background preloader

Chine - Wiki

Chine - Wiki
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Chine, longtemps une civilisation très avancée, a été et reste le foyer de nombreuses innovations dans les domaines des sciences et des arts[3]. Elle est à l'origine de nombreuses inventions majeures telles la boussole[4], le papier[5], le billet de banque[6], les pâtes alimentaires[7] ou la poudre à canon[8]. La civilisation chinoise a fortement imprégné toute l'Asie de l'Est, notamment aux niveaux religieux (confucianisme et taoïsme) et linguistique (les sinogrammes ont été utilisés dans toute la région et de nombreux mots chinois sont présents dans les langues qui y sont parlées). La civilisation chinoise, qui perdure depuis près de cinq mille ans, est l'une des plus anciennes civilisations au monde, et est parfois citée comme la plus ancienne continue[9]. Politiquement, deux États prétendent détenir aujourd'hui la souveraineté sur la Chine. Étymologie[modifier | modifier le code] 中国/中國 Histoire[modifier | modifier le code] Related:  Ai Weiwei

Calendrier chinois - Wiki Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cette page contient des caractères spéciaux. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode. Le calendrier chinois est un calendrier luni-solaire (en chinois simplifié : 阴阳历 ; chinois traditionnel : 陰陽曆 ; pinyin : yīn-yáng lì), les mois sont des mois lunaires, c'est-à-dire que le premier jour de chaque mois est la nouvelle lune et que le 15e jour est la pleine lune ; puisque dans une année solaire il y a douze mois lunaires et plus d'une dizaine de jours, on ajoute sept mois intercalaires (闰月, rùnyuè) au cours de dix-neuf ans, pour que l'année reste dans l'ensemble une année solaire. Selon la tradition, le premier système calendaire (cycle sexagésimal) fut créé par l'Empereur Jaune en 2637 avant notre ère et appliqué à partir de son année de naissance -2697 ou de conception -2698. Évolution[modifier | modifier le code] C’est à partir de 841 av.

République populaire de Chine Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. République populaire de Chine 中华人民共和国 (zh) 中華人民共和國 (zh-TW) Zhōnghuá Rénmín Gònghéguó (zh) La République populaire de Chine (RPC) (chinois simplifié : 中华人民共和国 ; chinois traditionnel : 中華人民共和國 ; pinyin : Zhōnghuá Rénmín Gònghéguó), couramment appelée Chine[Note 4] et parfois Chine populaire, est un pays d'Asie de l'Est. Début décembre 2014, la République populaire de Chine devient la première puissance économique mondiale, sur la base du produit intérieur brut à parité de pouvoir d'achat[5] ; mais elle reste derrière les États-Unis en produit intérieur brut nominal[6]. La Chine a connu une période néolithique et des âges des métaux plutôt tardive par rapport à l'Anatolie et à la Mésopotamie, mais elle a été et reste le foyer de nombreuses innovations dans les domaines des sciences et des arts[10]. Étymologie[modifier | modifier le code] Tout au long de leur histoire, les Chinois ont utilisé plusieurs noms pour désigner leur pays.

Asie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Asie est un des cinq continents ou une partie des supercontinents Eurasie ou Afro-Eurasie de la Terre. Avec 43 810 582 km2 de terres et 4,3 milliards d'habitants[1], l'Asie est le plus grand continent (8,6 % de la surface totale terrestre ou 29,4 % des terres émergées) et le plus peuplé (environ 60 % de la population mondiale). Étymologie[modifier | modifier le code] Géographie[modifier | modifier le code] Géographie physique[modifier | modifier le code] Vue satellite de l'Asie. L'Asie est un sous-continent de 43 810 582 km2. Grands ensembles[modifier | modifier le code] On distingue quatre grands domaines : Asie des moussons (Asie de l’est et du sud) Il y fait toujours chaud. Asie des montagnes (centre de l’Asie avec l’Himalaya) Le climat est froid en raison de l'altitude ; comme cette région est à l’abri des vents marins, les précipitations sont rares. Asie froide (nord de l’Asie) Asie sèche (ouest de l’Asie) Carte des pays d'Asie.

Chine : histoire Dès le iiie s. avant notre ère (-221), la Chine connaît la formation d’un État centralisé, œuvre de la dynastie des Qin issue de la lutte entre Royaumes combattants, et dont héritent les Han. Toutefois, les invasions « barbares » en provenance du nord et du nord-est et/ou les rébellions intérieures affaiblissent à plusieurs reprises le pouvoir central, entraînant une division du pays entre le Nord et le Sud, du ive s. au vie s. (Six Dynasties), au xe s. (Cinq Dynasties) après le rayonnement de l’empire Tang (618-907), puis aux xiie et xiiie s.. La réunification et le perfectionnement de l’État mandarinal par les Song au xie s. marquent une époque charnière. 1. Les restes du plus vieil hominidé découvert en Chine sont datés de 1,9 million d'années. Les anciens historiens chinois plaçaient au début de leur histoire une série de souverains qui auraient régné à des époques très reculées. Pour en savoir plus, voir l'article Qin Shi Huangdi. 2. Pour en savoir plus, voir l'article Xia. 3. 4.

Religion traditionnelle chinoise Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Temple Hui-an à Tainan, Taïwan Née dans une région du monde où l'adhésion exclusive à une confession est une pratique presque inconnue, la religion traditionnelle repose sur une vision de l'univers et de la place qu'y occupe l'être humain partagée par tous. Ses croyances et pratiques, transmises de génération en génération, sont le résultat du mélange de toutes sortes d'influences. Elle est ainsi absente de presque toutes les statistiques sur les religions d'Asie, ses fidèles étant enregistrés dans les catégories « taoïste » ou « bouddhiste », voire « confucianiste ». Religion traditionnelle, taoïsme, bouddhisme et confucianisme[modifier | modifier le code] Le taoïsme est resté un ensemble d’écoles et non une confession religieuse à proprement parler. De même, l'identification « bouddhiste » est ambiguë. Quelques notions et pratiques générales[modifier | modifier le code] L'univers[modifier | modifier le code] Mazu, protectrice des gens de mer

Cité interdite Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Cité interdite (故宫,palais historique) également appelé Musée du palais (故宫博物馆) est le palais impérial au sein de la Cité impériale de Pékin dont la construction fut ordonnée par Yongle, troisième empereur de la dynastie Ming, et réalisée entre 1406 et 1420. Ce palais, d'une envergure inégalée — il s'étend sur une superficie de 72 ha — fait partie des palais les plus anciens et les mieux conservés de Chine. De nos jours, il est devenu un musée, le Musée du Palais, qui conserve les trésors impériaux de la civilisation chinoise ancienne et de très nombreuses œuvres d'art chinois de première importance : peintures, bronzes, céramiques, instruments de musique, laques, etc. Noms[modifier | modifier le code] Ce site monumental a plusieurs dénominations : Description[modifier | modifier le code] Plan de la Cité interdite. - - - Ligne de séparation approximative entre les cours intérieure (au nord) et extérieure (au sud) .

Chine : vie politique depuis 1949 1. La République populaire et la construction d'un nouvel ordre (1949-1954) 1.1. Le désordre initial et la reconstruction Douze ans de guerre avec le Japon et de guerre civile entre les communistes de Mao Zedong et les nationalistes de Jiang Jieshi ont ravagé le pays : la Chine ne récolte plus que les trois quarts du riz d'avant-guerre. La tâche prioritaire des communistes est donc de reconstruire le pays. Par ailleurs, les notables désignés par les autorités de la Conférence consultative politique du peuple chinois, réunis à Pékin en septembre 1949, à la veille de la proclamation, le 1er octobre, de la République populaire de Chine, jettent les bases juridiques du nouveau régime. Dès décembre 1952, la Chine retrouve pratiquement son niveau de production d'avant la guerre : 161 millions de tonnes de céréales, 166 de charbon et 1 500 000 tonnes d'acier. Pour en savoir plus, voir les articles Deng Xiaoping, Lin Biao, Liu Shaoqi, Zhou Enlai. 1.2. 1.3. 1.4. 2. 2.1. 2.2. 2.3. 2.4. 2.5. 2.6.

Cité Interdite La Cité Interdite de Beijing (pékin) 故宫 (gùgōng) est le palais impérial au sein de la Cité impériale. De 1420 à 1911, durant 491 ans, il a été la résidence principale de 24 empereurs des Ming et des Qing. C'est aussi l'ensemble architectural d'anciens palais le plus vaste et le mieux conservé du monde. Introduction S'étendant sur plus de 72 hectares, la Cité interdite compte 9 999,5 pièces, protégé par une muraille d'enceinte de 10 mètres de haut, de 960 mètres de long du nord au sud, et de 750 mètres de large de l'est à l'ouest. La plupart des bâtiments ont été construits en bois. L'architecture a divisé la Cité Interdite en deux parties : la cour extérieure et la cour intérieure. Architecte de la Cité interdite Dix ans plus tard, il eut enfin la chance d'être convoqué à Beijing, la capitale, pour diriger les travaux de restauration des trois grandes salles du Palais impérial. Murs et toitures de la Cité Interdite Cependant, il y a quelques exceptions. Toiture des bâtiments

Ai Weiwei Presents New Works Especifically Made for Haus der Kunst in Munich | Art Knowledge News MUNICH.- "How is it possible that such technical refinement and craftsmanship were able to develop and unfold in China under imperial tyranny? For me the Haus der Kunst, which was commissioned by Hitler for exhibitions of German art, provides the contextual and formal framework in which to examine this question." Ai Weiwei. The exhibition presents two new large-scale works created especially for the Haus der Kunst. Additionally the show brings together early photographs, films made since 2003, the documentation of the documenta 12 project, "Fairytale", as well as a selection of works made after 1997. The exhibition’s title "So Sorry" is directed at the new culture of apologizing with which politicians and managing boards react to the misguided developments in the financial markets and to other global crises. On May 12, 2008 an earthquake with the magnitude of eight on the Richter scale occurred in the Chinese province of Sichuan. New works from 2009

Cité Interdite Construction L'emplacement faisait partie de la cité impériale mongole Khanbalik depuis la dynastie Yuan. Quand la dynastie Ming lui succéda, Hongwu le premier empereur transféra la capitale à Nankin, en 1369, et ordonna que le palais mongol soit rasé. Son fils Zhu Di, nommé Prince de Yan, s'établi à Pékin. La construction de la Cité Interdite, qui débuta en 1406, durera 14 années. Dynastie Ming et Qing De son inauguration en 1420 à 1644, quand elle fut envahie par Li Zicheng qui menait la révolte paysanne, la Cité fut le siège de la dynastie Ming. Après avoir été la résidence de vingt-quatre empereurs - quatorze de la dynastie Ming et dix de la dynastie Qing - la Cité Interdite cessa d'être le centre politique de la Chine en 1912 après l'abdication de Puyi, le dernier empereur de Chine. Après la révolution Puyi y résida jusqu'en 1924, quand Feng Yuxiang pris le contrôle de Pékin après son coup d'état. De nos jours La Cité Interdite a été profondément rénovée.

Ai Weiwei: the artist as political hero | Art and design It says a lot for the art of Ai Weiwei that his installation Sunflower Seeds has continued to move and fascinate visitors to Tate Modern even after health and safety issues caused it to be roped off. Denied the intimacy of walking over millions of porcelain replicas of seeds and running handfuls of them through their fingers as the artist had intended, people stare instead from the Turbine Hall bridge, or walk alongside the grey carpet of myriad seeds. It is curiously beguiling, like looking into Monet's waterlily paintings, except what daunts the mind here is not endless reflection in calm water but the thought of how many tiny fragile things you are looking at, and the notion that each represents a soul, a person, a life. A life that could bloom into a sunflower, but is instead frozen forever as a monochrome seed. Now, Ai Weiwei is being treated by the Chinese police as if he were one more nameless sunflower seed to crush underfoot. Will Ai Weiwei be a Courbet or a Michelangelo?

Related:  La ChineChineChine