background preloader

RJSM : Réseau des Jardins Solidaires Méditerranéen

RJSM : Réseau des Jardins Solidaires Méditerranéen
Related:  AgricultureAssociation agriculture

Le Potager du Paresseux: jardiner sans efforts avec du foin... - Partagez cet article avec vos amis: 1202shares Le Potager du Paresseux : jardiner sans efforts avec du foin. Le foin : un super-matériau « 4 en 1 » DR photos: Didier Helmstetter. Photo d’introduction: légumes cultivés dans un sol jamais travaillé – ni bêche, ni pioche, ni binette, ni grelinette… Et bien sûr, sans utiliser de motoculteur ! L’utilisation de foin, en lieu et place d’autres matières (paille, compost, écorces, feuilles mortes…), est la clef du dispositif. D’abord, comme toute couverture opaque (si l’épaisseur est suffisante), il bloque les adventices annuelles, qui ne germent plus. Ensuite, il entretient une intense vie biologique dans le sol, avec notamment les vers de terres (particulièrement ceux du groupe des «vers anéciques », qui creusent des galeries verticales). Enfin, la décomposition du foin fournit au sol, et par là aux plantes, tous les éléments nutritifs indispensables à leur croissance. En savoir plus: Suivi des travaux sur le potager de Didier H. depuis 2014

le Jardin dans Tous Ses Etats - réseau national des jardins partagés Comparatif des meilleurs sites de vente de graines pour le potager 5241EmailShare Depuis la création du blog, une question me revient souvent : Où acheter ses graines de légumes? Vous êtes en effet nombreux à me demander si je connais des adresses plus “sérieuses” que d’autres, si j’ai déjà acheté ici ou là, etc. D’où l’idée pour moi de réaliser ce comparatif ! Cela fait maintenant longtemps que je n’achète plus de plants (sauf s’il m’arrive de louper mes semis) et que je me suis tourné vers les semis. Les semenciers du comparatif Dans ce comparatif, je me suis principalement intéressé à de “petits” grainetiers, que l’on trouve difficilement en jardinerie. En revanche, afin de faciliter les échanges avec vous, je me concentré sur les semenciers francophones. Les critères pris en compte J’ai tenté d’être le plus exhaustif possible dans mon choix de critères considérés mais j’en ai certainement oublié. Le comparatif ! Bon alors c’est parti, j’espère que vous trouverez votre bonheur. Mes adresses personnelles

Education au Développement Durable « Il faut mobiliser la créativité, les idéaux et le courage des jeunes du monde entier afin de forger un partenariat mondial, de manière à assurer un développement durable et à garantir à chacun un avenir meilleur ». (Principe 21 de la Déclaration de Rio sur l'environnement et le développement) Le développement durable a besoin pour se déployer d'une société formée et informée, capable d'appréhender les enjeux, de faire évoluer ses comportements quotidiens, mais aussi de prendre part aux grands choix de société. Avec l’appui de réseaux experts et de ses adhérents, le Comité 21 facilite au niveau national la mise en œuvre de l’éducation à l’environnement et au développement durable à travers la réalisation d’outils méthodologiques (publications, notes, argumentaires, bonnes pratiques, rendez-vous, interventions, etc.). Avec le soutien de l'ADEME Deux objectifs du programme « Education au développement durable » : Présentation du programme EDD Programme d'activités EDD 2014

le Jardin dans Tous Ses Etats - réseau national des jardins partagés La naissance du mouvement des jardins partagés Mais quelle histoire ! L’histoire des jardins collectifs n’est pas récente. Depuis le Moyen Age, l’idée de se regrouper à des fins utilitaires sur des terres collectives est observée dans de nombreux pays.La révolution industrielle favorise l’émergence des jardins ouvriers. Les guerres et leurs privations incitent les habitants des villes à investir l’espace public pour y cultiver ce qui fait défaut dans les magasins. Au milieu des années 80, en France, quelques animateurs sociaux, militants de terrain et autres jardiniers s’intéressent à ces pratiques d’appropriation collective.La Fondation de France voit là l’opportunité de développer le lien social, tout en prenant en compte, même partiellement, les préoccupations d’autosuffisance alimentaire. Des petits groupes travaillent sur ces questions et adaptent, entre autre, les pratiques nord américaines à nos données urbaines et sociologiques. charte du "jardin dans tous ses états"

L'extraordinaire productivité d'un petit potager de 50 m2 : un exemple pour nourrir la ville de demain Là, des tomates rouges et noires qui commencent à grossir. Ici, des pieds de courges qui grimpent au-dessus de l’abri à bois. En dessous, des fraisiers et un myrtillier. 200 variétés de fruits et légumes différents s’épanouissent dans ce jardin de Sotteville-lès-Rouen, à dix minutes du centre de Rouen, la capitale normande. Une extraordinaire densité de végétaux répartie dans un espace de 150 mètres carrés. Cet incroyable petit potager n’est pas celui d’un maraîcher, travaillant d’arrache-pied pour y cultiver des légumes. Pour le jardinier, l’autonomie individuelle n’est pas un objectif en soi : « Si ma voisine produit des abricots et moi des salades, on peut se les échanger. Voici quelques pistes, non exhaustives, pour comprendre l’extraordinaire productivité de ce petit potager. Piste n°1 : Aménager l’espace « Quand on se lance dans la permaculture, il faut d’abord concevoir un plan d’aménagement de son jardin, qui, forcément, évoluera au fil du temps. Piste n°3 : Protéger le sol

Jardinons-ensemble ! Comment faire des etiquettes pour les semis ? Avec le SOL, nous avons eu la joie d'accueillir une multitudes de graines. Question place, nous avons la chance de ne pas en manquer au jardin ou dans la serre actuellement mais pour l'organisation, c'est autre chose. Pour les terrines de semis, je récupérais jusque là des caisses polystyrènes, mais j'en ai manqué assez vite à l'automne et j'ai "investi" à moindre coût dans des auges à "gacher" à Brico-Dépot (lien pour info). C'est léger, pratique, pas cher, réutilisable, facilement lavable ... il ne manque que les trous ce qui fut fait avec la perceuse sans fil. Oui mais voilà, comment se souvenir de toutes ces variétés ? Celles que l'on trouve dans le commerce sont hors de prix. Laetitia et les autres blogueuses utilisent des bouteilles de lait en plastique ou des pots de creme fraiche qu'elles coupent en languette ... oui mais on n'utilise pas ces produits là chez nous. Alors je recycle ... les pots plastiques. Je prend un pot de 3 litres de teinte marron.

Carte des jardins collectifs | Partageons les jardins ! Carte des jardins collectifs de la région toulousaine en rouge : Jardin familial en vert : Jardin partagé les jardins ayant ce symbole ont été accompagnés par Partageons les jardins en bleu clair : jardin ouvert qui peut être au sein de l’espace public, une friche ou un jardin temporaire en rose: jardin au sein d’une structure (école, lycée, hôpital, entreprise, résidence …) en jaune : projet de jardin partagé en bleu : composteur collectif Cette carte a été réalisée avec les différents acteurs de la région (aussi visible sur nos stands ou à nos bureaux) Participez à cette carte collaborative en nous envoyant les informations sur votre jardin à : contact@partageonslesjardins.fr [Pour un accès plus rapide et détaillé: cliquez sur la carte puis téléchargez la (> ouvrir ou enregistrer sur votre odinateur) ] Et pour plus de détails sur chaque jardin et projet, lisez la notice des jardins ! Afficher la Google carte des Jardins collectifs de la région toulousaine sur une carte plus grande Enregistrer

Related: