background preloader

Intelligence_Collective_Revolution_Invisible_JFNoubel.pdf (Objet

http://testconso.typepad.com/Intelligence_Collective_Revolution_Invisible_JFNoubel.pdf

Related:  NOUBEL Jean-François - CIRI IRIC - The TransitionerIntelligence collective

HEC - Intelligence collective et monnaies alternatives - par Jean-François Noubel Le stade Dubaï du capitalisme - de Mike Davis [Fiche de lecture] [Fiche de lecture] : Domitille de la Morinerie Les Prénumériques Les prénumériques regardent l’heure sur une montre, ils trouvent leur chemin sur une carte pliée en accordéon, ils lisent le journal, ils écrivent au stylo. Ils utilisent les cabines téléphoniques publiques, connaissent l’heure des levées quand ils doivent envoyer un courrier important. Ils écoutent la météo sur leur poste de radio, regardent les infos routières à la télévision. Pour préparer leurs vacances, ils vont dans une agence de voyages et ils prennent les dépliants avec les horaires de trains. L'intelligence collective On trouvera ici une versionPowerpoint™ de cet exposé. L’Internet n’est pas une technologie comme les autres, il a une valeur et un potentiel anthropologiques. C’est sur ce principe que Pierre Lévy, sociologue réputé, fonde le concept d’intelligence collective dans son ouvrage L’Intelligence collective : pour une anthropologie du cyberspace paru initialement en 1994. La juxtaposition des deux termes n’est pas choisie au hasard : ici, " intelligence " doit être compris comme dans le sens de " travailler en bonne intelligence " par exemple. L’expression finale se rapporte finalement à deux choses : Le concept à valeur politique au sens large, celui se référant à toutes les activités humaines en société organisée.

Intelligence Collective Qu’est-ce que l'intelligence collective ? L’intelligence collective est une forme de conscience collective qui émerge lorsque des individus se rencontrent au-delà de l’ego. Cette émergence a été constatée à de très nombreuses reprises (y compris avec les clients d'Integral Vision) et a même été scientifiquement démontrée (cf. EMBA Développement Durable et Responsabilité Sociale des Organisations - Ecole de Management Strasbourg - EM Strasbourg Business School La formation prépare à l'exercice de la responsabilité développement durable tant dans sa dimension stratégique et prospective que dans sa dimension managériale et opérationnelle. Elle vise à faire mieux comprendre les enjeux du développement durable, le paysage stratégique, les logiques des acteurs et les attentes des parties prenantes pour bâtir des stratégies pertinentes. L'Executive MBA Développement Durable et Responsabilité des Organisations est une formation complètement dédiée à cette problématique. Elle décline les enjeux et nouvelles responsabilités de chaque fonction du management.

Fantômas, les nains de jardin, Foucault, et la forêt qui pousse Fantômas, les nains de jardin, Foucault, et la forêt qui pousse... Fantômas, les nains de jardin, Foucault, et la forêt qui pousse... Mohamed Merah a succombé aux balles du RAID, après 10 jours de psychose en France. Innovation et surprise stratégique: Les limites de l’approche par les signaux faibles Lorsque l’on étudie l’innovation de rupture, et plus généralement les surprises stratégiques, on ne peut manquer d’être frappé par la difficulté qu’ont les organisations (entreprises, gouvernements) à anticiper l’évolution des évènements. Elles se font surprendre y compris par des évènements qui mettent parfois très longtemps à survenir. Une préconisation courante de ceux qui se sont intéressés à la question est pour les entreprises de s’intéresser aux signaux faibles, une expression qui désigne les signes avant-coureurs qui ne manquent jamais d’exister d’un phénomène à venir. En identifiant ces signaux faibles, l’entreprise saura anticiper le phénomène et donc s’y préparer. On peut ainsi détecter un changement d’attitude de consommateurs en passant du temps avec les plus à la pointe d’entre eux, l’entrée d’un concurrent sur le marché en surveillant l’achat de terrains pour construire une usine ou le dépôt de brevet.

Les renseignements généreux Nous vous invitons à découvrir le troisième numéro de notre revue, La Traverse. À travers des entretiens, des analyses, des exposés, cette revue s'efforce de tendre vers deux directions : forger des outils d'autodéfense intellectuelle ; imaginer, construire et faire découvrir des actions politiques ou des alternatives qui nous semblent pertinentes. Dans ce troisième numéro vous trouverez : Qu'est-ce qui renforce les luttes collectives ? Qu'est-ce qui les fragilise de l'intérieur ?, quelques réflexions pratiques sur le militantisme, par Nathalie Dom.

Intelligence collective : l'apport des femmes © Yuri Arcus / Shutterstock Pour en savoir plus A. Woolley et al., in Science, à paraître. L'auteur Dépression existentielle et désintégration positive de Dabrowski par JT Webb (1 / 3) Je souhaite associer au billet précédent un document rédigé par JT Webb et que celui-ci m’a transmis il y a quelques jours. Paru en février 2009, vous pouvez en trouver le texte original en cliquant sur son titre « Dabrowski’s Theory and Existential Depression » Il s’agit d’un texte d’une quarantaine de pages qui reprend plus en détail et élargit la thématique abordée précédemment. Au regard de la longueur tout autant que de l’intérêt que j’ai trouvé à ce document, ce billet est le premier d’une série de 3 qui sont la traduction d’une quinzaine de pages de ce document qui ont plus particulièrement retenu mon attention. Ceux qui seront intéressés pourront ensuite se plonger plus en détail dans le texte original.

Les liens faibles, moteurs de notre diversité informationnelle Les chercheurs de Facebook, menés par Eytan Bakshy, ont publié une nouvelle étude s’intéressant à comment les gens recevaient et réagissaient à l’information dans le cadre du réseau social. Une étude qui nous invite à « Repenser la diversité de l’information dans les réseaux (voir le papier de recherche, intitulé, lui, plus modestement, « Le rôle des réseaux sociaux dans la diffusion de l’information »). Pourquoi « repenser la diversité de l’information dans les réseaux sociaux » ? Parce qu’habituellement, les chercheurs s’accordent à penser que ceux-ci favorisent l’homophilie, c’est-à-dire des liens avec des gens qui nous ressemblent favorisant le « rétrécissement » de la taille du web que nous fréquentons.

Les origines morales de la banalité du mal selon Hannah Arendt - Texte écrit par Brice Cohen-Sabban Dans cette dernière sous-partie de notre première partie, je vais tenter de comprendre comment la banalité du mal émerge du mal radical et pourquoi cela ne pouvait être autrement. A première vue, lier directement « mal radical » et « banalité du mal » semble paradoxal, voire contradictoire. Pour quelles raisons ?

Related:  Jean-François Nouvel et l'intelligence collectiveIntelligence collectiveINTELLIGENCE COLLECTIVE