background preloader

Au Musée de Cluny, le numérique fait revivre le bâtiment

Dans la perspective de la Nuit des Musées, le 19 mai 2012, on se replonge dans le monde de l’innovation muséale avec Claire Séguret, responsable adjointe de la communication au Musée de Cluny à Paris. Au programme : Moyen Âge, innovation et réalité augmentée. Qu’est-il prévu pour la Nuit des Musées ? Pendant la Nuit des Musées, les collections seront accessibles jusqu’à 23h45, y compris l’exposition temporaire « Cluny 1120. Au seuil de la Major Ecclesia » consacrée à un grand monument de l’histoire médiévale disparu : une abbatiale romane détruite presque totalement après la révolution. L’objectif de cette exposition, c’est de faire revivre un des éléments majeurs de l’abbatial : le grand portail, c’est à dire l’entrée de la grande église de Cluny III. En lien avec l’exposition et la Nuit des Musées, on va mettre l’accent sur des reconstitutions 3D, puisque l’équipe Gunzo travaille sur des reconstitutions virtuelles de l’abbaye de Cluny. Quelle est l’idée directrice de la soirée ? Note

La réalité augmentée au service des musées A l’occasion de la 11e rencontre Laval Virtual, le pôle de compétitivité Images & Réseaux soutenu par l’Etat, la Région Pays de la Loire et la Région Bretagne présentera au public son projet de recherche industrielle de Guide Augmenté Mobile pour les Musées et Expositions (GAMME). Imaginons un visiteur pointant la caméra du « guide mobile » vers les œuvres qui l’entourent . Le système reconnaît la peinture qui est face à lui et sur l’écran apparaissent alors des éléments virtuels qui viennent enrichir la présentation : un avatar 3D sort du mur et lui apporte des explications sur la technique du peintre, pendant que des détails révélés par les rayons X sont superposés au tableau. C’est l’un des scénarii rendu possible par le projet GAMME. Dès mi-2009 : le musée des Beaux-Arts de la ville de Rennes proposera au public des visites augmentées sur PC ultra-mobile, ceci afin de disposer, au plus tôt, de retours des usagers.

Abbaye et dépendances du Mont Saint-Michel (le mont st michel). avec Patrimoine de France Primitivement, la baie du mont-st-michel était une plaine boisée : la forêt de Scissy. L'envahissement par les eaux s'est fait soit progressivement, soit à la suite de la grande marée de 709 (selon une légende). La délimitation du site reste ambiguë (avancées de la mer, ensablement de la baie, déplacement du lit des rivières…). Durant l’époque païenne, le site est considéré comme une terre sacrée où, dans la mythologie celtique, les âmes des morts étaient transportées dans une barque invisible. Il est appelé l'îlot du « Mont-Tombe ». La merveille du Mont St michel Le grand et très remarquable édifice du XIIIe siècle que l'on distingue au Mont-St-Michel sous le nom se la Merveille, et qui mérite bien ce nom quand on considére sa hardiesse, son élégance et sa position sur un roc escarpé, présente une muraille ayant plus de 33m de hauteur, flanquée de quinze contreforts et éclairée par trois étages de fenêtres. L'édifice se divise en trois étages : Quelques dates 708. Informations structurelles

Le Christianisme Note préliminaire Le Christianisme est avec le Judaïsme et l'Islam une religion monothéiste dont la pierre angulaire est la croyance en un seul Dieu. On nomme ces trois religions les religions du livre car elle font toutes référence à la Bible (du grec biblia "livre"), celle ci se décomposant pour le Christianisme en ancien et nouveau testament. Les origines Le Christianisme a pour point de départ la vie et la prédication d'un juif nommé Jésus, fondateur d'une grande religion et exécuté sur la croix comme un criminel. Les douze apôtres ont été les premiers à répandre le message de Jésus.André: Frère de Pierre, il était pêcheur. La vie de Jésus D'après les évangiles de Matthieu et de Luc, Jésus est né miraculeusement d'une vierge suivant la volonté et le dessein de Dieu. Jésus (abréviation de Josué, Ieoshona "aide de Dieu") était fils de Joseph et de Marie. Il jouit de l'hospitalité de ses partisans, ce dont témoigne sa présence à de nombreux banquets. Les saintes écritures

Un projet transmedia autour des cathédrales pour ARTE Gol! Ukraine 2012, coup d’envoi du webdoc → A l’occasion de l’Euro de football 2012, Stéphane Siohan et Matthieu Sartre ont souhaité faire découvrir l’Ukraine, pays organisateur de cet évènement avec la Pologne, à travers 15 petites vidéos. Un ARG pour l’intersaison S1/S2 de Homeland → Pour faire patienter les fans de la série Homeland (coeur de cible 35-49 ans), Showtime a mis en place avec l’agence BPG entre les 2 premières saisons un ARG durant […] Lancement de la 4ème édition de la Bourse Orange / Formats innovants → Orange et l’Association Beaumarchais poursuivent leur implication pour la création transmedia en lançant pour la 4ème année consécutive la Bourse Orange – Formats innovants. « S » le roman… et le nouvel ARG de J. Sorti au US en décembre 2013, puis en version française le 9 janvier dernier, le nouveau roman de J.

Cluny | Les arts clunisois se font la belle Bruno Chauffert-Yvart, DRAC de Bourgogne, Marie-Christine Labourdette, directrice des musées de France, Elizabeth Taburet-Delahaye directrice du musée de Cluny à Paris, et Jean-Luc Delpeuch, maire de Cluny sont récompensés des efforts fournis pour préparer et monter cette exposition du grand portail. Des effots presque comparables à ceux exigés au temps de l’abbé Hugues pour hisser l’énorme tympan monolithe de 6 mètres de diamètre et pesant plus de 20 tonnes, sur le linteau placé à près de 10 mètres de hauteur au-dessus du grand portail de l’abbatiale Cluny III, appelée aussi Major Ecclesia, la plus grande église du monde à l’époque. Il avait fallu tout le talent et la passion des artistes et artisans du XII e siècle pour réussir ce prodige. De la même façon, la réalisation en moins d’un an par le musée de Cluny à Paris et le musée Ochier à Cluny de l’exposition "Cluny 1120 : au seuil de la Major Ecclesia", relève de l’exploit. Donateurs privés Un gigantesque puzzle archéologique

Appel à projets 2012 « Services numériques culturels innovants » : priorité au tourisme et au patrimoine En réponse à son « Appel à projets 2012 Services numériques culturels innovants », le Ministère de la Culture et de la Communication a choisi 60 projets pour « développer de nouveaux usages numériques culturels ». Lancé le 28 novembre 2011 et clos le 10 février 2012, ce dispositif permet l’émergence de nouvelles formes d’innovation tirées par les usages et les services et stimule de nouveaux partenariats entre opérateurs culturels, services de l’État et des collectivités locales, partenaires privés et laboratoires de recherche. Par cette initiative quasi annuelle, le Ministère de la Culture et de la Communication soutient « l’innovation numérique pour développer des usages culturels numériques innovants en permettant au public d’expérimenter des contenus originaux. » Doté d’1,5 millions d’euros, ce mécanisme favorise également la diversité culturelle et soutient des expérimentations destinées au grand public. 12 projets liés aux musées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Baths in Budapest: Exploring Budapest's Thermal Baths | Historic Thermal Cities Villes Thermales Historiques Heritage Prod : Projet B3D Le projet B3D consiste à développer un dispositif numérique global novateur au service de la valorisation du patrimoine historique du coeur de Bordeaux. Ce dernier intègrera notamment un système de géolocalisation du visiteur équipé d’un terminal mobile permettant d’accéder à des scenarii culturels et des reconstitutions 3D à l’aide des technologies de réalité augmentée et réalité virtuelle. L’expérimentation bordelaise servira de plate-forme de développement à de futurs concepts et produits. Le projet Bordeaux 3 Dimensions « B3D » est un projet innovant mené collectivement par 6 entreprises associées au sein d’un partenariat contractualisé au regard de leurs compétences technologiques spécifiques. Dans le cadre de cet accord de consortium, Heritage Prod, société chef de file créée à cette fin par l’ensemble des partenaires, conduit le projet d’action collective, anime et coordonne le partenariat. Par extension, elles désignent un secteur d’activité économique.

les-randonneurs-s-emancipent_1680278_3238 LE MONDE | • Mis à jour le | Par Martine Picouët Stress, besoin de se ressourcer... les Français n'ont jamais autant marché, sur les chemins de Saint-Jacques (de Compostelle), de Stevenson (Massif central) ou sur le GR 20 en Corse. Cette année encore, plus de 50 000 marcheurs ont arpenté les allées de Destinations nature, le Salon des nouvelles randonnées qui s'est tenu à Paris du 30 mars au 1er avril. Au printemps, en été, parfois l'hiver en raquettes, les randonneurs sont nombreux à se lancer sur les sentiers de petite (PR) ou grande randonnée (GR). Et le tour du Mont-Blanc reste un des topo-guides de la Fédération française de randonnée pédestre les plus vendus. En France ou à l'étranger, plus de cinq millions de Français de plus de 15 ans déclarent faire de la randonnée pédestre, dont la moitié en montagne, selon une enquête réalisée par le ministère des sports en 2010. On part en groupe mais, c'est la nouveauté, de préférence sans accompagnateur.

L'Etat coupe les ailes au projet d'éoliennes du Mont Saint-Michel L'Etat a retiré mardi un permis de construire pour trois éoliennes à Argouges à 22 km du Mont-Saint-Michel (Manche), dans un périmètre d'exclusion des éoliennes qui sera bientôt en place, alors que l'Unesco doit dire en juin si celles-ci menacent la vue autour du joyau. «Leur visibilité aurait été vraiment très minime» mais «à partir du moment où j'ai proposé aux élus un périmètre d'exclusion, il ne restait qu'un seul projet, celui de (la société) Epuron (à Argouges), dès lors j'ai été cohérent en demandant à cette société le retrait de son projet», a déclaré le préfet de la région Basse-Normandie, Didier Lallement. Epuron a accepté de déposer une demande de retrais du permis et le préfet a signé ce mardi matin quatre arrêtés annulant les trois éoliennes et le poste de raccordement, a expliqué le représentant de l'Etat. L'Unesco n'a pas demandé à l'Etat de retirer ces permis. Lorsqu'une délégation a fait le déplacement à Argouges en novembre, elle n'a «rien dit de particulier.

About CrossCulTour: an interactive brochure and a survey | Tourism in Europe

Related: