background preloader

Circulaire 2010 : Favoriser l'accès de tous les lycéens à la culture

Circulaire 2010 : Favoriser l'accès de tous les lycéens à la culture
Préambule Le Président de la République a rappelé lors de son discours sur la réforme du lycée, du 13 octobre 2009, que le lycée doit donner à la culture la place centrale qui lui revient. Le lycée, lieu de transmission des savoirs, doit permettre l'accès de tous les élèves à la culture, afin qu'ils deviennent des acteurs de leur parcours scolaire et culturel. Chaque élève, quelle que soit son origine sociale ou géographique, doit en effet bénéficier d'un égal accès à la culture. Les enseignements et les pratiques artistiques, la rencontre avec les artistes et les œuvres, les projets de classe, etc., contribuent donc à mettre en place, tout au long de la scolarité, un véritable parcours culturel. Les projets collectifs menés dans le cadre de la vie lycéenne conduisent les élèves à acquérir autonomie et initiative. I - Essor de la vie culturelle au lycée A. Les lycéens pourront aussi profiter de l'accueil d'artistes ou d'équipes artistiques dans le cadre des résidences d'artistes. B. C.

http://www.education.gouv.fr/cid50473/mene1002846c.html

Related:  Référent cultureTextes officiels (BO, compte-rendu...)Historique éducation artistique et culturelleENSEIGNER LA CULTURE AU CDI

Bulletin officiel n° 5 du 3 février 2005 Les objectifs généraux de l’éducation artistique et culturelle L’éducation artistique et culturelle concourt à la formation intellectuelle et sensible des enfants et des jeunes. Elle vise à l’acquisition de compétences spécifiques dans les domaines artistiques enseignés ; elle joue un rôle essentiel en matière de valorisation de la diversité des cultures et des formes artistiques. Elle contribue à la formation de la personnalité et est un facteur déterminant de la construction de l’identité culturelle de chacun. L’éducation artistique et culturelle renforce la dimension culturelle dans l’ensemble des disciplines ; elle permet l’acquisition de compétences transversales mobilisables dans d’autres domaines d’apprentissage. Elle conforte la maîtrise des langages, notamment de la langue française, en développant les capacités d’analyse et d’expression.

BO n°40 du 30 octobre 2003 C. n° 2003-173 du 22-10-2003 NOR : MENE0301998C RLR : 501-6-; 435-0 MEN - DESCO A9 Les termes actuellement utilisés sont nombreux qui désignent indifféremment, et quel que soit le niveau considéré du cursus scolaire, les diverses situations pédagogiques où les élèves sont mis en relation avec l’art. Ainsi parle-t-on, par exemple, mais sans justification logique, de “pratiques culturelles”, “d’éducation artistique”, de “sensibilisation esthétique”, d’“arts et de culture”, d’“enseignements artistiques”. Cette pluralité d’appellations, plus ou moins pertinente et approximative, introduit depuis longtemps la confusion dans l’esprit du lecteur et des usagers, élèves et parents. L’expression, “enseignements artistiques et action culturelle”, proposée ci-dessus, veut marquer clairement la hiérarchie et la corrélation entre ce qui est central, fondateur et propre à l’éducation nationale : les enseignements et ce qui vient les compléter : l’action culturelle. haut de page

Bulletin officiel du 1er février 2007 PROJETS D’ÉCOLE ET D’ÉTABLISSEMENTLes dimensions artistique et culturelle des projets d’école et d’établissementNOR : MENE0700135C RLR : 514-7 ; 520-0 CIRCULAIRE N°2007-022 DU 22-1-2007 Un contexte renouvelé La loi d’orientation et de programme pour l’avenir de l’école a récemment rappelé que l’éducation artistique et culturelle, partie intégrante de la formation générale, contribue à l’acquisition du socle commun de connaissances et de compétences que la Nation doit à tous ses élèves. Clarifier les enjeux À l’école, au collège puis au lycée, l’éducation artistique apporte des connaissances indispensables à la formation culturelle des élèves. Elle permet de développer une approche sensible et critique du monde conjuguant plusieurs qualités : la sensibilité aux œuvres et à leurs contextes, l’approche cognitive des langages et le développement de pratiques expressives.

Éducation artistique et culturelle, éducation aux médias et à l'information Les arts et la culture appartiennent au bien commun d’une nation. Le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et le ministère de la Culture et de la Communication ont la tâche primordiale de transmettre aux plus jeunes notre patrimoine artistique et culturel, de former des esprits humanistes capables de comprendre cet héritage et, un jour, de l’enrichir. Les deux ministères ont la responsabilité de favoriser l’égal accès des jeunes à la culture dès le plus jeune âge, pour que celle-ci ne soit pas un vecteur de reproduction sociale mais d’inclusion, qu’elle participe à l’émancipation individuelle et à la construction du vivre-ensemble. En créant des références communes, en valorisant le partage d’expériences, en luttant contre les fractures sociales et territoriales, l’éducation artistique et culturelle participe des politiques de citoyenneté et de la transmission des valeurs de la République portées par le Gouvernement. Les passeurs de culture

Bulletin officiel n°19 du 8 mai 2008 ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE Développement de l’éducation artistique et culturelle Texte adressé aux préfètes et préfets de région ; aux directrices et directeurs régionaux des affaires culturelles ; aux directrices et directeurs régionaux de l’agriculture et de la forêt ; aux rectrices et recteurs d’académie ; aux vice-recteurs ; aux présidentes et présidents d’université et directrices et directeurs ou administratrices et administrateurs provisoires d’IUFM Le Président de la République a réaffirmé l’éducation artistique et culturelle comme une mission prioritaire du ministre de l’éducation nationale et de la ministre de la culture et de la communication.

Communication en conseil des ministres : l'éducation artistique et culturelle La ministre de la culture et de la communication et le ministre de l'éducation nationale ont présenté, en conseil des ministres du 21 novembre 2012, une communication relative à l'éducation artistique et culturelle. La ministre de la culture et de la communication et le ministre de l'éducation nationale ont présenté une communication relative à l'éducation artistique et culturelle. L'objectif du Gouvernement est de permettre à tous les jeunes, sur tous les territoires, d'accéder à l'art et à la culture de la petite enfance à l'université.

Éducation artistique et culturelle - Favoriser l'accès de tous les lycéens à la culture Généraliser les partenariats Le nouveau lycée prévoit de généraliser les liens entre les établissements scolaires et le monde artistique et culturel, y compris dans sa dimension scientifique et technologique. Chaque lycée doit pouvoir nouer un partenariat avec une structure culturelle. Objectif : mettre en place des projets pédagogiques et éducatifs inscrits dans la durée. Un référent culture au lycée (et le doc?) - Le blog de Kallirrhoe : pensées autour la culture de l'information Vu sur le BO spécial n°1 du 4 février 2010, la partie de l'organisation du nouveau lycée consacrée à "l 'accès de tous les lycéens à la culture".Celle-ci parle notamment de la création d'un référent culturel dans chaque établissement : "Un « référent culture » est désigné dans chaque lycée. Il s'agit d'un professeur volontaire qui a pour mission d'assurer la cohérence, la qualité et le suivi de la mise en œuvre du volet culturel du projet d'établissement. Au sein du lycée, le « référent culture » s'attachera notamment à : - contribuer à l'élaboration du volet culturel du projet d'établissement ;

Culture, médias, ressources... les 3 axes de l’éducation artistique et culturelle Pour favoriser l’égal accès des jeunes à la culture dès le plus jeune âge, l’éducation artistique et culturelle se devait de « changer d’échelle ». Retour sur les trois axes de la feuille de route présentée le 11 février par Najat Vallaud-Belkacem et Fleur Pellerin au collège Paul-Bert à Malakoff. « Le développement d'une culture personnelle, la pratique artistique et des rencontres avec des œuvres et des artistes » : tel est, selon Najat Vallaud-Belkacem et Fleur Pellerin, l’objectif principal de la feuille de route pour l’éducation artistique et culturelle qu’elles ont présenté le 11 février. Pour cela, les ministres comptent s’appuyer sur un programme spécifique proposé par le Conseil supérieur des programmes, qui sera adopté au printemps 2015, et sur une généralisation des expériences d’éducation artistique menées par le ministère de la Culture et de la Communication dans trois régions test. Éducation artistique et culturelle : changer d’échelle

Rencontre autour de l'ouvrage : Pour un droit à l'éducation artistique et culturelle. Plaidoyer franco-allemand 17 juillet 2014 Lieu : Avignon, Maison Jean Vilar Présentation de l'ouvrage dirigé par Jean-Pierre Saez, Wolfgang Schneider, Marie-Christine Bordeaux, Christel Hartmann-Fritsch La théorie et la pratique de l'éducation artistique et culturelle en France et en Allemagne font l'objet de cet ouvrage bilingue et transnational. Il est issu d'un chantier d'études et de recherches mené pendant plusieurs années par l'Observatoire des politiques culturelles, la Fondation Genshagen et l'Institut d'études politiques d'Hidelsheim, auquel ont contribué une trentaine d'auteurs, et a bénéficié du soutien de l'Office franco-allemand pour la Jeunesse.

Les professeurs documentalistes Référents Culture « Désignée et également volontaire. Professeur-documentaliste, je coordonne les projets éducatifs et culturels et sollicite des moyens notamment auprès du Conseil régional. De plus, l'ouverture de l'établissement est inscrite dans notre circulaire de missions... » Ou encore : « Il tombait sous le sens, dès lors que je m'occupais déjà, en tant que professeur-documentaliste, des projets culturels de l'établissement, que je prenne la fonction. Elle m'a été proposée et j'ai accepté. »

MENE1311045C Le présent texte s'inscrit dans le cadre de la priorité gouvernementale donnée à l'éducation artistique et culturelle, et a pour but de développer les principes et les modalités de mise en œuvre des parcours d'éducation artistique et culturelle. Au cours de sa scolarité, chaque jeune suit des enseignements qui constituent l'un des fondements d'une éducation artistique et culturelle ; ce fondement est souvent complété par des actions éducatives et s'enrichit d'expériences personnelles ou collectives, à l'école et en dehors de l'école. Cette éducation artistique et culturelle est encore trop inégale d'un jeune à l'autre, pour des raisons diverses (socioculturelles, géographiques, etc.) et en fonction des écoles ou établissements fréquentés. La mise en place du parcours d'éducation artistique et culturelle a pour ambition de viser un égal accès de tous les jeunes à l'art et à la culture, dans le respect de la liberté et des initiatives de l'ensemble des acteurs concernés.

Related: