background preloader

CDI, chronique d'1 mort annoncée

CDI, chronique d'1 mort annoncée
« Les gens de marché s’expriment de façon très directe. » Dans sa note (largement traduite ici), le « chief economist de Cheuvreux » conseille en effet à François Hollande de « tromper le peuple » pour mettre fin au « fameux CDI ».« On ne s’embarrasse pas de finasseries », poursuit-il dans un entretien diffusé dans l’émission Là-bas si j’y suis. Raison de plus, cette franchise, pour aller rencontrer ce « senior advisor », Nicolas Doisy. Car il ne faut pas mépriser l’adversaire : il est prêt à livrer bataille. François Ruffin : On se trouve au siège de la Corporate Investment Bank du Crédit agricole. Nicolas Doisy : Tout à fait. F.R. : Mais pourquoi une société de courtage comme Cheuvreux a un département recherche ? Nicolas Doisy : Pourquoi la politique ? Hollande : le choix F. N. La fin du CDI N.D. : C’est lui qui va devoir le faire dans la mesure où c’est lui qui sera élu. F.R. : Quel type de réforme ? N.D. : Quelles réformes ? N.D. : Oui, tout à fait. L’Eurozone La confiance Le danger Related:  LA FINANCE industrie bancaireFinance

1935 Irving Fisher « 100% Money » Ce texte est également disponible en version originale : Une courte présentation du plan Aux Etats-Unis, ainsi que dans quelques autres pays, la plupart de nos factures sont payées par chèque et non pas avec de l’argent passant de main en main. Quand une personne signe un chèque, elle paie avec ce qu’elle appelle « l’argent que j’ai a à la banque » comme indiqué par son solde bancaire sur le talon de son chéquier. La somme de tous les soldes sur tous les talons de la nation, c'est-à-dire tous les dépôts sur compte chèque, ou ce que nous pensons habituellement être « l’argent » reposant en banque pouvant servir à payer par chèque constitue le principal moyen de paiement aux Etats-Unis. Je propose d’appeler cela « l’argent sur compte chèque » à distinguer des espèces ou « argent dans les poches ». Beaucoup de gens s’imaginent que l’argent sur compte chèque est vraiment de l’argent et repose réellement en banque. La proposition Avantages Objections

Le plan de bataille des marchés (traduction) C’est une note de neuf pages, en anglais, rédigée par le « premier broker indépendant en actions européennes ». Dans ce document, que l’on retrouve dans l’intégralité sur le site de Reporterre, on découvre « le plan de bataille des marchés » si François Hollande l’emportait. En voici une traduction... Cheuvreux, c’est le « premier broker indépendant en actions européennes ». Avec des bureaux dans quatorze pays, à Tokyo, San Francisco, Amsterdam, Boston, cette filiale du Crédit Agricole conseille 1200 investisseurs institutionnels, notamment anglo-saxons – notamment des fonds de pension et des banques.À ces 1200 clients « corporate », cette société a adressé une note brève, en anglais, de seulement neuf pages. Car eux préparent déjà l’après élection. Un peuple averti en vaut deux. Ci-dessous, notre reporter Adrien propose une traduction de cette note rédigée par le « chief economist » de Cheuvreux, Nicolas Doisy. Le choix Le marché du travail Tromper le peuple La confiance Son programme Le pire

Texte vidéo Financiarisation des Entreprises Goldman Plays Damage Control La CITY finance en eaux troubles Dimanche 30 octobre 2011 7 30 /10 /Oct /2011 00:35 Comment sortir de la crise financière systémique mondiale, si l'on refuse de reconnaître l'ennemi à abattre, la source des cinquante dernières années d'effondrements financiers, agro-industriels, sanitaire, culturels et moraux des nations ? Nos hommes politiques, au mieux, refusent d'admettre l'existence de cette puissance nuisible dans leurs proposition de redressement du pays, et inventent des chimères pour justifier de leur aveuglement (l'écologisme décroissant, le marxisme, le libéralisme, la social-démocratie, etc). Au pire, comme Obama ou Sarkozy, ils vont se faire décorer par la vieille Elizabeth Windsor et trahissent leur mandat en mettant leur nation au service de l'Empire et en semant la guerre pour lui partout sur la planète (après la Lybie, la France se déploie au Kenya et en Somalie, figurez-vous...) La télé publique a fait son boulot : l’empire financier de la City sous les projecteurs ! Par Bertrand Buisson

"Dans la zone euro, c'est le marché qui gouverne" LE MONDE CULTURE ET IDEES | | Propos recueillis par Propos recueillis par Frédéric Joignot La politique ne se fait pas à la corbeille", lançait le général de Gaulle le 28 octobre 1966 quand la Bourse plongeait, après avoir exagérément monté, en 1962. L'économiste André Orléan, directeur de recherche au CNRS, rappelle cette formule pour montrer, dans un entretien au Monde, que le pouvoir politique est aujourd'hui assujetti aux décisions des marchés financiers. De la même façon, il trouve "disproportionné" l'affolement qui a suivi la dégradation de la note de la France par l'agence de notation Standard & Poor's. André Orléan, 61 ans, vient de recevoir le prestigieux prix Paul-Ricoeur pour son ouvrage L'Empire de la valeur. C'est pour s'atteler à cette réflexion qu'André Orléan préside l'Association française d'économie politique (AFEP), qui milite pour le pluralisme dans l'enseignement et la recherche en économie. Qui gouverne en Europe ? Dans la zone euro, c'est le marché. Oui.

Création Monétaire Les banquiers détestent l’Islande A force d'enquêtes judiciaires, l'île aux volcans a fait drastiquement diminuer ses dettes. Etonnant non? La crise financière mondiale, attisée localement par la cupidité aussi surprenante que hors norme des banquiers islandais, a bien failli rayer l’île de la carte en 2008. Aujourd’hui c’est du côté de Reykjavik - que l’agence de notation Fitch a d’ailleurs relevé d’un cran à la mi-février - et qui a renoué avec la croissance en 2011 jusqu’à tabler sur un taux de 2,7% pour 2013 avec une balance commerciale redevenue excédentaire, que se déroule une véritable révolution dans l’indifférence quasi générale des médias européens. Petit rappel d’islandais pour les nuls : C’est en 2008 que le phénomène a pris naissance. Entrée en scène fin octobre 2008, du FMI et des pays frères scandinaves auxquels s’est joint la Pologne reconnaissante, qui contribuent respectivement à hauteur de 2,1 et 2,5 milliards de dollars à la réparation des dégâts. Des banquiers à l’amende Des enquêtes judiciaires

1927René Guénon à propos de la Démocratie Setting a price on the future: The mathematics of markets Pricing the Future: Finance, Physics, and the 300-Year Journey to the Black-Scholes Equation. By George Szpiro. Basic Books; 298 pages; $28 and £18.99. Buy from Amazon.com , Amazon.co.uk OPTIONS and futures are almost as old as trade itself. The tale includes a fascinating succession of people who tried doggedly to master probability and markets. Another great mind whose work was lost was Wolfgang Döblin. The envelope lay sealed in archives until May 2000, when it was found to contain the mathematical tools to describe the random movements of particles. That equation, which Robert Merton, Myron Scholes and Fischer Black worked out in 1973, turned out to be a breakthrough that promised accurate assessments of the value of options, which are the right (but not the obligation) to buy or sell something at a particular price on some future date. The equation's publication led to a flowering of options markets and an explosion of trading on them. Yet the model has deep failings.

Espace Pédagogique Introduction Introduction Les Marchés à terme Le domaine de la finance englobe des marchés aux fonctions diverses. Au sens large, les marchés financiers désignent des marchés où peuvent être émises, achetées ou vendues des valeurs mobilières de toute nature. Certains de ces marchés assument un rôle de financement, mais les besoins de financement des entreprises peuvent être des besoins de court, moyen ou long terme. Pour répondre à ces besoins de financement, il existe donc plusieurs types de marchés financiers, certains consacrés aux financements à long terme (marché des obligations et marché des actions) et d’autres, dédiés aux financements à court terme (marché monétaire et marché interbancaire). Il existe en fait un marché financier spécifique pour chaque type d’instruments financiers négociés. Les différentes catégories de marchés financiers : Le marché de capitaux à court terme Ce marché regroupe deux marchés : Son rôle De cette façon, la banque centrale peut : Le marché de capitaux à long terme

Banques : même le LIBOR était truqué ! Une toute petite variation de cet indice inter-bancaire a permis des magouilles à plusieurs milliards d'euros. Un battement d'ailes de papillon pour une tempête financière... Sacrés banquiers…Depuis quelques jours, on comprend mieux pourquoi le marché interbancaire s’est méchamment asséché au cours du 2ème semestre 2011 ! Même Super Mario Draghi est tombé dans le panneau lorsqu’il est venu à leur secours à coups de centaines de milliards d’euros de prêts à court terme quasi gratuits. Souvenez-vous : 489 milliards à 1% pour 3 ans en décembre 2011, suivis d’une deuxième tournée de 530 milliards supplémentaires en février 2012. «Que voulez-vous mon bon Monsieur, on a pas le choix, disait-on à l’époque au siège de la BCE ; les banques n’ont plus confiance les unes dans les autres et les liquidités indispensables au bon fonctionnement de l’économie se font rares, l’incendie menace, et il faut donc les arroser avec un retardant nommé LTRO…». Pourquoi les banques se méfient d'elles-mêmes

Certaines donnent de A des B des C & des D Moody's ou Standard and Poor's, ces noms vous sont sans doute familiers. Dans les articles financiers, on retrouve souvent des références à ces deux sociétés, leaders mondiales de la notation financière. Leur influence sur les marchés et la vie des entreprises est considérable mais quel est leur rôle exactement et pourquoi détiennent-elles un tel pouvoir ? Ces agences de notation financière sont spécialisées dans ce que l'on nomme en anglais le « rating ». Le rôle des agences de rating est de mesurer précisément le risque de non remboursement des dettes que présente l'emprunteur, on parle aussi de la « qualité de la signature ». Les systèmes de notation Chaque agence de notation financière possède son propre système de notation. Le tableau suivant nous propose une revue des différentes notes pour l'endettement long terme dans les deux principales agences de notation : Impact de la notation La note n'est pas figée est évolue ensuite tout au long de la vie des obligations par exemple.

Troisièmement, il le dit lui même il n'y a qu'un scénario qui l'inquiète : pousser sur sa gauche Hollande par Mélenchon et pour peu que les Français manifestent comme les Grecs et les Espagnols, ne se laissent pas avoir par le côté "oui, mais il est de gauche alors on ne va pas manifester contre lui" comme ce fut le cas avec Mitterand et Jospin, alors là les plans de libéralisation seront peut-être remis en cause... by objectifmars Apr 13

Deuxièmement, ils ne donnent pas d'argument sur le pourquoi : pourquoi aurait-on besoin de ces réformes libérales qui ne profitent que aux marchés ? Question que j'aurais bien aimé voir le journaliste poser. Mais bon l'interviewer est clairement dans sa bulle idéologique donc : puisse que ces mesures sont libérales, elles sont forcément bonnes... by objectifmars Apr 13

Premièrement, j'ai peur qu'il n'est raison sur le rôle de François Hollande quand il dit : "l’hypothèse la plus optimiste, c’est celle où François Hollande prend ses fonctions et « revient sur ses promesses », mais il n’en a pas fait !", on se retrouverait avec un Mitterand Bis et nous payerons l'addition. by objectifmars Apr 13

Related: