background preloader

Roman Opałka - Site Officiel

Roman Opałka - Site Officiel

http://www.opalka1965.com/fr/index_fr.php

Related:  art

Zao Wou-Ki (4/5) : "Quand je peins, je ne pense jamais à la nature" Le peintre Zao Wou-Ki livre un peu de son processus créatif dans cette série d'entretiens diffusés en 1986. Dans ce quatrième volet, il évoque le deuil de sa première femme et son retour à la création, peut-être grâce à sa pensée "un peu taoïste" : C'est cruel de le dire, mais peut-être que le malheur ça vous apporte un nouveau souffle. Je crois que l'homme humainement est toujours paresseux. François Morellet Oeuvres Les débuts François Morellet commence par de la peinture figurative avant de passer à l’abstraction géométrique. 1952 – Premiers systèmes Les œuvres de François Morellet sont exécutés d’après un système : chaque choix est défini par un principe établi par avance.

L'oubli (2/4) : Des livres aux ordinateurs, où stocker nos souvenirs ? Aujourd'hui, on regorge de moyens à notre disposition pour conserver les informations, les souvenirs : photographie, livre, film, cloud, disque dur... Au vu de cette époque hypermnésique, est-il encore possible d’oublier ? L'invité du jour : Michel Lagües, physicien, spécialiste des matériaux L'oubli est essentiel Que va-t-on faire de toute cette mémoire dont on dispose aujourd'hui ?

Parler la photographie avec Étienne Helmer : “Soldats fouillant les passagers du bus sur l’autoroute Nord, près de Suchitoto, Salvador”, 1980 de Susan MeiselasJeu de Paume / le magazine Publié le 13.03.2018 Partager Susan Meiselas, Soldats fouillant les passagers du bus sur l’autoroute Nord, près de Suchitoto, Salvador, 1980, série El Salvador © Susan Meiselas / Magnum Photos La légende de cette photographie de Susan Meiselas ne laisse aucun doute : sur la gauche de l’image, des passagers sortis d’un bus sont alignés devant des soldats groupés sur la droite. Le premier d’entre eux, les mains sur la tête, est palpé par un militaire qui fouillera également les suivants. C’est une scène commune de violence en contexte de guerre civile : individus ordinaires et militaires forment deux camps opposés aux forces inégales, et les silhouettes fragiles et légèrement tordues des premiers, détachées les unes des autres, disent leur totale impuissance face aux seconds qui font masse. Une question pourtant ébranle l’évidence de cette photographie comme de sa légende, et les arrache au seul genre du reportage.

Liste d'artistes en art contemporain Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cette liste d'artistes en art contemporain répertorie les artistes plasticiens contemporains. Un artiste contemporain doit avoir exposé à partir des années 1960 et être représentatif de la définition attribuée à l'art contemporain. A[modifier | modifier le code] B[modifier | modifier le code] Jean-Marie Rouard ou la quête perpétuelle Né à Neuilly-sur-Seine, le 8 avril 1943, dans une famille d’artistes peintres, Jean-Marie Rouart est un écrivain qui a également mené une remarquable carrière de journaliste d’abord au Magazine littéraire en 1967, puis au Figaro comme journaliste politique, au Quotidien de Paris où il a dirigé les pages littéraires, au Figaro littéraire dont il a été le directeur de 1986 à 2003, et enfin à Paris Match. Il a publié son premier roman La Fuite en Pologne en 1974. Puis il y a eu La Blessure de Georges Aslo en 1975, Les Feux du pouvoir, prix Interallié en 1977 et Le Mythomane, en 1980. Il a obtenu le prix Renaudot avec son roman Avant-guerre, en 1983. Six romans ont suivi : Le Cavalier blessé en 1987, une fresque historique à l’époque du Premier Empire, La Femme de proie en 1989, Le Voleur de jeunesse en 1990, Le Goût du malheur en 1993, et L’Invention de l’amour en 1997.

L’exposition immersive de Klimt est-elle encore une exposition ? Telle est la question ou le débat que soulève cette exposition d’un nouveau genre ouverte à Paris dans une ancienne fonderie baptisée « L’Atelier des lumières ». La foule ne désemplit pas pour voir cette « attraction artistique », si bien qu’on se croirait à l’ouverture de Space Montain à Disneyland. Sauf qu’ici ce sont les oeuvres de Gustav Klimt et de deux autres artistes Viennois (Egon Schiele et Friedensreich Hundertwasser) qui vous tournent la tête du sol au plafond. 140 vidéoprojecteurs laser tapissent l’espace d’images, 1 500 m2 sur 10 mètres de haut se métamorphosent au son spatialisé de Beethoven, Strauss, ou Wagner. C’est selon le président de Culturespaces, la société de néo-son et lumière qui a développé le projet, « la plus grosse installation multimédia fixe au monde ». Dans un jeu d’échelles dansant, ce sont tour à tour, les portraits, les détails, les ors, les couleurs et les fleurs qui, sortis de leur cadre, s’animent et se fondent sur un rythme implacable.

Pourquoi les héros des statues grecques ont-ils un petit pénis Ne mentez pas, vous vous êtes forcément déjà posé cette question. Alors que tous ces magnifiques éphèbes sculptés dans le marbre affichent une musculature impressionnante et des abdominaux en béton, alors qu’ils sont l’image même du corps parfait et de la virilité dans toute sa splendeur, ils ont tous un petit sexe (en tout cas plus petit que la moyenne). Oui tous : que ce soit le Kouros de Kroisos, qui date de l’époque archaïque vers –540, ou le Diadumène du sculpteur Polyclète réalisé au Ve siècle, les statues grecques – et leurs cousines romaines qui les ont prises pour modèle – sont invariablement dotées d’un petit zizi qui semble bien ridicule en comparaison avec leur stature d’Apollon. Aucune n’échappe à la règle. Mais pourquoi diable cette particularité physique ?

1503 : pourquoi faire de "La Joconde" de Léonard de Vinci un mystère ? Le monde est hors de ses gonds comme dirait Shakespeare à propos du temps, et à Florence, comme dans le reste de l’Italie, tout a basculé. L’impensable est arrivé, les états italiens sont non seulement battus mais laminés. Et il court une extraordinaire rumeur à propos d’un nouveau monde pour lequel on a affrété des bateaux depuis l’Espagne. Mohamed Bourouissa : "Dans Caravage, je retrouve une forme d'instantané" Mohamed Bourouissa est un artiste plasticien, vidéaste, dessinateur, photographe né à Blida en Algérie et il a grandi à Courbevoie dans les Hauts-de-Seine. A 41 ans, Mohamed Bourouissa est déjà l'un des artistes majeurs de sa génération, est exposé dans le monde entier. En 2018, Mohamed Bourouissa est nommé pour le Prix Marcel Duchamp et une première exposition institutionnelle lui est consacrée au Musée d'Art Moderne de la ville de Paris, intitulée Urban Riders. Pour ce projet, l'artiste s'était intéressé aux écuries associatives des quartiers défavorisés de Philadelphie, fondées par des cavaliers afro-américains et accueillant des jeunes du quartier et des chevaux abandonnés.

Giacometti : "C'est la sculpture comme une violence contenue qui me touche le plus" Alberto Giacometti est le premier sculpteur, et le seul, invité à parler de sa pratique dans cette série d'émissions consacrée majoritairement aux peintres. Mais n'est-ce pas lui qui disait que " la grande sculpture est peinte et que le volume ne suffit pas à tout dire" ? Dans cette archive de 1951, le sculpteur explique longuement comment il travaille à rendre ce qu'il voit. Ainsi concernant l'une de ses sculptures, il revient sur le processus créateur difficile qu'il a vécu durant tout un hiver : J'ai essayé de réaliser par mémoire ce que je ressentais devant le modèle, cela se réduisait à une plaque posée dans l'espace (…) pour la préciser j'étais obligé peu à peu à sacrifier, réduire, (…) de la figure il ne me restait qu'une tâche (…) décevant de voir que ce que je je dominais comme forme se réduisait à vraiment peu de chose (…).

Related: