background preloader

Ministère de la santé - fonction publique hospitalière (FPH)

Ministère de la santé - fonction publique hospitalière (FPH)
La fonction publique hospitalière, telle que la définit la loi du 9 janvier 1986 concerne aujourd’hui un peu plus d’un million d’agents. Elle regroupe, à l’exception du personnel médical (médecins, biologistes, pharmaciens et orthodontistes), l’ensemble des emplois des établissements suivants : les établissements d’hospitalisation publics ; les maisons de retraite publiques ; les établissements publics ou à caractère public relevant des services départementaux de l’aide sociale à l’enfance ; les établissements publics pour mineurs ou adultes handicapés ou inadaptés ; les centres d’hébergement et de réadaptation sociale publics ou à caractère public. Ces agents peuvent être titulaires, stagiaires ou contractuels de droit public répartis à 90% dans les établissements de santé et 10% dans les établissements sociaux et médico-sociaux. Ils travaillent dans différentes filières : soignante, de rééducation, médico-technique, administrative, technique et ouvrière, socio-éducative. v Les dossiers Related:  Infirmière

(daube ?) Ordre National des Infirmiers hopital public en France, bilan Hôpital en France Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Hôpital Pierre-Bérégovoy du Centre Hospitalier de L'agglomération de Nevers Au sein du système de santé français, un hôpital est un lieu destiné à prendre en charge des patients atteints de pathologies et de traumatismes trop complexes pour pouvoir être traités à domicile ou dans le cabinet d'un médecin. Ils peuvent exercer des missions complémentaires, notamment de prévention, de formation et de recherche. Statut des hôpitaux français[modifier | modifier le code] En France, le système hospitalier se compose d'établissements de santé publics et privés. Dans le cas d'établissements privés, on parle souvent de clinique. Types d'hôpitaux publics[modifier | modifier le code] À l'exception des hôpitaux d'instruction des armées, les hôpitaux publics sont constitués sous la forme d'établissements publics de santé. Répartition[modifier | modifier le code] Activité[modifier | modifier le code] Places[modifier | modifier le code]

Agence régionnale de la santé de Haute Normandie Portail des Agences Régionales de Santé Emploi Accès Rapide 21/03/2014- Guide Droits des usagersLancement conjoint par le ministère des affaires sociales et le défenseur des droits, du guide « Usagers : votre santé, vos droits ». Ce... Contrat d'engagement de service public (CESP) Il s'agit de livrer l'hôpital public au secteur marchand d'ici à 2018 Qu'entends-t-on par géré comme une entreprise? S'agit-il de soumettre l'hôpital à la loi du marché, au nom de la sacro-sainte concurrence libre et non faussée que l'on nous vend comme moteur d'excellence ? S'agit-il de soumettre l'hôpital au principe de rentabilité, d'efficience dans la course à l'équilibre financier ? Gérer comme une entreprise consiste-t-il à produire à moindre frais pour dégager toujours plus de marge ? Gérer comme une entreprise consiste-t-il à faire faire par des travailleurs moins qualifiés puisque moins bien payés ? S'agit-il de baisser les coûts de production pour dépenser moins dans un premier temps et pourquoi pas gagner plus dans un second ? Si nous sommes ici au centre du débat alors la question centrale n'est pas de savoir s'il faut gérer l'hôpital comme une entreprise mais plus précisément s'il faut continuer de le gérer comme une entreprise. La libéralisation de notre système de santé est en cours et l'hôpital en paye son tribut.

Hopital de blois Auteur anonyme Fédération Hospitalière de France (FHF) Un hôpital doit-il être géré comme une entreprise  Comme pour les entreprises et même s'il s'agit de l'hôpital, nous ne sommes pas dispensés de nous poser les questions suivantes : Que faisons nous ?Quels sont les besoins de la population ?Faut-il continuer de la sorte ? Marisol Tourraine n'invente rien et les discussions dont elle fait état ne sont que de la mousse car la loi HPST ne sera pas remise en question par François Hollande. En matière de santé 3 raisons ont justifié la création des ARS :1) Unifier le pilotage des offres de soin2) En améliorer l'efficacité3) En améliorer l'efficience Les ARS ont remplacé les agences régionales de l'hospitalisation (ARH). La réforme du service public hospitalier est fondé sur les missions de service public sur lesquelles pourraient émarger les établissements publics et privés. Pour ce qui est du secteur social et médico social, il est composé de 3 secteurs :1) Secteur Pauvreté et exclusion2) Secteur de la petite enfance3) Secteur Handicap

ministères des affaires sociales et de la santé CHRU de Montpellier

Related: