background preloader

Quels usages font les jeunes d'Internet ?

Quels usages font les jeunes d'Internet ?
Quels usages les jeunes font-ils de l’Internet, comment considèrent-ils ce média, que représente-t-il dans leur vie quotidienne ? Autant de questions auxquelles il est nécessaire de savoir répondre pour conduire une stratégie interactive efficace auprès de ce segment. Pour les jeunes, Internet n’est pas une nouvelle technologie mais une sorte de synthèse entre des outils qu’ils maîtrisaient déjà plus ou moins bien avant l’apparition du web comme : le pager, le mobile, la console de jeux, la télévision, la radio, l’ordinateur. Pour avoir une vision sinon exhaustive mais la plus complète possible, nous aborderons l’analyse de la relation des jeunes avec Internet par les différentes facettes de leur vie quotidienne : leurs amis, leur famille, l’école. Les jeunes, leurs amis et le web Internet prend une part de plus en plus importante dans la vie sociale des jeunes. Internet pose aussi d’intéressantes questions relatives à la personnalité des jeunes. Les jeunes, leur famille et le web

AdBlocks, Digital Detox et Addiction : La génération Y et Z sous dépendance numérique Une forte intensité d’usage et de l’addiction Ce qui marque dans un premier temps, c’est une forte fréquence d’usage. Les générations Y et Z sont en effet de gros consommateurs de numérique puisque tout support confondu, ils naviguent entre 2h et 4h par jour et 13% sont plus de 6h/jour sur Internet. Ceux qui ont entre 21 et 22 ans constituent la part la plus importante de ces gros usagers. Et par ailleurs, à 60% ce sont des hommes. Inévitablement, cette très forte consommation conduit à des comportements pathologiques et à commencer par des usages numériques dès le réveil. Et c’est là que le problème survient. Souhaiteraient-ils qu’il en soit autrement ? Cette très forte consommation du numérique et qui conduit à de l’addiction pour un grand nombre d’étudiants, amène également à envisager des stratégies de contournement. Le contournement pour retrouver la qualité du produit

La cyberdépendance : quand Internet prend les commandes La cyberdépendance : quand Internet prend les commandes Lundi, 16 h 30 : Mathieu est devant son ordinateur. Il joue depuis dimanche après-midi à son jeu en ligne préféré. Il n’a ni déjeuné ni dîné et il est en train de manquer son cours. Ses notes ont beaucoup diminué dernièrement et ses colocataires ont remarqué qu’il ne sort presque plus de sa chambre. Nathalie habite avec son copain Frédéric depuis 1 an environ, mais elle est insatisfaite de leur relation. Les vignettes ci-dessus illustrent comment l’utilisation problématique d’Internet et des nouvelles technologies peut être la cause de difficultés pour plusieurs, que ce soit au plan personnel ou au plan interpersonnel. Introduction Qu’est-ce que la cyberdépendance? Introduction Depuis une vingtaine d’années, Internet a révolutionné la façon de communiquer et la manière de travailler. Qu’est-ce que la cyberdépendance? Types de cyberdépendance La cyberdépendance peut prendre des formes variées. Symptômes et conséquences Comment décrocher?

Cyberdépendance ? Réalité clinique ou invention psychopathologique ? Depuis plusieurs années, être connecté à internet est devenu la règle, que ce soit dans le milieu familial, professionnel ou encore en matière d’éducation. En effet, nous aurions du mal à nous passer de ce nouveau média, quasi indispensable au quotidien. Suite au développement des technologies de l’information et de la communication, des scientifiques se sont penchés sur la question des dépendances aux nouvelles technologies et plus spécifiquement à Internet. Ces dernières années, les politiques ont été interpellés à ce sujet que ce soit par le monde scolaire, professionnel ou encore par les acteurs psychosociaux de terrain. C’est pourquoi de nouvelles initiatives ont vu le jour pour tenter de répondre au mieux à ces diverses demandes. Ainsi en 2009, le projet « CYBERACCROS ? Cet article a pour but de présenter quelques chiffres qui illustrent l’augmentation de l’utilisation d’Internet. Et qu’en est-il des jeunes ?

Génération Y et usage des nouvelles technologies : interview de Benjamin Chaminade Après une première interview consacrée à la vulgarisation du concept de génération Y, je vous propose la suite de mon entretien avec Benjamin Chaminade. Elle est consacrée aux relations qu’entretiennent les jeunes issus de la génération Y avec les NTIC (Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication). Le PC est devenu un équipement présent dans presque chaque foyer, Internet est un réflexe quotidien. Ces changements ont entrainé une modification des habitudes pour les personnes issues de la génération X. Au contraire, cet état de fait est naturel pour les plus jeunes (les digital natives). Cette interview étudie les impacts occasionnés lors de la recherche d’emploi et dans le cadre professionnel. L’avènement des nouvelles technologies a- t-il changé la donne pour la nouvelle génération ? Le côté «connecté» est une partie de la définition de ce qu’est un Y. De ce fait, peut-on dire que la génération X correspond à un Internet 1.0 et la génération Y au 2.0 ?

Cyberdépendance (Marie-Anne Sergerie, psychologue et chercheure canadienne Ph.D. ) Rapport : La cyberdépendance : état des lieux et propositions I - Qu'est-ce que la cyberdépendance ? L'arrivée de l'Internet dans les foyers français a ouvert, il y a une dizaine d'années, une nouvelle dimension de l'outil informatique et, avec l'accélération progressive du débit des échanges, un espace de liberté sans limites. Aujourd'hui, la pratique du jeu électronique via l'informatique s'est considérablement accrue et a fait naître, avec elle, de nouvelles interrogations. L'objectif que se sont fixés les députés GROSSKOST et JEANNETEAU est donc d'étudier les mécanismes qui peuvent engendrer une dépendance, à certains types de jeux, affectant la santé des joueurs. En réalité, ces jeux MMORPG proposent au joueur d'évoluer dans un univers virtuel persistant. Dans ce cadre, la cyberdépendance peut se définir comme une dépendance qui s'instaure chez une personne faisant un usage « distordu » ou altéré du jeu vidéo. II - L’addiction sans substance : un phénomène naissant mais déjà très préoccupant Ages et Nature du jeu 2) Industriels

Comprendre le comportement des jeunes sur Internet pour les protéger - Étude Une étude sociologique Comprendre le comportement des enfants et adolescents sur Internet pour les protéger des dangers Les jeunes et Internet : de quoi avons-nous peur ? Élodie Kredens et Barbara Fontar - sociologues des médias - ont mené une enquête de fondLeurs travaux de recherche ont duré un an et se sont déroulés en deux temps : une série de 50 entretiens individuels avec des jeunes et leurs parents à leurs domiciles, puis la passation d'un questionnaire auprès de 1000 élèves, du primaire au lycée sur les représentations d'Internet. Pendant que les adultes redoutent une mauvaise rencontre, les jeunes réclament une meilleure formationLes résultats de l'enquête « laissent apparaître un fort décalage entre la réalité des pratiques numériques adolescentes et leurs représentations. Fréquence écoles, 30/03/210 Résumé La troisième partie propose une approche thématique des usages d'Internet chez les enfants et les adolescents. Télécharger Ce que qui ressort de l'étude Quelques extraits 1. 1.

Cyberdependance Le portrait type de la personne cyberdépendante a évolué depuis quelques années. Autrefois on pouvait reconnaître majoritairement des hommes âgés de 25 à 35 ans, scolarisés, financièrement capables de se doter d'un ordinateur assez dispendieux et qui passaient un nombre incalculable d'heures devant l'écran de leur appareil. Maintenant, il semble y avoir une certaine parité entre les hommes et les femmes. La démarche des deux sexes, vis-à-vis d'Internet et de son utilisation, est cependant très différente. La dépendance affective et la compulsion dans le sexe semblent être les deux principaux moteurs qui nourrissent la cyberdépendance. Il n’est pas rare de constater que le dépendant d’Internet nourrit d’autres dépendances. Le phénomène du day trading est aussi en recrudescence. Mais si Internet était, principalement, une grosse agence de rencontre ? Cette opportunité qui s'offre sur Internet a des avantages à bien des égards pour les infidélités virtuelles et/ou cybersexuelles : M. par

Peut-on être accro aux réseaux sociaux Un like par-ci, un tweet par-là, un selfie sur Instagram sans oublier de mettre à jour son profil LinkedIn... Nous multiplions quotidiennement les connexions aux réseaux sociaux. Mais à partir de quand cette fréquentation devient-elle problématique ? Notre consommation effrénée, ne cacherait-elle pas une réelle addiction ? Propos recueillis par Lucien Fauvernier A découvrir Quel pays passe le plus de temps sur les réseaux sociaux ? Le rapport 2015 de l’agence Wearesocial sur les pratiques numériques révèle que le temps mondial moyen passé sur les réseaux sociaux est d’un peu plus de 2h30 par jour. Trois. Mais alors, serions-nous tous accro aux réseaux sociaux sans le savoir ? L’addiction aux réseaux sociaux existe-t-elle ? Le concept d’addiction au virtuel n’est reconnu par aucune instance scientifique, que se soit par l’Académie française de médecine ou par le DSM V l’ouvrage de référence de la Société américaine de psychiatrie. Les réseaux sociaux ne sont pas addictifs par eux-mêmes.

Dossier - L'addiction aux jeux vidéo sur JeuxVideo.com En quelques décennies seulement, les jeux vidéo sont devenus le loisir privilégié de toutes les sociétés modernes. Que l'on soit jeune ou vieux, homme ou femme, riche ou pauvre, on passe tous aujourd'hui une partie de notre temps libre à jouer devant un écran. On peut désormais révéler sans honte son intérêt pour ce loisir et en discuter aussi bien dans une cour de récréation avec ses camarades qu'au bureau avec ses collègues. De nombreux passionnés très bien dans leur peau y consacrent des dizaines d'heures par semaine et certains d'entre eux en ont même fait leur métier. Bien sûr, certains préjugés sont encore tenaces : les jeux vidéo rendraient violent, insociable, ils nuiraient au développement des adolescents, etc. Pour une petite minorité de joueurs cependant, la pratique excessive des jeux vidéo constitue un véritable problème. Par dharn, Journaliste Jeuxvideo.com

L’addiction aux réseaux sociaux Si au réveil, votre premier geste est de consulter votre fil twtitter, alors on peut dire que vous êtes accro… Rassurez-vous, si vous vous consultez votre téléphone au réveil, vous n’êtes pas seuls. 48% des 18/34 ans sont comme vous. Nous sommes en moyennes inscrits à 3 réseaux sociaux et nous les consultons au moins 14 fois par jours. Si on consacre 5 minutes à chaque fois, ça fait quand même presque 2h par jour le nez sur nos écrans. Vous avez compris que je fais partie du lot… Mais je me pose la question de ce que je pourrais faire pendant ces deux heures au lieu de surfer… Considérons 1h au moins de transport par jour, pendant lesquels ça ne compte pas. L’addiction virtuelle Du point de vue scientifique, elle n’existe pas. Elle perturbe même notre relation avec l’autre. Se désintoxiquer Essayons d’établir des règles de vie déjà chez soi. Passez à partir de 21h en mode « ne pas déranger » où seuls les numéros choisis pourront vous contacter.

L’addiction chez les jeunes | Les Brouillons J’ai réalisé un dessin pour la 19e journée nationale prévention santé, organisée par la fédération des parents d’élèves de l’enseignement public (Peep). Le thème est « l’addiction chez nos enfants ». Mon côté geek m’a tout de suite fait pensé à ce dessin pour ce thème. Mon dessin a été utilisé sur le prospectus distribué lors de cette réunion Parents-Professionnels. WordPress: J'aime chargement… Sur le même thème Peut-on dessiner avec un Galaxy Note ? Cela fait plus d'un an que je me suis mis à dessiner sur Galaxy Note 3. Dans "Fan Art" Étiquettes : addiction, Alcool, Drogue, enfants, enseignement public, geek, Internet, jeunes, jeux vidéo, multimédia, parents, peep, prévention, prospectus, Santé

Il est important de comprendre en quoi les TICs sont intéressants pour les jeunes. by erik.jolivette Apr 16

Related: