background preloader

Manuels scolaires sur iPad : combien ça coûte vraiment ?

Apple essaye de positionner l’iPad dans les écoles américaines grâce aux manuels scolaires qui seront créés sur iBooks Author mais aussi grâce à la nouvelle version de iTunes U. L’argument économique des manuels proposés à moins de 15 $ est censé séduire, et permettre à Apple de tenter d’équiper un maximum d’élèves américains de leur célèbre iPad. Mais chez onlineteachingdegree, on a sorti les calculettes, et une fois pris en compte le coût de l’iPad, le passage au numérique à la sauce Apple est loin d’être à portée de toutes les bourses. Que l’achat d’iPad soit financé par les contribuable US, les écoles ou des utilisateurs eux-mêmes ne change rien, le coût serait presque 2 fois et demie supérieur, dans le cadre d’une acquisition de manuel papier neuf tous les 5 ans, ou d’un iPad tous les 4 ans. Si le pays décidait d’équiper tous les élèves, il faudrait débourser 27 milliards de dollars rien qu’en tablettes, un chiffre qui couvrirait le salaire de 650,000 professeurs. Related:  Veille Education

ducation - Apps Manuels scolaires numériques Des ressources pour utiliser les manuels numériques en classe et un décryptage des meilleures offres éditoriales. Interactivité, richesse des contenus multimédia, facilité et plaisir d’utilisation : les manuels numériques s’imposent comme une alternative sérieuse aux meilleurs manuels imprimés. Ils sont expérimentés dans plusieurs établissements grâce à l’initiative du ministère « Manuels numériques via l’ENT« , et leur utilisation devrait se démocratiser dans les années à venir. Leurs usages et leurs enjeux ont fait l’objet d’un dossier complet réalisé par l’Ingénierie Educative, proposant de nombreuses ressources intéressantes pour utiliser les manuels numériques en classe. Qu’est ce qu’un manuel numérique ? D’après la définition de la SDTICE, un manuel numérique est un manuel dématérialisé que l’on utilise avec un ordinateur. Les manuels scolaires numériques les plus évolués disposent également de fonctionnalités de construction et de partage de cours. Pour les élèves Pour l’enseignant

Réalité augmentée et interactivité : vecteurs de révolution pédagogique ? Lorsque l’on enseigne, la tâche la plus complexe est celle qui consiste à différencier les apprentissages, c’est-à-dire de permettre à ce que chaque élève ait accès, au sein d’une même séquence, à une leçon la plus personnalisée, la plus individualisée possible. L’objectif est donc de prendre en compte les différences inhérentes à chacun tout un atteignant, pour le groupe classe, un objectif commun. Chaque élève est, par essence, différent et dispose d’une façon d’appréhender le savoir transmis qui lui est propre : on appelle cela les styles cognitifs. Parmi ceux-ci, on note principalement le type auditif, le type visuel et le type kinesthésique. On comprendra aisément que la pédagogie classique, dite aussi frontale (illustrée par le maître qui parle depuis son estrade à des élèves qui l’écoutent), ne soit pas la plus appropriée pour les enfants utilisant les deux derniers styles cognitifs. Peut-être que, comme le suggère Michel Guillou[1], il faut casser tout cela.

Planet fri-tic » iPad 1 März 2010 | Nicolas Martignoni Avec l’annonce du très médiatique iPad, Apple n’a pas introduit un nouveau tablet-PC, mais plutôt un dispositif qui ressemble à un gros iPod Touch ou à un gros iPhone. De tels engins sont des ordinateurs, certes, mais la façon dont nous les utilisons est très différente : leur interface ne ressemble pas à ce que nous connaissons des ordinateurs habituels. Pour cette raison, l’iPad tel qu’il a été présenté ne m’a pas semblé intéressant pour mon usage personnel. En tant qu’utilisateur chevronné des technologies, j’ai appris à utiliser les ordinateurs, c’est-à-dire que je me suis adapté au fonctionnement de l’interface graphique de Windows, Linux et de Mac OS X. Je me suis habitué à naviguer dans un environnement multi-fenêtres, dans des hiérarchies de fichiers complexes, à jongler avec des volumes locaux et distants. Je me suis également souvenu du classique dialogue entendu maintes fois : — Mais où as-tu enregistré ton fichier ?

Le manuel numérique peut-il remplacer le manuel papier ? La mort du manuel papier est-elle programmée ? Professeurs, élèves, parents sont presque tous utilisateurs des outils numériques et tout semble installé pour un saut qui pourrait aussi dégager des économies. Certains y pensent. Pour le secrétaire américain à l'éducation, Arne Duncan, la cause est entendue : il souhaite le passage au manuel numérique dans 5 ans. Est-ce économique ? A cela plusieurs raisons. Dans un article d'Education Week, un site américain d'information sur l'éducation, le représentant d'un grand éditeur scolaire rappelle que "le papier est peu cher et qu'il dure 7 ans". Et efficace ? Le manuel numérique est-il plus efficace que le manuel papier ? Manuel et culture scolaire C'est que le manuel scolaire est étroitement lié à la culture scolaire. " L’utilisation des manuels scolaires est très imbriquée avec l’histoire de l’école. Il y a pourtant des exemples de manuels numériques qui ont réussi à trouver leur public enseignant. Manuel et ressources numériques

NACE - The Skills and Qualities Employers Want in Their Class of 2013 Recruits Spotlight for Career Services ProfessionalsOctober 24, 2012 What skills and qualities are employers seeking in the graduates they’re recruiting from the Class of 2013? Above all, they’re looking to hire candidates with outstanding communication skills and who are team players, according to results of NACE’s Job Outlook 2013 survey. The top five skills/qualities employers report seeking are the same as last year, although the order has been somewhat shuffled. In this year’s survey, participants rated “ability to verbally communicate with persons inside and outside the organization” (second in Job Outlook 2012) and “ability to work in a team structure” (first in Job Outlook 2012) as the two most important candidate skills/qualities. These are followed by candidates’ “ability to make decisions and solve problems,” “ability to obtain and process information,” (fifth in Job Outlook 2012) and “ability to plan, organize, and prioritize work” (fourth in Job Outlook 2012).

mobilefritic Le papier contre l’électronique (2/4) : Lequel nous rend plus intelligent Suite de notre dossier sur ce qui oppose le papier à l’électronique. Après avoir constaté combien la question déclenchait de débats passionnés entre ceux qui viennent de la culture du livre et ceux qui vivent avec la culture du web, il est temps de nous mettre à comprendre l’impact des différences de support. Et notamment de nous demander vraiment si l’un des deux supports est capable de nous rendre plus intelligents. Le calme est bon pour l’esprit La psychologue et neurologue Maryanne Wolf est la directrice du Centre de recherche pour la lecture et le langage de la Tufts University. Caleb Crain, dans le long dossier consacré au « Crépuscule des livres » qu’il livre au NewYorker signale une très intéressante étude pour mesurer la différence entre une lecture attentive et silencieuse et une lecture troublée par un commentaire audio. Reste que ces exemples ne permettent pas de différencier l’impact du support sur la lecture. L’idiotie de nos sociétés n’est pas la faute de la technologie

6 Things To Teach Students About Social Media 10 Ways To Become A Better Online Learner 9.10K Views 0 Likes There are some quick and easy ways to become a better online learner. L'iPad dans la classe 2010. Voilà dix ans déjà que nous sommes entrés dans le nouveau millénaire. Quelques-uns de nos ancêtres seraient sûrement déçus de constater que la voiture volante n’existe pas encore et que nous mangeons encore de la vraie nourriture et non des comprimés. Présentation du iPad L’iPad est en fait un ordinateur portable miniature. (Image par Richard G.. Avantages du iPad Dans la classe, cette invention pourrait totalement révolutionner le monde de l’enseignement. Limites du iPad Selon moi, l’une des principales limites à l’utilisation du iPad est qu’il est plutôt dispendieux. Nouvelle dimension de l’enseignement Pour ma part, je crois que l’intégration du Ipad dans les écoles serait un changement formidable. N.B. Bibliographie (Références) BEAULIEU, Alain (2006) Les TIC à l’école : faut-il s’inquiéter?

ATOMS-EXPRESS | We help kids make things that do things. As you may have heard, or might have guessed, things at Seamless Toy Company have been a little rocky these past few months. Last year was a high speed blur as we developed and ramped production on 20 different ATOMS and ATOMS Sets simultaneously to ship in time for the holidays. Since mid-January, we’ve been catching up on the details and fallout of moving at that pace – typical “startup” growing pains, but it has also driven us to re-evaluate (or at least re-clarify) what we are trying to accomplish here. When I started outlining the ideas that lead to ATOMS about 10 years ago, I had just recently finished my MS at MIT in supporting “grassroots inventors”, and I was working at Apple. I was in my mid-20’s, and I had spent pretty much my entire adult life surrounded by people who were unusually capable at building complicated things (like space robots and iPods). Fast-forward to 2013… the “maker” movement is mainstream. DIY nirvana for everyone right? Michael Rosenblatt Founder & CEO

Logiciels éducatifs > Accueil > Chroniques-documents De nos jours, les TIC sont présentes partout autour de nous. On les utilise pour s’informer, se divertir, échanger, collaborer, etc. Elles sont certes une source de divertissement, mais aussi un outil qui améliore notre productivité. Effectivement, dans plusieurs situations d’apprentissage reliées au domaine de la communication, elles offrent une valeur ajoutée, que ce soit au niveau de la création, de la réalisation ou de la présentation. Par le fait même, le iPad est un outil gagnant en classe par sa rapidité d’action et sa facilité d’utilisation, selon moi. Je vous propose dans cette chronique quelques nouveautés en lien avec le projet de classe iPad que nous avons mis en place ici à la CSSMI en septembre 2011 dans une classe de 29 élèves à risque en 1re secondaire. Pour ceux qui souhaiteraient en savoir plus à ce sujet, voici le lien vers le Petit guide pour bien démarrer le projet. Rappel et but du projet Nos objectifs premiers : - Par l’observation du syndrome d’efficacité personnel;

Related: