background preloader

RJSM

RJSM
Related:  Association agriculture

Comparatif des meilleurs sites de vente de graines pour le potager 5241EmailShare Depuis la création du blog, une question me revient souvent : Où acheter ses graines de légumes? Vous êtes en effet nombreux à me demander si je connais des adresses plus “sérieuses” que d’autres, si j’ai déjà acheté ici ou là, etc. Les semenciers du comparatif Dans ce comparatif, je me suis principalement intéressé à de “petits” grainetiers, que l’on trouve difficilement en jardinerie. En revanche, afin de faciliter les échanges avec vous, je me concentré sur les semenciers francophones. Les critères pris en compte J’ai tenté d’être le plus exhaustif possible dans mon choix de critères considérés mais j’en ai certainement oublié. Le comparatif ! Bon alors c’est parti, j’espère que vous trouverez votre bonheur. Mes adresses personnelles Dans ce comparatif, j’ai bien sûr quelques adresses favorites. La bonne graine est ma préférée, j’y ai commandé de nombreuses choses sans en être déçu.

le Jardin dans Tous Ses Etats - réseau national des jardins partagés La naissance du mouvement des jardins partagés Mais quelle histoire ! L’histoire des jardins collectifs n’est pas récente. Au milieu des années 80, en France, quelques animateurs sociaux, militants de terrain et autres jardiniers s’intéressent à ces pratiques d’appropriation collective.La Fondation de France voit là l’opportunité de développer le lien social, tout en prenant en compte, même partiellement, les préoccupations d’autosuffisance alimentaire. Des petits groupes travaillent sur ces questions et adaptent, entre autre, les pratiques nord américaines à nos données urbaines et sociologiques. charte du "jardin dans tous ses états" Dès 1997, un réseau informel se met en place et s’organise rapidement, le réseau du JARDIN DANS TOUS SES ETATS, JTSE.Unis par des valeurs communes, formalisées par une Charte ses membres représentent la plupart des régions de France métropolitaine, dans lesquelles ils agissent pour favoriser la mise en œuvre, par les habitants, de jardins partagés.

Comment faire des etiquettes pour les semis ? Avec le SOL, nous avons eu la joie d'accueillir une multitudes de graines. Question place, nous avons la chance de ne pas en manquer au jardin ou dans la serre actuellement mais pour l'organisation, c'est autre chose. Pour les terrines de semis, je récupérais jusque là des caisses polystyrènes, mais j'en ai manqué assez vite à l'automne et j'ai "investi" à moindre coût dans des auges à "gacher" à Brico-Dépot (lien pour info). C'est léger, pratique, pas cher, réutilisable, facilement lavable ... il ne manque que les trous ce qui fut fait avec la perceuse sans fil. Oui mais voilà, comment se souvenir de toutes ces variétés ? Il faut mettre des étiquettes. Celles que l'on trouve dans le commerce sont hors de prix. Laetitia et les autres blogueuses utilisent des bouteilles de lait en plastique ou des pots de creme fraiche qu'elles coupent en languette ... oui mais on n'utilise pas ces produits là chez nous. Alors je recycle ... les pots plastiques. Je prend un pot de 3 litres de teinte marron.

Carte des jardins collectifs | Partageons les jardins ! Carte des jardins collectifs de la région toulousaine en rouge : Jardin familial en vert : Jardin partagé les jardins ayant ce symbole ont été accompagnés par Partageons les jardins en bleu clair : jardin ouvert qui peut être au sein de l’espace public, une friche ou un jardin temporaire en rose: jardin au sein d’une structure (école, lycée, hôpital, entreprise, résidence …) en jaune : projet de jardin partagé en bleu : composteur collectif Cette carte a été réalisée avec les différents acteurs de la région (aussi visible sur nos stands ou à nos bureaux) Participez à cette carte collaborative en nous envoyant les informations sur votre jardin à : contact@partageonslesjardins.fr [Pour un accès plus rapide et détaillé: cliquez sur la carte puis téléchargez la (> ouvrir ou enregistrer sur votre odinateur) ] Et pour plus de détails sur chaque jardin et projet, lisez la notice des jardins ! Afficher la Google carte des Jardins collectifs de la région toulousaine sur une carte plus grande Enregistrer

Potagères & Florales - Gnis Avec près de 25.000 hectares de multiplication, dont 10.000 pour les potagères fines (carotte, oignon, betterave potagère, radis, persil, épinard…) et 12.500 pour les légumes secs (pois potager, haricot, lentille…), la France est le premier pays producteur de semences potagères de l’Union européenne. Grâce à son savoir-faire reconnu en termes de qualité, la France est également le deuxième exportateur au niveau européen et dégage une balance commerciale positive de plus de 282 millions d’euros. Cette activité s’appuie sur un réseau de 2.500 agriculteurs-multiplicateurs et de 87 entreprises qui assurent un suivi, une traçabilité et des contrôles rigoureux à tous les stades de la production. Près de 1.500 entreprises réparties sur tout le territoire produisent également des plants de légumes pour les maraîchers ou pour les jardiniers.

Les stages et formations Stages et formations à destination des particuliers et des professionnels Pour tout renseignements complémentaires et inscriptions, contacter nous: fermebouzigue@free.frCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Bulletin d'adhésion à l'association "ferme de la Bouzigue" 10€ particulier, 15 € famille et associations Nous sommes en train de préparer un programme annuel ! Voici déjà quelques dates ! Plus de détails avant la fin de l'année... N'hésitez pas à nous contacter "Comment ouvrir son lieu au public" du 13 au 17 février En partenariat avec "Terre et Humanisme" Sur leur site: formations professionnelles "La taille des fruitiers" le 19 février "Le potager agroécologique au fil des saisons" le 23 février: le compost Renseignements ICI et ICI "Initiation à la permaculture" le 4 et 5 mars "Le potager agroécologique au fil de saisons" le 22 mars: les associations de culture "Le potager agroécologique" du 10 au 14 avril "Initiation aux plantes sauvages et comestibles" du 15 et 17 avril

Formation Permaculture CCP (26) Nouvelle formation à la Permaculture organisée à Salérans entre la Drôme & les Hautes-Alpes début septembre. Voici une petite présentation de cette formation. Perché entre la Drôme et les Hautes Alpes, le domaine des Ribettes, à Salérans, vous accueille poursuivre un Cours Certifié de Permaculture de 72h sur 12jours. En plus de l’apprentissage de cet art de conception pour prendre soin de la terre et mieux nourrir les hommes, c’est l’occasion de se mettre au vert et de (re)découvrir la richesse d’une vie en groupe. Apprendre, coopérer, découvrir, expérimenter et célébrer ! Enseignements Nous couvrirons tous les aspects de la conception en permaculture (principes, méthodologie, méthodes, écologie, arbres/plantes, sol, eau, climat, construction, infrastructure, vie social et société, économie) sur tous les niveaux et modes d´applications: Tarifs et conditions Repas bio végétariens, douches chaudes extérieures, différents hébergements. 500 euros en tente, 530 en yourte dortoir, 550 en caravane.

L’association – Les pimprenelles L’aventure humaine de l’association a débuté en Octobre 2007 autour d’un troc aux plantes à Châteauneuf de Gadagne aux portes d’Avignon et du Lubéron, dans un Vaucluse qui constitue un des plus riches réservoirs de biodiversité d’ Europe. 18 Trocs aux plantes plus tard et quelques années passées, l’association est riche de belles expériences et de magnifiques rencontres. L’association s’est peu à peu affirmée dans une démarche de sensibilisation aux pratiques du jardin dit naturel ou biologique et à la biodiversité régionale, un patrimoine commun qu’il est nécessaire de connaître pour mieux le préserver. Les Pimprenelles a pour objectif de mettre en place des actions gratuites de découverte, de connaissance, de transmission des savoir et des savoir-faire pour tous. Avec une approche singulière, l’association a multiplié différents moyens d’aller à la rencontre du public. Les graines de Pimprenelles Michelle, sorcière des herbes Le stand des auxiliaires du jardin

Bienvenue – Association MAS de CARLES Voici deux textes, sans suite logique. Pour proposer à tous deux réflexions en réaction aux événements qui nous touchent de près et posent de rudes questions à la très grande majorité des musulmans qui vivent en France (et sont le plus souvent français), tiraillés entre la peur d’être confondus avec ces pseudos religieux assassins sans foi ni loi, le prix que paient leurs frères en vie humaine et l’insécurité qui s’installe autour d’eux par la voix de certains (politiques ou groupuscules). L’un de ces musulmans (parfaitement intégré), me disait dernièrement : « Il y a des endroits où je ne mets plus les pieds. » Un premier texte, à partir de la réaction d’un ami musulman à l’arrestation du patriarche Grec orthodoxe de Jérusalem, arrêté et détenu par l’armée d’Israël (Un texte retravaillé ensemble avec lui, parce que d’accord avec lui : ce n’est plus le moment du silence – OP). « C’est comme les mosquées détruites : chaque jour des musulmans subissent l’humiliation de l’occupant.

Related: