background preloader

Chroniques du début de la fin du pétrole, par Matthieu Auzanneau

Chroniques du début de la fin du pétrole, par Matthieu Auzanneau

Même pas mal Consommation mondiale de pétrole La consommation mondiale de pétrole Combien de pétrole consomme-t-on dans le monde ? Depuis quelques années, la consommation mondiale de pétrole a dépassé les 80 millions de barils par jour pour atteindre 87,4 millions en 2010. Le baril, qui est l'unité de volume utilisée dans les milieux industriels et financiers, équivaut à environ 159 litres (158,987 litres exactement). Une colonne de 64 000 kilomètres de pétrole...tous les jours Pour se représenter cette dose quotidienne, il faut imaginer le baril tel un petit tonneau de 50 cm de large sur 80 cm de haut. La consommation de pétrole en 2012 Le pétrole est la première source d'énergie dans le monde et permet de satisfaire 32 % des besoins énergétiques. La demande mondiale de pétrole brut Si la croissance économique mondiale atteint 4,5% en 2014, la demande d'or noir sur le globe progressera jusqu'à cette date de 1,4% par an en moyenne et sera pour la première fois majoritairement portée par les pays émergents et les pays en développement.

Concepts économie numérique draft « Initiative ISCN ? Concepts économie numérique draft Il y a : Des utilisateursDes "M account managers"Des Service providers, content diffusers, hostersDes ShopsDes éditeurs et créateurs d’œuvres, de services, (sites, films, disques, sites genres static contents ou pas)Utilisation des ISCNs pour toutes les problématiques d’identification (et donc en particulier de tous les numéros GS1, ISBN, ISAN ou autres, pour beaucoup d’œuvres existantes quand ça fait sens) D’autre part : Chaque utilisateur a un (ou quelques) M-accountChaque M-account est "géré", à un instant donné, par une organisation "M account manager"Un M account peut être transféré d’un M account manager à un autreLe M account number est utilisé dans aucune transactionUn utilisateur peut acheter des œuvres ou éditions dans n’importe quel shop, sous forme de licence "à vie" ou d’abonnementUne œuvre ou édition d’oeuvre ou service est à un instant donné hosté par un hoster (cela peut changer)Les accounts managers peuvent être les banques? Like this:

Korben - Site d'actualité geek et tech Les événements climatiques extrêmes, nouvelle réalité Sécheresses intenses, pluies diluviennes, tempêtes tropicales et autres ouragans dévastateurs : les coups durs du climat se sont multipliés et intensifiés au cours de la dernière décennie. C'est ce que conclut une étude publiée dans Nature climate change lundi. Mais au-delà des simples courbes et statistiques, la question qui divise la communauté scientifique réside dans l'enjeu de la responsabilité : variabilité naturelle du climat ou effet du changement climatique d'origine anthropique ? Les auteurs de ce nouveau rapport sont catégoriques : il existe un lien entre les activités humaines et l'intensification des événements climatiques extrêmes. Les canicules. Ces chaleurs extrêmes sont de plus en plus fréquentes. Mais ces extrêmes ne concernent pas que les périodes estivales. Les pluies intenses Les ouragans 2004 a vu le plus grand nombre de cyclones jamais comptés dans une année, et le doublement des plus puissants d'entre eux. Audrey Garric

À quelle vitesse la production pétrolière actuelle décroît-elle ? Or donc, le pdg de Shell annonce qu'il faudrait trouver d'ici dix ans l'équivalent de quatre nouvelles Arabies Saoudites, rien que pour maintenir la production mondiale à son niveau présent. Il paraît aujourd'hui très (très) peu vraisemblable que l'industrie soit capable d'accomplir un tel "exploit", ne serait-ce qu'à cause de la (beaucoup) trop faible importance des nouveaux projets d'extraction annoncés jusqu'ici. Mais le pronostic de déclin de la production aujourd'hui existante mis en avant par Shell est-il lui-même vraisemblable ? Shell se fonde sur l'hypothèse d'un taux de déclin de la production pétrolière existante de 5 % par an en moyenne à l'échelle mondiale sur les dix prochaines années ― ce qui donne bien quasiment quatre fois la production de l'Arabie Saoudite, soit... pas loin de la moitié de la production mondiale actuelle de brut à remplacer. Sadad Al Husseini, ex-n°2 de la compagnie pétrolière nationale saoudienne, m'a indiqué : Pendant combien de temps encore ?

Start a 1-Acre, Self-Sufficient Homestead - Modern Homesteading Everyone will have a different approach to keeping a self-sufficient homestead, and it’s unlikely that any two 1-acre farms will follow the same plan or methods or agree completely on how to homestead. Some people like cows; other people are afraid of them. Some people like goats; other people cannot keep them out of the garden. Some people will not slaughter animals and have to sell their surplus stock off to people who will kill them; others will not sell surplus stock off at all because they know that the animals will be killed; and still others will slaughter their own animals to provide their family with healthy meat. For myself, on a 1-acre farm of good, well-drained land, I would keep a cow and a goat, a few pigs and maybe a dozen hens. Raising a Dairy Cow Cow or no cow? On the other hand, the food that you buy in for this family cow will cost you hundreds of dollars each year. 1-Acre Farm With a Family Cow Grazing Management Intensive Gardening Half-Acre Crop Rotation

Projet Echo des alternatives Sur la route de Cancun (Mexique), prochain sommet International sur les dérèglements climatiques (28 nov – 10 déc), Sophie Chapelle et Maxime Combes, engagés dans le projet Echo des Alternatives, iront à la rencontre d’expériences menées par des associations, collectivités, communautés visant à transformer leur vie, leur mode de consommation, leur habitat, leurs relations sociales de proximité. Mêlant le plus souvent les exigences écologiques aux impératifs démocratiques et sociaux, ces initiatives démontrent que les véritables solutions aux dérèglements climatiques sont déjà là, expérimentées et mises en pratique. Le sommet de Copenhague, malgré l’ultimatum médiatique, n’a pas été à la hauteur des espérances de la société civile et de l’opinion publique. Le projet se déroule en deux temps : Lire la plaquette de présentation complète accessible ici en .pdf. Pour nous soutenir : cliquer ici.

Les effets d’un prix du pétrole élevé et volatil Patrick Artus, Antoine d’Autume, Philippe Chalmin et Jean-Marie Chevalier Parution : 13.09.2010 Publié le jour anniversaire des cinquante ans de l’OPEP, ce rapport fait le point sur le rôle du pétrole dans l’économie française. Le prix du baril de pétrole a connu ces dernières années des évolutions heurtées : parti de 9 dollars en décembre 1998, il a culminé à 145 dollars en juillet 2008, pour redescendre à 32 dollars en décembre 2008 et remonter à 86 dollars début mai 2010. Confrontée à ce nouvel environnement énergétique, l’économie française doit-elle craindre un prix du pétrole élevé et volatil ? Dans leur réponse à cette question, les auteurs de ce rapport délivrent quatre messages principaux : • la tendance à la hausse du prix du pétrole est inévitable et s’accompagnera d’une volatilité importante qui reflète les incertitudes sur les fondamentaux réels et les mouvements spéculatifs sur le marché pétrolier ; Télécharger le rapport Télécharger le résumé Commander le rapport

Trottinette E-micro : tout l’esprit Micro, les watts en plus E-Micro, la trottinette électrique la plus légère du marché Après de longs mois (voire des années) d’attente, la trottinette électrique de la marque suisse Micro est bientôt commercialisée. Le magasin Altermove de Lyon étant revendeur officiel de la marque suisse, nous avons eu l’honneur de disposer, en avant-première, du dernier prototype se rapprochant le plus de la version finale ; l’occasion pour moi de faire la totalité de mes déplacements avec ce petit engin pendant quelques semaines. Le plus surprenant lorsque l’on reçoit la trottinette c’est d’abord son poids, 7,5 Kg contre 4,9 kg pour une Micro White (ou Black), seulement 2 kg de plus qu’une Flex Air (5,5 kg)! Revenons sur sa compacité justement. E-Micro : moins épaisse de 5 mm que la Micro White ! A noter, bien que la T-bar soit la plus courte de la gamme, le plateau est quant à lui le plus grand. La E-Micro, la trottinette électrique passe-partout De la promenade en ville… … à la petite pointe sportive Une petite grimpeuse

Résixlience - Indice Libre de Résilience Locale / Dépendance au Pétrole [Open Assessment Index of Local Resilience / Oil Dependency] Suremballage À l’épicerie, quel emballage choisir ? Avec l’arrivée de nouveaux emballages comme les poches en plastique ou le Tetra Pak et la disparition progressive du verre, il devient de plus en plus difficile de trouver l’emballage le moins nocif pour l’environnement. Voici donc un petit guide d’achats plus écologiques. Selon RECYC-QUÉBEC, 26% de tous les rebuts que l’on génère, recyclable ou pas, sont des emballages. Mais, on en jette encore beaucoup. 20 % du contenu de nos poubelles sont des emballages de produits de toutes sortes. Selon Statistique Canada, chaque Canadien jette chaque jour environ un demi-kilo d’emballages. Malgré nos efforts pour mettre au bac vert les emballages recyclables, il reste que nous sommes, en tant que consommateurs, contraints d’acheter des emballages qui ne se recyclent tout simplement pas. Au supermarché, par exemple, il est difficile d’y voir clair. Du pire au meilleurVaut-il mieux un pot en verre ou en plastique ? Intervenants

La ville résiliente L'épicerie L'emballage alimentaire L'emballage joue un rôle important dans l'industrie alimentaire. Il fait désormais partie de nos habitudes de consommation . De plus en plus perfectionné, il fait appel à des techniques sophistiquées dont on ignore souvent l'existence. Dans les laboratoires de l'Université Laval, à Québec, Jean-Pierre Émond et son équipe développent et testent, de concert avec l'industrie, une foule d'emballages alimentaires. Le professeur en génie alimentaire explique que l'emballage remplit quatre fonctions bien précises. Les différents types d'emballage De plus en plus de jus et de produits laitiers sont emballés avec le procédé «TétraPak», développé en Suède. Son plus gros avantage est de prolonger la durée de vie du produit sur les tablettes. En revanche, ce procédé comporte un désavantage en ce qui a trait au recyclage. Autre type d'emballage : celui des sacs de croustilles, qui sont gonflés à l'azote pour ne pas écraser les croustilles durant le transport.

Related: