement. Même si ça semble impossible, il existe des solutions pour récolter ses propres fruits et légumes quasi gratuitement ! Cuisine Les jardins familiaux Plus connus sous l'ancien nom de « jardins ouvriers », ils s'imposent comme une solution pour les citadins en mal de verdure. Situés dans des espaces verts communs aux abords des villes, ces jardins sont divisés en parcelles individuelles. La plupart de ces espaces sont gérés par les services municipaux ou une association de riverains. L'avantage de ces parcelles ? Chaque année, les jardiniers-citadins paient une cotisation à la municipalité, elle varie entre 1 et 30 euros à l'année. Les jardins partagés Pour pouvoir y accéder, il est nécessaire d'adhérer avec une petite cotisation et de participer aux tâches en se rendant sur place un certain nombre d'heures par semaine ou par mois.

Matériel, plants et graines moins chers : nos solutions 100% économiques Loisir à part entière, le jardin permet également de faire de belles économies sur les dépenses de fruits et légumes. Pourtant, cette passion peut demander un investissement financier relativement conséquent. Parterre de bonnes astuces pour limiter les frais ! Jardinage S'y mettre à plusieurs Tous les jardiniers le diront, une fois un pied posé dans le potager impossible de s'en passer. Et pour cela, on joue sur la proximité. Vous pouvez par exemple, achetez des semis de pomme de terre en quantité importante et les échanger contre d'autres semis d'une variété différente. Cette méthode fonctionne également entre membres d'une même famille et collègues. Les bourses aux fleurs : entre passionnés Ces manifestations d'un nouveau genre deviennent incontournables dès le retour des beaux jours. Pour connaître les évènements ayant lieu dans votre région, vide-grenier.org est LE site à consulter. La commune : don de compost et de graines Louer au lieu d'acheter : solution économique

CA VIENT DU JARDIN Jardinage : engager des pro sans se planter Le plaisir du jardin ne se considère plus seulement en mettant la main à la terre. On peut désormais profiter d'un bel espace de verdure sans pour autant s'y connaître ou s'improviser jardinier. Pour commencer ou en soutien, de nombreuses entreprises proposent leurs services : astuces pour engager des pros à moindre frais. Jardinage Dénicher la perle rare Le jardinage est une passion exigeante qui demande d'y consacrer du temps au quotidien. Sache qu'un architecte-paysagiste sera un interlocuteur privilégié pour élaborer les plans de ton jardin. Si tu souhaites simplement entretenir ton jardin, pour des opérations délicates (taille d'arbre, préparation des sols pour le drainage, etc.) ou des tâches hebdomadaires (tonte de gazon, entretien des massifs, etc.), tu peux faire appel à une entreprise d'espaces verts. Les propositions de petits travaux « au black », c'est à dire non-déclarés, se trouvent facilement sur la toile. Choisir son prestataire reste une question de feeling.

Jardiner avec la Lune : comment faire ? On lui connaît une influence sur les marées, sur la pousse des cheveux… et pourquoi pas sur les plantes ? Jardiner avec la Lune, c’est possible ? A quels éléments faut-il se fier ? Jardinage Lune croissante ou décroissante ? Jardiner avec la lune signifie tout simplement tenir compte chaque jour de l'évolution du calendrier lunaire pour planter, semer, récolter... Chaque cycle de la Lune agit différemment sur la pousse des plantes, leur qualité, et les récoltes que l'on peut en tirer, notamment les phases croissante/descendante. • La phase croissante serait la période qui confère de la vitalité aux plantes et une bonne résistance aux maladies. Lune montante ou descendante ? Pendant 13 jours, la Lune est montante lorsqu'on l'observe haut dans le ciel, les 13 jours suivants elle est donc descendante. • Pendant la Lune montante: elle ferait monter la sève des plantes. « Aujourd'hui, c'est le jour des fleurs ! • les jours fleurs : certains jours seront tout particulièrement dédiés aux fleurs.

Lutter contre les nuisibles sans pesticides ! Même s’ils menacent notre santé, les pesticides sont souvent utilisés à gogo pour éradiquer les nuisibles. Il existe pourtant des gestes simples pour les réduire. Quelles sont les astuces pour éviter d’y avoir recours ? Comment éviter d’en consommer ? Jardinage Pesticides et santé... Utilisés depuis plus de 50 ans dans l'agriculture intensive, les pesticides sont présents en quantités considérables dans notre environnement : plus de 50% des fruits et des légumes produits en contiennent. Leucémies, problèmes neurologiques, baisse du système immunitaire, infertilité... : les pesticides sont pointés du doigt par de nombreuses études pour être la cause de maladies graves. Des gestes simples pour dire « non » aux pesticides Pour éloigner les insectes: • Jette les déchets de cuisine dans une poubelle hermétique. • Installe des moustiquaires aux portes et fenêtres. • Garde les aliments sucrés dans des bocaux hermétiques. Pour préserver notre jardin: • Un insecticide naturel puissant : l'ail.

Protèger les plantes du gel sur Radins.com Le gel est l'angoisse du jardinier. Pour éviter de perdre vos précieuses pousses, voici quelques conseils pour que vos plantations passent l'hiver sans problème. Protéger les jeunes pousses : Coupe le fond des bouteilles en plastique vides pour recouvrir les nouvelles pousses de tes plantes. Dans le cas ou tes légumes et certaines de tes plantes ont déjà gelé, enveloppe-les de toile. Concernant vos rosiers, il est important de les tailler dès les premières pousses. Conseil supplémentaire : Tes plantes souffrent de la soif avant de souffrir du froid.

Related: