background preloader

Apprenance & culture numérique P Carre

Apprenance & culture numérique P Carre
Related:  Cadre de référence? (+ archives)

Dispositif ? Demaizière 2008 1Je proposerai ci-après quelques réflexions à partir d'un terme qui est devenu omniprésent mais dont la définition et l'interprétation sont, me semble-t-il, assez variables. De telles variations sont courantes et ne sont pas forcément un obstacle majeur à l'action et à la réflexion. Il n'est toutefois pas inintéressant de s'arrêter un moment sur le ou les dispositifs d'apprentissage, de formation, multimédia, pédagogiques… 1 (...) 2Une promenade sur Internet à partir des entrées "dispositif" et "formation" permet vite de voir l'importance et la variété des usages. 2 (...) 3 3"Un dispositif rien que pour les femmes en Poitou-Charentes", signale Le Monde Économie le 29 mai 20062. 4Le B.A. 5Dispositif :

A Vannes, internet révolutionne l'enseignement traditionnel Les Mooc, les cours sur internet, tout droit venus des États-Unis, commencent à prendre leur essor en France et à Vannes. Ils vont révolutionner les apprentissages. Kezako ? Par Mooc, il faut entendre « Massive open online courses ». Le fonctionnement Un professeur choisit de mettre en ligne un cours (souvent sous format vidéo) qui devient accessible à tous. L'arrivée en France Des Mooc ont été mis en place en France, au cours des dernières années, de façon plus confidentielle qu'aux États-Unis. A l'université de Bretagne-Sud, Émilie Bouvrand, responsable du pôle numérique pour l'enseignement, est la correspondante du ministère. « Mon rôle est d'accompagner et de former les enseignants aux usages numériques en général, pour améliorer l'apprentissage des étudiants », explique-t-elle. « Les Mooc, c'est une rénovation de la pédagogie traditionnelle. Quel intérêt pour les étudiants ? Les défis à relever « Ce n'est pas naturel, l'autogestion. Et pour l'UBS ?

Grille sequence Ph_ Meirieu profeseurs stagiaires Autonomie : objectif ou prérequis ? Demaizière 2005 Préliminaires : quelques citations L’apprenant autonome ou le travail de l’apprenant en autonomie ? Quelques citations pour aider à poser le problème.1.1. Une citation de Fátima Sánchez Paniaga (2002 : 214) montre le jeu qui est possible. L’autonomie occupe une place très importante dans la perspective didactique actuelle de l’enseignement des langues ; mais il convient de faire la distinction entre "travail en autonomie" et "autonomie de l’apprenant". la détermination des objectifs ; la définition des contenus et des progressions ; la sélection des méthodes et des techniques à mettre en œuvre ; le contrôle du déroulement de l’acquisition proprement dite (rythme, moment, lieu) ; l’évaluation de l’acquisition réalisée. Voici un extrait d’un récent numéro de la revue Éducation permanente (Viviane Glikman, 2002 : 59). 1.3. Autonomie ou travail individuel ? "Travail en autonomie" est une expression courante mais qui reste peu claire. s’il ne maîtrise pas certaines manipulations de base ; 4.1.

Le soonoscope « Backslash », un Soonoscope pour comprendre les aspirations anti-GAFA, l’anti-mainstream, les valeurs portées et les attitudes engendrées. Dans un univers où les marques revendiquent la différenciation, la customisation, la démarcation – en bref l’individualisation pour sortir de la masse, on se demande si à force de vouloir se distinguer des autres on ne crée pas un mouvement…de masse. C’est d’ailleurs tout le sujet de l’article « The Hipster Effect : when anticonformists all look at the same » du mathématicien Jonathan Touboul, cité dans cette édition du Soonoscope. Il explique : « The hipster effect is this non-concerted emergent collective phenomenon of looking alike trying to look different ». Cette évolution de l’anti-mainstream qui devient mainstream relève de la logique naturelle de tout mouvement. Et dans le monde du digital, il en va de même. 115 pages de tendances550 grammes d innovation pure120 jours de lecture inspirante Dans ce numéro, retrouvez : Analyse socio Opinion 1.

Préparer une séquence et une séance d'apprentissage - Mallette pédagogique 1er degré Une séquence est un ensemble de séances. La séquence vise un objectif d’apprentissage fixé au terme d’un nombre défini de séances. Elle vise la maîtrise d’une ou plusieurs compétences. La séance vise un objectif d’apprentissage fixé à son propre terme. L’objectif d’apprentissage de chaque séance est cohérent et s’articule avec celui des autres séances et avec l’objectif d’apprentissage de la séquence. La fiche de préparation de séance donne une vue détaillée du montage et du déroulement d’une séance. Elle renseigne de manière explicite sur le dispositif mis en place, la mise en œuvre imaginée par l’enseignant pour atteindre les objectifs visés. Les documents joints vous donnent : Le cadre à utiliser pour préparer vos séquences et séances. Des explications et des indications sur la façon de renseigner les rubriques

Dispositif - D. Paquelin 2001 Du dispositif accompagné au dispositif accompagnantpar Didier Paquelin, université de Bordeaux Voici deux termes, « dispositif » et « accompagnement » qui trouvent aujourd’hui une place dans les discours pédagogiques, politiques et économiques. Examinons tour à tour chacun d’eux et regardons plus précisément leur relation avec le terme « autoformation ». Vous avez dit dispositif… Foucault définit le dispositif comme « Un ensemble résolument hétérogène, comportant des discours, des institutions, des aménagements architecturaux, des décisions réglementaires, des lois, des mesures administratives, des énoncés scientifiques, des propositions philosophiques, morales, philanthropiques, bref : du dit, aussi bien que du non-dit. Chartier rappelle que Au delà de la technologie, le dispositif est… Pour Linard, le dispositif est « fondé sur la mise en système des agents et des conditions d'une action...un dispositif est une construction cognitive fonctionnelle, pratique, incarnée.

Les TICE | Motivation scolaire autour des TICE Les TICE vont elle changer la pédagogie (source : cafépédagogique) Permalien Poster un commentaire Discours de M. Darcos et les TICE (source : education nationale) Usage des TICE à l’école : Xavier Darcos rappelle quatre objectifs majeurs Discours – Xavier Darcos Amener 100 % des élèves au niveau du brevet informatique et internet d’ici 2010, développer les usages des TICE : pour les apprentissages fondamentaux, pour apprendre l’anglais, parvenir à un ordinateur pour dix écoliers en moyenne d’ici 2010. Seul le prononcé fait foi Mesdames et Messieurs, C’est avec beaucoup de plaisir que je participe à la clôture du séminaire de l’association Renaissance numérique et je tiens à vous remercier pour votre invitation. Dirigeants d’entreprise ou universitaires, vous vous êtes donné pour mission de réfléchir et d’agir afin de développer le numérique en France. Amener 100 % des élèves du premier degré au niveau du B2i d’ici 2010. Je vous remercie. Permalien Poster un commentaire

Construction d'une séquence pédagogique - Fiche didactique Voici quelques définitions de la terminologie utilisée pour construire les séquences pédagogiques en lycée professionnel et quelques outils : Terminologie SÉQUENCE : Ensemble continu ou discontinu de séances articulées entre elles dans le temps et organisées autour d’une ou plusieurs activités en vue d’atteindre les objectifs fixés par les programmes d’enseignement (terminologie de l’éducation - BOEN n°35 - 17-09-1992). Nb : La séquence vise un objectif d’apprentissage fixé au terme d’un nombre défini de séances. Elle vise la maîtrise d’une ou plusieurs compétences. SÉANCE : la séance est une période d’enseignement qui vise un objectif d’apprentissage fixé à son propre terme. Remarque : la durée est généralement de 55 minutes néanmoins.en enseignement technologique et professionnel, la séance peut avoir une durée de 2 à 3 heures selon les répartitions horaires recommandées. OBJECTIFS : L’objectif décrit ce que l’élève sera capable de faire à la fin de la période de formation.

Définition de l'autoformation - P. Carre Définition de l'autoformation Philippe Carré définit lautoformation comme étant un processus dapprentissage autonome, « par soi-même ». Afin déclairer la notion, il présente les cinq grandes approches issues de la « galaxie de lautoformation » : lapproche éducative (apprendre dans des dispositifs ouverts), lapproche cognitive (apprendre à apprendre), lapproche sociale (apprendre dans et par le groupe social), lapproche existentielle (apprendre à être) et lapproche autodidacte (apprendre hors des systèmes éducatifs institués). 11èmes rencontres du FFFOD : Nouvelle frontière, neutralité et bienveillance : bienvenue dans le monde numérique | Learning Sphere C’est la 1ère fois que j’assistais aux rencontres du Forum Français de la formation Ouverte à Distance (FFFOD) qui avaient lieu du 6 au 8 novembre dernier à Caen. Le thème retenu cette année était l’apprentissage à l’ère du numérique. En 2 jours et 10 interventions, nous avons fait un tour d’horizon des impacts de ce nouvel environnement encore mal identifié sur un certain nombre de concepts liés à « l’apprendre ». De ce panorama, j’en ai conservé 3 idées essentielles qui m’amènent à revisiter quelques questions posées de la conception d’un parcours de formation « à distance ». La nouvelle frontière Du « Monde virtuel » au « Monde numérique » : de l’oxymore d’il y a quelques années cette association de termes est devenu pléonasme. Voilà pourquoi les parcours mixtes et blended laissent aujourd’hui la place aux parcours multimodaux. Le défi étant de conserver la cohérence du parcours global tout en assurant à l’apprenant une évolution dans son apprentissage. 2. 3.

"Construire" des séances pédagogiques équilibrées au sein d'une séquence L'autoformation, une auberge espagnole - article SH Autoformation sociale, éducative, existentielle, cognitive... cette notion polysémique est devenue centrale dans notre société individualiste. Brigitte est en seconde. Elle a choisi l'économie en option parce qu'elle veut faire du commerce international avec la Chine. En début d'année, par petits groupes, son professeur les a initiés à la recherche documentaire au CDI (centre de documentation et d'information) pour qu'ils puissent « se débrouiller seuls dans leurs recherches d'informations ». L'autoformation, c'est un peu l'auberge espagnole, avoue le spécialiste en la matière, Philippe Carré (1), et l'exemple précédent nous en donne une illustration. - Sous l'angle de l'individu, l'autoformation peut, tout d'abord, permettre d'« apprendre à être » ou d'« apprendre à produire sa vie » par, selon l'expression de Gaston Pineau, « une appropriation par le vivant de son pouvoir de formation ». Bref, lorsque l'on parle d'autoformation, « idée polysémique » par excellence selon P. Selon P.

Blog de M@rcel : des technologies et des pédagogies qui travaillent ensemble Introduction : répondre ou débattre Ce billet portera sur la contribution de deux collègues, Alain Beitone et Margaux Osenda, qui ont publié « La pédagogie inversée : une pédagogie archaïque » (des extraits de cet article seront proposés en bleu ci-dessous) Il ne s’agit pas pour moi de « répondre » à leurs arguments ou de les démonter en tentant de démontrer combien le propos serait incorrect, inapproprié, fallacieux … Je l’ai souvent dit : en matière d’innovation (gardons ce concept pour le moment), il me paraît important de considérer tous les points de vue même ceux envers lesquels, personnellement et subjectivement, on ne peut d’emblée marquer son accord. En effet, les propos des thuriféraires et autres évangélistes doivent être considérés avec circonspection voire méfiance, ceux des « grognons » (comme je les appelle chaleureusement) avec attention en ce qui concerne les alarmes qu’ils nous envoient. La classe inversée n’a rien d’innovant ! Introduction I.1. I.2. I.3.

Related: