background preloader

Le crépuscule des celtes_2-3

Le crépuscule des celtes_2-3
Related:  celte druideVidéo Les Celtes

Langues celtiques On peut représenter une structure arborescente des langues celtiques (en rouge) au sein de la famille indo-européenne: 1 Les origines On situe généralement le berceau de la civilisation celtique en Europe centrale, soit dans une région correspondant approximativement à la Bavière actuelle. Les historiens ont attesté la présence des Celtes dans cette région vers 2000 ans avant notre ère. On sait qu'à partir du IIe millénaire les Celtes se sont déplacés et ont occupé progressivement une grande partie de l'Europe. Au plus fort de leur expansion, les Celtes occupaient ce qui est aujourd'hui devenu le nord de la Grèce, une partie de la Bulgarie, la Galatie en Asie mineure (Turquie), une partie de l'Italie, l'Allemagne, la France, la Grande-Bretagne, l'Irlande et une grande partie de la péninsule Ibérique. 2 La langue gauloise Le gaulois était la langue des peuples celtes habitant la Gaule. 3 Les langues celtiques actuelles - celui du Nord (Gwynedd et Clwyd); - celui du Sud (Dyfed et Glamorgan).

Celtic culture / Culture celte » celtitude “Le Triple Visage de la Femme Celte” – Jean Markale Le Courrier de l’Unesco – Décembre 1975 Toutes les sociétés, au cours des âges, ont essayé de définir les rapports de l’homme et de la femme à l’intérieur du couple et dans les structures sociales existantes. Pour ce faire, elles ont donné à l’un et à l’autre une certaine place, laquelle varie assez sensiblement selon les coutumes et les traditions de chaque peuple. Chez les Celtes, c’est-à-dire chez les anciens Gaulois, chez les Irlandais, chez les Bretons de l’île de Bretagne devenus les Gallois et les Bretons armoricains, les structures sociales étaient celles de tous les peuples indoeuropéens. Donc les tendances étaient patriarcales et le premier rang se trouvait dévolu à l’homme. Par contre, il est certain qu’il existe des analogies profondes entre les usages celtiques et les usages de l’ancienne Inde à propos des formes de mariage. Ce qui frappe, c’est la relative indépendance de la femme vis-à-vis de l‘homme.

la culture celtique Le site de Celtic Session se veut aussi culturel, nous allons faire un petit tour d'horizon de la culture celtique; langue, croyances, géographie, histoire... Les Celtes Le nom de Celte apparait chez Hécatée de Millet vers -500 avant J.C. et Hérodote vers -450 avant J.C.. Il viendrait de l'indo-europée Keletos (rapide), ou Kel-kol (habitant ou colon). Les Celtes sont ensuite identifiés aux hyperboréens (de l'exrême nord). Au IVème siècle avant J.C., quand les Scythes, errant au travers des steppes, commencèrent à s'ettendre, les Celtes cédèrent à leur pression et progressèrent en évantail vers l'Ouest de l'Europe. Au IVème siècle avant notre ère, ils occupent l'Europe d'est en ouest. Selon Plutarque, les Galates feraient partie de la race celtique correspondante aux Belges. Il y aurait 120 000 000 de celtes dans le monde, en faites vous partie? La grande épopée celtique est divisée en 5 périodes bien distinctes. Les Celtes: une société tripartite. Les celtes en Espagne Les Asturies La Galice

Organisation de la société celtique La hierarchie : différentes classes sociales Les Celtes sont divisés en trois classes : la classe sacerdotale : elle regroupe tous ceux qui communiquent avec les puissances divines ou surnaturelles (prêtres) mais aussi ceux qui régissent les rapports sociaux, donc les druides. la classe guerrière : elle rassemble les guerriers (equites), mais aussi ce qui concerne la magie et la ruse. la classe productrice : elle a pour devoir de fournir tout ce dont l'élite (ceux des deux premières classes) a besoin. On y trouve ainsi artisans, commerçants, agriculteurs et éleveurs autrement appelés plebs La vie au quotidien Les hommes et les femmes Le mariage forge des liens fondamentaux. Les Celtes, hommes et femmes, aiment les vêtements de couleurs vives, souvent tissés avec de la laine. Il semble quasi certain que les Celtes pratiquent le tatouage. Les enfants Lorsqu'il atteint l'adolescence, le fils de famille noble recoit une arme. Les forts en construction

Bretagne celtique - patrimoine, culture et traditions Tout le monde en France connaît Astérix - et des millions de personnes dans le monde, bien au delà des frontières nationales, connaissent les livres ou les films qui montrent la résistance héroique d'Astérix et de son camarade Oblélix contre l'envahisseur romain. Les bandes dessinnées, créées par Uderzo et Goscinny à la fin des années cinquante, sont devenues des best-sellers aux années soixante, et restent à ce jour les BD français les mieux connues au monde. Et comme les cartes dans les livres Astérix nous le rappellent, c'est dans le coin nord-ouest de la Gaule, en Bretagne, que se trouve le village de nos résistants héroïques. Astérix et les siens sont des Gaulois, engagés dans une lutte d'arrière garde contre les envahisseurs latins qui avaient installé leur empire à travers une bonne partie de l'Europe de l'ouest – l'empire romain. La Bretagne partage, avec le sud ouest de l'Angleterre, les histoires du Roi Arthur Text © Gitelink.com Photos licence Creative Commons

Camp celtique de la Bure Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Situation d'un vieux camp des Romains[modifier | modifier le code] Panorama Le camp se situe au nord-ouest de Saint-Dié-des-Vosges, à 8 km environ du centre. Si plusieurs parcours permettent d’y accéder, l’automobiliste choisit souvent la route forestière qui mène d’abord au col de la Crenée[3]. Ces vestiges n'étaient pas inconnus des populations locales qui se réfugiaient autrefois en périodes d'insécurité dans ce lieu forestier. Le chantier archéologique, l'abandon et la délicate restauration du site[modifier | modifier le code] Mais c'est surtout à partir des années soixante que des investigations systématiques ont été conduites, à l’initiative de la Société philomatique vosgienne, d’abord par une équipe d'amateurs au sein de laquelle a émergé l'assiduité de Georges Tronquart, professeur de lettres classiques au lycée Jules-Ferry de Saint-Dié-des-Vosges. Le camp équipé d'une voie de portage et d'une cabane de chantier retourna à l'abandon.

Mythologie celtique irlandaise Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Article principal : Mythologie celtique Rappel historique[modifier | modifier le code] La société se divise en trois classes, obéissant en cela à l’idéologie trifonctionnelle des Indo-européens : Si le roi possède la souveraineté, il ne peut agir sans l'avis des druides, qui ont effectivement le pouvoir absolu sur tous les aspects de la vie des Gaëls. Les druides (« les très savants », selon l’étymologie), sont des théologiens, des juristes, des historiens, des philosophes, etc. Au Ve siècle, le christianisme va supplanter l'antique religion. Sources[modifier | modifier le code] C’est au monachisme irlandais que l’on doit la conservation de la mythologie préchrétienne. L’ensemble de ces sources doit être étudié de manière comparative avec la littérature celtique galloise et toute la documentation relative à la Gaule. L’histoire mythique[modifier | modifier le code] Personnages[modifier | modifier le code] Dieux[modifier | modifier le code]

Rois celtes - Illustration : Le visuel d'ouverture de cet article est un montage réalisé d'après un statère (monnaie en or) de -52 issu d'un trésor de Pionsat (Puy-de-Dôme). - Sources : Encyclopédie ne ligne wikipédia. ___________________________________________________________________________ - Rois celtes : Précédant dans l'Histoire notre Vercingétorix ''historique'', les Rois celtes antérieurs, les ''Brenn'' de l'Antiquité tardive ne nous sont connus que par des sources fragmentaires, parfois contradictoires et souvent incertaines. Retracer l'histoire de leurs règnes, c'est pourtant ce que s'est employée de faire l'historienne Anne de Leseleuc dans son récent ouvrage « Vercingétorix ou l'épopée des rois gaulois » (ouvrage publié aux « Editions de l'Archipel », en 2001). Premier grand chef celte dont nous ayons connaissance (bien que son existence soit pour nous incertaine...) : Ambigat, roi des Bituriges (Gaulois du Berry). Pour en savoir plus :

Boadicée Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Biographie[modifier | modifier le code] Selon les écrits, la mort de Boadicée diffère : dans une première version, en voyant la partie perdue, elle avale du poison pour ne pas tomber aux mains de l'ennemi, dans une autre version, blessée et prisonnière, elle meurt de maladie peu de temps après son arrestation. Pour ses filles aussi l'histoire diffère : dans la première version, l’aînée et la cadette moururent au combat, dans la seconde version, l’aînée survécut, et la cadette s'empoisonna. La révolte de Boadicée est encore de nos jours un symbole de courage et de résistance des populations bretonnes contre l'envahisseur romain. Point de vue latin[modifier | modifier le code] Boadicée haranguant les Bretons de John Opie. Culture populaire[modifier | modifier le code] Boadicée est l'inspiration de base du film La Reine des Vikings (1966). Henry Purcell lui a dédié un de ses travaux en 1695, Bonduca, or the British Heroine (Z. 574).

La Reine Celte Boudica - Terre des Femmes (Photo site : Qui connaît l’histoire de la Reine Celte Boudica ? Photo Voici l’histoire de Boudica (Boudiga, Boudicca, Boddicea … A la mort de son royal mari, Boudica devient Reine des Icènes. Tacite, Annales, XIV, 34-37 : Suetonius réunit à la quatorzième légion les vexillaires de la vingtième et ce qu'il y avait d'auxiliaires dans le voisinage. Boudicca, montée sur un char, ayant devant elle ses deux filles, parcourait l'une après l'autre ces nations rassemblées, en protestant "que, tout accoutumés qu'étaient les Bretons à marcher à l'ennemi conduits par leurs reines, elle ne venait pas, fière de ses nobles aïeux, réclamer son royaume et ses richesses; elle venait, comme une simple femme, venger sa liberté ravie, son corps déchiré de verges, l'honneur de ses filles indignement flétri. Dion Cassius, Histoire romaine, 62, 6-7

PAMOCH : Base de données Participative / Monnaies Celtiques. Monnaie gauloise Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Statère des Parisii, classe I Les monnaies gauloises sont encore assez méconnues. Chaque peuple gaulois était indépendant du point de vue du monnayage, certains plus productifs que d'autres, mais il y a tout lieu de supposer que les pièces en métaux précieux circulaient entre peuples voisins. Caractéristiques particulières des monnaies gauloises[modifier | modifier le code] Potin à la grosse tête Les monnaies des divers peuples ont des styles très différents, des « plus rustiques » aux plus élaborés (cf. l'Atlas des monnaies gauloises de La Tour pour avoir une idée de la diversité des styles) mais qui se rattachent bien au style de l'art celte. Monnaies d'argent de la moyenne vallée du Rhône[modifier | modifier le code] Ces séries précoces ont été étudiées par A. Galerie[modifier | modifier le code] Monnaies des Arvernes[modifier | modifier le code] Statère d'or de Vercingétorix, émis en -52 (Arvernes ?) Statère en billon des Bajocasses

Related: