background preloader

Le plan de bataille des marchés : entretien avec le stratège

Le plan de bataille des marchés : entretien avec le stratège
« Les gens de marché s’expriment de façon très directe. » Dans sa note (largement traduite ici), le « chief economist de Cheuvreux » conseille en effet à François Hollande de « tromper le peuple » pour mettre fin au « fameux CDI ».« On ne s’embarrasse pas de finasseries », poursuit-il dans un entretien diffusé dans l’émission Là-bas si j’y suis. Raison de plus, cette franchise, pour aller rencontrer ce « senior advisor », Nicolas Doisy. Car il ne faut pas mépriser l’adversaire : il est prêt à livrer bataille. Il a déjà son plan. Présentation. François Ruffin : On se trouve au siège de la Corporate Investment Bank du Crédit agricole. Nicolas Doisy : Tout à fait. F.R. : Mais pourquoi une société de courtage comme Cheuvreux a un département recherche ? Nicolas Doisy : Pourquoi la politique ? Hollande : le choix F. N. La fin du CDI N.D. : C’est lui qui va devoir le faire dans la mesure où c’est lui qui sera élu. F.R. : Quel type de réforme ? N.D. : Quelles réformes ? L’Eurozone La confiance

Sécheresse : 48 arrêtés ont été pris dans 14 départements, au 16 avril (ministère de l'Ecologie Au 16 avril, 48 arrêtés de restriction d'eau ont été pris dans 14 départements, selon le site internet Propluvia du ministère de l'Ecologie. Dans le Tarn, le Gers, la Charente, la Charente-Maritime et les Deux-Sèvres, seuls les prélèvements permettant d'assurer l'exercice des usages prioritaires sont autorisés (santé, sécurité civile, eau potable). La Seine-et-Marne, l'Essonne, l'Eure-et-Loir et la Vienne sont en crise avec une réduction des prélèvements supérieure à 50 %, interdiction des prélèvements pour l'irrigation supérieure à 3 jours par semaine, limitation encore plus forte des prélèvements pour l'arrosage des jardins, espaces verts... jusqu'à leur interdiction. L'Eure et le Gard sont en alerte renforcée : réduction des prélèvements allant jusqu'à 50 %, interdiction des prélèvements pour l'irrigation jusqu'à 3 jours par semaine, limitation plus forte des prélèvements pour l'arrosage des jardins, espaces verts... Lire également :

Le plan de bataille des marchés (traduction) C’est une note de neuf pages, en anglais, rédigée par le « premier broker indépendant en actions européennes ». Dans ce document, que l’on retrouve dans l’intégralité sur le site de Reporterre, on découvre « le plan de bataille des marchés » si François Hollande l’emportait. En voici une traduction... Cheuvreux, c’est le « premier broker indépendant en actions européennes ». Car eux préparent déjà l’après élection. Un peuple averti en vaut deux. Ci-dessous, notre reporter Adrien propose une traduction de cette note rédigée par le « chief economist » de Cheuvreux, Nicolas Doisy. Le choix S’il est élu le 6 mai prochain, comme c’est le plus probable, le socialiste François Hollande devra clarifier sa position sur deux questions pressantes : l’austérité budgétaire et la réforme du marché du travail… Nicolas Sarkozy est somme toute plus courageux et plus transparent sur ces deux points – mais il est aussi regardé comme le futur perdant du scrutin. Le marché du travail Tromper le peuple Le pire

L’artificialisation menace l’indépendance alimentaire française Les champs situés aux abords des villes laissent trop souvent la place au béton à cause de l’étalement urbain. Jusqu’au début du XXème siècle, la France comptait encore la moitié de la population actuelle. Les constructions se faisaient sur les plus mauvaises terres pour préserver les ressources alimentaires. Aujourd’hui, alors que l’effectif national se dirige joyeusement vers les 70 millions d’habitants, les terres agricoles sont prises d’assaut par les promoteurs et les « fameux » rurbains, de plus en plus nombreux à vouloir leur maison à la campagne avec toutes les commodités de la ville. Pendant longtemps, les ceintures des villes étaient constituées de terres maraîchères destinées à alimenter la cité. L’avenir alimentaire de la France s’annonce difficile. Après 50 ans de PAC, la Commission européenne s’inquiète, , de voir ainsi la France perdre son potentiel agricole. Fragments de nature morte L’artificialisation suppose enfin une augmentation de la chaleur au sol.

Goldman Plays Damage Control Novlangue Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le principe est simple : plus on diminue le nombre de mots d'une langue et plus on fusionne les mots entre eux, plus on diminue le nombre de concepts avec lesquels les gens peuvent réfléchir en éliminant les finesses du langage, plus on rend les gens incapables de réfléchir, et plus ils raisonnent à l'affect. La mauvaise maîtrise de la langue rend ainsi les gens stupides et manipulables par les instruments de propagande massifs tels que la télévision. C'est donc une simplification lexicale et syntaxique de la langue destinée à rendre impossible l'expression des idées potentiellement subversives et à éviter toute formulation de critique de l’État, l'objectif ultime étant d'aller jusqu'à empêcher l'« idée » même de cette critique[1]. Le mot novlangue est depuis passé dans l'usage au féminin par analogie avec langue, lorsqu'il désigne péjorativement un langage destiné à déformer une réalité, hors du contexte du roman.

Business News & Financial News - The Wall Street Journal - Wsj.com Sayanim Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les sayanim (hébreu : סייענים, singulier : sayan, de l'hébreu aide, assistant) seraient, depuis la publication de l'ouvrage d'un ancien agent des services secrets israéliens, Victor Ostrovsky[1], des agents passifs appelés plus communément « agents dormants », établis en dehors d’Israël, prêts à aider les agents du Mossad en leur fournissant une aide logistique[2]. Le terme désigne également des Palestiniens ayant accepté de collaborer avec l'armée israélienne[3],[4] ou les juifs de la diaspora décidant de collaborer de manière momentanée avec le Mossad par sentiment de patriotisme envers Israël (affaire Lavon). Description[modifier | modifier le code] En principe, les sayanim ne s'engagent que dans des activités légales et ils ne s'associent pas à des opérations de renseignements ou d'espionnage, malgré des exceptions notables[5],[6]. Dans la littérature[modifier | modifier le code] Bibliographie[modifier | modifier le code] Bodlim

"Dans la zone euro, c'est le marché qui gouverne" LE MONDE CULTURE ET IDEES | | Propos recueillis par Propos recueillis par Frédéric Joignot La politique ne se fait pas à la corbeille", lançait le général de Gaulle le 28 octobre 1966 quand la Bourse plongeait, après avoir exagérément monté, en 1962. L'économiste André Orléan, directeur de recherche au CNRS, rappelle cette formule pour montrer, dans un entretien au Monde, que le pouvoir politique est aujourd'hui assujetti aux décisions des marchés financiers. André Orléan, 61 ans, vient de recevoir le prestigieux prix Paul-Ricoeur pour son ouvrage L'Empire de la valeur. C'est pour s'atteler à cette réflexion qu'André Orléan préside l'Association française d'économie politique (AFEP), qui milite pour le pluralisme dans l'enseignement et la recherche en économie. Qui gouverne en Europe ? Dans la zone euro, c'est le marché. Historiquement, la primauté du politique, c'est-à-dire sa capacité à encadrer les intérêts financiers, a eu comme instrument essentiel la banque centrale. Oui.

OGM : Wikileaks révèle les détails d’une offensive US visant l’Europe De nouveaux câbles diplomatiques américains publiés par Wikileaks révèlent une offensive concertée - en lien étroit avec le gouvernement espagnol - allant jusqu’à des représailles, pour obtenir que l’UE revienne sur ses décisions concernant les OGM. Au premier rang des « coupables » la France était tout particulièrement ciblée. Les USA ont également déployé de nombreux efforts en direction du Vatican, espérant obtenir du Pape une déclaration publique en faveur des OGM. Par John Vidal, Guardian, 3 janvier 2011 [1] (extraits) L’ambassade américaine à Paris a recommandé à Washington de déclencher une offensive de guerre commerciale contre tout pays de l’Union Européenne s’opposant à l’introduction des organismes génétiquement modifiés (OGM), révèlent de nouveaux câbles diplomatiques publiés par Wikileaks. Il ressort également que l’Espagne et les Etats-Unis ont travaillé en lien étroit pour persuader l’UE de ne pas renforcer les lois sur les OGM.

Les banquiers détestent l’Islande A force d'enquêtes judiciaires, l'île aux volcans a fait drastiquement diminuer ses dettes. Etonnant non? La crise financière mondiale, attisée localement par la cupidité aussi surprenante que hors norme des banquiers islandais, a bien failli rayer l’île de la carte en 2008. Aujourd’hui c’est du côté de Reykjavik - que l’agence de notation Fitch a d’ailleurs relevé d’un cran à la mi-février - et qui a renoué avec la croissance en 2011 jusqu’à tabler sur un taux de 2,7% pour 2013 avec une balance commerciale redevenue excédentaire, que se déroule une véritable révolution dans l’indifférence quasi générale des médias européens. Petit rappel d’islandais pour les nuls : C’est en 2008 que le phénomène a pris naissance. Entrée en scène fin octobre 2008, du FMI et des pays frères scandinaves auxquels s’est joint la Pologne reconnaissante, qui contribuent respectivement à hauteur de 2,1 et 2,5 milliards de dollars à la réparation des dégâts. Des banquiers à l’amende Des enquêtes judiciaires

Divertir pour dominer (la culture des masse contre les peuples) Selon Peter Reichel, les nazis auraient été les premiers à comprendre l’importance de la culture de masse. Avec tous les moyens à leur disposition, ils ont créé un monde d’illusions qui a entraîné un peuple entier au désastre avec sa complicité active. En fait, ce résultat n’est que la continuation logique de la Révolution industrielle. C’est en Angleterre, le berceau de l’industrialisation, que sont nés le sport et le tourisme avant que les Etats-Unis ne deviennent le cœur de la culture de masse. La naissance de la production de masse au début du XXe siècle correspondait l’émergence d’une consommation de masse. En coupant les travailleurs de leur base rurale et domestique, qui constituait leur principal moyen de subsistance et leurs réseaux de sociabilité, le capitalisme industriel a obtenu leur soumission. Au cours du XXe siècle, les modes de vie se sont uniformisés et l’imaginaire de la société de consommation s’est répandu sur toute la planète. Quelques extraits du livre :

Setting a price on the future: The mathematics of markets Pricing the Future: Finance, Physics, and the 300-Year Journey to the Black-Scholes Equation. By George Szpiro. Basic Books; 298 pages; $28 and £18.99. Buy from Amazon.com , Amazon.co.uk OPTIONS and futures are almost as old as trade itself. The tale includes a fascinating succession of people who tried doggedly to master probability and markets. Another great mind whose work was lost was Wolfgang Döblin. The envelope lay sealed in archives until May 2000, when it was found to contain the mathematical tools to describe the random movements of particles. That equation, which Robert Merton, Myron Scholes and Fischer Black worked out in 1973, turned out to be a breakthrough that promised accurate assessments of the value of options, which are the right (but not the obligation) to buy or sell something at a particular price on some future date. The equation's publication led to a flowering of options markets and an explosion of trading on them. Yet the model has deep failings.

Homeless hotspots plan causes controversy for BBH ad agency 12 March 2012Last updated at 14:50 ET Google Maps was used to alert the public to where the Homeless Hotspots participants were An "experiment" which involved using homeless people as mobile wi-fi hotspots has attracted criticism, forcing the advertising agency behind it to defend itself. A division of Bartle Bogle Hegarty (BBH) equipped 13 homeless people with 4G mifi devices in Austin, Texas. It suggested the public pay $2 (£1.30) for 15 minutes' access to the net. Comments posted to the BBH's site accused the project of being "unseemly" and "wrong". Members of Twitter asked "what has this world come to?" However, others praised the idea as being "inspirational" and a chance to create a "positive interaction between the public" and homeless people. A blog update by BBH's skunkworks unit noted that "there's an insane amount of chatter about this, which although certainly villainises us, in many ways is good for the homeless people we're trying to help". 'Commoditisation'

Troisièmement, il le dit lui même il n'y a qu'un scénario qui l'inquiète : pousser sur sa gauche Hollande par Mélenchon et pour peu que les Français manifestent comme les Grecs et les Espagnols, ne se laissent pas avoir par le côté "oui, mais il est de gauche alors on ne va pas manifester contre lui" comme ce fut le cas avec Mitterand et Jospin, alors là les plans de libéralisation seront peut-être remis en cause... by objectifmars Apr 13

Deuxièmement, ils ne donnent pas d'argument sur le pourquoi : pourquoi aurait-on besoin de ces réformes libérales qui ne profitent que aux marchés ? Question que j'aurais bien aimé voir le journaliste poser. Mais bon l'interviewer est clairement dans sa bulle idéologique donc : puisse que ces mesures sont libérales, elles sont forcément bonnes... by objectifmars Apr 13

Premièrement, j'ai peur qu'il n'est raison sur le rôle de François Hollande quand il dit : "l’hypothèse la plus optimiste, c’est celle où François Hollande prend ses fonctions et « revient sur ses promesses », mais il n’en a pas fait !", on se retrouverait avec un Mitterand Bis et nous payerons l'addition. by objectifmars Apr 13

Related: